Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 32 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chouchou

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

conjointe à bout de souffle

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  SHALE le 04.03.16 21:33

On dit toujours que pour que malade alcoolique se soigne, il faut qu'il touche son fond.
Ce fond n'est pas le même pour chacun d'entre nous. Pour moi , ça a été le fait qu'il ne me restait plus beaucoup de temps à vivre si je continuais, pour d'autres ce sera de perdre leur famille, leur boulot.....
C'est aussi pour ça qu'il ne faut pas intervenir pour l'empêcher de toucher son fond justement.....Si tu pars, pendant un mois il va se ramasser cuite sur cuite, il provoquera des scandales, il sera malade et au mieux se retrouvera à l'hosto...Là, il commencera à se rendre compte que la boisson n'arrange pas du tout ses affaires....Le plus du, je le sais bien, c'est de ne pas intervenir, mais si tu interviens au lieu de gâcher une seule vie, la sienne, il va en gâcher 4 celles de toi et de tes filles et la sienne! Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  Crystal_ine le 05.03.16 22:35

caro03 a écrit:
j'ai fait un tour dans ses cartes bancaires - Chose à ne pas faire pour te sortir complètement de la codépendance. Je sais ce que ça demande, je sais qu'on a envie de savoir, mais on vit en fonction de lui et non plus en fonction de nous en le surveillant de la sorte. Je ne peux pas te blâmer, je l'ai fait aussi, mais ça nous pourrit la vie au lieu de nous aider. Tu dois passer outre, qu'il fasse ce qu'il veut, qu'il te fasse croire ce qu'il veut, toi tu es libre de le croire ou non, sans preuve. Ne les cherche pas. Tu sais que c'est l'alcool qui lui cause ses problèmes de santé. Ne cherche pas plus loin.

je suis dégoutée... faire ça devant sa fille et le week end qui commencent déjà tellement mal pour tout le monde.....


Tu n'as pas finie d'être dégoûtée, je ne veux pas être décourageante, mais il est vraiment sur une pente descendante. Tu n'es pas au bout de tes surprises, mais fais en sorte de te protéger et de protéger tes filles.

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  caro03 le 06.03.16 12:11

hier matin je lui ai parlé dès le petit déjeuner ... mais pas de façon agressive - je lui ai dit qu'il fallait qu'on prenne des décision pour notre séparation - il m'a dit qu'il refusait d'en parler - je lui ai dit que j'allais lui en parler quand même - que soit il me parlait de ce qu'il voulait faire pour la garde des filles sachant qu'une garde alternée ne pouvait pas s'envisager à l'heure actuelle et que de deux tant qu'il continuait de conduire alcoolisée, il était hors de question qu'il puisse les prendre en charge pour la nuit, etc... il m'a insultée bien sur - je lui ai dit que soit on était d'accord alors pour que lorsqu'il aurait la garde des filles, il acceptait que je fasse les allers et retours pour les filles et qu'il fallait qu'il accepte au cas où ça se passe mal que les filles puissent m'appeler et qu eje vienne les chercher sans me faire d'histoires - il m'a dit qu'il ferait ce qu'il voulait comme il voulait, que c'était ses filles et que je n'avais pas à décider - je lui ai alors dit qu'on passerait au judiciaire et qu eje prendrai un avocat - qu'il existait des tas de mecs irresponsables mais que lui il avait encore ça, ses files et qu'il fallait qu'il réagisse pour elles... que je ne voulais pas le couper de ses filles au contraire mais qu'il ne fallait pas qu'elles subissent ses démons.
il s'est énervé, m'a dit que je me débrouillerai... pour mon appartement, tout le reste, qu'il ferait en sorte de ne sortir aucun salaire de sa boite pour ne pas avoir à me payer une pension alimentaire.. je lui ai dit que c'était minable.. qu'après tout ce qu'il nous faisait subir, il continuerait de nous faire payer son mal être et ses addictions, qu'arès tant d'années à être resté à ses côtés, j'avais droit à ça comme position... pas joli joli...
j'ai passé mon samedi après midi à pleurer non stop.. j'ai même pris ma voiture pour rouler un peu et crier.. j'avais vraiment mal physiquement d'en arriver là.. 20 ans avec le père de mes filles qui en plus de nous pourrir la vie depuis tellement longtemps entend bien continuer de le faire....
lundi, je vais aller voir une assistante social et dans la semaine une avocate
mercredi je vais aller voir un appartement pour me rendre compte de tout ça.. être confrontée à un départ avec mes filles..
ses filles lui ont parler un peu vertement mais elles lui ont dit ce qu'elles avaient sur le cœur, la petite qu'il fallait qu'il parte, qu'il se soigne, qu'on n'en pouvait plus, la grande qu'il était irresponsable et qu'il n'en avait rien à faire de nous, alors autant qu'il part... mais je sais que la grande, elle aime beaucoup son père..
la petite dormait chez une copine et j'ai proposé à mon aînée de venir avec moi chez une copine qui a une fille de son âge si elle ne voulait pas rester avec son père - elle a voulu rester - son père est rentré tôt et s'est occupé d'elle... a priori, ça s'set bien passé - j'ai pas vérifié sa consommation. Ma fille m'a dit que ça avait été, j'ai pas posé la question sur les verres qui ont pu défilés et de tout manière, je sais que même si elle n'a rien vu et même s'il n'a pas pu beaucoup, une soirée ne compte plus pour moi...
ce matin, l'ambiance est glaciale, il est parti tout à l'heure chercher du pain.. si c'est comme dimanche où il est rentré a moitié bourré à 14h... je ne sais pas je m'en fous, dans quelques instants,je préparerai à manger et on manger toutes les deux s'il le faut....en attendant qu'il rentre....
cet après midi, je fais refaire mon annonce pour vendre la maison - je vais la baisser un peu même s'il m'a dit qu'il ne signerait aucune vente si je baisse le prix comme ça d'un côté, il me bloque parce que je ne peux pas payer le crédit et un appartement (déjà qu'un appartement, ça va être chaud.) et de l'autre côté, ça ne l'oblige pas lui à bouger car ça aussi, il n'a pas du tout envie de chercher un appartement... trop lourd à gérer et trop compliqué.
la journée va être lourde encore

caro03
Arrivant
Arrivant

Féminin 12/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  cristal le 06.03.16 22:05

tu sais,il réagit comme un homme attaqué,blessé,rejeté donc il contre attaque.
Mon ex qui a toujours été là pour moi,n'a pas supporté non plus quand je lui ai parlé de séparation,lui si gentil est devenu un chien enragé,m'a menacé,m'a dit qu'il ne signerait rien,qu'il ne partirait pas ..... Et dans l'histoire,c'est lui l'entourage et moi la MA.Tout cela pour te dire que c'est une réaction normale d'un homme qui sent qu'il perd sa vie.Il va lui falloir un peu de temps pour digérer l'info et l'accepter.Jusque là,il ne pensait pas que tu irais au bout,là,il voit que cela se concrétise et il se braque mais je ne pense pas qu'il fera tout ce qu'il dit.
Il va réfléchir,cogiter,ressasser et ,je l'espère,agira au mieux pour sa famille.
fais ce que tu as à faire,continue tes démarches et à t'occuper de toi et de tes filles. petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  caro03 le 08.03.16 18:59

je pleure encore et encore.... j'ai peur....
hier soir, il n'a pas été cherché sa fille... et il est rentré à plus de 20h.. pas complètement ivre mais bien sûr qu'il avait bu... Ma fille lui a fait une réflexion il a prétexté qu'il avait du travail... voilà où on en est et j'ai bien l'impression qu'il nous en reste encore.. la preuve, je viens d'avoir un 2e rappel d'EDF pour une facture impayée alors que pas moins que ce week dje je lui ai demandé et il m'a dit qu'il avait payé... mais où on va ???
e midi je suis allée voir une assistante sociale mais celle-ci ne pouvait guère me répondre car elle me it que ma situation est complexe .... comme si j'étais la seule femme avec un prêt immobilier et un mari qui refuse de vendre la maison... mais bon il faut que j'attende un autre rendez-vous avec une autre pour voir ce qui est possible en termes de logements sociaux... bon sang... j'ai téléphoné à des avocats mais quand certains me présentent un tarif horaire pour un premier rendez-vous de 160 € HT... ça fait cher le renseignement alors après plusieurs appels, une peut me recevoir dans un premier temps gratuitement ou presque mais la semaine prochaine - je continue d'appeler des agences mais je sais bien que je ne passe pas en terme de garanties... j'ai l’impression que chaque jour je descends aussi dans le n'importe quoi et franchement, ça me donne envie de chialer toutes les 5 mns..... et j'arrête de panser au jour où je serai en appartement et à mes fille qui devront peut être se trouver avec lui.... pourvu que l'avocate puisse m'aider là-dessus...
au boulot, on me presse pour poser mes vacances d'été.. quelle rigolade...
j'ai mal - c'est très dur, plus que je ne pensais - je vais tenter de tenir le cap - je ne contrôle plus sa consommation, je ne cherche pas à savoir où il est, je ne regarde plus ses cartes bleues - mais purée..... je ne supporte plus du tout l'attente des soirs où on ne sait pas quand il va rentrer et surtout comment, je vais ma vie avec mes filles, on mange ensemble, on discute mais à l'intérieur, j'ai envie d'hurler et de tout envoyer par terre...

caro03
Arrivant
Arrivant

Féminin 12/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  cristal le 08.03.16 19:37

j'imagine ta detresse et ta souffrance et j'en suis désolée Crying or Very sad c'est ce que j'essayais de te dire quand je parlais de descente aux enfers,plus rien ne l'arrête alors ça va aller vite Crying or Very sad
pour l'avocat,il y en a des gratuits si tu passes par la mairie,renseigne toi,
pour le logement,ne peux tu pas voir avec le notaire chez qui tu as acheté la maison?il pourrait peut etre te renseigner,c'est ce que j'ai fait de mon coté pour racheter les part de mon conjoint.Ton mari acceptera peut etre de vendre dans un moment de lucidité,il peut aussi racheter tes parts si il veut garder la maison mais il va falloir qu'il entende raison,personne de proche ne pourrait lui parler?
je suis vraiment désolée que tu doives subir tout ça mais dis toi que c'est pour retrouver ta liberté et te sauver de l'alcool.
pour les vacances,dis toi que tu auras besoin de ces congés pour réaménager ta vie,ça ne sera pas des vacances mais un moment sans travail nécessaire pour te reconstruire.
Bon courage,on reste tout près de toi onsaidiens coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  SHALE le 08.03.16 20:10

Je pense que là, tu ne peux plus accepter ce qu'il te fait vivre, il est malade certes, mais il est aussi chef de famille, ce qui fait qu'il a des droits mais aussi des devoirs.
Je pense qu'il faut que tu listes tout ce qui te tombe sur le dos du fait de son alcoolisme, comme les factures non payées, sinon, c'est toi qui prends tout ça en charge Je ne sais plus si tu t'es ouvert un compte personnel sans le lui dire bien sûr et où tu mets de l'argent en sécurité, si tu ne l'as pas fait, va vite à la banque...
Tu lui dis aussi qu'outre dépenser tout l'argent de la maison, qu'il prend aussi le risque de tuer ses enfants, en conduisant alcoolisé. Et enfin tu lui dis que toi, tu n'en peux plus de le voir transformer en épave, faire du mal à tout le monde et que dorénavant quand il sera alcoolisé, tu l'ignoreras, on ne peut pas discuter avec l'alcool....
Ensuite tu tournes le dos et tu fais quelque chose qui te plaît... coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  pascal1 le 08.03.16 22:11

caro03 a écrit:je pleure encore et encore.... j'ai peur....
hier soir, il n'a pas été cherché sa fille... et il est rentré à plus de 20h.. pas complètement ivre mais bien sûr qu'il avait bu... Ma fille lui a fait une réflexion il a prétexté qu'il avait du travail... voilà où on en est et j'ai bien l'impression qu'il nous en reste encore.. la preuve, je viens d'avoir un 2e rappel d'EDF pour une facture impayée alors que pas moins que ce week  dje je lui ai demandé et il m'a dit qu'il avait payé... mais où on va ???
e midi je suis allée voir une assistante sociale mais celle-ci ne pouvait guère me répondre car elle me it que ma situation est complexe .... comme si j'étais la seule femme avec un prêt immobilier et un mari qui refuse de vendre la maison... mais bon il faut que j'attende un autre rendez-vous avec une autre pour voir ce qui est possible en termes de logements sociaux... bon sang... j'ai téléphoné à des avocats mais quand certains me présentent un tarif horaire pour un premier rendez-vous de 160 € HT... ça fait cher le renseignement alors après plusieurs appels, une peut me recevoir dans un premier temps gratuitement ou presque mais la semaine prochaine - je continue d'appeler des agences mais je sais bien que je ne passe pas en terme de garanties... j'ai l’impression que chaque jour je descends aussi dans le n'importe quoi et franchement, ça me donne envie de chialer toutes les 5 mns..... et j'arrête de panser au jour où je serai en appartement et à mes fille qui devront peut être se trouver avec lui.... pourvu que l'avocate puisse m'aider là-dessus...
au boulot, on me presse pour poser mes vacances d'été.. quelle rigolade...
j'ai mal - c'est très dur, plus que je ne pensais - je vais tenter de tenir le cap - je ne contrôle plus sa consommation, je ne cherche pas à savoir où il est, je ne regarde plus ses cartes bleues - mais purée..... je ne supporte plus du tout l'attente des soirs où on ne sait pas quand il va rentrer et surtout comment, je vais ma vie avec mes filles, on mange ensemble, on discute mais à l'intérieur, j'ai envie d'hurler et de tout envoyer par terre...  

bonsoir
toute personne a droit à une consultation gratuite d'avocat (bon de consultation). Pour l'avoir utilisé je peux t'affirmer que c'est exact.
Je te mets le lien pour la procédure à suivre (ce lien parle de Toulouse mais c'est valable sur toute la France)
https://www.avocats-toulouse.com/grand-public/consulter-avocat/bon-consultation/
http://www.cdad36.fr/pages/la-procedure-de-bons-de-consultation-gratuite/
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  caro03 le 11.03.16 17:44

Cette semaine a été particulièrement difficile
mardi soir j'étais vraiment à bout, à bout de nerfs, moralement et physiquement, je sentais que j'étais à doigts de m'écrouler - je me suis occupée des filles, les allers et retours, le repas et tout le reste bien sûr il est rentré vers 21 en ne tenant pas debout et en sentant l'alcool ... j'ai piqué une crise ..
d'abord une crise de nerfs et là ma fille ainée à pris le combiné pour appeler une ambulance et j'ai crié de raccrocher car je me suis immédiatement qu'ils allaient m'emmener à l'hopital, que mes filles auraient peur et que vu l'état de Mr, qu'est-ce qu'il allait arriver ??
alors non par contre, j'ai couché les filles et je suis allée le voir,
je sais alcoolisé, ça ne servait à rien mais je l'ai fait quand même - je lui ai dit qu'il fallait vraiment qu'il parte, que ce n'était plus supportable, il a répondu en disant qu'il ne dérangeait personne - je lui ai dit que si, tout le monde, qu'on en avait marre de cet alcool permanent, que c'était son choix alors qu'il fallait qu'il le vive de son côté mais pas avec nous - il a rétorqué qu'il était malade et je lui ai dit sans nul doute maintenant soigne toi ou vis tout seul.
Sa "psy" lui aurait dit qu'il fallait qu'on se sépare car on arrivait plus à rien ensemble et on dirait qu'il a entendu cette parole bien qu'il ait avoué qu'il ne l'acceptait ps -
qu'il avait pris conscience qu'il n'y arrivait pas tout seul et qu'il fallait qu'il consulte mais ça c'est pas d'hier qu'il le dit.....
je lui ai confirmé que je voulais qu'on se sépare vu qu'il n'avait pas choisi lui de se séparer de l'alcool mais qu'il fallait qu'il prenne conscience qu'il y avait les filles et qu'il n'avait pas le droit de leur faire courrir le moindre risque.
je multiplie les agences et les coups de fils aux services sociaux pour glaner un maximum de renseignements - je vais voir une autre assistante sociale lundi midi et une avocate mercredi après -midi (merci pour vos messages et merci pascal1)
physiquement je suis à bout et parfois, et là aussi je me donne des gifles, je me dis " et si tu mettais machine arrière, que tu l'aidais, que tu lui montres que tu l'aimes et qu'il n'est pas tout seul, ça n'irait pas mieux ??? " et tout de suite derrière je me dis non pas ça va pas ?? 10 ans comme ça et tu veux continuer ?? et je repars, je l'ignore, je ne veux pas vivre comme ça , c'est certain.
un jour il me dit qu'il est d'accord et qu'il va nous aider pour trouver un appartement pour qu'on soit bien et le lendemain il me dit qu'il va déjà se trouver un truc sympa pour lui et le reste... il n'y peut rien..
ça confirme définitivement qu'il n'est plus quelqu'un de responsable et si peu un père.
Ce soir j'ai une visite pour un appartement et je ne veux pas traîner les filles tant que je n'ai pas choisi car j'ai déjà visité des trucs très moches malgré les annonces et je ne veux pas leur faire peur.. elles ne se rendent pas tout à fait compte je crois du changement -
ce qu'il faut maintenant c'est ça du changement car de son côté, du changement il n'y en aura pas - je ne vérifie plus rien, je ne veux plus - ces états d'âmes, je ne m'en préoccupe plus, je lui ai dis mardi soir quand il me disait qu'il était mal.. et j'ai bien compris qu'il n'était pas du tout préoccupé par mon cas.. ça doit faire partie du mécanisme du MA.
mercredi soir il n'était pas là, j'ai quand même eu droit à un coup de fil un peu agressif et hier, j'ai pas regardé, j'ai pas fait attention, je n'en avais ni la force ni l'envie
ce soir c'est vendredi et le week end.. c'est quelque chose qu'appréhende plus que tout... alors que normalement on se délasse. il doit aller chercher la grande à l'auto-école et s'occuper des 2 le temps que je rentre de ma visite - je prie pour que tout se passe bien .... au moins ce soir
heureusement que je peux vous écrire...

caro03
Arrivant
Arrivant

Féminin 12/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  mamou le 11.03.16 20:26

Quand je lis le titre de ton fil "conjointe à bout de souffle"... c'est tout à fait ce que tu vis pour le moment... encore plus peut être.....
J'espère de tout coeur que tu trouveras rapidement un acquéreur pour ta maison.....

Est ce que ce serait possible que tes filles et toi alliez un moment dans la famille ou chez des amis? ne fut-ce que pour un week-end?

Courage caro  coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  SHALE le 11.03.16 21:06

Je voulais te dire la même chose que Mamou, tu ne pourrais pas aller chez des amis ou de la famille pour couper cette ambiance qui doit être terrible....
Sinon, tu le mets dehors, tu changes les serrures des portes, mais il faut que je me renseigne, je ne sais pas si tu as le droit dans la mesure où il ne veut pas partir..... Crying or Very sad Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  cristal le 11.03.16 22:06

il faut absolument que tu vois un avocat car dans la mesure où tu as deux filles à charge,il me semble normal que ce soit lui qui parte et pas toi,le bien être des filles est en jeu là et je pense qu'elles seraient moins destabilisées si elles restaient dans la maison.tu dois voir ça avec l'avocat voir ce qu'il est possible de faire,avoir un pro à tes cotés va beaucoup t'aider petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  SHALE le 11.03.16 22:10

Pour l'avocat, il y a des séances gratuites une fois par semaine et si tu ne peux pas la payer plein pot, il y a l'aide juridique....
Il faudra que tu vois le juge pour enfants aussi, c'est lui qui prendra la décision finale, si c'est ton mari qui part, ce sera sous la décision du juge... Mais ne t'inquiète pas, il y a des solutions, on va mettre tout en oeuvre pour t'aider à les trouver!!! coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  caro03 le 12.03.16 10:52

hier je suis rentrée après une visite d'appartement plutôt bof....
il est allé chercher l’aînée au code et avait fait manger les filles...
la semaine dernière une copine nous a invité avec les filles à passer 2 jours dans une petite station de ski et je lui ai dit que l'invitation était confirmée mais que ma grande n'était pas sure de vouloir venir et là il me dit qu'il voulait venir... j'étais estomaquée..
Je lui ai dit mais à quoi tu joue ? qu'est-ce que tu veux ? on va pas passer un week end à s'engueuler ou à ce que ça tourne au vinaigre ... c'est zéro alcool pendant tout le week end, aucun des deux ne boivent et c'est très bien comme ça... et il m'a dit bon et bien personne n'y va
Je lui ai répondu qu'il privait les filles d'une sortie sympa juste parce pour me faire chier et que si la séparation il l'envisageait comme ça je ne voyais pas comment on pouvait le faire à l'amiable
là il a commencé à s'énerver en disant que je faisais tout pour le faire tomber, etc.. qu'il se battrait pour la garde des filles et....
j'ai pas répondu... je lui ai dit que je n'en pouvais plus de son alcool, de ses absences, de ses frasques, que je voulais la paix, que je voulais pouvoir vivre les soirs les weeks end... il a reconnu que depuis son dernier accident, il était tombé encore plus bas et je lui ai dit que je ne voulais plus être là pour ça..
il m'a dit qu'il était dans la colère et que c'est comme ça qu'il arrivait à régler ses problèmes ( je lui ai fait remarquer que visiblement, il n'avançait guère) et que si je partais et bien alors ça serait la guerre point barre - je lui ai dit que moi je ne voulais pas la guerre et il croit que j'en ai après son argent - je lui ai juste fait remarquer qu'il n'en avait pas..... et que ce que je voulais c'était le bien des filles... je vous passe ses réponses stupides....
en fait, il ne veut pas qu'on se sépare, il veut que les choses restent comme ça voire qu'on vende la maison et qu'on prenne un truc ensemble - je crois qu'il ne veut pas se rendre compte de ce qu'il nous fait vivre sauf qu'il a dit aux filles qu'il savait qu'il n'était pas un bon papa mais qu'il les aimait...
Il sait qu'il est alcoolique et que depuis plusieurs mois il est descendu encore plus bas qu'avant - il sait qu'il ne peut pas y arriver seul - pour le reste, j'en sais rien
j'ai rendez-vous demain midi avec une assistante social et mercredi avec un avocat - j'ai besoin d'avoir tous ces renseignements - il faut que j'avance mais je sens qu'il va falloir que je montre les dents alors que je n'ai qu'une envie c'est que les choses se fassent en tant qu'adultes mais je rêve...

caro03
Arrivant
Arrivant

Féminin 12/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  SHALE le 12.03.16 13:59

Tu as raison de montrer les dents, là il est en train de se rendre compte que ton départ est fort possible et il cherche quoi faire pour l'empêcher.Mais arrêter l'alcool ne lui vient pas à l'esprit par contre...Alors tu continues dans ce sens, au moins ça le fait réagir et prendre conscience de sa situation, enfin je l'espère!! coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  cristal le 12.03.16 15:17

et d'où il t'empecherait de partir en week end??tu es sa prisonnière?? Alors oui,bien sur que tu vas partir avec tes filles,vous en avez besoin et je dirai même que c'est un besoin vital!! Il n'a pas son mot à dire,il pourra ainsi boire tant qu'il veut durant deux jours!! bras crois
pour la maison,il est d'accord pour la vendre alors saute sur l'occasion,ce que vous faites après,pas la peine d'entrer dans les détails sauf que toi tu sais que tu ne prendras rien avec lui mais au moins,les démarches pour vendre seront faites.
Il n'est plus lui même,il n'est pas lucide et ne peut plus raisonner logiquement à cause de l'alcool alors fais au mieux pour toi et tes filles quitte à utiliser des moyens un peu détournés,ce qu'il ne manque pas de faire lui aussi.de toute façon,tu ne mens pas,vous vendez et vous prenez un truc après,juste ne pas dire en direct que c'est séparément quoiqu'il n'est pas fou non plus Rolling Eyes
Pour la garde,tu n'as absolument aucun souci à te faire,aucun juge ne laissera la garde à un père alcoolique noon déjà,pour les enlever à la mère,il faut un sacré dossier alors là,ne t'en fais pas,c'est du bluff!!
continue à te battre et fais ce qui te plait,tu pars le week end avec ou sans son accord,ce n'est pas ton père,et pour le reste,tu verras avec les professionnels petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  caro03 le 13.03.16 13:21

hier le samedi a été à peu près calme.. je dis bien à peu près.... ce matin, je lui laisse prendre son déjeuner et j'attends que les filles montent -
et je lui dis que maintenant on est devant le mur - je prends mes dispositions pour partir à lui de voir s'il se fait aider ou pas pour s'en sortir - que j'attends de voir son comportement pour prendre aussi mes dispositions vis à vis des filles -
depuis il est parti à 11h30 pour revenir à 12h30.. il a fait pire mais pour aller chercher du pain.. passons... je crois qu'il n'y arrive pas à prendre cette décision de se sortir de l'alcool, je crois qu'il attend un miracle.. moi je n'ai plus le temps d'attendre -d'habitude je me serais fait du souci à ne pas le voir rentrer mais là non rien même pas de la déception, juste un constat des choses
hier pareil, il est parti à17h30 chercher des médicaments pour la grande et est revenu à 19h15... juste un constat....
j'attends beaucoup de tous mes rendez-vous cette semaine pour que l'on ai une porte de sortie avec mes filles..
quel gâchis....

caro03
Arrivant
Arrivant

Féminin 12/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  mamou le 13.03.16 13:59

Hello caro,


Dans le présent, c'est le plus important, que tu te préoccupes pour ce que tu as mis en place toi, pour tes rendez-vous et pour ton avenir.
Le reste... ça lui appartient... la balle est dans son camp... à lui de rebondir ou pas.... tu as raison de ne rien attendre ....

Courage  petits coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  cristal le 13.03.16 14:13

d'habitude je me serais fait du souci à ne pas le voir rentrer mais là non rien même pas de la déception

voilà,c'est ça le détachement bravo l'important,c'est que tu ne perd plus une énergie précieuse à te faire du souci ou a angoisser,tu gardes cette énergie pour toi et pour tes filles super 
tu n'es plus dans le déni,tu vois les choses avec des yeux ouverts ,c'est sur,c'est moins beau mais au moins,c'est plus réel.
Fais ce que tu as à faire pour retrouver ta liberté,la sienne est loin d'être acquise mais c'est son problème,pas le tien... coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  Crystal_ine le 16.03.16 0:30

Cette phrase dit beaucoup caro. Que tu arrives à penser à toi beaucoup plus, à ton bien-être et laisser l'autre gérer sa maladie et vivre avec les conséquences, s'il y en a, car tu n'y peux rien.

Les changements qui s'effectuent, c'est toi qui les provoque pour le mieux pour toi et tes filles. Je trouve que tu as bien parlé à ton mari. Il a de quoi réfléchir. Ça peut être long, ça peut ne pas arriver du tout, mais il est possible que ce que tu lui dis le fera réagir un jour ou l'autre. Sauf que tu ne peux plus vivre de cet espoir qu'il se réveille et réagisse. Tu ne peux plus attendre qu'il se décide, car je comprends que tu en aies assez, comme j'en ai eu assez moi aussi. Et quand cette porte est franchie, on ne veut pas revenir en arrière, parce qu'on retrouve un bien-être qu'on avait oublié.

L'espoir, crée le pour toi et pour tes filles en fonction de tes goûts, de tes envies et de ce que tu veux vraiment faire de ta vie.

Phrase que j'aime bien répéter : Tu es la personne la plus importante pour toi!

coeurs coeurs coeurs onsaidiens

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  caro03 le 16.03.16 10:08

lundi soir... je n'en parle pas.....
hier il est rentré et il m'a prévenu qu'il avait eu des rendez-vous avec différents spécialistes et qu'on lui avait donc prescrit du Selincro parce qu'il en avait marre de tout ça qu'il n'aurait jamais du tomber dans cette dépendance qui lui prenait tout.
je suis allée voir sur internet.. comme d'habitude, du bien et du pas bien.. si seulement, ne serait-ce que pour lui, ça pouvait l'aider, ça serait bien aussi pour mes filles qu'elles puissent retrouver leur papa.

caro03
Arrivant
Arrivant

Féminin 12/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  cristal le 16.03.16 14:50

un médicament ne fait pas tout,déjà,il faut qu'il le prenne,ensuite,il faut qu'il trouve la faille qui l'a fait plonger dans l'alcool et ça,ça se trouve avec un professionnel.
de toute façon,il gère sa maladie,toi tu dois gérer ta nouvelle vie avec tes filles.Qu'il prenne un médicament ne doit pas changer tes décisions,la MA ne part pas d'un coup,je ne suis pas sure qu'il fasse ces démarches pour lui,il le fait surtout pour que vous ne partiez pas et ça,c'est pas bon pour ses soins  Crying or Very sad
reste sur tes positions,si ça marche pour lui,tant mieux mais le chemin est long pour se sortir de cette dépendance et tu n'as plus de temps à perdre ...
Bon courage caro petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  Crystal_ine le 02.04.16 13:29

Voilà plusieurs jours que nous n'avons pas de nouvelles. Si tu passes par ici, essaie de donner un peu de nouvelles. Savoir où tu en es, comment tu continues à vivre à travers cette maladie.

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: conjointe à bout de souffle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum