Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 22 Invités :: 2 Moteurs de recherche

lola1977

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

1er témoignage: Je suis en colère

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1er témoignage: Je suis en colère

Message  Chipottepas le 16.12.16 21:46

J’ai besoin de vider mon sac ! Je suis en colère et besoin d’en parler ! Je n’ai pas l’habitude de le faire, je suis le plus souvent à me taire, écouter, essayer d’aider…. ce soir j’explose et j’en suis navrée pour vous !
J’ai été visité mon conjoint à l’hôpital suite à une opération de la jambe, en y étant j’ai reçu un sms de ma mère à 18h disant que mon père était aux urgences…. je n’ai pas compris grand-chose à son message vu sa grande faculté de communication ( oui je suis médisante et surtout en colère !)  donc je l’ai appelée.
Et blablabla…. elle m’a raconté en long et en large sa journée, sa dépression blabla , sans me parler de ce qui arrivait à mon père alcoolique qu’elle a amené aux urgences (comme d’habitude, c’est une façon pour elle de se couper de ses émotions ) j’ai abrégé (ce que j’arrive à faire depuis peu sinon je serai encore entrain de l’écouter ! ) et suis descendue aux urgences par moi-même pour avoir des infos concrètes. Il y était depuis midi ! Et ce n’est que 6 heures après qu’elle nous informe vaguement avec mes frères et sœurs…
Je vois mon père, allongé, faible, fâché d’être hospitalisé, il ne voulait pas il va bien !  (ben oui il ne va pas pouvoir boire et putain le pire c’est que pour ça je le comprends !) Il a le visage à moitié paralysé, il balbutie, il a fait un AVC ! Je le regarde, il a vieilli, il est bien abîmé, il me fait pitié….Il n’a que 69 ans et on dirait qu’il en a 90 !
Et là j’ai envie de pleurer…. de le voir ainsi…. mais aussi  de ne pas avoir eu de père, une famille disfonctionnelle. J’ai honte de lui et j’ai encore plus honte de penser cela ! Et en plus je me permets de le juger alors que je suis pareille que lui ! Une alcoolique ! Je suis tout ce qui m’a fait souffrir dans mon enfance….. Oh je me cache bien ! je suis douée pour cela, et hop, je mets mon masque de clown, fais rire la galerie, mon masque de wonderwoman, plus forte que les autres, qui assume seule ses enfants, son job, ses parents , toujours là à l’écoute des autres , les aider, les sauver et le soir je décompresse….avec mon verre….enfin ma bouteille ! Parce que je ne m’arrête jamais à 1 verre !  Quelle honte !!!!! Je deviens une wonderwoman de la bouteille, de moins en moins la gueule de bois, 5 dl de bière suivi d’une bouteille de vin c’est mon quotidien ! Et je vous passe les soirées « fête » Pour une nana de 1,60 cm et 60 kg je dois dire que j’assure ! Sacrée descente !
Je suis franchement pathétique !
Je ne vaux pas mieux que lui !
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  mamou le 16.12.16 21:54

Bon, te voilà installée "chez toi"....
Ne t'inquiète pas, ici, tu peux vider ton sac, ça fait du bien.
Par contre, il y a une chose qu'il va te falloir apprendre... c'est de sortir de cette colère envers toi... 
L'alcoolisme est une maladie, et oui.... assez complexe...
Bien sûr, personne ne te force à boire... sauf ton cerveau, qui a été modifié au fil du temps... pour réclamer sa dose... mais on ne boit pas "pour rien"....

Explique nous où tu veux aller, et nous t'aiderons à comment y aller....

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  SHALE le 16.12.16 22:05

Tu sais, dans la maladie alcoolique, il faut que tu enlèves toute notion de valeur. Personne ne vaut mieux qu'un autre alcoolique, en plus ce n'est pas une honte, c'est une maladie reconnue par l'OMS.
"l'alcoolisme est un maladie évolutive et incurable dont l'issue est la mort. La seule façon de la soigner c'est d'arrêter complètement toute consommation d'alcool".
C'est donc bien une maladie. Un peu plus tard, nous t'expliquerons comment elle fonctionne.
Alors ton père , tu n'as pas à en avoir honte, il est malade et n'a pas réussi à se motiver pour se soigner, et toi aussi, tu es malade alcoolique. Il y a différents niveaux dans la maladie alcoolique. De buveur excessif, tu passes à dépendant psychologique et ensuite dépendant physique... Mais tout ça on en reparlera..
Pour l'AVC de ton père, il est sans doute lié à l'alcool, c'est fréquent chez les malades alcooliques et heureusement qu'il est à l'hôpital, il va pouvoir récupérer un maximum, enfin je l'espère.
Pour toi, le problème c'est que tu es en train de développer une tolérance à l'alcool, tolérance qui va te pousser à boire de plus en plus.
Tu en es consciente, c'est déjà important, mais il va tout de même falloir faire quelque chose.
Je te laisse réfléchir à tout ça et demain on en reparle, car là, je vais aller me coucher... Mais il y a d'autres modos et demain matin, je serai là.
Ne perds pas courage, la maladie alcoolique on peut en sortir, nous sommes là pour le prouver... petits coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Chipottepas le 16.12.16 23:43

Merci pour vos réponses mamou et SHALE, je ne m’attendais pas à un soutient si rapide !
Cela me fait fondre en larmes ce que vous écrivez…. j’ai l’impression de pleurer pour les 40 dernières années passées…. Purée vous fouttez en l’air mon maquillage !!! ;-)
Je pense être une dépendante psychologique, et je me sens devenir une dépendante physique.
J’ai très bien compris que pour m’en sortir il fallait que je devienne abstinente, j’en suis à un stade ou je ne peux que le constater ! J’aime le goût du vin,lêffet qu’il me procure, cette chaleur que je n’ai jamais eue, cela fait partie de ma culture et venant d’une famille de vigneron il est difficile de refuser le fruit de son travail, et j’aime tellement ce plaisir …. mais je me rends bien compte que pour moi c’est pas possible de le vivre comme un simple plaisir.
Oui je dois pardonner à mon père, pardonner d’être malade et de ne pas avoir pu s’occuper de moi comme un père devrait le faire, accepter qu’il ne le fera jamais, ne rien attendre de lui .Réconforter moi-même l’enfant qui souffre encore en moi. Et oui je dois me pardonner et ne pas me sentir coupable d’être tombée dans le même piège que lui.
Tout cela je l’ai compris, mais j’ai encore de la peine à l’activer …. Mon cerveau a très bien compris le mécanisme, le problème est dans mon cœur, mon enfance, c’est tellement ma béquille l’alcool !
Je fais une thérapie depuis bientôt 2 ans par rapport à mon enfance, le manque d’attention, le manque affectif, les abus sexuels, mes angoisses… la question qui me revient souvent : mais je suis qui >MOI ?
Mais je n’ai jamais osé parler à ma psy de mon addiction…. je n’ai jamais non plus épilogué sur les abus que j’ai subis, je garde ma protection…..on a essayé l’hypnose, mais je me bloque direct !
Depuis je m’essaie à des séances d’hypnose à la maison, seule mais après mes rêves déchirent grave ! Tout me remonte et des souvenirs terribles que j’avais réussi à oublier !
Le tout maintenant est d’essayer …. de passer au dessus de tous ses tourments autrement qu’avec l’alcool !
J’ai arrêté de fumer il y a 3 mois, c’était ma 2 ème béquille, je tiens le coup, j’ai une E cigarette et plus que 3mg de Nicotine, prochaine étape 0 mg pour bientôt. Je suis fière de cela, je m’accroche en pensant à tous les bénéfices que j’en tire, j’aimerai en faire autant maintenant avec l’alcool.
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  cristal le 17.12.16 11:06

bienvenue sur ton fil chipottepas petits coeurs
ça fait du bien de vider son sac n'est ce pas?? tu as raison d'être en colère par contre,ne te trompe pas de cible et ne reste pas fiché non plus sur cette colère,ça peut être constructif de tout sortir de toi mais si tu restes en boucle sur cette colère,tu vas t'embourber dedans Crying or Very sad
On essaye de se consoler et de se prouver qu'on est qqn de bien en étant une super maman,une super fille,une super copine,on est là pour tout le monde,à chaque minute et on pense que c'est ça qui va nous permettre d'exister mais il faut se rendre à l'évidence,ça ne marche pas comme ça noon si on est pas dispo pour soi,si on est pas à l’écoute de soi,si on ne règle pas ses propres problèmes,alors on est pas en accord avec soi et on ne peut pas être heureux Crying or Very sad
Ma mère etait alcoolique,j'ai essayé de la rendre heureuse,je n'ai pas réussi,je suis entrée dans son monde alcoolique moi aussi,je me suis bien tapé dessus,j'ai bien pleuré de honte,de rage,je me suis bien victimisée aussi(ben oui,c'est forcément de ma faute tout ça Rolling Eyes bras crois )et puis j'en ai eu marre de cette vie qui n'en etait pas une,j'ai eu aussi envie de vivre,de ressentir la vie,de me foutre des problèmes des autres et de résoudre mes propres problèmes.
J'ai alors mis de la distance entre mes parents et moi et j'ai chercher le meilleur moyen pour éradiquer mon plus gros problème: l'alcool!!
Une fois que j'avais compris que j'étais alcoolique et que le seul moyen de m'en sortir c'etait de m'écouter et de me soigner parce que j'en valais la peine,alors je suis entrée dans le soin et jour après jour,je me suis découverte,reconstruite et j'ai enfin su ce que c'etait de vivre pour MOI.ça ne veut pas dire que je ne m'occupe plus des autres noon Mais je le fais maintenant uniquement si JE le décide et si cela ne me met pas mal.c'est moi d'abord et les autres après.

La première chose à faire,c'est de laisser un peu les autres et leur problèmes et te concentrer sur toi,sur ce que tu veux et surtout sur ce que tu ne veux plus.

voilà ce que je peux te dire pour le moment,il faut que tu intègres cette notion de maladie et que tu acceptes de te soigner pour celle maladie.
bienvenue dans notre belle famille onsaidienne onsaidiens

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Chipottepas le 17.12.16 12:11

Merci cristal , je vais m'occuper de moi. Il est temps !
Aujourd'hui je ne vais pas boire , je vais aller en courses pour avoir de quoi faire un bon souper , acheter des fruits, j'ai un peu peur des symptômes de sevrage , quels sont vos conseils ? Vitamines ?
Ensuite j'irai voir mon père à l'hôpital et je me promets de ne pas rester si la colère revient .
Bonne journée à tous
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  SHALE le 17.12.16 13:37

Alors tout d'abord les conseils pour le sevrage.
Les risques pour commencer: crises d'épilepsie, malaise cardiaque, délirium tremens.
Normalement il faut en parler à son médecin pour avoir au moins un anxio pour pallier les angoisses dues au sevrage.
Ensuite il faut surtout que tu te réhydrates , l'alcool te déshydrate complètement. Tu bois pendant le sevrage deux litres d'eau sucrée, pourquoi sucrée , parce que l'alcool apportait beaucoup de sucre et que là, ton corps va se sentir mal d'en être privé.
Ensuite tu vas à la pharmacie et tu demandes du magnésium et de la vitamine B1 et B2, ne te laisse pas avoir à acheter des trucs complémentaires avec plein de minéraux , il te faut simplement du magnésium et de la vitamine B. Je crois qu'il y a le magné B6 qui est très bien et c'est en vente libre.
Le magnésium aide au sevrage et à la reconstruction de ton corps et les vitamines B sont détruites par l'alcool et leur manque peut causer un syndrôme de Korsakoff....
Le sevrage dure environ une bonne semaine, mais au moindre symptôme  bizarre, tu appelles le SAMU...
Ensuite ce que je note dans ce que tu écris c'est , qu'effectivement tu as des aides, psy, médecin, mais ces béquilles ne servent à rien car tu ne leur dis pas le principal qui est ton addiction avec l'alcool, comment veux-tu qu'ils t'aident si tu ne leur dis qu'un quart de tes problèmes et pas le plus important.
Un psy est fait pour tout entendre, tu peux aussi aller consulter un alcoologue.
Dans chaque ville tu as des CSAPA, des centres pour soigner les addictions où tu trouves gratuitement: psy, médecins, alcoologues, infirmiers psy etc.... Ils peuvent te suivre en ambulatoire si tu le souhaites...Alors renseigne toi, tout est gratuit.... smiles coeurs coeurs coeurs


Dernière édition par SHALE le 17.12.16 16:14, édité 1 fois

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  cristal le 17.12.16 14:51

Prévois toi un truc sympa pour après l'hopital:un bon gâteau,un bon film,aller t'acheter qq chose qui te fait plaisir,n'importe quoi mais qui te fasse du bien et tu nous racontes ce soir ok??
bon courage ,on ne te lâche pas onsaidiens

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  mamou le 17.12.16 16:28

Hello chipottepas,

Les filles t'ont parlé de CSAPA, mais, centre d'addicto, mais je ne sais pas si où tu vis il y en a ... 
Et surtout, ne commence pas un sevrage à la sauvette... fais toi accompagner.
Tu peux aussi venir sur le forum, nous te suivrons pas à pas.

Tiens nous au courant  smiles petits coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Chipottepas le 17.12.16 18:49

Normalement à cette heure ci j'aurai entamer ma première bière .... puis j'aurai continuer avec une bouteille de vin .... puis je me serais couchée sans problème et le matin levée comme d'habitude , un peu la tête dans le cul .... mais ce soir je ne boirais pas !
Tu as raison Shale, je dois en parler à ma psy , c'est nécessaire si je veux continuer à avancer .
Je me suis acheté des sucreries avec mes filles , des jus de fruits que j'aime , du coca . Je vais souper pour une fois bien plus tôt et on regardera la TV. J'ai acheté 2 films que les filles veulent voir et la série grey's anatomy , on adore avec les filles
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  mamou le 17.12.16 19:02

En parlant de psy chipottepas.... le travail que tu réalises avec elle est faussé par l'alcool.... il n'y aura vraiment que lorsque tu seras abstinente que le "vrai" travail commencera et sera efficace  smiles

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  SHALE le 17.12.16 20:13

La soirée film est une très bonne idée, tu vas l'apprécier bien plus que si tu avais bu,..... smiles coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Chipottepas le 17.12.16 20:19

Je ressens déjà le manque de sucre , je me suis ruée sur des bonbons.
J'ai froid et j'ai de légers tremblements .... ça va passer ....
je vais prendre une bonne douche
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  cristal le 17.12.16 20:45

je me suis aussi acheté du coca quand j'ai arrêté de boire et je buvais aussi bcp de café.je mangeais plus tot aussi super 
Tu vas voir comme c'est agréable de se réveiller fraiche et dispo le matin,tu en seras tellement fière que tu voudras recommencer le lendemain Very Happy
si tu trembles trop ou si tu te sens trop mal,prends un anxio,tu dois en avoir avec toi il me semble non?

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  SHALE le 17.12.16 20:45

Le froid et les tremblements sont les symptômes du sevrage mais ils arrivent très tôt chez toi... Fais attention, au moindre signe de mal être, appelle le 15 sans hésiter..
Je ne suis pas tranquille quand vous faites des sevrages sauvages, il peut arriver n'importe quoi... Si tu fais une crise d'épilepsie, tu auras quelqu'un près de toi pour t'aider ???? As-tu du valium ou un anxiolytique du même genre ???

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Chipottepas le 17.12.16 20:57

Je ne me sens pas très bien en effet, cela me fait un peu peur .
Je suis seule avec mes enfants .... devrais je boire un peu ?
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Chipottepas le 17.12.16 20:59

J'ai des anxiolytiques si jamais ...
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  SHALE le 17.12.16 21:09

Non, tu ne bois pas, tu prends un anxiolytique.. As-tu acheté du magnésium ???? si tu en as , il faut en prendre tout de suite...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  mamou le 17.12.16 21:11

Est ce que tu as mis une personne au courant de ton arrêt de l'alcool?

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  cristal le 17.12.16 21:13

si tu as des anxios,oui,tu en prends un mais il faut vraiment que tu sois suivi pour faire ce sevrage!!!

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Chipottepas le 17.12.16 21:15

Personne n'est au courant ... et effectivement j'ai minimisé ma dépendance physique ....
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  SHALE le 17.12.16 21:17

Tu as du magnésium, c'est primordial pour le sevrage?

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Chipottepas le 17.12.16 21:22

J'en ai pris , y'a 30 Minutes .... mais ça passe pas ...., je suis plus atteinte que je ne pensais .... en même temps je ne me souvient plus de quand date la dernière soirée où je n'ai pas bu .... là faut vraiment que j'en parle à la psy et me fasse accompagnée
avatar
Chipottepas
Habitué
Habitué

Féminin 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  mamou le 17.12.16 21:25

Dans un premier temps la psy, c'est moins urgent, mais un accompagnement médical est indispensable.
Si tu ne te sens pas bien, appelle les urgences médicales chipottepas...

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  cristal le 17.12.16 21:27

si tu ne te sens vraiment pas bien,tu appelles le 15 ou tu bois de l'alcool et tu referas ton sevrage accompagné,on ne plaisante pas avec un sevrage!!! vois tu ça passe avec l'anxio,ce serait une bonne chose mais si tu sens que tu es de plus en plus mal,tu feras ton sevrage plus sérieusement une autre fois,cette essai t'aura au moins prouvé que tu es bien dépendante!!

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er témoignage: Je suis en colère

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum