Forum





















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Malou 10 08 18, Petitloup

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Comment ne pas se remettre à boire en cas de gros problèmes....

Aller en bas

Comment ne pas se remettre à boire en cas de gros problèmes.... Empty Comment ne pas se remettre à boire en cas de gros problèmes....

Message  SHALE le 30/3/2019, 20:35

Comment ne pas reprendre l'alcool dans les cas extrêmes?

On se pose souvent la question, même lorsque l'on est abstinent depuis assez longtemps, comment réagirions nous si on devait affronter un cas grave...Aurait-on assez de force pour ne pas nous jeter sur la bouteille d'alcool?
Tout d'abord je vais citer quelques uns des cas qui peuvent nous poser le problème : reprendre de l'alcool pour calmer notre souffrance morale ou non ?

-Il y a l'annonce d'une maladie grave nous concernant, un cancer ou une maladie évolutive. Bien sûr notre première réaction est de nous effondrer et dans certains cas d'avoir envie de boire à nouveau. Si on réfléchit, cette maladie il nous faut de l'énergie pour la soigner, cette énergie on sait très bien que l'alcool nous l'enlève. Ensuite il faut des médicaments spécifiques et l'alcool potentialise ces médicaments et les rend inefficaces. On a déjà une première réponse, il vaut mieux aller voir son médecin et en discuter avec lui, quitte à prendre pendant quelques temps un médicament qui nous aide à calmer notre souffrance morale qui peut être énorme.

-Ce peut-être le deuil de quelqu'un de très proche, là aussi c'est un cas où nous avons envie de descendre la bouteille de whisky pour avoir moins mal...Mais si on réfléchit, l'alcool ne fera pas ressusciter la personne décédée, il y a aussi d'autres proches qui sont effondrés par ce deuil et c'est là où nous avons tous besoin du soutien des autres. Si nous sommes ivres morts, nous n'aiderons personne et nous ne ferons qu'aggraver le problème. Il vaut mieux se serrer les coudes, sentir que nous ne sommes pas seuls et que tous ensemble nous pouvons nous aider pour surmonter notre peine ou au moins la partager.
 
-Ce peut être aussi  le fait de perdre son travail...Là aussi, il ne faut pas compter sur l'alcool pour nous aider...Si le licenciement est injustifié, il faut être sobre pour contacter toutes les instances qui peuvent nous aider à le prouver. Si nous sommes ivres en allant parler avec eux, notre parole n'aura que peu de poids. Si c'est un licenciement qu'on ne peut éviter, il faut essayer de retrouver un travail au plus vite, alors là aussi, il ne faut pas compter sur l'alcool, bien au contraire...Essayez de vous rendre à un rendez vous d'embauche en étant alcoolisé, le résultat ne se fera pas attendre…

Je ne cite que trois situations, mais il y en a bien d'autres, mais dans toutes, l'alcool ne peut aucunement nous aider, ni à résoudre les problèmes, ni à aller mieux...Comme je le dis plus haut, il vaut mieux voir son médecin pour qu'il nous aide médicalement à dépasser notre souffrance morale et il faut aussi se dire que toutes ces situations annoncent en général un changement dans notre vie et que tous les changements ne sont pas négatifs, loin de là..Il vaut mieux aussi éviter de rester seul et faire appel au soutien des personnes qui nous aime, parler de ce qui nous arrive, nous permet aussi de prendre du recul et de mieux accepter la triste réalité..

Il nous faut garder les yeux ouverts sur l'avenir et avoir le regard clair pour voir ce qui peut se profiler pour nous...

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum