Navigation











Forum




















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 11 Invités :: 2 Moteurs de recherche

lullaby77, Malou 10 08 18

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Le détachement...

Aller en bas

Le détachement...

Message  SHALE le 6/1/2009, 22:08

Je remets ce texte dans le forum entourage, car ce mot détachement vous fait souvent bondir, je préfère expliquer ce que nous entendons par ce terme.

Le détachement...

Message par SHALE Aujourd'hui à 22:06
Je voudrais préciser ici le sens précis de ce mot en alcoologie. Nous l'employons souvent pour l'entourage des malades alcooliques mais il peut être mal compris.

Dans ce cas, il a un sens très particulier. Le détachement, c'est le contraire de l'indifférence. Etre détaché ce n'est pas ne plus aimer, c'est aimer différemment, en prenant de la distance vis à vis du comportement, non de la personne. Il ne s'agit pas d'abandonner l'alcoolique mais simplement de ne plus se laisser entraîner dans les crises qu'il a suscitées, de ne plus faire les choses à sa place, qu'il s'agisse de payer ses dettes, de l'aider à ne pas perdre son boulot en mentant pour lui, de réparer ses bêtises, mais au contraire de le considérer comme responsable de sa conduite et de la manière dont il doit gérer sa maladie.
C'est reprendre notre liberté pour lui laisser la sienne.

Ce n'est pas facile, il ne faut pas se laisser submerger par la colère, le ressentiment ou les illusions. Ne pas être dupes de ses mensonges et le lui faire savoir mais sans manifester de reproches, en le laissant dans sa maladie. Il faut aussi énormément se protéger car c'est quelque chose de très dur à assumer, on se sent très vite coupable, mais il faut vous dire que c'est le seul moyen d'aider votre proche malade alcoolique à toucher son fond et à avoir enfin envie de s'en sortir. C'est aussi le seul moyen de ne pas vous laisser entraîner avec lui dans sa maladie et de ne pas devenir co dépendant.

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le détachement...

Message  SHALE le 10/11/2013, 22:07

J'ai essayé de préciser un peu cette notion de détachement qui n'est pas toujours bien comprise. Si vous avez des questions, il y a un débat dans "débat et sujet de fond" ouvert sur le détachement...

Re: Travail sur la notion de détachement.
  SHALE le Sam 26 Oct 2013, 12:51
J'ai souligné les phrases qui me semblent importantes, on peut en parler une par une ou globalement comme vous voulez.

1)La première me semble très importante:

"c'est le contraire de l'indifférence"

Je ne pense que ce soit bien compris par tout le monde. Il faut réussir à séparer le malade alcoolique en deux personnes différentes, celle qui boit et l'autre qui est un être humain qui souffre. Pour nous, il nous faut ignorer l'alcool qui doit nous être indifférent pour penser  à la personne que l'on aime et ne parler qu'à celle -ci, car l'autre, c'est l'alcool qui répond à sa place, ça n'a aucun intérêt.

2)C'est ce que je dis dans  la deuxième phrase soulignée:

en prenant de la distance vis à vis du comportement, non de la personne. Il ne s'agit pas d'abandonner l'alcoolique



3)Ne plus faire les choses à sa place, veut dire le laisser gérer sa maladie car il n'y a que lui qui peut admettre qu'il est malade et qui peut demander de l'aide. Si quelqu'un d'autre le fait à sa place, ça ne marchera pas, il y a assez de cas pour le prouver. Il s'agit de lui rendre sa liberté de gérer sa vie en le responsabilisant

Le considérer comme responsable de sa conduite et de la manière dont il doit gérer sa maladie.


4)Là nous parlons de notre attitude pour le bien du malade. Mais il  y a aussi le côté du soignant, des proches à prendre en compte.
S'ils ne prennent pas de distances avec le malade alcoolique, s'ils rentrent dans ses délires, dans ses caprices, dans ses manipulations, dans ses mensonges, ils vont tomber dans la co dépendance et même s'ils ne boivent  pas, on aura d' autres malades de l'alcool avec dépression, envie suicidaire, dans le meilleur des cas divorces.

Donc il faut nous aussi nous protéger et protéger notre vie.

Ne pas être dupes de ses mensonges et le lui faire savoir mais sans manifester de reproches

Quand votre proche est trop alcoolisé, que toute discussion est impossible  , là, il vaut mieux s'éloigner physiquement ou géographiquement et le laisser seul. Par contre ,quand il est sobre on peut essayer à nouveau de lui parler de sa maladie, en terme de maladie et de soins, pas en terme de reproches. On peut aussi le lui écrire une lettre qu'il lira quand il ne sera plus sous alcool.

S'il veut venir vers vous et qu'il est ivre, vous tournez les talons en lui expliquant que vous aimez l'homme ou la femme mais pas quand il est sous l'influence de l'alcool, que vous n'avez rien à dire à ce dernier
Le laisser gérer sa maladie en ne faisant rien à sa place pour le protéger de l'alcool c'est aussi permettre qu'il touche son fond plus vite, c'est à dire qu'il se rende compte que l'alcool l'empêche de vivre, là, le début de la réflexion vers la sortie du déni commence.

C'est malheureusement le seul moyen de ne pas vous laisser entraîner avec lui dans sa maladie et de ne pas devenir co dépendant.

Bon, j'ai été un peu longue, je vais vous laissez maintenant dire tout ce que vous en pensez, toujours dans l'optique d'en sortir un texte plus compréhensible par tout le monde.

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le détachement...

Message  chouchou le 23/5/2014, 22:08

j'ai trouvé ce texte sur le net, il me paraît très parlant, je vous le fais partager

"Beaucoup de personnes ne comprennent pas le mot "détachement" !
Le détachement ne signifie pas ignorance, indifférence, déni ou fuite.
Se détacher c'est vivre dans un état qui permet de vivre en paix et en sérénité à l'intérieur de soi, parce que les attentes ne sont plus présentes, ni attentes ni besoin de reconnaissance ni résistance. 
Se détacher ce n'est pas non plus être froid comme beaucoup de personnes le perçoivent ou ressentent. C'est savoir être maître de ses émotions et ne plus se laisser submerger par elles. C'est dépasser ses peurs, se mettre face à elles, ne pas résister et les reconnaître pour ne plus leur donner force et pouvoir. Ce qui est reconnu se dissipe, s'allège et peut même s'en aller. 
Se détacher c'est être maître de soi et de sa vie et non plus vivre à travers des attentes ou reconnaissance des autres ou d'un système. 
Se détacher, c'est aussi être responsable de soi et non plus rendre les autres responsables, c'est cheminer vers sa liberté d'être de façon autonome et responsable. 
Se détacher c'est donner sans rien attendre en retour, donner et s'en aller. 
Se détacher c'est laisser venir les autres à soi, pour ce dont ils ont besoin et ne pas les retenir ou s'accrocher à eux, les laisser cheminer vers leur destinée ou partir si tel est le choix.
Se détacher c'est aimer de façon inconditionnelle.
Se détacher c'est s'apprivoiser sa liberté."
Christine Gonzalez 
Theracoach
avatar
chouchou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 22/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le détachement...

Message  SHALE le 23/5/2014, 22:37

Ton texte complète le premier mais il y a tout de même quelques items qui ne me semblent pas correspondre avec le détachement utilisé en alcoologie, mais en tout cas, merci de l'avoir mis c'est un plus par rapport à l'autre texte.. smiles  coeurs  coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le détachement...

Message  chamalox le 7/6/2014, 22:15

chouchou a écrit:j'ai trouvé ce texte sur le net, il me paraît très parlant, je vous le fais partager

"Beaucoup de personnes ne comprennent pas le mot "détachement" !
Le détachement ne signifie pas ignorance, indifférence, déni ou fuite.
Se détacher c'est vivre dans un état qui permet de vivre en paix et en sérénité à l'intérieur de soi, parce que les attentes ne sont plus présentes, ni attentes ni besoin de reconnaissance ni résistance. 
Se détacher ce n'est pas non plus être froid comme beaucoup de personnes le perçoivent ou ressentent. C'est savoir être maître de ses émotions et ne plus se laisser submerger par elles. C'est dépasser ses peurs, se mettre face à elles, ne pas résister et les reconnaître pour ne plus leur donner force et pouvoir. Ce qui est reconnu se dissipe, s'allège et peut même s'en aller. 
Se détacher c'est être maître de soi et de sa vie et non plus vivre à travers des attentes ou reconnaissance des autres ou d'un système. 
Se détacher, c'est aussi être responsable de soi et non plus rendre les autres responsables, c'est cheminer vers sa liberté d'être de façon autonome et responsable. 
Se détacher c'est donner sans rien attendre en retour, donner et s'en aller petits coeurs 
Se détacher c'est laisser venir les autres à soi, pour ce dont ils ont besoin et ne pas les retenir ou s'accrocher à eux, les laisser cheminer vers leur destinée ou partir si tel est le choix.
Se détacher c'est aimer de façon inconditionnelle.
Se détacher c'est s'apprivoiser sa liberté."
Christine Gonzalez 
Theracoach

j'aime beaucoup chouchou. C'est bien expliqué, avec beaucoup d'émotions
avatar
chamalox
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 16/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le détachement...

Message  chouchou le 7/6/2014, 22:20

je t'en prie Chamalox, heureuse que cela te parle  coeurs
avatar
chouchou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 22/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

souffrance

Message  patoune le 28/7/2014, 16:16

bonjour je viens darriver sur le site je suis en grosse souffrance jai eus une relation pendant deux ans avec une personne alcoolique victime de violence verbal aujourdhuii besoin de me retrouver

patoune
Arrivant
Arrivant

Féminin 28/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le détachement...

Message  cristal le 28/7/2014, 16:22

bonjour patoune et bienvenue sur onsaide  Very Happy 

je t'invite a ouvrir un post à toi pour nous raconter ton histoire,pour cela,il te suffit de cliquer sur "nouveau" dans la rubrique "entourages" de mettre un titre et d'ecrire,ce sera ton fil.Ensuite,tu n'auras plus qu'a cliquer sur "répondre" pour continuer ton fil  Very Happy 
si tu n'y arrives pas,tu le dis,on t'aidera  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

je voulais sauver mon fils

Message  bdemachy le 10/4/2018, 00:44

Je reviens un an et demi après vos conseils que je n'ai pas pu suivre... 

Vous m'aviez prévenu qu'il m'emmènerait avec lui.
Aujourd'hui il me haie et je n'arrive plus a l'aider... il a fait une cure de 3 semaines...
En rentrant il a craquer ... Aujourd'hui il veut se venger de son divorce ... ne parle 
que de cela... rien d'autre... si j'aborde un sujet, on revient sur sa séparation.

Je n'en peux plus, j'ai peur pour lui... j'ai peur pour ses enfants...
il en a encore la garde un week-end sur deux.

bdemachy
Arrivant
Arrivant

Féminin 06/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le détachement...

Message  SHALE le 10/4/2018, 11:10

Si tu penses qu'il y a danger sur les enfants, il faut que ta belle fille alerte le juge des affaires familiales et la police. On ne sait jamais ce qu'il peut faire...Je pense même qu'il y a urgence à les protéger...
Pour lui, tu ne peux rien faire, mais ça tu le sais déjà! Tu peux te protéger toi et tes enfants et petits enfants, mais ton fils il faut qu'il soit soigner et s'il fait une grosse bêtise ce sera trop tard...C'est pour ça qu'il faut alerter le plus de monde possible, assistante sociale également, je ne crois pas qu'il soit en état d'avoir ses enfants seuls un week-end sur deux...Ta belle fille, elle en pense quoi ??? Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le détachement...

Message  cristal le 10/4/2018, 14:51

c'est très difficile d'aider un MA,tu as vu que cela nous détruisait autant que le Ma lui même  😢Alors tant qu'il est dans la maladie,éloigne toi de lui,il n'est plus lui même et n'a que de la colère en lui  Crying or Very sad
Pour les enfants,comme le dit Shale,si il y a danger,il faut prévenir le JAF qu'on lui retire la garde ou qu'il ne les voit qu'en présence d'un tiers,ça peut être tellement dangereux  Crying or Very sad

En tout cas,je suis contente que tu sois revenue sur le forum pour trouver un peu d'aide,n'hesite pas a demander conseils ou a poser tes valises ici,on est là pour ça  onsaidiens coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

je voulais sauver mon fils

Message  bdemachy le 10/4/2018, 23:09

Bonsoir, 
Merci de votre aide... c'est vraiment difficile ces situations... J'ai pris rendez-vous avec l'assistante sociale pour les enfants.
Ma belle fille n'est pas à l'aise ; cela l'arrangeait bien de ne pas avoir ses enfants tout le temps vu qu'elle vit avec un nouvel ami...
Mon fils devrait rentrer de nouveau en cure ce jeudi, mais il me raconte des histoires et je n'arrive pas à avoir d'informations fiables...
sur ce départ en cure...
il est majeur donc je n'ai pas le droit de savoir... même s'i fait n'importe quoi !!!  Apparemment il prend des médicaments en surdose
même quand les enfants sont là ; il se met constamment en danger et n'épargne pas les petits...
C'est compliqué de faire enfermé son fils.... j'ai vu deux médecins aujourd'hui qui me disent ne rien pouvoir faire...je suis dégouttée...
bonne soirée à bientôt, demain sera un autre jour ... je continue à me battre pour essayer de protéger le fils et les petits enfants qui souffrent déjà de trop...

bdemachy
Arrivant
Arrivant

Féminin 06/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

je voulais sauver mon fils

Message  bdemachy le 10/4/2018, 23:28

Oui, je dois me protéger et j'essaie de m'éloigner mais j'ai peur vu qu'il fait une dépression en plus suite au départ de sa femme... je ne peux accepter de l'abandonné, moi la mère ; c'est pour moi le laisser mourir à petit feu.
Oui, je risque de tomber très bas, mon couple en subit déjà les conséquences, mon mari en peut plus...il a envie de partir ; je ne sais pas comment je vais pouvoir gérer la suite ... j'ai très peur. 
Déjà un an et demi de passé et c'est de plus en plus compliqué...donc je vais tout dénoncé à l'assistante sociale mais je ne serai sans doute pas tranquille pour autant... impossible de le faire soigner et ce n'est pas normal...

bdemachy
Arrivant
Arrivant

Féminin 06/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

je voulais sauver mon fils

Message  bdemachy le 11/4/2018, 08:07

Bonjour,
Que dois je faire ... mon fils est depressif, il ne dors plus(soit-disant) il m'appelle en pleurant qu'il ne va pas bien ...
il refuse de se soigner et les médecins ne m'aide pas....

bdemachy
Arrivant
Arrivant

Féminin 06/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le détachement...

Message  cristal le 11/4/2018, 08:40

si il refuse de se soigner,tu ne peux rien faire hélas Crying or Very sad la seule chose que tu peux faire,c'est prévenir les services sociaux pour les enfants,ta belle fille devrait aussi regarder la vérité en face et faire fi de son nouveau compagnon,c'est de la vie de ses enfants qu'il s'agit!!elle n'a pas des parents pour garder le petits le week end? les baby sitter,ça existe aussi!! mais laisser les enfants avec un papa alcoolisé ou drogué,c'est totalement irresponsable Crying or Very sad

Si tu as ton fils au tel,dis lui que si il veut etre aidé,il faut qu'il aille à l'hopital,que tu n'es pas médecin et que tu ne peux pas soigner sa maladie.
Je sais que ce n'est pas facile tout ça mais malheureusement,on ne peut rien faire avec un MA qui ne veut pas cesser de boire  Crying or Very sad

Protège toi bdemachy,un MA est très destructeur, il est adulte et a les ressources en lui pour se sortir de là.Mais je comprends qu'en tant que mère,c'est impossible de laisser tomber,mais fais attention à toi,tu ne pourras pas le sauver et tu vas y laisser ta vie si tu ne fais pas attention,garde ton espace vital et un peu de bien être dans ta vie ok??
on est là,tiens nous au courant  onsaidiens coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le détachement...

Message  mamou le 11/4/2018, 09:18

bdemachy a écrit:Oui, je dois me protéger et j'essaie de m'éloigner mais j'ai peur vu qu'il fait une dépression en plus suite au départ de sa femme... je ne peux accepter de l'abandonné, moi la mère ; c'est pour moi le laisser mourir à petit feu.
Oui, je risque de tomber très bas, mon couple en subit déjà les conséquences, mon mari en peut plus...il a envie de partir ; je ne sais pas comment je vais pouvoir gérer la suite ... j'ai très peur. 
Déjà un an et demi de passé et c'est de plus en plus compliqué...donc je vais tout dénoncé à l'assistante sociale mais je ne serai sans doute pas tranquille pour autant... impossible de le faire soigner et ce n'est pas normal...
Bonjour bdemachy,

ce n'est pas évident de voir son enfant s'enfoncer.... le laisser aller au bout de lui même.... mais là, la priorité ce sont les enfants.... mais je vois que tu as déjà entamé des démarches...

Ce n'est pas que c'est impossible de le faire soigner... mais que lui veuille le faire... qu'il veuille aller au bout de ses soins...

Un MA va jouer sur les sentiments de pitié, d'abandon.... et sur ton coeur de mère... mais crois nous.... le mieux est qu'il "descende" tout seul....

Je t'invite aussi afin d'avoir ton endroit à toi de continuer cette discussion dans la partie entourage  smiles

http://forumonsaide.forumactif.org/f1-entourage-des-malades-alcooliques-co-dependance onsaidiens

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le détachement...

Message  Crystal_ine le 13/4/2018, 00:15

Merci mamou, c'est ce que j'allais proposer, pour que ce soit plus facile avec les différentes interventions.

Je te rejoins dans ton espace (ton fil de discussion) bdemachy.

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le détachement...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum