Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

lola1977, zabou83

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  Crystal_ine le 19.07.15 22:32

J'ouvre ce post, parce que depuis quelques temps, il y a plusieurs membres qui sont abstinents depuis plusieurs mois et se laissent tenter de regoûter à l'alcool. Plutôt que d'intervenir sur chacun des fils, j'ai choisi d'ouvrir celui-ci pour que le message soit lu par le plus de membres possibles.

Ça m'interpelle, parce que ce n'est pas banal comme conséquences lorsque vous céder à la tentation d'alcool. Je sais que si j'y retouche, ce ne sera qu'une question de temps pour y replonger, même si ça fait plus de 20 ans que j'ai cessé de consommer. Pour moi, cette option n'est pas possible ni même envisageable et c'est bien intégré. Pour moi, refuser un verre d'alcool, c'est naturel et j'assume ma décision de ne pas boire.

Il faut que vous compreniez que ce n'est pas de vous aider que de réessayer de boire. Il faut que vous compreniez que tout le travail que vous faites au quotidien pour vous en sortir est à recommencer à chaque fois que vous le vouliez ou non. C'est une lutte qui recommence pour ne pas reprendre cette route qui ne mène nulle part. Vous devez recommencer à vous battre contre ce démon auquel vous avez ouvert la porte et qui était fermée depuis assez longtemps. Nous l'avons assez dit qu'il vous guettait dans le détour, qu'il n'attendait qu'un petit signe pour reprendre possession de votre esprit. C'est justement lorsque cette infime ouverture se pointe qu'il faut vite refermer la porte pour lui barrer la route. Ne pas céder à cette tentation, même si elle est de plus en plus forte. Vous avez le forum, vous avez les MAB (n'existe-t-il pas un parrain ou une marraine en Europe dans l'un de vos MAB qui pourrait vous apporter du soutien en cas de crise?), sinon vous avez sûrement une personne à appeler pour passer cette envie et lui demander de vous soutenir parce que l'envie est trop forte. Ce sont toutes des solutions qu'il vous faut penser quand cela se pointe. De cette manière, vous pourrez l'effacer de votre pensée et passer à autre chose.

Nous essayons de vous aider du mieux que nous le pouvons, mais si vous retourner à vos anciennes amours néfastes, c'est plus difficile encore de le faire, même si nous avons conscience que pour certains c'est difficile de tourner le dos à l'alcool, il reste que c'est la seule et unique solution pour que votre abstinence soit durable.

Reprenez-vous, reprenez la route qui vous convient et laissez ce poison hors de votre corps et de votre vie.

Rappelez-vous cette phrase : Aujourd'hui, je ne bois pas et demain n'existe pas.


_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  cristal le 19.07.15 22:38

merci crystalline pour ce post qui résume à la perfection ce que je voulais dire,lisez ce post les amis et relisez le parce qu'il est tellement vrai!!
il faut lutter de toute ces forces pour ne pas prendre ce premier verre,votre vie en dépend!!j'espère que le message est bien passé et que chacun pourra enfin comprendre qu'une ré alcoolisation n'est jamais sans conséquence surtout au bout de plusieurs mois d'abstinence  Crying or Very sad

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  SHALE le 19.07.15 22:48

Je voulais afficher un post demain, merci de l'avoir fait et bien fait à ma place!! Very Happy Very Happy Very Happy C'est tout à fait ce que je voulais dire aussi.
A force de parler de caillou, vous ne faites plus la différence entre un verre bu au bout d'une ou deux semaines et plusieurs verres consommés après deux ou trois mois, ce n'est pas du tout la même chose!
Et là, je trouve que vous vous habituez un peu trop bien à venir dire que vous avez rencontré un caillou, que vous n'avez pas pu l'éviter, même si vous en êtes à plusieurs mois d'abstinence.... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  sanka le 20.07.15 10:15

Message reçu. .. merci
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  chiffounette le 22.07.15 4:28

Ne jamais oublier que l'on est malade, malade de cet alcool, allergique à ce produit et que sa consommation ne serait ce qu'une seule fois peut vous amener à la mort.

_________________
Le plus lourd fardeau est de vivre sans exister.    V.HUGO
avatar
chiffounette
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  sanka le 22.07.15 7:22

Crystal_ine a écrit: Vous devez recommencer à vous battre contre ce démon auquel vous avez ouvert la porte et qui était fermée depuis assez longtemps. Nous l'avons assez dit qu'il vous guettait dans le détour, qu'il n'attendait qu'un petit signe pour reprendre possession de votre esprit. C'est justement lorsque cette infime ouverture se pointe qu'il faut vite refermer la porte pour lui barrer la route.

Nous essayons de vous aider du mieux que nous le pouvons, mais si vous retourner à vos anciennes amours néfastes, c'est plus difficile encore de le faire, même si nous avons conscience que pour certains c'est difficile de tourner le dos à l'alcool, il reste que c'est la seule et unique solution pour que votre abstinence soit durable.

Reprenez-vous, reprenez la route qui vous convient et laissez ce poison hors de votre corps et de votre vie.

Je relis tous les jours ton post Crys' et aujourd'hui j'ai tilté sur quelque chose.
Cette porte que l'on ouvre (enfin pour moi) je pense qu'elle s'ouvre parce qu'il y a un manque, le manque de trouver de la satisfaction dans le sans alcool, oui bien sûr il n'y a plus les gueules de bois, plus la culpabilité de boire en cachette ect... Mais à coté de ça (même si je sais que ça ne vient pas tout de suite) il manque ce petit signe, ce petit truc qui te dis voilà un petit signe, quelque chose de bien pour toi pour te montrer que tout ce que tu fais aujourd'hui pour quitté l'alcool en vaut le coup et que au fur et a mesure il y en aura de plus en plus et que tu te sentiras revivre!
Je ne sais pas si je me suis bien expliqué.

Ou alors c'est peut-être nous qui portons des œillères en ne les voyant pas et en continuant à garder une image de l'alcool comme anxiolytique pour mieux ce sentir...

Et oui je dirais aussi que si l'alcool reste dans notre tête au bout d'un certain temps c'est qu'il y a encore quelque chose a régler, peut être la chose qui nous fait le plus peur, celle qu'on croit pouvoir sauver ou ne pas vivre sans, l'angoisse de sauté un pas vers la liberté parce que l'on reste coincé dans notre passé. Je crois que pour ce débarrasser de l'alcool il faut changer certaine choses, des choses dur qui nous amène vers l'inconnu et que l'on ose pas parce que l'inconnu ferait encore plus peur que ce que l'on a et pourtant il n'y a que comme cela que nous pourrons y arrivé que de rester coincé dans un cadre qui ne nous convient pas.

Mais bien sûr je reste entièrement d'accord avec vous, il faut ce faire du mal pour arriver a dire non a l'alcool et s'en sortir...


avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  JOSEPHA le 22.07.15 7:31

J'adhère parfaitement à ce post, après avoir rencontré quelques petits cailloux, j'ai fini par prendre des pierres en pleine tronche, puis à me cacher derriere un dolmen. J'ai compris, c'est pourquoi j'adhère totalement. petits coeurs
avatar
JOSEPHA
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  Crystal_ine le 22.07.15 13:12

Tu as mis le doigt sur l'essentiel Sanka, je pense par ta réponse de ce matin.

La peur de l'inconnu. Nous sommes donc confortable dans nos vieilles pantoufles. Mais quand celles-ci sont toutes usées, trouées, elles ne sont plus aussi confortables et c'est là où il faut s'en procurer des neuves. Ce ne sera jamais plus la même chose, le même confort, mais elles vont quand même se mouler à notre pied.

Alors, avance un jour à la fois, relis ce post tous les jours si ça te garde sur la route qu'il te faut suivre et un jour, peut-être tout proche, tu arriveras à jeter ces vieilles pantoufles et vivre avec les nouvelles et apprécier leur confort. Tu y arrives de plus en plus, de toute façon. Il faut juste laisser aller le vieux pour avoir une vie comme tu l'aimes.

Avec ton alcoologue ou ta psy, tu peux sûrement parler de cette peur de l'inconnue. Il y a des trucs, des astuces, des pistes de solutions pour pouvoir apprivoiser cet inconnu et t'y sentir bien.

Tu sais trouver par toi-même ce qui te pose problème et avec de l'aide, tu vas arriver à surmonter ça. Tu es tellement sur la bonne voie, fais-toi confiance.

FAIS-TOI CONFIANCE!!!

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  cristal le 22.07.15 15:53

moi ce qui me bluffe sophie,c'est ta capacité a analyser et à comprendre tout ce qui se passe en toi,tu n'y arrivais pas avant ou plutot ,tu ne t'en donnais pas la peine,aujourd'hui,tu comprends au quart de tour et ça fait vraiment plaisir de te donner des pistes et des conseils car tu les suis et ça marche Very Happy
tu as compris beaucoup de choses et effectivement,le plus dur quand on sort de l'alcool c'est de trouver la compensation de cette soupape de sécurité que l'on avait avec l'alcool,ça ne se fait pas du jour au lendemain noon on passe des mois à lutter contre ses envies sans pour autant avoir un bien être dans le sans alcool Crying or Very sad alors évidemment,on doute mais tu verras au fur et a mesure que cette compensation,tu vas l'avoir au centuple quand tu auras creusé en toi pour déloger ce qui te ronge en toi.

Le gros problème aussi,c'est que l'on ne sait pas ce qu’est le bonheur alors on regarde les autres et on se dit que leur bonheur doit être le notre,on les copie en se disant que c'est comme ça qu'on sera heureux sauf que le bonheur des autres n'est pas forcément le notre Crying or Very sad 
j'ai aussi voulu faire comme les autres,avoir la même vie puisqu'ils avaient l'air heureux:j'ai donc voulu avoir l'activité idéale,la famille idéale avec week end en famille et vacances programmées à la mer,le boulot idéal avec les amis a diner,les super anniversaires avec des jeux et tout et tout mais je ne me sentais pas bien là dedans Crying or Very sad j'ai senti que tout ce que je faisais je le faisais pour faire comme tout le monde mais que mon bonheur à moi,ce n'etait sans doute pas ça puisque je n'etais pas bien. Crying or Very sad 

J'ai tatonné longtemps avant de comprendre que ce qui me plaisait,c'etait une vie qu'aurait detesté ma mère: femme au foyer avec pleins d'enfants,rester chez moi au lieu de partir à perpet où je n'aurais pas été bien,c'est faire la cuisine,c'est mettre de l'ordre chez moi,faire le ménage,c'est être seule avec mes enfants le soir,c'est ne recevoir personne et ne pas partir en week end.
beaucoup me dirait "c'est nul ton bonheur" peut être mais c'est le mien et à trop vouloir coller à l'image parfaite du bonheur de mon entourage,je suis passé à coté du mien!!
voilà,j'ai dévié mais c'est juste pour dire que ton bonheur,il ne faut pas aller le chercher ailleurs,il est en toi et il peut être à l'opposé de celui des autres.La "normalité" fait beaucoup de tort dans notre société bras crois

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  sanka le 22.07.15 16:29

Dans mon dernier post je parlais pour moi mais aussi pour plusieurs d'entre nous qui justement avons des petits soucis en ce moment... Et c'est vrai que de m'investir dans les différents posts permet de me comprendre moi même, d'identifier certain problème que les autres ont, de les comprendre aussi, et au final même si les histoires ne sont pas les mêmes, la problématique finale est quasi la même, la peur de l'inconnu, du changement, qui nous sommes, où voulons nous aller, sommes nous capable de franchir ce pas? Alors j'ai envie de dire oui on en est tous capable en croyant un minimum en nous!
Le passage a l'acte est bien sur plus dur que la théorie, mais si on veut ce sortir de l'alcool et de cette vie que ne nous convient pas je crois qu'on a pas le choix, il faut le faire! Comme tu dis, jeter ces vieilles pantoufles cassé pour chaussé de nouvelles qui s'adapteront a nous.

Et c'est vrai qu'on a ce besoin de sentir que ce que l'on fait n'est pas pour rien, avoir un petit truc qui nous montre que nous sommes sur la bonne voie, même si on veut bien vous croire sur parole vous les abstinents de longue date, mais oui on a tendance à souvent baisser les bras trop vite.
On a, et là tu le décris très bien Cristal tendance à s'identifier aux autres, si ils aiment ça alors je dois aimer aussi. Si marcher dans la forêt leurs donnent du bonheur alors a moi aussi ect... mais on est tous différent et tu as réussi a identifier les tiens de besoin, quoiqu'en disent les autres, tu es heureuse dans ce que tu fais, tu es bien dans ta peau, alors que demander de plus?! On devrait tous trouver ce quelque chose en nous qui nous plait et même si pour ça il faut tâtonner, mais au moins tenter du nouveau, essayer pour savoir, c'est pas en restant a ne rien faire que l'on pourra trouver ce qui nous donne du plaisir. Et aujourd'hui j'ai compris (enfin pour moi) que de pouvoir être accompagné par une autre personne peut aussi être bien important, je veux dire avec une personne avec qui un réel lien ce créer et avec qui on peut ce comprendre, même si les 2 ne sont pas dans l'abstinence parfaite au contraire et bien c'est justement là que les 2 parties peuvent s'aider mutuellement et ce remonter dans les moments de moins bien et les biens aussi. Parce qu'il y a toujours des choses que l'on ose pas dire en grand publique comme sur le fofo, même si perso je me lâche pas mal, mais des fois pouvoir parler de vive voix fait du bien, ça rejoins ce que tu disais Crys'.

Quand tu parles de société Cristal, tu sais que c'est de cette manière que nos parents nous on éduqué, par leur enfance et la société, ce qui a fait que plus jeune nous n'avons pas eu le choix de nous exprimer tel que nous sommes et c'est qui fait que nous en sommes là, parce que nous n'avons pas su nous affirmer au moment là et que nous avons continuer sur les pas des autres sans s'écouter et c'est là, maintenant que nous avons compris tout ça qu'il faut agir!

Voilà moi aussi je me suis un peu laissé allé mais oui pour beaucoup d'entre nous il n'y a qu'un pas a faire, le plus grand, le plus dur, mais il est obligatoire pour nous retrouver/trouver...
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  SHALE le 22.07.15 17:37

Le post de Cristal est très important. il ne faut jamais envier le bonheur du voisin car si nous avions sa vie nous serions peut-être très malheureux.
Si je vivais ce que Cristal appelle son bonheur, sa vie rêvée, alors là, je serai très malheureuse et pas du tout à ma place, j'aime exactement l'inverse de ce qu'elle adore!!! Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  pascal1 le 22.07.15 20:33

j'ajoute monpetit mot à ce post fort intéressant.
Comme Shale j'ai tendance à penser qu'on parle un peu trop facilement de "caillou" et que l'on banalise la chose en oubliant ou minimisant la gravité de la chose.
Mais j'aurai tendance à penser aussi que ces "cailloux" concernent plus des abstinents "frais" de quelques mois qui ont encore un souvenir précis des quantités qu'ils ingurgitaient chaque jour, et pour qui , une bière ou deux par exp n'est pas une catastrophe.
En ce qui me concerne si je devais reboire ne serait ce qu'un verre je n'appellerai pas celà un caillou mais un rocher!
Il y a aussi la période estivale, la chaleur , qui font que les rechutes sont plus nombreuses et on remarque celà chaque année.
Néanmoins, on ne peut banaliser une rechute comme celà et, la banaliser , c'est déjà préparer la prochaine!
Courage donc à tous ceux qui sont encore dans le combat!
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  SHALE le 22.07.15 21:32

Je partage tout à fait ton avis, Pascal!!! smiles coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  sanka le 23.07.15 1:29

Je suis dans un sens d'accord avec toi Papy et dans un autre je me pose la question.
Une alcoolisation unique, je veux dire qui ne ce répète pas sur plusieurs jours est elle un caillou ou une rechute?
Pour moi si (après c'est ma vision) si l'on arrive avoir une alcoolisation et repartir sans reconsommer les jours qui suivent peuvent être un caillou pas dans le cas ou contraire ou je parlerai de rechute. Après comme pour moi je suis mitigé puisque ca revient tous les mois ou 1 mois 1/2, alors comme tu dis est ce parce que c'est tout frais ou bien faut il mettre les compteurs à zéro et tout recommencer?
Et je pense que c'est valable pour plusieurs personnes ici d'ailleurs cette question...

En tout cas perso j'ai du mal a me dire j'ai tenu 3 mois en sachant qu'il y a eu 3 alcoolisations pendant ce laps de temps, alors est ce les début et qu'il faut faire en sorte que ca s'arrête?
En tout cas la subtilité entre caillou et rechute est mitigé, même si je ne pense pas rechuter puisque je reste sur des moment unique avec lesquels je ressors avec encore plus la gnac de persévérer que de vouloir recommencer le lendemain...

Enfin voilà ça c'était juste pour la nuance entre caillou et rechute...
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  Lisa le 23.07.15 6:18

SHALE a écrit:Le post de Cristal est très important. il ne faut jamais envier le bonheur du voisin car si nous avions sa vie nous serions peut-être très malheureux.
Si je vivais ce que Cristal appelle son bonheur, sa vie rêvée, alors là, je serai très malheureuse et pas du tout à ma place, j'aime exactement l'inverse de ce qu'elle adore!!! Very Happy Very Happy Very Happy
Merci Crystaline pour ce rappel hyper important! petits coeurs
Je suis directement concernée et donc je réagis.
Après plus de 3 mois d'abstinence (nouvelle abstinence) je n'ai pas eu la facilité de poursuivre la route comme la première fois après ma cure, j'ai cédé à plusieurs cailloux, et dès lors je suis d'accord qu'on n'appelle plus ça des cailloux! noon
Je me retrouve assez bien dans le post de Sanka, je cherche ma voie en ayant peur de l'inconnu, quoique ce n'est pas tellement la peur du sans alcool, du "sans soupape", mais peur de l'inconnu de mon avenir.
J'ai encore à trouver mon propre bonheur, à le construire quasi de A à Z et c'est plutôt flippant. Quoique j'ai déjà un bon point de départ : un chouette lieu de vie qui me plaît et où je me sens bien smiles La suite reste à construire et j'avoue que je ne sais guère où je vais... mais ça va viendre! Ca ne peut que viendre, je ne peux pas continuer à faire du sur-place encore des mois comme ça, je vais finir par devenir zinzin Rolling Eyes
En tous cas par rapport à l'alcool, le fait d'aller au MAB et de trouver beaucoup de témoignages positifs d'anciens m'a beaucoup motivée, et c'est vrai que c'est à chacun sa route, à chacun sa conception du bonheur.
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  Priame le 23.07.15 6:36

Après comme pour moi je suis mitigé puisque ca revient tous les mois ou 1 mois 1/2, alors comme tu dis est ce parce que c'est tout frais ou bien faut il mettre les compteurs à zéro et tout recommencer?

En tout cas perso j'ai du mal a me dire j'ai tenu 3 mois en sachant qu'il y a eu 3 alcoolisations pendant ce laps de temps, alors est ce les début et qu'il faut faire en sorte que ca s'arrête?
En tout cas la subtilité entre caillou et rechute est mitigé, même si je ne pense pas rechuter puisque je reste sur des moment unique avec lesquels je ressors avec encore plus la gnac de persévérer que de vouloir recommencer le lendemain...

Les anniversaires d'abstinences


Je réagis à ce post qui ne me concerne pas, pas encore, parce que ce que tu dis m'interpelle. Dans une optique de guérison sur le très long terme il m'a sembler à moi que c'était assez clair, une goutte d'alcool => remise à zéros immédiat. Où alors on est pas alcoolique. Si aujourd'hui avec une alcoolisation unique et modérée tu en ressors avec la gnac comme tu dis, quid de demain?
Ce n'est pas pour rien qu'on ajoute abstinence à la fin ^^.
De plus si c'est tous les mois voir plus, autant s'en passer. Je ne comprenais pas très bien les histoires de cailloux, et en fait je ne veux même pas y réfléchir.

Priame
Habitué
Habitué

Masculin 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  sanka le 23.07.15 7:35

Salut Priame, je ne te donnerai ni raison, ni tord, tu as raison dans le fond, nous n'avons plus le droit de nous autoriser le moindre verre, ca c'est une chose où l'on est tous d'accord en tant que MA.
Après entre la pratique et la théorie c'est beaucoup plus compliqué... Le plus dur après les première semaines d'abstinences c'est que l'on apprend que le plus dur de la bataille n'est pas d'arrêter de poser le coude, mais de décortiquer tout ce qu'il y a derrière et de ce reconstruire sans cette béquille.
Alors bien sûr il y a des hauts et des bas et on a tendance a retourner dans ce que l'on connait pour surmonter ces épreuves même si ce n'est pas la bonne solution, mais c'est tout ce que l'on connait et dans les débuts, notre cerveau s'en rappel et ca remonte directement à la surface.

Je pense (je me trompe peut-être) mais il y a un moment ou l'on comprend que même en voulant s'aider en buvant dans ces moments, ca ne fonctionne plus, alors oui pour certain on va essayer encore quelques fois en ce disant "si ca va marcher, je me sentirais mieux après", mais ce n'est qu'illusion...
Il n'y a pas d'excuse pour boire et ca ne sert qu'à nous rendre moins bien surtout que nous sommes conscient que l'on ne peut rester que dans le zéro alcool si l'on veut pouvoir vivre réellement.

Je ne m'avancerai pas sur le "je ne boirai plus jamais" non l'idée est trop compliqué a assimiler, mais j'ai appris certaine choses, j'ai appris surtout que j'ai changé et que mes dernières alcoolisation n'ont fait que me le prouver. Je compte bien évidement faire le nécessaire pour ne plus rien toucher, mais je sais aussi que je ne suis pas en mesure de m'avancer, donc un jour à la fois...

Maintenant pour les anniversaires d'abstinences, ça ne me dérange pas de reprendre à zéro, mais je pense que pendant ces 3 mois j'ai beaucoup changé et même si j'ai fauté, j'évolue, maintenant à moi de faire en sorte que ça ne ce reproduise plus... Mais les modos, admins répondront peut-être mieux sur les anniversaires, cailloux ect...
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  Lisa le 23.07.15 8:21

Je serais d'accord de remettre les compteurs à zéro pour les dates d'anniversaire, car c'est vrai que quand on retouche même un verre par-ci par-là comme ce fut mon cas (je veux déjà en parler au passé!) ce n'est plus l'abstinence il me semble.

Sanka, j'ai à chaque fois parlé de mes réalcoolisations dès le lendemain à l'hôpital de jour, et ils m'apprennent à apprendre de mes rechutes, ils disent que c'est ça l'important, en tirer les leçons et repartir avec courage et foi en soi, même si on n'y arrive pas encore tout de suite au zéro alcool, il ne faut jamais cesser de travailler une réalcoolisation ni de repartir du bon pied. Jamais se décourager noon Et procéder un jour à la fois si le "plus jamais" est trop difficile à concevoir et à envisager.
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  SHALE le 23.07.15 8:56

Alors je vais être très claire, pour moi, un caillou arrive parfois, souvent , en tout début d'abstinence, au moment où l'alcool est encore très près de nous, la THP très présente. Ces petits cailloux du début font aussi partis de la maladie alcoolique, mais reprendre un verre ou plusieurs, tous les mois, Sophie, c'est toujours de la dépendance. Ton corps a règlé les pendules sur ce laps de temps, et tous les mois, tu souffres de crises de manque, pour moi tu n'es ni dans la rechute, ni dans la réalcoolisation, tu es toujours dans la maladie alcoolique. Les crises de manque ont juste pris un autre rythme, mais si tu ne fais rien, ce rythme va se rapprocher et les quantités vont augmenter, mais ça tu le sais....
De même reprendre quelques verres plusieurs mois ou années après son début d'abstinence , c'est une rechute qui est liée à un problème bien précis, même si tu arrives à t'arrêter au bout de trois jours, la rechute est là et il va falloir que tu retravailles sur ce problème...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  sanka le 24.07.15 3:54

SHALE a écrit: Sophie, c'est toujours de la dépendance. Ton corps a règlé les pendules sur ce laps de temps, et tous les mois, tu souffres de crises de manque, pour moi tu n'es ni dans la rechute, ni dans la réalcoolisation, tu es toujours dans la maladie alcoolique.

Donc pour mon cas et après avoir lu ce que ton alcoologue t'a répondu, je ne peux pas faire comme les autres compter par mois d'abstinences puisqu'ils sont toujours remis en cause après une alcoolisation même mensuelle. Donc en gros j'en suis toujours au même résultat de dépendance sans abstinence réelle et donc à tout recommencer à zéro jusqu'à avoir quelques mois d'abstinences concrètes... C'est plutôt frustrant comme résultat quand on compte les jours et en pensant que l'on arrive au premier mois mais qu'il va falloir encore résister et encore plus pour tenir un mois de plus pour avoir une satisfaction de réussite... Mais bon après va falloir faire avec et reprendre tout ça...
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  Lisa le 24.07.15 10:16

Je suis d'accord avec Shale Sanka, c'est de nouveau une forme de dépendance, mais c'est tout de même "moins pire" que si tu buvais tous les jours ou tous les 2 jours comme avant ta cure. Donc pour ma part, je pense que tu ne repars pas de zéro, mais tu gagnerais à bien analyser tes réalcoolisations.
Je ne sais pas si tu as lu ce que mon psychiatre de l'HDJ m'a conseillé de faire : quand une envie de boire me prend, je mets par écrit comment je me sens, ce que je ressens, j'essaie d'écouter l'émotion qui monte, puis je fais le pour et le contre d'une consommation, ensuite le liste ce que je pourrais faire pour mettre en place quelque chose qui va contrer l'envie (pour moi c'est balade, manger des chips même si c'est des crasses tant pis, boire un cocktail sans alcool, prendre un bain parfumé et me faire des petits soins, aller au sport, téléphoner à une amie ou à la permanence MAB, etc).
Le but est de "décoller" le phénomène pulsion-action, de mettre un temps entre les deux. Chez moi ça fonctionne bien, car je suis justement dans le pulsion-action où dès que la pulsion me prenait, je filais comme sur pilote automatique me ravitailler en bière...
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  Crystal_ine le 24.07.15 12:48

Je trouve ça intéressant Lisa ce que tu as écrit sur la manière de contrer cette envie, car je dois faire la même chose lorsqu'une crise d'anxiété et d'angoisse se pointent. En faisant cet exercice, c'est beaucoup moins pire et la crise s'estompe assez rapidement.

Merci Lisa d'avoir partagé ce qui t'aide, c'est un plus!

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  Lisa le 24.07.15 16:27

Oui oui, le fait de marquer un temps d'arrêt, de se poser et de coucher par écrit notre ressenti et les solutions que l'on pourrait trouver est un outil bien efficace qui m'a déjà aidée plusieurs fois! smiles
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  sanka le 24.07.15 19:23

J'ai du louper le passage ou tu expliquais ça Lisa. Oui ce serait peut être un moyen de passer outre ces envies au moment venue.
C'est vrai qu'au moment là on ce dit que rien ne pourra nous faire changer d'avis tellement on est obsédé a l'idée de boire...
Mais bon après les derniers écrits j'avoue ne pas trop savoir comment réagir a tout ça.
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  SHALE le 24.07.15 21:30

Ce qui est sûr c'est qu'il va falloir vous battre pour essayer de retrouver l'abstinence, alors pour se battre, il y a plusieurs solutions, la cure, le psy, l'alcoologue, les groupes de parole et l'HDJ.
Sanka, j'en parlerai sur ton post, mais tu peux t'en sortir si tu es maintenant consciente de ce qui se passe en toi. smiles coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céder à l'alcool après plusieurs mois d'abstinence - Pas banal comme conséquences

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum