Navigation











Forum



















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 25 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 24 Invités :: 2 Moteurs de recherche

erilyo

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

La sphère de l'alcoolique par Paco

Aller en bas

La sphère de l'alcoolique par Paco

Message  SHALE le 22/9/2012, 22:20

Sensible, ayant difficile à gérer ses émotions, bloqué par de trop fortes émotions, l'alcoolique veut agrandir son univers et se déconnecte pour être dans des mondes qu'il ne peut atteindre, jusqu'à s'endormir en rêvant et apaisé, les rêves le quittent pour un sommeil lourd.

Le lendemain, trop peu de souvenirs de la soirée, reste les vidanges, les verres, et l'envie de vite éliminer cela.
La journée se passe, mais vient déjà un certain mal-être, et tout recommence.
Ce qui nous troublait est toujours là, rien n'a été résolu.
La soirée s'organise, plus d'alcool à la maison, s'approvisionner.
Une grande bière sur la route... la détente... le premier bouchon, le premier verre... la soirée sera belle, j'ai encore plein d'envie, mais le deuxième verre se remplit déjà, elle n'est pas encore rentrée, que va-t-elle penser.
Je planque la bouteille déjà vide, en ouvre une autre, remplis le verre, et laisse le deuxième à moitié rempli pour faire bonne figure. Elle est là, elle sait on fait semblant de rien.
Et tristement, jour après jour, l'univers se rétréci.
Et l'alcool, le risque de manque prend de plus en plus de place.
Le reste de la place est occupé à essayer de faire bonne figure.
L'univers devient microcosme.

Et puis une première chute, je suis ramassé, presque soulagé, elle voit, je me montre.
Et puis un deuxième appel au secours, appel vers qui, vers quoi.

Il n'y a plus personne à mon côté: contacter les ex, coucher avec l'une, vouloir retrouver une autre, chercher de la présence, un peu de chaleur, de compréhension.

Le monde devient pitoyable, le goût du travail a disparu, tout comme les envies et le futur.
L'ombre d'une vie finie est là, c'était donc sa ma vie.

Il faut que je sorte de tout ceci, je me déteste, je suis un loser. Mais non, mes enfants, et puis j'en ai déjà fait des choses, des choses de bien.

Reprendre la vie à contre sens, oser demander de l'aide, oser ( pour moi ) revenir sur ONSAIDE.
Oser parler et avoir le bonheur d'être écouté. Je peux, ils disent que c'est possible.

Alors l’étincelle de vie est là, oui, je pourrais.
Une fenêtre sur la vie, il y a de la lumière.

Je veux ce chemin, je prends ce chemin. Il y a moi et moi, la première semaine est difficile.
Il y a moi et moi et déjà un peu des autres, je commence à m'y intéressé, je ne suis pas seul.
C'est bon pour le moral et ces autres, j'ai envie de les connaître, j'ai envie de savoir comment ils s'y sont pris, comment ils vivent, de partager leurs joies et leurs galères.

De nos petites actualités, je me sens mieux, la voie à choisir est de plus en plus claire.
Du temps à passer à comprendre, la culpabilité oubliée.

Tout cela pour dire que ce forum est un outils de communication extraordinaire, c'est mon actualité, la vrai, celle qui réapprend le monde, celle où j'ai une place, celle où je suis lecteur et journaliste, celle qui revendique l'humanisme, la tolérance, la démocratie.

Voilà mon ONSAIDE
Merci à toutes et tous d'avoir été et d'être là.

Paco

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum