Navigation











Forum



















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 29 Invités :: 1 Moteur de recherche

chiffounette, Malka, Mina34500

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

La femme du malade alcoolique

Aller en bas

La femme du malade alcoolique

Message  SHALE le 15.05.18 19:36

La femme du malade alcoolique

Ce soir encore, la femme de l'alcoolique pleure . Des larmes cachées, des larmes qui brûlent les yeux mais des larmes inutiles…
Son mari est encore revenu complètement ivre, tenant à peine debout, hurlant après elle et s'affaissant sur le canapé où il s'est mis à vomir. Vite une cuvette, une serpillière, nettoyer encore et encore.
Elle essaie de se faire transparente pour ne pas réveiller les foudres de son conjoint, elle tremble, elle a peur. Elle le sait, il peut être violent.
Elle a expérimenté tellement de façon de se comporter face à lui quand il a bu, tellement….
Elle s'est mise en colère des milliers de fois, avec pour seul résultat d'entendre l'homme qu'elle a aimé l'injurier, la traiter plus bas que terre et lui parler avec un tel mépris...Ce mépris, oh ce mépris, pourquoi a-t-elle mérité ça. Quel mal elle en ressent, elle qui l'a tant aimé.
Elle a toujours obtempéré à ce qu'il voulait, elle l'aide à se relever quand il tombe alors qu'il affirme qu'elle ment, qu'il n'est jamais tombé…
Elle vit terré dans sa bulle, ne parle pas de l'enfer qu'elle vit, on ne parle pas de ces choses là, ça relève de l'intimité du couple et puis ce serait trop la honte si les voisins, la famille, les quelques amis qui restent savaient.
Elle n'en parle même pas à ses enfants adultes, on ne doit pas détruire l'image que les enfants ont de leur père...Le père suffit très bien tout seul à la gâcher cette image !
Elle n'a pas conscience qu'ils sont tous au courant mais qu'ils n'osent pas non plus en parler...La honte…..Cette honte qui l'a fait marcher courbée comme une petite vieille, se faisant le plus petite possible.
Elle pleure comme tous les jours sur sa vie gâchée, sur la peur de ne pas finir le mois, l'alcool coûte tellement cher…
Ah elle n'avait pas imaginé sa vie comme ça, non, mais bon, elle n'a pas le choix, n'est-elle pas mariée pour le meilleur et le pire. Le pire, il faut dire qu'elle en a sa dose...Il boit de plus en plus, souvent il ne peut plus se lever pour aller travailler. Alors, vite, appeler le patron pour inventer une nouvelle maladie qui l'empêche de se rendre au travail.
Il y a aussi cette odeur qui règne constamment dans la maison, elle n'en peut plus, mais elle a beau laver, mettre de l'eau de javel, du désinfectant, cette odeur lui colle à la peau, elle ne peut plus s'en débarrasser…..
Elle pleure des larmes de sang….Elle vit la folie ordinaire qu'est l'alcool.
Elle a longtemps espéré que tout allait s'arranger grâce à son amour, son aide, mais elle sait maintenant que c'est impossible, son mari est hors d'atteinte.

Ce portrait pourrait aussi se lire au masculin, peut-être un peu différemment, mais c'est une douleur que l'on retrouve sur tous les groupes d'aide aux alcooliques, sur tous les forums et encore beaucoup restent encore cachés.
Quand les conjoints arrivent à venir en parler, on peut leur expliquer qu' il ne faut malheureusement pas toujours ramasser l'alcoolique qui tombe !
Que la meilleure aide à leur apporter c'est le détachement et qu'il faut surtout les laisser gérer seuls leur maladie.
Alors n'hésitez pas à venir en parler, ce n'est pas une tare, ce n'est pas une honte, c'est une maladie qui se soigne.



_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum