Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 22 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Domi06, luze

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

1er témoignage: Je suis en colère

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  mamou le 19.12.16 14:12

Hello chipottepas (tiens tiens, ton pseudo n'est pas un hasard  smiles)

Bravo pour ces grands pas!  coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  cristal le 19.12.16 15:01

tu avances comme un chef chipottepas bravo Plus tu seras déterminée et plus tu t'en sortiras facilement :sup:oui,ça va être long mais chaque jour sans alcool va t'apporter son lot de découvertes et c'est une expérience extraordinaire parce que tout est nouveau et tout donne envie d'être vécu à fond  Very Happy 
Bienvenue dans cette merveilleuse aventure,nous la vivrons pas à pas avec toi onsaidiens coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mon combat débute :-)

Message  Chipottepas le 19.12.16 18:48

Voilà, ce sera ma première journée sans alcool ! J'ai tout dis au médecin, sans minimiser les quantités que j'ingurgite chaque soirs , que ça fait 20 ans que je bois régulièrement et 2 ans tous les soirs sans exception avec des doses de plus en plus importante. Une ivresse régulière et la gueule de bois qui va avec le lendemain...bref tout cela vous le connaissez.

Je pense que mon déclic a été l'AVC de mon père, et depuis vendredi j'ai franchis tant d'étapes! D'abord réalisé que j'avais un sérieux problème et qu'en plus mon corps et intoxiqué, dépendant !
J'ai pleuré, pleuré, angoissé...j'ai tout dis à 2 de mes proches, et aujourd'hui mon médecin traitant !
Il m'a félicitée et m'a dis alors on se lance ? J'ai dis oui aujourd'hui ! Il me sens prête, motivée, consciente et effectivement m'a confirmé ma dépendance physique. J'ai pris mon premier medoc à 17h20 et commence à en ressentir les effets. Pour le moment je suis calme, sereine, je bois un super Cocktail de fruits sans Alcool bien sûr Very Happy j'ai fais le plein de le frigo !

Aujourd'hui mon copain a réalisé la gravité de ma situation quand j'ai dis : regarde le bon coté, tu vas pourvoir déguster nos derniers achats en Bourgogne dont le pommard rien que pour Toi ;-) ou des invités ....
là il m'a dit: mais tu boiras jamais même un verre?
J'ai dis Non ! Plus jamais je ne dois boire, je vais commencer par me dire aujourd'hui je ne boirais pas et penser un jour après l'autre mais je ne dois plus jamais boire car ce serait entrer dans la spirale infernale et en toujours pire. Je l'ai très bien compris. Je pense qu'il est un peu frustré, il n'avais pas réaliser ....il commence à comprendre...:-( sa réaction et ses questions m'ont fait mal , je le sentais déçu mais je me trompe peut-être....
Ma soeur, elle encaisse gentiment, je le sens...mais m'écoute et me soutient.
Ils doivent digérer.... alors que je ne leur demande pas de changer eux ! Je leur demande pas grand chose, juste de me comprendre et me soutenir. C'est ma souffrance, ma maladie, je ne leur demande pas de la porter à ma place, juste de m'épauler. Mais je peux m'imaginer le choc que cela leur fait.
Le doc m'a proposé également un médicament pour contrôler ma consommation , et je pourrai boire juste 2-3 verres, mais je ne pense pas que cela soit la bonne solution pour moi. J'ai arrêter déjà et à chaque fois que je recommence c'est pire !

J'ai dis non, j'ai compris maintenant que l'alcool n'est pas pareil avec moi qu'avec les autres non malades, et je suis certaine
que cela ne suffirait pas. Du coup il m'a prescrit des vitamines, B, magnésium et benzodiazépines, 4 fois par jour.

Prochaine étape, ma psy demain... je sens que ça va être un séance très intéressante et on va pouvoir vraiment travailler plus profondément.
Je n'aurai plus rien à cacher :-)

Voilà, je me sens bien pour le moment, le médoc fait son effet, me ralentit un peu aussi mais je suis sereine :-)
Merci pour votre écouter et votre soutient <3
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  SHALE le 19.12.16 18:57

Tu as bien fait de refuser le médicament qui "soit disant" permet de boire un ou deux verres, c'est un faux médicament miracle qui a beaucoup d'effets secondaires et qui n'a en fait qu'un effet placebo, si toutefois c'est celui auquel je pense.
Ton médecin avait l'air de s'y connaître en maladie alcoolique, c'est un sacré plus....
Pour ton conjoint et tes proches, ne t'inquiète pas quand ils vont voir que ça ne t'empêche pas de faire la fête , de partager de bons repas, et en plus qu'ils auront un chauffeur pour les ramener, ils verront le bon côté des choses....
En tout cas, bravo, c'est ce qui s'appelle une avancée incroyable!!!
Si tu veux, tu tiens ton journal de bord ici, jour après jour, nous serons là pour te soutenir et te conseiller, tu ne seras pas seule.
Ton toubib t'a prescrit tout à fait ce qu'il fallait, ce qui me fait dire qu'il connaît bien aussi la maladie alcoolique et qu'il sait comment la traiter. Quand l'alcool sera éloigné de toi, on verra comment poursuivre pour éviter les rechutes avec un travail psy, mais tu as déjà une ou un psy, c'est important. J'espère simplement qu'il connaît la maladie alcoolique car un psy qui ne connaît pas la dépendance peut aussi faire des dégâts....Alors sois vigilante et explique lui, si besoin est.
En tout cas, tu mérites de grands bravos!!!!! smiles coeurs coeurs coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  mamou le 19.12.16 18:58

Wouawwww, bravo chipottepas  coeurs
Alors pour le coup du médecin qui te propose un médoc pour réduire la conso... pour nous, c'est ON ou c'est OFF, il n'y a pas de buveur à temps partiel... mais tu l'as bien compris.
mais je ne pense pas que cela soit la bonne solution pour moi

Ni pour toi ni pour n'importe quel MA  Rolling Eyes

Je peux comprendre le choc de tes proches, mais pour eux, ça ne va pas changer grand chose à leur vie. Tu vas ""juste"" être toi tout "simplement" ... sans artifice....
Mon mari avait eu la même réaction que le tien par rapport au fait de boire un verre de temps en temps, et il était limite "peiné" pour moi... il a "vite" compris quand je lui ai aussi expliqué tout ce que je consommais.... 

Alors go go go pour l'aventure  coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  cristal le 19.12.16 21:27

comme je suis contente de lire ce post chipottepas,on ressent ta motivation à travers chacun de tes mots,c'est magique bravo que d'avancées depuis que tu es sur le forum super 
Tu as désormais tout ce qu'il te faut pour combattre le petit singe(c'est comme cela que l'on nomme l'alcool ici Very Happy )et je suis sure que tu vas y arriver.
pour ce qui est du "plus jamais",enlève toi cette limite de ta tête si c'est trop dur,en début d'abstinence,le cerveau ne peut pas intégrer cette notion bien trop violente,dis toi "pas aujourd'hui et demain,on verra",un jour à la fois,c'est largement suffisant et puis un jour,tu ne compteras même plus les jours Very Happy

tu peux être vraiment très fière de toi tu sais et pour tes proches,laisse les intégrer la maladie eux aussi,ce n'est pas facile pour eux car ils ne connaissent pas le monde du MA très particulier et incompréhensible pour un non MA.
Alors laisse les gérer et toi,occupe toi de toi coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Chipottepas le 20.12.16 7:20

Bonjour les filles
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  chouchou le 20.12.16 8:11

Bonjour Chipottepas,

Comment te sens tu ce matin après cette journée très riche ? smiles coeurs

_________________
il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions.
Il y a de la vie après l'alcool, et même du bonheur 
avatar
chouchou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 22/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  cristal le 20.12.16 8:45

bonjour chipottepas,j'espère que tu as passé une bonne nuit petits coeurs 
comment te sens tu? coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

1 JOUR

Message  Chipottepas le 20.12.16 10:10

Bonjour les Amis,

Je me sens plutôt bien ce matin :-) Je suis très fière de mon 1 er Jour sans "le singe", j'ai dormi comme un ange ! Je n'arrivais pas à m'endormir alors je me suis levée à 23h30 pour prendre un 2 ème médoc, j'avais pris le premier à 17h. En allant à la salle de bain j'ai glissé sur la pisse de mon vieux chat  grrrr et me suis retrouvée étalée à poil sur le carrelage !
C'était assez comique moqueur si ce n'est que j'ai mal au genou ce matin :-/ .

Est-ce que vous savez combien de temps dure l'effet du Seresta ? Je me sens à coté de la plaque ce matin, bon ça ça change pas tellement de mes dernières années LOL, sauf que j'y vois clair :-)  je pèle de froid, une très légère nausée mais pour le reste je me sens bien. Ce matin j'ai eu tellement de plaisir à dire bonjour à mes enfants, tellement fière de moi ! Je ne vais pas tout de suite prendre un medoc ce matin ce matin et attendre un peu. Je déjeune tranquilou, jus de fruit, café, mes vitamines...

Ma maman va passer boire le café, j'espère que je vais garder ma bonne humeur et mon positif, elle est dépressive et en ce moment vu l'état de mon papa elle est très dure à gérer..... Je me prépare donc à faire la psy un moment .
J'ai une semaine d'arrêt de travail pour mon sevrage, j'ai pretexté trop de stress , ce qui est le cas au boulot , plusieurs sont aussi en arrêt en ce moment , période de crise dans l'entreprise et aussi reprise de mes betabloquant pour le coeur ( j'ai eu un incident l'année dernière, crise de tachychardie, 3 heures à 220 pulsations minutes, on m'avait hospitalisée car mon coeur avait un peu ramassé.
Du coup je n'aurai pas à me justifier plus sur le fait que je ne boirais pas à Noël et durant les fêtes de fin d'année :-) C'est le bon plan !!! Mon copain a trouvé l'idée très bien ! Je vais en parler petit à petit au reste de ma famille, mais je vais me laisser du temps. Et ma maman, je ne suis pas certaine qu'elle aie les épaules pour entendre cela... on verra.
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  SHALE le 20.12.16 11:32

Le seresta tu vas t'y habituer. Pendant le sevrage et aussi quelques temps après, tu risques d'avoir des hauts et des bas. Alors là tu essaies de te faire plaisir un maximum, de t'acheter quelque chose qui te fasse plaisir, ce que tu veux qui te fasse passer la morosité. Il y aura aussi des jours où tu pèteras la forme, ce sont les endorphines qui reviennent peu à peu pour remplacer la THP. Donc leur retour et le départ de la THP n'est pas toujours équilibré , alors il faut attendre que ça passe et tout faire pour booster nos endorphines...
Pour le séresta, si tu te sens mal et que ça ne passe pas, tu en prends un, pour les effets secondaires, tu vas t'y habituer , tu ne les ressentiras plus.Mais essaie de ne pas abuser du Seresta, comme tous les anxios, il y a des risques de dépendance..
En tout cas, tu peux être fière de toi, chapeau bas madame!!! smiles coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  cristal le 20.12.16 12:08

comme ça fait plaisir de te lire ce matin ma belle!!!oui tu peux etre fière de toi et oui,c'est un réel bonheur de se réveiller fraiche et dispo sans mal de crane ou tête à l'envers super
Si tu n'en ressens pas le besoin,laisse tomber l'anxio,c'est en cas de mal être qu'il est là donc si tout va bien,pas besoin mais c'est une aide précieuse comme tu as pu le constater Very Happy 
Pour ta mère,n'entre pas trop dans son jeu,elle parle si elle veut mais ne cherche pas à tout prix à oter son mal être,c'est trop d'énergie à dépenser pour toi et tu en as besoin pour ton combat,si elle veut aller mieux,elle a des psy pour l'accompagner  petits coeurs 
En tout cas,bravo pour tout ce que tu fais,tu vas voir comme la vie va te paraitre plus colorée maintenant coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Chipottepas le 20.12.16 16:55

Rdv dans 5 min chez MA psy, j'angoisse mais je vais y arriver
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  littlewing le 20.12.16 18:02

Bonsoir
Bravo pour ce début, il est important que tu penses à toi! Courage ça va marcher!
En ce qui me concerne ça va faire 5 ans que je vais bien après des années ou je cachais mon "problème d'alcool", le jour ou j'ai "osé' en parler à un médecin à marqué le début d'une nouvelle vie! Vas y, ça en vaut la peine onsaidiens
avatar
littlewing
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 11/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  mamou le 20.12.16 18:14

Quel plaisir de te lire chipottebas, wouaw, tu peux être aussi fière de toi que je le suis  petits coeurs
Apprends à t'écouter, quand tu es fatiguée, ou lors d'un moment moins top....tout ça est normal.
Je repense aussi à cette "euphorie" et cette bonne humeur le matin sans ce maudit singe, il n'y a pas de prix pour ça  :smile:Nous attendons de tes nouvelles pour le rv psy  coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Médecin, Psy...je lâché mon "boulet*

Message  Chipottepas le 20.12.16 19:53

Me revoilà,

La psy m'a sentie pas bien, angoissée... d'habitude je rigole etc...je lui ai dis oui et je viens de prendre un médicamant. Je lui ai raconté mon histoire depuis l'AVC de mon père, que je suis alcoolique , mon essai de stopper seule qui m'a fait un déclic énorme, je suis alcoolique dépendante! Vous vous en doutez j'ai fondu en larmes, ce qui ne m'est quasi jamais arrivé en thérapie. Pourtant j'ai une confiance en elle et elle m'aide beaucoup mais jusqu'à aujourd'hui je n'en avais jamais parlé.

J'ai pleuré, raconté mes démarches, ce que je consommais depuis tant d'années puis la visite chez le médecin, début de traitement de sevrage hier, avoué à ma soeur et mon conjoint ..

Pendant que je parlais elle avait les larmes aux yeux, elle m'a dis désolée je suis très émue. Elle m'a félicitée du chemin parcouru et de la conscience que j'avais prise et qu'avec la volonté et la force intérieur que j'ai, j'y arriverai.

Elle m'a dit enfin, vous commencez à vous occuper de vous, soignez l'enfant blessé en vous !Qu'elle remarquais l'avancée que j'avais fait ses derniers également en thérapie. On va enfin pouvoir travailler en profondeur :-) J'avais toujours peur lors des hypnoses que je lui dise que je buvais et du coup je me bloquais... je lui l'ai dis...elle m'a répondu et bien maintenant on va pouvoir travailler en profondeur :-)

En sortant j'avoue que la première idée qui m'est venue c'est , bon je vais boire un verre !
noon j'imagine que ce ne sera pas la dernière fois que cela va m'arriver....
Je me suis fais mon p'tit cocktail , le même qu'hier Very Happy
Je viens de prendre mon 3 ème medoc et ce soir c'est Hamburgers!

J'ai un p'tit coup de déprime léger...mais ça passera , bisous les filles
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  SHALE le 20.12.16 20:03

Tu as fait le plein d'émotions là, alors que tu aies un petit coup de déprime c'est normal..
En tout cas, tu viens de régler les derniers points et tu vas partir pour un travail sérieux sur toi et commencer ta nouvelle vie sans alcool. Pour moi ça a été une renaissance, j'espère qu'il en sera de même pour toi.... smiles coeurs coeurs coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  mamou le 20.12.16 20:04

Et bien, tu me files les larmes aux yeux aussi....
Cette pensée à la sortie, oui, ça peut arriver, on appelle ça un flash alcool.
Essaie d'avoir toujours sur toi un bonbon à la menthe pour faire passer l'envie et vas te mettre à l'abri.

Ce soir, c'est repos, repos et encore repos.
Tu as fait beaucoup sur ces deux derniers jours.
Encore bravo  coeurs coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  cristal le 20.12.16 21:31

c'est encore une belle avancée ça chipottepas :clap:tu vas enfin pouvoir avancer sur des bases vraies,sans mensonge ni faux semblant,tu vas voir que tout va changer maintenant  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Et de 2 !!!! Pas à pas

Message  Chipottepas le 21.12.16 8:04

Bonjour :-)

Quel bonheur !!!! Mais quel bonheur de me réveiller ce matin! J'ai dormi comme un ange de 22h à 7h, quelques réveils durant la nuit mais sans mal être. Je n'ai pris que 3 médocs hier et cela m'a suffit pour être bien. J'aurai bien voulu m'endormir dans les bras de mon chouchou mais le pauvre a quelques complications , l'opération de son anévrisme s'est bien passée mais maintenant il fait une thrombose profonde et ils doivent le garder. C'est mieux qu'il reste à l'hôpital et soit suivi , il y a de gros risques d'embolie pulmonaire ou AVC !

Alors comme je n'avais pas envie d'être seule dans mon lit, j'ai invité 2-3 Jules pour la nuit ....Nannnnnnn je plaisante mdrrrr ! J'ai laissé la porte de la chambre ouverte et j'ai eu la compagnie de 3 de mes chats , que je ne laisse d'habitude pas dormir dans les chambres, ils étaient aux anges :-) Puis je me suis endormie avec leur ronronnements...j'avoue que c'est quand même plus sympa que les ronflements de Môsieur ;-)

Aujourd'hui je retourne chez mon médecin, j'aurai mes résultats sanguins, et on va faire un bilan de santé...j'espère que je n'ai pas fait trop de dégâts durant ses 20 ans.... Je vais appeler le groupe de soutient aux MA de ma région, le médecin m'a donné le nom d'une association et voir quand je peux aller à ma première réunion.
J'ai toujours un peu froid, surtout aux mains alors que je suis une bouillotte en règle générale et j'ai la bouche et les lèvres hyper sèches!!! vous avez eu ça aussi ?


Je me sens tellement bien ce matin ! Je me regarde dans le miroir et me dis: Je vais prendre soin de toi ma petite puce , si tu as un chagrin ou peur tu peux me parler, je vais t'écouter et ne plus fuir, je t'aime !

Belle journée à vous toutes et tous, MERCI, MERCI, MERCI !

avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Retour dans le passé

Message  Chipottepas le 21.12.16 9:48

Je viens de retrouver mes anciens post qui datent de 2010, puis en 2011..... J'avais un autre pseudo et honnêtement quand je me suis re inscrite ce 16 décembre 2016 je ne me souvenais plus du tout de mon pseudo...L'alcool détruit petit à petit mon cerveau...sans compter le reste :-/
J'ai fais une recherche ce matin dans les membres avec l'esprit plus clair que lors de mon inscription et je l'ai retrouvé :-) J'ai pu redemander mon mot de passe et je suis allée lire mes anciens post.
Je te demanderai SHALE par MP , un peu plus tard , au cas où j'ai envie de retourner les lire ses prochains temps de supprimer mon ancien pseudo.

En attendant je retiens une chose vraiment importante pour moi et pour tous les nouveaux venus ou MA: Je pensais ne pas être dans le déni à cette époque là, puisque je venais me dévoiler à vous, que j'ai réussi plusieurs fois à arrêter de boire et pourtant je l'étais toujours!

Je le comprends aujourd'hui, j'ai fais mon chemin depuis, mes rechutes, mes reprises en consommant toujours plus à chaque fois, mes illusions...Je finissais à chaque fois après quelques jours d'abstinence sans trop de mal, par me dire Ohhhhh j'ai réussi à arrêter, alors c'est bon en fait je suis pas si MA que ça ! Puis je laissais tomber le forum... Et je repartais de plus belle.....

Aujourd'hui je suis sortie du déni, je suis Malade alcoolique, je me suis mise à nu devant une partie de mes proches ( les autres cela viendra petit à petit ) ainsi que ma psy , j'ai demandé de l'aide à mon médecin , j'ai décidé le jour même de commencer mon sevrage avec médicaments car je suis maintenant très dépendante physiquement, je ne pouvais plus attendre! Aujourd'hui je m'inscris à des groupes d'entraide de ma région. Mon dernier témoignage était : Je pars, je reviens, je pars, je reviens..mais je vais où ??? c'était ....le déni....

J'avais faux à l'époque, je me sentais assez forte pour y arriver toute seule , comme une grande, comme d'habitude , j'avais trop honte encore pour aller vii un médecin...je n'avais pas compris que j'étais vraiment Malade.... je pense que le seul moyen de sortir véritablement du déni c'est de demander de l'aide ! De ne plus avoir honte ! De l'avouer à ses proches, à son médecin, et pas juste de venir se confier sur ce forum, même si je pense aujourd'hui que c'est vous SHALE, cristal, Mamou, et toutes les autres personnes qui m'ont suivies à l'époque qui m'ont montrés le chemin à suivre, qui m'ont aidé à accepter que ce n'étais pas de ma faute, mais par contre que moi seule avait la clé pour ouvrir cette porte de la liberté.

J'ai mis du temps à le comprendre . Je suis loin de m'en être sortie et j'en ai conscience, mais je veux me battre et retrouver la vraie personne que je suis et m'aimer telle que je suis ! il y aura des moments plus difficiles que d'autres mais je peux maintenant même si c'est MON combat , m'appuyer sur ma famille, mon médecin, ma psy, vous ! je n'ai plus besoin de me cacher et j'ose me dire pour la première fois de ma vie : je suis fière de moi ! j'ai fais un pas gigantesque ses 5 derniers jours.
Je peux maintenant enlever mon masque, je me sens tellement plus libre! Libre d'être moi ! Je n'ai plus peur du regard des autres, du jugement.

A moi maintenant de ne pas me laisser envahir par le petit singe et trouver d'autres stratagèmes , mécanismes pour faire fasse à mes angoisses, pour me détendre autrement que dans l'alcool!

Je pleure parfois à gros sanglots ses derniers jours, mais ce sont des sanglots positifs....tout ce que j'ai refoulé, caché sort. Je ne pleure plus en me disant c'est injuste, plus en me disant mais pourquoi ?
Je pleure en pensant au mal que je me suis faite ses dernières années, et à mes proches . Et je me dis aujourd'hui, c'est comme ça...tu ne l'as pas choisi comme on ne choisit pas d'avoir une autre maladie, par contre c'est de ta responsabilité maintenant de tout faire pour te soigner et toi seule en a la clé.



Le Petitscorpion ne chipotte plus ;-)
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  mamou le 21.12.16 12:18

Coucou chipottepas,

Tu arrives à te regarder dans le miroir et te parler les yeux dans les yeux, ça n'a pas de prix.
Plus les jours vont avancer, plus ta fierté grandira (ce qui est le cas aujourd'hui).
Ton retour en arrière sous ton ancien pseudo... on a du mal parfois à se relire.... mais c'est un mal pour un bien.
Il ne faut pas vivre dans le passé, mais ce passé nous permet d'être ce que nous sommes aujourd'hui, pour ne jamais oublier.

Bravo ma belle  coeurs coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  cristal le 21.12.16 14:36

te relire te permet surement de voir à quel point tu as changé,tu as évolué,peut être qu'a cette époque,tu n'etais pas prête tout simplement petits coeurs 
l'important aujourd'hui,c'est cette clairvoyance et cette détermination,tu as nis tout ce qu'il faut en place pour t'aider à t'en sortir et je suis sure que tu vas y arriver.
c'est beau de te lire chipottepas,une belle renaissance coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  SHALE le 21.12.16 17:14

Je pense moi aussi que tu n'étais pas prête du tout à arrêter la dernière fois où tu étais venue ici.
Là, par contre, l'accident de sevrage t'y a aidée, mais tu n'es plus dans le déni et tu es bien consciente d'être alcoolique dépendante. Tu sais aussi que tu n'en sortiras pas seule et tu fais tout pour mettre en place toutes les aides qu'il te faut...
Chapeau, tu fais du bon boulot et tu vas y arriver!!! smiles coeurs coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Chipottepas le 22.12.16 8:04

Bonjour,
Pas très bonne nuit... je n'ai pris que 2 Seresta hier et ça allait, pour m'endormir j'ai écouté une séance de relaxation et d'ailleurs je me suis endormie les écouteurs sur les oreilles !
Mais réveillée très souvent durant la nuit, des cauchemars, j'ai rêvé que je buvais du rosé ! En plus je préfère le rouge !!!! Trop nul ;-)

Un peu le moral dans les chaussettes , je suis fatiguée, 0 énérgie ¨!
J'ai vu mon doc et le revois vendredi pour voir si on prolonge mon arrêt. J'ai tout dis à ma maman aussi.....
Je reviendrais quand je serais en meilleure forme
Bonne journée
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum