Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 30 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 28 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chanou, chouchou

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le Lun 11 Juin 2012, 17:08

Face à la réalité

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Face à la réalité

Message  Lucile Emma le Mar 25 Fév 2014, 10:51

Bonjour à toutes et tous,

Je viens donc vous exposer mon problème, afin, de pouvoir évaluer la situation avec vous, avoir des conseils aussi.

Mon conjoint boit tous les jours, on va dire, 7, 8 verres ballon de 12 cl, des fois peut-être plus ou un peu moins, à vrai dire, sans cette prise de conscience, je ne cherchais pas à compter. Je vois bien, qu'il n'essaie pas de lui même, ou qu'il ne dit jamais, il faut que je ralentisse car le constat est que c'est devenu chronique. Ca fait un bon moment que c'est en place mais c'est en lisant ici et ailleurs que je me suis vraiment rendue compte de cela.
Je peux enfin mettre des mots sur son comportement : aucune joie de vivre, taciturne, présent physiquement avec nous mais absent, dans sa bulle, fatigué, perte d'appétit, gastrite chronique, participe de moins en moins à la vie de famille, aucune envie de sortie, de partage, de voir de monde etc etc
J'aime le très bon vin mais d'une manière conviviale et par gourmandise sauf que là, j'ai voulu faire le test de ne plus partager une goutte d'alcool avec lui pour voir comment il allait réagir.

Voici donc sa consommation sur la journée de dimanche dernier:

12h30 2 verres de sangria
13hoo repas, il entame donc une bouteille de vin rouge , va pour me servir, je refuse gentiment ( lui déstabilisé par mon refus, semblait gêné )
13H45 environ, sortie de table, je range la bouteille dans la cuisine et il a continué à se servir à siroter tranquillement devant la télé et a fini la bouteille environ vers 17h30 comme si c'était tout à fait normal.
18h30 2 verres à nouveau de sangria, et ensuite il a enchainé au moins 5 verres de vin blanc jusqu'à minuit, tjrs devant moi, les enfants comme si c'était tout à fait normal.
La colère grondait en moi, mais j'ai fait comme si de rien. Il n'a par contre aucune agressivité, mais bon, attention, je ne le cherche pas donc ça peut être faussé. Il est juste éteint, planté sur son fauteuil à juste regarder la télé. Aucune discussion réelle, là sans être là, juste son seul bien être, être à la maison avec ( son fauteuil, sa télé et... son alcool ).

Il est de par son comportement dans le déni total, ça se voit bien. Sa santé commence à se dégrader, et physiquement je trouve que ça commence à se voir aussi mine de rien.

Merci d'avoir lu, j'aurais bien sur d'autres choses à ajouter en fonction des réponses.

Lucile Emma
Arrivant
Arrivant

Féminin 24/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  mamydom le Mar 25 Fév 2014, 11:48

Bonjour ! Je t'envoie toutes mes pensées et crois moi tu trouveras ici toute l'aide , le soutien qu'il te faut comme je le trouve moi aussi aujourd'hui  coeurs 

mamydom
Assidu
Assidu

Féminin 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Lucile Emma le Mar 25 Fév 2014, 12:31

Je te remercie mamydom, oui, j'espère avoir du soutien ici et surtout pouvoir être guidée car ce n'est pas évident du tout de faire semblant . Bon courage pour ton combat aussi  onsaidiens 

Lucile Emma
Arrivant
Arrivant

Féminin 24/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Crystal_ine le Mar 25 Fév 2014, 12:59

Tu as bien fait d'ouvrir un fil. Que tu nous racontes la journée de dimanche concernant la consommation de ton conjoint pour nous expliquer l'ampleur du problème est une chose, mais ne tombe pas dans la codépendance en surveillant ce qu'il boit à tous les jours, car tu ne vivras plus ta vie, mais la sienne.

Je parle en connaissance de cause, c'est ce qui m'a amené sur ce forum, car je ne pouvais plus supporter de voir mon conjoint boire et je ne savais pas quelle attitude adopter.

Si ce n'est déjà fait, je t'invite à lire les textes sur le détachement en haut de cette rubrique. Pour arriver à le pratiquer, il faut que tu ignores ton conjoint quand il a bu. Bien sûr, tu peux lui dire que dorénavant, tu ne le partageras plus avec l'alcool. Ce sera à lui de choisir s'il passe du bon temps en famille sobre ou s'il choisit de boire. S'il boit, tu changes de pièce, tu sors, tu vois des amis, tu fais des activités qui te plaisent et tu le laisses seul face à son problème. Tant qu'il est dans le déni, tu ne peux rien faire pour lui, mais pour toi, oui.

Si tu as des questions, ne te gêne pas, nous tenterons d'y répondre le mieux possible.

 coeurs onsaidiens 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  pascal1 le Mar 25 Fév 2014, 13:07

bonjour emma
je crois me reconnaitre dix ans en arrière dans le portrait que tu dresses de ton compagnon.
Ho, pas de méchanceté mais l'alcool toute la journée qui abrutit, qui empêche de s'intéresser à quoi que ce soit y compris la vie de famille, un l'on vacille entre somnolence et légers mieux....pour se resservir un verre......
Ce qui est important dans ton message c'est que ton mari est dans le déni, et donc pas prêt à une démarche de soins.
C'est toi, par l'attitude que tu vas adopter qui le pousseras peut être à engager des soins. Et cette attitude s'appelle DETACHEMENT pour ne pas sombrer , ou te sortir de la co dépendance.
Donc lorsqu'il boit, c'est transparence totale. Tu ne lui adresses pas la parole, tu vaques à tes occupations sans rien lui dire, tu sors si tu en as envie sans lui dire où tu vas.....jusqu'à provoquer, je le souhaite pour toi une réaction qui amènera un dialogue.
Ceci est une première étape qui, si elle ne marche pas peut t'amener à des menaces plus précises comme le divorce ou la séparation. Mais tu n'en es encore pas là!
COURAGE, on est avec toi!
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  pascal1 le Mar 25 Fév 2014, 13:09

bon, crysla_yne t'arrête un peu de poster en même temps que moi et piquer tout ce que je dis.... cligner coeurs 
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Lucile Emma le Mar 25 Fév 2014, 13:12

Merci beaucoup pour ta réponse.

Oui j'avais besoin de donner des détails sur ce dimanche parce qu'en fait c'est comme si je prenais vraiment conscience du problème et des dangers qui peuvent en découler au fil du temps. J'ai déjà lu le détachement mais ça va être bien difficile à mettre en place car je suis très mère poule à la base et essaie tjrs de faire tout pour ça aille bien pour ma famille.
Nous n'avons pas encore aborder la chose, tabou, pudeur, je ne sais pas, j'ai envie de lui dire mais en même temps j'ai peur de ce qui pourrait en sortir  Embarassed 
Dimanche, de le voir se servir, comme ça, en dehors des repas, comme si c'était tout à fait normal, j'ai pris une claque tout de même.
Je me sens perdu là  onsaidiens , je ne sais pas ce qu'il pense, sait il que je sais ? ou alors il ne sait pas qu'il est dépendant ? bouhhhhhhhh Une véritable interrogation  Rolling Eyes 

Lucile Emma
Arrivant
Arrivant

Féminin 24/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  pascal1 le Mar 25 Fév 2014, 13:22

tu sais quand il y a un abcès , mieux vaut le crever de suite pour éviter l'infection.
Il n'a peut être pas conscience de sa forte consommation, tu as raison. Perso , je faisais pareil et sirotais toute la journée en we et si on m'avait dit à l'époque que j'avais un pb d'alcool je ne sais comment j'aurai réagi.
On ne m'a rien dit et je me suis enfoncé tout doucement jusqu'à ce que la maladie soit reconnue et que je sois amené à picoler en cachette.
Ne lui laisse pas le temps de s'enfoncer aussi. Déclenche une discussion, s'il nie, propose lui une prise de sang qui sera peut être le déclic pour le sortir du déni, mais AGIS avant qu'il ne soit trop tard!
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Crystal_ine le Mar 25 Fév 2014, 13:28

pascal1 a écrit:bon, crysla_yne t'arrête un peu de poster en même temps que moi et piquer tout ce que je dis.... cligner coeurs 

 amuse Bah au moins, si on dit la même chose Pascal1, c'est qu'on transmet le bon message  smiles 

Comme Pascal, je pense qu'il faut que tu lui en parles. Que tu constates qu'il consomme beaucoup, que ça te dérange. S'il reste dans le déni, c'est le moment de lui dire que tu ne le partageras plus avec l'alcool. Que pour toi, les jours où il boit, il n'existera plus pour toi et que tu ne lui adresseras pas la parole et que tu ne répondras pas à ses questions. Parce qu'aucune discussion n'est possible avec une personne qui a bu. Tu parlerais avec l'alcool et non avec ton conjoint.

C'est dur, il va te falloir du temps pour le faire, mais petit à petit, j'espère qu'il prendra conscience.

L'important c'est toi, tu ne dois pas t'oublier et je crois comprendre qu'il y a des enfants, votre vie doit être agréable.

 coeurs 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Lucile Emma le Mar 25 Fév 2014, 14:23

Oui, je vais essayer de trouver le bon moment. Je vais encore laisser passer un peu de temps pour voir son comportement car je me suis trouvée une qualité mdr je suis très tolérante. C'est surement aussi le fait, qu'il n'est absolument pas agressif. Dans le cas contraire, je pense que je serais surement toutes griffes dehors.

Il a tjrs eu zéro volonté, que ça soit pour faire du sport, faire attention à ce qu'il mange etc... Il a cru pouvoir continuer tranquille pépère son plaisir sans que ça devienne vraiment addictif.

Le médecin l'avait mis en garde déjà sur les résultats sanguins mais c'était , il y a au moins 3 ans , donc, depuis, forcement, ça n'a pas dû s'améliorer.

Pour moi, on ne peut tout de même en vivant à côté, rester de marbre et faire comme si de rien, du moins quand on se rend compte du problème. Ensuite, ça je l'ai bien compris, si rien ne change et que ça stagne ou que ça s'envenime, c'est clair, qu'il faut se protéger. Ses filles grandissent et de toutes manières ne lui feront pas de cadeaux si la situation devait s'aggraver.

Pascal peux tu me mettre le lien de ton histoire ?

Lucile Emma
Arrivant
Arrivant

Féminin 24/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  pascal1 le Mar 25 Fév 2014, 14:37

voici l'avant dernier post, le dernier s'intitule 10 ans et tu peut le retrouver dans "témoignages alcool"
http://forumonsaide.forumactif.org/t4221-mon-post-a-mouaaaaaaaaaaaaaaaa
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  cristal le Mar 25 Fév 2014, 15:18

bonjour lucile emma et bienvenue sur onsaide  petits coeurs 

ton mari semble être dans le déni total et c'est ce qui l’empêche de changer sa façon de vivre,pour lui,il est bien et ne se rend même pas compte qu'il passe a coté de sa vie,il ne voit pas non plus que tu souffres de cette situation d'où l'importance d'avoir une discussion.déjà pour vider ton coeur de tout ce que tu subis et aussi pour lui ouvrir les yeux sur une chose qu'il ne voit peut être même pas.
si tu n'arrives pas à lui parler,peut être pourrais tu lui écrire,les mots écrits restent et ont parfois plus d'impact que les paroles.Ensuite,tu vois ce qu'il en dit.
Mais le plus important dans l'histoire,ce n'est pas ce qu'il vit lui mais ce que tu vis TOI.Il faut que tu fasses en sorte de ne plus être touchée par son alcool et c'est là que le détachement est important.

as tu des passions??des amis?aimes tu le sport,la musique,le ciné,le shopping?
ce n'est pas parce qu'il sombre dans une vie inerte que tu dois en faire autant!!

mais on va en reparler,essaye tout de même de lui glisser ce que tu as sur le coeur,peut être n'attend il que ça  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Lucile Emma le Mar 25 Fév 2014, 15:32

merci de ton accueil cristal  Very Happy 

Oui, j'ai des ados et une plus grande donc ça bouge et ça remue, des amis aussi.
C'est le réveil et le constat qui viennent de me mettre à plat et l'inquiétude est bien présente. Je rumine en effet très fort .
Une question peut-être stupide, à la vue de la consommation de dimanche par exemple, à ce rythme, mon conjoint va boire plus, n'est ce pas ?
Sinon, penser à moi ? heu  scratch j'ai jamais appris  gaffe , je suis maman en premier, femme après mais bien après. Ca doit être le fait que j'ai perdu ma maman jeune.

Mon conjoint n'a pas connu son père, il est décédé de l'alcool quand il avait 2 ans.

 coeurs 

Lucile Emma
Arrivant
Arrivant

Féminin 24/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  pascal1 le Mar 25 Fév 2014, 16:22

Lucile Emma a écrit:merci de ton accueil cristal  Very Happy 

Oui, j'ai des ados et une plus grande donc ça bouge et ça remue, des amis aussi.
C'est le réveil et le constat qui viennent de me mettre à plat et l'inquiétude est bien présente. Je rumine en effet très fort .
Une question peut-être stupide, à la vue de la consommation de dimanche par exemple, à ce rythme, mon conjoint va boire plus, n'est ce pas ?
Sinon, penser à moi ? heu  scratch j'ai jamais appris  gaffe , je suis maman  en premier, femme après mais bien après. Ca doit être le fait que j'ai perdu ma maman jeune.

Mon conjoint n'a pas connu son père, il est décédé de l'alcool quand il avait 2 ans.

 coeurs 

et oui c'est la triste vérité. Son organisme s'habitue à avoir sa dose d'alcool. Tant que celle ci n'est pas atteinte il est en manque. Mais le souci c'est que le cerveau demande de plus en plus d'alcool , d'ou l'augmentation de doses pour arriver "à niveau"
ps: merci pour ton intervention sur mon fil qui me va droit au coeur.
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Crystal_ine le Mar 25 Fév 2014, 16:28

Lucile Emma a écrit:
Une question peut-être stupide, à la vue de la consommation de dimanche par exemple, à ce rythme, mon conjoint va boire plus, n'est ce pas ?
Sinon, penser à moi ? heu  scratch j'ai jamais appris  gaffe , je suis maman  en premier, femme après mais bien après. Ca doit être le fait que j'ai perdu ma maman jeune.

Mon conjoint n'a pas connu son père, il est décédé de l'alcool quand il avait 2 ans.

 coeurs 

Pour répondre à ta question, tout d'abord, oui, les quantités risquent d'augmenter avec le temps. Mais, tu ne dois pas chercher à savoir combien il boit ni ce qu'il boit. Tu le laisses gérer, après lui avoir parlé ou écrit ce que tu ressens et ce que ça te fait de le voir ainsi. Tu fais ta vie, c'est important que tu penses à toi.

Étant moi-même une mère d'ados, j'ai appris avec les années à me garder du temps pour moi, à me réserver des plages horaires que pour moi. Les enfants sont de plus en plus autonome, alors voilà le moment de te consacrer des moments à toi. T'offrir un massage, une séance de baignade, d'aquagym ou autre, une visite dans une bibliothèque pour trouver des livres qui t'intéressent, si tu aimes lire, découvrir ce qui te plaît, aller marcher seule ou avec des amis, mais il faut que tu apprennes à t'occuper de toi sans culpabiliser.

C'est ce que je découvre de plus en plus, la liberté d'être moi, d'exister en tant que personne. Ton mari est malade alcoolique, il existe des groupes de parole pour les anciens buveurs (MAB) pour l'entourage. Tu peux te renseigner et aller à une rencontre, voire plus si ça te convient. Ces groupes m'ont aidé à me sortir de la codépendance et mieux comprendre ce qu'il faut faire pour SOI. Et bien sûr, j'ai eu ce forum et je l'ai encore aujourd'hui, ce qui m'aide à continuer à avancer.

Un jour à la fois! Nous disons ici : Aujourd'hui seulement, demain n'existe pas. C'est une façon d'apprendre à vivre le moment présent et d'en profiter au maximum.

Courage!

 coeurs 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Lucile Emma le Mar 25 Fév 2014, 19:44

oui, je sais, il faut que j'essaie de penser à moi. Pour le moment, j'accuse le coup de me retrouver ici, bien que je suis très surprise de voir autant de douceur malgré toutes les souffrances.
Normalement, je suis sur un forum de protection animal et curieusement pour certains membres, les animaux ne semblent pas les apaiser. Ils sont tous bien souvent à se chercher et se bagarrer pour des broutilles  Rolling Eyes 
Je pense que je vais me plaire ici car je perçois beaucoup d'empathie.
J'espère, un jour, pouvoir venir en aide aussi sur le forum comme je le fais sur l'autre. Bon, si vous avez des soucis avec vos chats pour ceux qui en ont, par contre n'hésitez pas à me demander de l'aide.  onsaidiens 

Lucile Emma
Arrivant
Arrivant

Féminin 24/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  cristal le Mar 25 Fév 2014, 21:10

et bien j'aurais eu besoin de toi il y a quelques temps,j'ai ouvert un fil dans la partie "parler de tout et de rien"le post s'appelle "besoin de conseils,"tu comprendras mieux ce que je veux dire  Very Happy mais il y a pas mal de spécialistes de chats ici heureusement  cligner 

pour ce qui est de ce que tu vis,il va falloir que tu apprennes à penser à toi,contrairement à ce qu'on pense,c'est pas facile du tout de penser à soi et de se faire plaisir quand on a toujours fait en fonction des autres  Crying or Very sad 
j'avoue que lorsque l'on m'a demandé sur ce forum au début ce que j'aimais faire,je n'ai pas su répondre  Embarassed 
en fait,je ne m’étais jamais posé la question puisque ce que j'aimais faire,c'etait rendre l'autre heureux Crying or Very sad 

mais ça s'apprend tu vas voir et il y a de bons profs ici  cligner alors au travail lucile,tu vas voir comme c'est agréable de se découvrir  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  SHALE le Mar 25 Fév 2014, 22:02

Tu pourras lui mettre quelques définitions de l'alcoolisme, j'en ai deux qui me viennent et qui sont très claires, elles viennent de l'OMS

"l'alcool est une maladie évolutive et incurable dont la seule issue est la mort à moins que le malade n'arrête toute consommation d'alcool"

"L'alcoolisme c'est aussi avoir perdu la possibilité de ne pas boire..." L'alcool nous oblige à prendre notre dose et comme nous n'avons plus la notion de satiété, c'est sans fin.

Ensuite, ne répare jamais les erreurs que l'alcool lui fait faire, c'est à lui de gérer ça...
S'il tombe et vomit, tu le laisses là où il est, il se nettoiera le lendemain, s'il loupe le boulot, ce n'est pas à toi d'appeler pour l'excuser...
Par contre ne lui laisse pas prendre la voiture avec les enfants à bord quand il a bu, tu caches les clefs.....
Courage, ça risque de s'arranger si tu suis ce mode de fonctionnement.. coeurs 

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Lucile Emma le Mer 26 Fév 2014, 08:55

Merci Shale, mais tu sais je connais mon mari depuis 30 ans et je peux te dire qu'il est totalement borné  noon et tu peux lui dire n'importe quoi, ça rentre par une oreille et ça ressort par l'autre  Rolling Eyes 

Bon, hier soir, comme je rumine au final et que je vous ai dit que je ne voulais plus partager un verre d'alcool avec pensant que ça allait peut-être aider à ce qu'il prenne conscience qu'en effet, ça serait bien à 48 ans de commencer à prendre soin de sa santé, je lui ai donc dit que ça serait bien qu'il ralentisse sa conso et sa réponse fut celle que je pensais puisque je le connais par cœur:
oh dis donc, ce n'est pas parce que tu as d'un seul coup plus envie de boire un verre, qu'il faut que je te suive... Et demain alors, tu décides d'arrêter de fumer, tu vas me demander de faire pareil aussi ?
Et voilà, fin de la discussion ( mdr jaune ) Plus un son de sa part, le silence, les sourcils froncés devant la télé  grrrr 

Au final, j'ai retrouvé une ancienne analyse de sang, elle date de janvier 2013 ( pour ceux qui ont l'habitude )

ASAT 45 ALAT 70 GAMMA GT 89 , le médecin lui avait conseillé fortement de ralentir et bien sur il n'a rien fait du tout car je pense qu'en 1 an ça n'a pas du descendre .

Voilà, je pense que c'est bien tout ce que j'ai pu lire, tant qu'il ne voudra pas et fera l'autruche, on ne pourra rien faire pour lui. Pourtant, ça sera la fin du monde si on vient à lui annoncer quelque chose de plus grave.

Bises à tous  coeurs 


Lucile Emma
Arrivant
Arrivant

Féminin 24/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  pascal1 le Mer 26 Fév 2014, 09:22

bonjour emma
les VGM ne sont ils pas indiqués.
Gammas à 89 c'est pas énorme mais ce nest pas ce qui est le plus fiable pour connaitre le degré d'alcoolisme.
Enfin tu es sûre d'une chose. Il est dans le déni et n'a aucune envie pour le moment ni de ralentir et encore moins d'arrêter et se soigner.
Va falloir prendre le taureau pas les cornes!
Est ce que tu bosses ou est il le seul à faire bouillir la marmite? coeurs 
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Lucile Emma le Mer 26 Fév 2014, 09:50

Bonjour Pascal, les VGM sont à 93 mais bien sur 1 an en arrière, je ne sais pas si ça te parle plus, en tout cas merci de ton écoute.
Sinon, pour répondre à ta question, je suis à la maison car mon mari a une bonne situation. C'est un choix, par rapport aux enfants.

Lucile Emma
Arrivant
Arrivant

Féminin 24/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Lucile Emma le Mer 26 Fév 2014, 09:54

par exemple en 2009, date de son autre prise de sang les VGM étaient à 86,4 ASAT étaient à 20 ALAT à 26 et gamma gt à 59 donc on voit bien la différence et je suis sûre que si il faisait une prise de sang là, les résultats seraient surement encore en augmentation.

Lucile Emma
Arrivant
Arrivant

Féminin 24/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  pascal1 le Mer 26 Fév 2014, 10:05

Oublie les gamma qui ne sont pas fiables et peuvent varier énormément sur la simple prise d'un médoc par exp. Mon ex femme par exp était montée à 120 sans boire une goutte d'alcool, seulement en prenant un médoc.
De plus les gamma varient très très vite. Du temps ou je picolais j'avais de gamma supérieurs à 1000, en un an c'était revenu à 50.
Par contre le VGM varie très lentement et 86,9 est tout à fait normal. Il faut s'inquiéter au dessus de 95 et s'affoler aux alentours de 100...tu vois la marge là est très faible.
C'est le signe qu'en 2009 le foie n'était pas encore en souffrance mais depuis..............
Je te posais la question du travail pour savoir si tu étais indépendante financièrement ou pas ce qui t'aurait permis certaines "menaces" si les choses tournaient mal
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  pascal1 le Mer 26 Fév 2014, 10:07

je t'ai envoyé un mp
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Lucile Emma le Mer 26 Fév 2014, 10:14

oui, on voit tout à fait que le foie commence à souffrir. Pour les gammas, le seul médicament qu'il prend, est bien sur l'oméprazole car il souffre de gastrite chronique. Il perd vraiment l'appétit, ça alors, je le constate vraiment donc forcée de voir que même si ce ne sont pas des doses énormes, on voit bien qu'il est nourri quelque part de l'alcool qu'il consomme.  Embarassed 

Lucile Emma
Arrivant
Arrivant

Féminin 24/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à la réalité

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum