Photos











Qui est en ligne ?
Il y a en tout 19 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 16 Invités :: 1 Moteur de recherche

balou, Petitloup, Sirius794

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Les quatre cercles

Aller en bas

Les quatre cercles  Empty Les quatre cercles

Message  SHALE le 9/7/2019, 14:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le cercle  physique
Il se caractérise par des symptômes tels que la tolérance, des symptômes de sevrage en cas de manque d'alcool, des pertes de contrôle de soi qui nous amènent à parfois nous mettre en danger , notre comportement devient alors perturbant pour les autres aussi.
Votre organisme  compensera plus vite et plus efficacement l'action de l'alcool. Par conséquent, le consommateur régulier et abusif ressent moins les effets de l'alcool car il «résiste mieux». Pour ressentir le même effet qu'au début, il devra boire plus. Il s'agit du phénomène de tolérance.
-Avec le temps, votre organisme sait qu'un premier verre d'alcool en appellera  beaucoup d'autres. Si vous buvez trop peu ou pas du tout, votre organisme va mal et réclame de l'alcool à cor et à cri. Vous éprouvez alors ce que l'on appelle les symptômes de sevrage : une «forte envie d'alcool» ou craving pour compenser le manque que perçoit votre organisme et aussi un grand malaise physique et psychique.
-Ce besoin  irrépressible d'alcool, peut alors  pousser à «boire sans limites»


Le cercle psychologique

Il s'agit ici des effets sur l'image de soi" mais aussi sur certains troubles psychiques
-La consommation excessive d'alcool cause beaucoup de problèmes qui vous donnent une très mauvaise image de vous.  La culpabilité et la honte que vous ressentez  sont intolérables,  Vous essaierez alors de les faire disparaître en buvant encore plus.
-La dépression et l'angoisse  peuvent vous pousser à boire davantage, L'alcool étant au début un excellent anxiolytique A l'inverse, la consommation excessive d'alcool peut toutefois engendrer ou renforcer ces troubles psychiques. L'alcool devenant à son tour un très grand dépresseur, il devient souvent impossible de distinguer la cause de l'effet.


Le cercle social

     Une grande consommation d'alcool pose aussi des problèmes sociaux et isole  socialement la personne qui boit.  
     De graves problèmes sociaux surviennent, souvent très graves : perte du travail, conflits avec la famille, problèmes financiers et problèmes avec la justice, notamment en cas de conduite alcoolisée. Ces problèmes créent un grand stress qui va alimenter le cercle de la consommation d'alcool excessive.
    Les gros buveurs cherchent la compagnie d'autres personnes buvants beaucoup, ce qui va les rassurer sur leur propre consommation. Ou au contraire, le malade alcoolique va boire seul et en cachette, c'est souvent le cas pour les femmes..

Le cercle cérébral

La consommation excessive d'alcool agit sur le cerveau.
-On perd vite le contact avec la réalité, nous ne sommes plus capables du recul nécessaire pour gérer notre comportement, nous sommes amenés à faire souvent n'importe quoi, y compris des actes délictuels.
-Chez les gros buveurs, on peut trouver des lésions cérébrales. La mémoire est particulièrement affectée. Notre comportement n'est plus du tout contrôlé.

L'ensemble

Les «cercles» décrits plus haut sont en fait 4 processus qui se renforcent mutuellement. Chacun de ces cercles commence, après quelque temps, à tourner sur lui-même et enclenche à son tour les autres cercles.

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum