Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 16 Invités :: 2 Moteurs de recherche

ese34

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Malau - 1 an sans alcool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Malau - 1 an sans alcool

Message  Malau le 18.06.10 20:58

Le 2 novembre 2006

Hello tout le monde,

Il y a un an, j’ai changé ma vie.

Je ne peux m'empêcher de repenser à toute cette période là précédant le 2
Novembre 2005, date où je suis entrée en cure. J'étais si mal à ce moment là,
il y avait tant de souffrances en moi, tant de mal-être.

En Juillet l'an passé, je suis allée sur atoute pour chercher des
renseignements sur l'alcool, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j'ai
appris des tas de choses, qu'on pouvait s'en sortir en essayant seul, je l'ai
fait, j'ai arrêté 2 fois un mois à peu près, sans problèmes de sevrage physique
et j'ai repris.

En Septembre, après avoir arrêté près d'un mois, je me décide à me renseigner
sur une éventuelle cure. J'ai cherché sur le net, sur atoute, écouté les
conseils et je suis partie à Létra dans la région Lyonnaise. Centre de cure
avec psy de groupe, relax, infos. J'y suis restée 5 semaines. Ils comptent 1
semaine de sevrage et 4 de travail sur soi.

En Décembre je sors, j'étais fatiguée et puis très vite, j'ai eu des idées
"suicidaires" alors que ce n’est pas dans ma nature. Je les ai
rappelé et ils m'ont donné un traitement ad+seresta que je n'avais pas eu avant
car je ne prenais pas de médocs ni avant ni pendant la cure et ils estimaient
que je n'en avais pas besoin. Pas de chance j'ai fais ce que l'on appelle
"la dépression post-cure", c'est à dire que l'alcool cachait des maux
et que l'arrêt d'alcool a révélé et notamment une agoraphobie qui allait en
grandissant.

J'ai eu des hauts, des bas, des envies, des flashs, des pulsions violentes, je
gérais au fur et à mesure avec les outils que j'avais.

En Mars, soit 4 mois sans alcool, j'achète 2 bouteilles, je pleurais beaucoup,
et mes enfants ont su me diriger sur quelqu'un au téléphone, m'ont entourée,
tant et si bien que je n'ai pas bu, que j'ai vidé les bouteilles.

Ca a été pour moi le signal d'alarme, j'ai compris que cela ne me suffisait
pas. Je ne savais plus trop quoi faire, j'étais heureuse de vivre sans alcool
mais je souffrais et je sortais de moins en moins, j'avais même peur d'aller à
l'école chercher mes bambins. Je ruminais sans arrêt, je ne pouvais m'arrêter
de penser, réflêchir, re-penser, c'était obsessionnel, je ne vivais plus que dans
le milieu "alcool" et j'étais malade de l'alcool sans boire.

En Mai, j'ai alors pris une décision, je repars..................soit en cure,
soit en post-cure.

J'ai cherché à nouveau, je me suis renseignée et je suis repartie en cure, dans
le centre du Calme à Illiers-Combray où j'étais tout le mois de juillet 2006.

J'avais compris que soit je re-faisais un travail approfondi sur moi afin de
traiter les causes qui me mettaient si mal, soit à plus ou moins long terme, je
retombais dans l'alcool. Ca c'était NON !!!!!!

Et tant qu'à faire, autant être dans un milieu protégé non seulement pour moi,
mais de cette façon, je pouvais travailler en profondeur sans risquer de
choquer, blesser mes enfants. En me protégeant tout simplement et en les
protégeant eux aussi. De plus, pour bénéficier d'une thérapie de groupe aussi
intensive ben, y'a pas trop l'choix. Cette thérapie là (groupe) permet d'aller
beaucoup plus vite et plus en profondeur.

J'ai donc fait cette cure en Juillet, je suis sortie le 2 août et depuis, plus
de souffrances à répétition, je ne suis plus en permanence dans la maladie et
je n'ai absolument plus d'agoraphobie, ce qui était un point terrible pour moi
car angoisses, malaises, chutes.......

J'ai pu identifier les causes de mon mal-être et beaucoup de conséquences, j'ai
fais beaucoup de liens. J'avais déjà les causes que j'avais trouvé dans la 1ère
cure, mais je ne faisais pas les liens avec ce qui pouvait m'arriver dans mon
quotidien. Et j'ai trouvé d'autres causes, je suis allée loin, très loin dans
mon histoire

Je ne veux pas vendre la peau de l'ours, mais vraiment depuis que je suis
sortie de cette deuxième cure, je vis tout simplement et je vis bien avec des
problèmes comme tout le monde, quotidiens, avec des joies énormes. J'apprécie
chaque morceau de ma vie, chaque jour qui passe je suis heureuse de voir la
lumière de ce jour qui était pour moi un enfer il y a un an.

Je voulais partager avec vous ce petit morceau de vie, en 9 mois, j'ai fais
deux cures, aujourd'hui je suis bien et heureuse d'être là. 9
mois....................ça n'est pas sans rappeler.....

Voilà, cela fait 1 an aujourd’hui que je vis sans alcool et je suis très fière
de moi, de mon chemin, même s'il a été compliqué, c'est mon chemin et peu
importe aujourd'hui l'essentiel c'est : zéro alcool.
avatar
Malau
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum