Photos











Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 2 Moteurs de recherche

tulipe noire

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  Nahima le 18/8/2010, 08:53

Bonjour...c'est surtot pour l'anxiété que je suis traitée...ce n'était plus vivable!!! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

je suis moi aussi contente d'avoir de vos nouvelles... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Bretagne, j'adore..St Malo et les bonnes moules de Cancale [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nahima
Nahima
Habitué
Habitué

Féminin 02/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  Discus le 21/8/2010, 08:51

dan a écrit: La fréquence des influx nerveux est
corrélée à l'activité motrice, ce qui suggère que la quantité de
sérotonine libérée dans le système nerveux central est augmentée avec
l'activité motrice.

Si je ne bouge pas dans la journée (sortie) le moral est à plat et à contrario je suis très bien.
Cela viendrait donc de l'activité motrice, si je comprends bien...
geek
Merci Dan pour les explications petits coeurs

Discus
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 13/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  Enki le 24/8/2010, 12:20

Hello,

je me suis senti tres tres vite Hors-Alcool depuis le 09/12/2008... Tout comme Shale sans en arriver au Parfum, je suis tombe tres bas...

Quand vous parlez de Dopamine, je la trouve dans la salle de sport... Cette semaine, je me suis pris une dose sur un effort tres long et intensif. Ma peau a directement vire chair de poule (Ca va vous faire rire mais la sensation n'est pas tres eloigne de l'orgasme sexuel. Elle est juste situe dans des zones differentes du corps...) Le visage repond en sourriant tres betement.
Relation entre mes shoots de Dopamine et mon caractere non-depressif, je ne sais pas, a vous d'essayer la salle de sport...
Pour info, j'en suis maintenant certain, je suis un Salle de Gym Junkie tres dependant mais c'est sain... Le risque de cette dependance est un effort trop intense qui provoquerait un accident mecanique ,respiratoire ou vasculaire... Le sport obeit au meme process que l'alcool, on s'envoit des charges plus fortes avec le temps et sa casse ou le corps s'affaiblit plus rapidement avec l'age...

ami







Enki
Enki
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 05/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  anna2 le 24/8/2010, 13:37

C'est rigolo, pour la première fois de ma vie, je me suis inscrite récemment dans un "centre de remise en forme" (pédaler sur place, soulever des choses lourdes - pas trop, au début), jacuzzi, marcher sur des tapis roulants... ça va me faire drôle, à moi, l'anti-sportive par excellence... Mais bon, je vois venir mes 45 ans, depuis un bout de temps (petit ventre, flasquitudes diverses... qui me déplaisent fortement).
Depuis hier, j'ai l'accès illimité... temps que j'en profite !

Merci Dan, Discus, Enki : vos p'tits messages valent encouragements !
Merci les gars en chocolat !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
anna2
anna2
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  Enki le 25/8/2010, 08:51

Hello Anna,

au niveau du sport, tout se passe dans la tete, il y a encore beaucoup de similitude dans le process de quitter l'alcool et se se preparer mentallement a la salle de gym...
Une personne tres motive qui n'a jamais fait fait de sport peut arriver a totallement modifier son corps en un an.... Meme a 45 ans...

ami


Enki
Enki
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 05/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  anna2 le 25/8/2010, 09:20

Bonjour, Enki,

oui... alors, pour la motivation... y a encore du boulot... ça fait trois jours maintenant que je peux y aller, n'arrive pas encore à trafiquer une p'tite place dans mon planning... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Et puis... un an [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ouh là ! ça paraît long... !
Évidemment, je rêve de me transformer en 2 ou 3 mois - d'assiduité, bien sûr... ce qui n'est pas encore gagné... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comment faire, ô grand chef Sport ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
anna2
anna2
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  Invité le 28/8/2010, 01:32

Ah cette abstinence.........
Heureuse, malheureuse..........
L'heureuse je ne connais pas.
La malheureuse , oui trés bien même.
C'est celle que j'ai vécu à chacunes de mes tentatives d'arrets.
Cette fois ci (depuis ma sortie le 24/08/2010) je sais pas trop.
Suis pas euphorique du tout, mais pas trop mal non plus.
Juste un etat, disons, semie depressif.
Et encore là je suis en "convalessance" jusqu'au 9 septembre.
Ca m'inquiette un peu.
On vera bien à la reprise du travail.
Bon il est vrai que je ne vous ai pas encore présenté ce travail en bulle et donc les raisons de mon alcoolisation.
J'essairais de commencer le plus tôt possible car je sent que je vais avoir besoin de vous pour ficeler tout ça.
Bon 1 h 30, je vais faire dodo.
A bientôt mes gens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  philiasa101 le 28/8/2010, 11:21

PAS FACILE,C4EST CE QUE JE TE DISAIS HIER SOIR,CLAUDE,bOOMER;;;;;personnellement,j'ai vu mon médecin (alcoologue,entre autres),qui m'a conseillé d'aller au shale.... Elle veut absolument que je prenne des antidépresseurs,et que j'essaie unautre médicament,qui paraît-il,est en train de faire ses preuves quant à l'envie de boire.J'ai commencé hier,je te raconterai,pardon,je vous raconterai à tous(Boomer est mon parrain du site). TIENS LE COUP BOOMER petits coeurs ( envoie moi ton adresse mail,je crois que je t'ai donné une carte avant de sortir du shale.....?)

philiasa101
Arrivant
Arrivant

Féminin 04/08/2010

http://sophiebernard.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  philiasa101 le 28/8/2010, 11:24

....JE ME SUIS MAL EXPRIMEE/JE REVIENS DU SHALE,DONC CE MEDECIN DONT JE PARLE,c'est elle qui m'AVAIT conseillé d'aller au shale....

philiasa101
Arrivant
Arrivant

Féminin 04/08/2010

http://sophiebernard.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  Discus le 28/8/2010, 11:54

Phillasa peux tu ne pas écrire en majuscules stp, les majuscules ne sont utilisées en général sur les forums que lorsque quelqu un crie et ce n'est pas le style du forum...Merci !! baiser

Pour en revenir à cette notion d 'abstinence heureuse ou non, c'est un sujet qui m'indispose un peu...et un peu plus que ça ...

Je m'explique: l'abstinence heureuse n'est que subjective et je trouve malsain de parler de l'abstinence dans ces termes. Un peu comme si un nouvel MA abstinent devait attendre quelques temps pour savoir dans quelle catégorie il se situe.

Certes certains d'entre nous sont un peu plus 'euphoriques' que d 'autres MA au début de cette nouvelle étape de vie, mais les autres que font ils ?? ils attendent ? ou doivent attendre ???

Nonnoon... je pense pour ma part que mon abstinence est heureuse du simple fait que chaque jour je suis satisfait de ne plus être sous la coupe de ce poison qui m'a accompagné, controlé durant 20 ans.

J'étais comme toi Boomer après mon sevrage : entre deux eaux...

Soit simplement fier , très fier de tout ce que tu as fais depuis 1 mois et cette liberté à laquelle tu goutes , c'est cela le bonheur !!!!!

C'est cela l'abstinence heureuse, je crois qu'il est illusoire d'attendre une subite 'abstinence heureuse', celle ci devient heureuse jour après jour, semaine après semaine...


petits coeurs petits coeurs

Discus
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 13/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  SHALE le 28/8/2010, 12:10

En fait l'abstinence heureuse se confond avec le "hors alcool" et l'abstinence malheureuse avec le "sans alcool". Tu as raison ce sont des raccourcis un peu rapide.
C'est évident que lorsque l'on est hors alcool, que ce produit nous indiffère complètement, qu'on peut le côtoyer sans avoir d'envie ou de flash, nous sommes bien mieux que lorsque nous devons nous méfier de toute présence alcoolisée, faire attention à tout pour ne pas risquer de jeter aux orties cette abstinence si durement atteinte...
Donc l'abstinence heureuse, ce n'est pas le petit nuage rose au dessus de nos têtes, c'est plutôt être complètement libre par rapport à l'alcool, ne plus avoir à se soucier de quoi faire si on le rencontre..... Very Happy

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  anna2 le 28/8/2010, 12:21

Discus, Shale, merci pour ces éclaircissements précieux.
Vrai, n'attendons pas l'illumination d'un bonheur perpétuel, juste la liberté goûtée simplement quotidiennement, ordinairement, c'est bien ça, n'est-ce pas ?
anna2
anna2
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  SHALE le 28/8/2010, 14:06

Oui, Anna, l'abstinence bien vécue nous amène à redécouvrir des bonheurs simples et à avoir la liberté d'en profiter... Very Happy

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  Jeannot le 28/8/2010, 19:19

smiles

Quand on est hors alcool, évidemment on est de fait abstinent

Etre hors alcool, ne signifie pas pour autant être heureux de fait, ça dépend des cas.

Dans mon cas, je me considère hors alcool, dans la mesure ou je n'utilise plus cette drogue pour me "soigner"ni une autre, et n'en n'ai plus envie. Je ne me considère pas heureux stabilisé pour autant, car je sais maintenant ce que je "soignais avec avec l'alcool"et ce que ce dernier me cachait, à savoir une grande angoisse latente que j'essaie de gérer et dont je ne suis pas dans le déni. Anxiété dont que j'ai toujours eue, et ce, bien avant mon alcoolisation. Je ne reste pas inerte, face à cette situation, je me soigne.

Maintenant, si l'abstinence heureuse signifie ne plus avoir envie d'alcool, je trouve moi aussi cette expression "malheureuse". Elle peut induire une confusion chez le malade et une fausse espérance .

Maintenant, même hors alcool, on reste toujours vulnérable à l'alcool en cas de mauvaise prise en charge de l'angoisse ou la dépression ou autre. On voit tant de rechutes après 10 voire 20 ans de hors alcool

C'est pour ça que en plus d'un traitement adéquat, je garde sur moi une réserve d'anxio au cas d'une crise soudaine d'anxiété qui de plus joue certainement un effet "placébo" rassurant. Sans cette réserve, heureusement cela ne m'est jamais arrivé, je comprend donc très bien qu'un MA puisse rechuter très longtemps après avoir posé son dernier verre

J'ai confiance en moi, c'est pourquoi je continue à me méfier des drogues prises en automédication

Mais même sans etre tous les jours heureux, la situation n'a plus rien à voir par rapport à celle ou j'étais MA

L'ex MA alcoolique ne doit pas rester dans le déni de ses autres pathologies psy
Jeannot
Jeannot
Assidu
Assidu

Masculin 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  philiasa101 le 28/8/2010, 19:42

bravo pour cette pertinence.....j'espère que chacun la lira avec attention. Il n'y a pas d'abstinence heureuse ou malheureuse....

philiasa101
Arrivant
Arrivant

Féminin 04/08/2010

http://sophiebernard.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  Jeannot le 28/8/2010, 19:50

smiles

Tu as raison, il y a des gens qui ne boivent plus, qui sont heureux, malheureux et souvent les deux

En france, on a encore le choix et la possibilité de se soigner relativement bien (cures, médocs, psy etc ..)

Dans d'autres pays, on utilise certainement beaucoup plus de drogues et d'auto médication pour se soigner.
Jeannot
Jeannot
Assidu
Assidu

Masculin 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  SHALE le 28/8/2010, 20:24

Mais si, il y a des MA profondément malheureux d'avoir arrêté l'alcool, même si c'était un choix de leur part. Ils ressentent un vide insupportable et ne peuvent pas profiter de la vie tant le manque d'alcool occupe toutes leurs pensées, et pourtant ils sont abstinents, mais pas hors alcool. Ils se battent tous les jours contre l'alcool et cette bataille n'est pas source de bien être.
Il y a aussi des MA qui retrouve la liberté et le goût de vivre en arrêtant l'alcool, là, ils sont dans une abstinence que l'on peut appeler heureuse, même s'ils ont des soucis, leur problème alcool ne vient plus leur gâcher la vie.
Il y a aussi les MA qui avaient une dépression primaire qu'ils soignaient par l'alcool, en arrêtant l'alcool, la dépression prend toute son ampleur et ils sont très mal, alors que d'autres étaient dépressifs à cause de l'alcool, en l'arrêtant, la dépression s'envole et le bien être revient.
Je ne vois pas pourquoi ça vous gêne autant de parler d'abstinence heureuse ou malheureuse, c'est pourtant un fait acquis, les deux existent..... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  Discus le 29/8/2010, 09:32

SHALE a écrit:Je ne vois pas pourquoi ça vous gêne autant de parler d'abstinence heureuse ou malheureuse, c'est pourtant un fait acquis, les deux existent..... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Shale pour ma part je pense que c'est assez simple:
Durant 20 ans j'ai ''soigné' ma dépression par l'alcool. S'en ai suivi une grosse dépression à l'arrêt (dépression primaire si j ai bien compris).
Durant ces 20 mois de dépression il a été difficile pour moi de lire, de me dire qu'une abstinence heureuse existait tant j'étais mal.
Dire que je l'attendais serait peu dire, j'en mourrais d'impatience de vivre moi aussi cette abstinence définie comme 'heureuse' Et ce n'est que hors alcool, c'est à dire il n'y a pas si longtemps que j'ai pris conscience que rien de 'spectaculaire' ne se produisait et produirait mais que c'est bien cette satisfaction d'être indifférent à l'alcool qui me rend l'abstinence heureuse.

De fait c'est plus le terme et l'association de termes abstinence (privation) et heureuse qui me posait problème lors que je n'allais pas fort.
Aujourd hui bien sur tout est différent.

coeurs

Discus
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 13/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  philiasa101 le 29/8/2010, 10:30

j'aimerais ,moi aussi,comme vous,pouvoir atteindre cet état d'abstinence heureuse,ou en tout cas,"indifferente",au produit qu'est l'alcool,mais ,tout poison qu'il est pour notre organisme,il soigne aussi depuis des années, certains états de mélancolie,voire de dépression grave...Vous avez raison tous les deux de faire l'éloge de l'abstinence,mais sachez que celle-ci peut être affreuse à accepter par certains d'entre nous...La vie nouvelle que nous commençons à mener ne se fait pas sans peine, surtout lorsque l'alcool était une canne depuis longtemps,pour vivre! Vivre,tout simplement,et je mesure mes mots pour les autres,ici,sur ce site....Vous êtes,Shale,et certains"vieux" abstinents,merveilleux de nous enrichir de votre heureuse expérience,et nous avons besoin de vous,mais attention de ne pas nous freiner par déception de ne pas être dans votre état...Personnellement,je préfèrerais vous entendre nous dire comment vous y êtes arrivés....et en combien de temps.....! remerciements douter STP

philiasa101
Arrivant
Arrivant

Féminin 04/08/2010

http://sophiebernard.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  SHALE le 29/8/2010, 10:37

Le temps ne se mesure pas, pour ma part, j'ai eu la chance de sortir de cure hors alcool, ce qui est très rare, surtout dans l'état où j'étais quand j'y suis entrée, pour d'autres, il faut plus de temps, parfois une seconde cure comme pour Malau, qui même si elle ne buvait pas, n'était pas bien dans son abstinence, mais elle en parlera elle même. Je vais parler de "hors alcool " ou de "sans alcool" plutôt que d'abstinence heureuse ou malheureuse car effectivement, l'association de ces deux mots peut être préjudiciable.
Le hors alcool vient en général peu à peu, au fil du temps, on apprend à découvrir une nouvelle vie sans alcool et à l'apprécier, on pense de moins en moins à l'alcool et puis plus du tout.
Les changements que nous apportons à notre vie jouent aussi beaucoup sur ces notions. Plus nous nous créons une vie différente de celle où nous buvions, plus vite le "hors alcool" viendra, car nos souvenirs alcoolisés ne nous sauteront plus au visage à tout moment.
Les occupations attrayantes, les distractions, tout ce qui peut nous apporter des endorphines est aussi bon à prendre.
Il faut tout de même dire aussi que la THP est dans notre organisme encore trois mois après l'arrêt de l'alcool et peut faire des siennes pendant tout ce temps.
Mais ne vous découragez pas, on y arrive, plus ou moins vite, mais on y arrive. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  Jeannot le 29/8/2010, 10:42

t ne peuvent pas profiter de la vie tant le manque d'alcool occupe toutes leurs pensées, et pourtant ils sont abstinents, mais pas hors alcool. Ils se battent tous les jours contre l'alcool et cette bataille n'est pas source de bien être.

Il y a aussi les MA qui avaient une dépression primaire qu'ils soignaient par l'alcool, en arrêtant l'alcool, la dépression prend toute son ampleur

smiles

Pour moi, la bataille contre l'alcool a été source de bien être et a caché l'hyperanxiété préexistante, pas une dépression primaire dans mon cas (avis du psychiatre)par le travail effectué

C'est quand j'ai installé mon "verrou alcool" et que l'abstinence était installée que les crises d'hyper anxiété sont revenues, mais plus les envies d'alcool et savent qu'à vie il ne pourront plus reconsommer.

Les MA qui retrouvent leur dépression primaire après une abstinence prolongée, n'ont pas systématiquement un besoin d'alcool, il ont dépassés cette étape et sont conscients des dégats de l'alcool puisqu'ils l'ont vécu

Ils se retrouvent donc dans l'état de soigner leur dépression primaire ou anxiété sans l'alcool et c'est une autre étape


Dernière édition par Jeannot le 29/8/2010, 10:53, édité 1 fois
Jeannot
Jeannot
Assidu
Assidu

Masculin 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  anna2 le 29/8/2010, 10:49

SHALE a écrit:Il faut tout de même dire aussi que la THP est dans notre organisme
encore trois mois après l'arrêt de l'alcool et peut faire des siennes
pendant tout ce temps.

Pour ma part, je retiens cette information, qui m'explique en partie les difficultés que je suis surprise de rencontrer après plus de 2 mois d'arrêt.

La lutte continue donc, mais différemment des premiers jours et premières semaines, où le "un jour après l'autre" fonctionnait bien pour moi ; à présent, je ne ressens plus l'encouragement de la "victoire de chaque jour" ; il me faut "m'inventer" d'autres satisfactions, d'autres "récompenses"...
... à suivre...

merci pour vos témoignages, tou-te-s !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
anna2
anna2
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  philiasa101 le 29/8/2010, 10:52

coeurs Merci Shale,j'ai un déjeuner qui m'attend,sans alcool, Embarassed , je vais me préparer,et reprendre cette conversation un peu plus tard!

philiasa101
Arrivant
Arrivant

Féminin 04/08/2010

http://sophiebernard.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  cristal le 31/8/2010, 21:46

je crois que le problème de ces termes resident dans le fait que nous assossions "heureuse" a "bonheur" hors l'abstinence "heureuse"ne signifie absolument pas nager ds le bonheur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

les termes adequats seraient plutot " etre bien ou etre mal dans son abstinence"

etre bien: c'est a dire ne plus parler d'abstinence mais de façon de vivre ,ne plus ressentir de privation,ne plus y penser comme un produit que nous buvons mais que nous cotoyons ,ne plus penser a ce poison comme une aide eventuelle ou au contraire comme un moyen de nous enfoncer encore plus lorsque les soucis nous tombent dessus.
Etre bien dans son abstinence,c'est tout simplement etre bien dans sa vie,etre en accord avec soi meme,ne plus se mentir,avoir confiance en soi et en ses actes,ne plus dependre des autres pour vivre et tout faire en fonction DE SOI.
ce bien etre ne peut s'obtenir que lorsque nous avons fait le tour de nous meme,lorsque nous avons reussi a nous connaitre,a savoir qui nous etions,a savoir quelle est notre place et avoir les moyens enfin d'arriver a l'atteindre cette place qui nous etait interdite(ou que nous nous interdisions d'atteindre)

Il n'est aucunement question de bonheur là dedans si ce n'est celui d'etre enfin a l'aise dans notre corps,dans notre esprit,dans notre vie .

Pour y arriver,il faut du temps et de l'energie,il faut aussi n'avoir que ce combat en cours parce qu'il il faut affronter pas mal d'embuches,il faut aussi revenir sur un passé douloureux qu'on a mis des années a camoufler tant il faisait mal,il faut se battre contre nous meme mais c'est grace a l'arret de l'alcool que nous pouvons franchir toutes ces etapes.

Philiasa,il me semble que tu es encore entrain de lutter contre ta depression,le bien etre dans l'abstinence se fera jour lorsque tu sortiras ne serait ce qu'un peu de cette maladie qui t'empeche de vivre ce que je viens d'ecrire.Les ATD vont faire de l'effet et tu verras alors tout cela de tes propres yeux, encore un peu de patience [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
cristal
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  anna2 le 1/9/2010, 07:44

Seigneur, Cristal, "être bien dans son abstinence"... vu ainsi, c'est le programme d'une vie entière !
Un peu... décourageant quand on n'a même pas dépassé les 3 mois...

Mais je comprends, je crois, ce que tu veux dire.
Apprendre à vivre sans alcool, c'est long, ce n'est pas un paradis, juste un chemin semé d'embûches qu'on est de mieux en mieux armé pour affronter ou contourner...
Allez, à cheval, et pas au trot ! au pas...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
anna2
anna2
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou? - Page 2 Empty Re: L'abstinence heureuse ?malheureuse?ou?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum