Forum





















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

L'évolution du malade alcoolique

Aller en bas

L'évolution du malade alcoolique Empty L'évolution du malade alcoolique

Message  SHALE le 28/6/2018, 18:16

Dans l'évolution du malade alcoolique vers la sortie de l'alcool, on peut trouver cinq stades.
-le premier c'est le stade du déni. Le malade refuse son alcoolisme, pense contrôler sa consommation sans problème.

-le second stade c'est l'après déni, pourrait-on dire. Il reconnaît alors qu'il a un problème avec l'alcool, il est alors dans une grande souffrance, dépression, culpabilité importante et aussi une énorme angoisse. Tout ça peut se traduire dans sa bouche par "je ne mérite pas de vivre".

-Au troisième stade le malade sort de son isolement et sa dépression diminue. Il commence à accepter de parler de son alcoolisme, de son passé, de ses difficultés pour arrêter à des soignants.

-au stade quatre, il essaie de se séparer du produit, de l'éloigner de lui. Il est dans une recherche d'aide (MAB, alcoologue, CSAPA,) il essaie aussi souvent d'arrêter seul sans toutefois penser à un sevrage médical, celui-ci lui sera conseillé, selon son taux de dépendance par les soignants rencontrés.

-au stade cinq, le MA a commencé un gros travail sur lui, aidé par un alcoologue, un psy, un groupe de parole ou une cure. Il peut identifier ses conflits intérieurs, ses difficultés à gérer les émotions. Il peut commencer à trouver des solutions adaptées, pratiques concrètes sans avoir besoin de l'alcool. Il est vraiment dans le soin et ce soin implique la coupure avec l'alcool.

Bien sûr toutes les personnes alcooliques ne suivent pas un chemin aussi bien tracé, il y souvent des virages plus difficiles à négocier, des retours en arrière. On peut dire aussi que souvent c'est reculer pour mieux sauter. Les réalcoolisations sont donc fréquentes mais il faut les prendre pour ce qu'elles sont souvent, des soupapes de sécurité qui laisse sortir toute la tension accumulée avant de repartir vers le zéro alcool. Il ne faut pas non plus diminuer leur importance.

On voit aussi combien il est important que des professionnels accompagnent le malade alcoolique pour passer ces cinq étapes et progresser vers l'abstinence. Ce travail ne peut pas se faire n'importe comment, il doit être préparé avec le malade et professionnel et malade doivent avancer ensemble. Le professionnel peut remettre le malade sur la bonne route s'il tombe dans le fossé, mais il doit aussi l'encourager même si au début les progrès sont minimes. Le malade alcoolique a du mal à avoir confiance en lui, c'est à ce moment là qu'il faut l'aider à croire en sa force de guérison en valorisant sa détermination.

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum