Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 31 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 29 Invités :: 2 Moteurs de recherche

cristal, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le Lun 11 Juin - 17:08

la place du MA dans la famille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la place du MA dans la famille.

Message  SHALE le Mer 14 Juin - 20:26

Dans une famille où il y a un malade alcoolique on trouve souvent une ou plusieurs personnes co dépendantes, souvent le conjoint ou les enfants s'ils sont plus grands.
Il faut se poser les bonnes questions dans cette situation..Qui souffre le plus là ? Ce n'est pas le ou la  malade alcoolique qui voit sa position de malade renforcée, il est soutenu, les autres sont quasiment à ses ordres et pendant ce temps, lui, il boit puisqu'il n'a pas de raison de ne pas boire….
La famille tourne complètement autour de l'alcool, les médocs, les toubibs, les hôpitaux, l'argent et j'en passe….. Mais personne ne pense que ce malade alcoolique est une personne adulte donc responsable de ses actes et assez grand pour se prendre en charge. Il est redevenu l'enfant , le petit dont il faut s'occuper, souvent un gamin caractériel même...Déjà la situation est déséquilibrée, le rôle des parents est inversé, le parent MA se conduit comme un enfant et souvent ce sont les autres enfants qui doivent s'occuper de lui ou qui en bavent sérieusement même..L'important pour régler une telle situation, fréquente, c'est de redonner sa place d'adulte responsable au malade alcoolique. C'est à lui de gérer sa maladie, d'en assumer les dégâts, de se faire soigner, à personne d'autres, peu importe l'importance des dégâts collatéraux, c'est son problème….
Les enfants peuvent, aidés par le conjoint qui n'est pas MA retrouver une vie d'enfant en pensant à leur avenir , à jouer aussi, à profiter de la vie, de même pour le ou la conjointe, qui peut enfin vivre comme elle veut…
Mais avant tout ça, il faut accepter l'idée de laisser ce "pauvre " MA se débrouiller tout seul et ce n'est pas facile car la maladie alcoolique est mal comprise et son évolution aussi...Le malade alcoolique fait règner une telle culpabilité chez ses proches qu'ils se sentent obligés de s'occuper de lui, c'est là aussi où il faut agir, personne n'a à être coupable devant cette maladie. Il faut juste savoir que le MA a l'obligation de se soigner pour lui, pour sa famille, pour tout le monde, c'est une obligation morale et bien peu la trouvent en eux..

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum