Qui est en ligne ?
Il y a en tout 19 utilisateurs en ligne :: 6 Enregistrés, 0 Invisible et 13 Invités :: 2 Moteurs de recherche

balou, chiffounette, cristal, LeChat, SHALE, tulipe noire

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Contrôle ou abstinence

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Contrôle ou abstinence

Message  SHALE le 8/9/2019, 10:23

Actuellement dans le milieu de l'alcoologie, il y a quelque chose qui fait débat.
En effet depuis quelques années, les alcoologues prônent le contrôle de la consommation et non plus l'abstinence ....Au début, je n'ai pas compris le pourquoi de cette décision qui me semblait abhérente, mais en me renseignant, j'ai vu un peu le pourquoi de la chose, quoique ça me pose toujours problème.
Je vous dirai ensuite les explications invoquées, mais simplement que pensez vous de cette façon de travailler? Préfèreriez vous qu'on vous préconise la modération plutôt que l'abstinence ???

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  chiffounette le 8/9/2019, 10:36

Je dirais que tout dépend du MA qui consulte et de l'environnement proposé.

La modération peut être un premier pas vers l'abstinence ... c'est une façon d'engager le MA dans un protocole de soin!

SAUF que dans la dépendance physique on sait que la consommation modérée est impossible.

_________________
Le plus lourd fardeau est de vivre sans exister.    V.HUGO
chiffounette
chiffounette
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  balou le 8/9/2019, 11:11

Je pense que pour un MA l'abstinence est une obligation au début, pour que son corps se débarrasse de toute cette saloperie.

Selon le MA, car c'est un sujet à traiter pour mon avis au cas par cas. Et c'est à l’alcoologue de dire.

Il y a des MA qui devront rester abstinent leur vie entière, car un seul verre relancera la machine infernale

Il y a des MA qui au bout d'un certain temps, temps de se remettre, temps de la réflexion, temps pour analysé leur passé de MA,

pourront se permettre de boire un verre de vin à table. ET c'est la qu'il verra qu'il est guéri c'est a dire il en restera à un verre. (souvent

cela sera des MA n'ayant pas eu de grosse dépendance physique et Ma depuis peu de temps)

C'est que je te disais Shale, lors d'un séminaire à l’hôpital le médecin formateur, a dit, qu'une personne réellement sortie de l'alcool es

une personne qui justement après sevrage sait boire 1 ou deux verres.

Je trouve restrictif ces dires et faux de faire une généralité.

Car tout les MA savent que un verre peut ré ouvrir la porte vers l'alcoolisme.

Ce sujet est sensible, les médecins qui disent cela ne doivent pas faire de généralité. Car si il y a une réelle dépendance physique depuis

des années, je prône l'abstinence et un suivi rigoureux.

Un véritable MA ne saura pas contrôler sa consommation. Car il est malade.
balou
balou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 17/07/2019

https://www.facebook.com/groups/onsaideforum/

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  SHALE le 8/9/2019, 12:08

Tu as raison Balou, nous ne sommes pas dépendants à l'alcool mais à la THP, ce qui est un autre problème. Un malade alcoolique qui boit simplement trop pour oublier ses soucis, tant qu'il n'a pas de dépendance pourra effectivement contrôler sa consommation, mais dés qu'il y a dépendance, il ne pourra plus sans passer par un sevrage et ensuite zéro alcool...Je pense que les alcoologues voudraient que les malades alcooliques mesurent eux mêmes leur dépendance et se rendent compte par eux même qu'ils ne peuvent pas se passer d'alcool, qu'il leur faut donc envisager l'abstinence, c'est le responsabiliser, mais je ne suis pas sûre que ce soit vraiment compris par les malades.
Quant au médecin qui t'a dit qu'on était guéri quand on pouvait prendre un ou deux verres normalement, je ne sais pas où il a eu son diplôme de médecin alcoologue, mais il est à fuir et vite, il est dangereux....
La solution de pouvoir boire normalement après avoir fait un travail sur soi et sur ce qui nous pousse à boire peut être valable que pour des malades non dépendants de la THP, ça l'alcoologue devrait le savoir... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  cristal le 8/9/2019, 12:45

je pense pour ma part que certains MA ont besoin d'y aller plus doucement pour arriver au zéro alcool,commencer à diminuer peut être une étape avant de se lancer.La violence du zéro alcool peut entraîner chez certains MA un dégoût des soins,les échecs de ce sevrage drastique peut aussi le dévaloriser à tel point qu'il ne tentera plus le sevrage. Crying or Very sad
Il faut une approche douce,une écoute,il faut amener le MA vers le zéro alcool mais en douceur et parfois,cela passe par la modération durant quelques temps.Si on les dégoûte dès le départ des soins,ça ne sert pas à grand chose non plus.
je pense que c'est cela que préconisent désormais les alcoologues,si on commence à faire prendre conscience que le MA a un réel problème en lui montrant doucement sa maladie,en lui expliquant,apprenant,il sera en confiance et plus à même d'aller vers l'abstinence totale qui est évidemment la seule issue possible  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
cristal
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  balou le 8/9/2019, 13:14

Shale je voudrais revenir sur les formations continues de l’hôpital qui peuvent être fantasques. Certain intervenant font doucement

sourire le personnel soignant. Tellement l'intervenant est déconnecté de la réalité.

Souvent ce sont des intervenants extérieurs et c'est à ce demander ou ils vont les chercher, souvent ils ne font de des conférences et sont

déconnectés des malades et des maladies. Pour te dire dès fois le personnel soignant en sait plus qu'eux.

Je me souviens d'une formation intéressante sur les soins palliatifs. Deux semaine après une personne en fin de vie dans la douleur, toute

l'équipe à donc transmis au médecin à faire intervenir les soins palliatifs. Et bien ce médecin a refusé que l'on vienne marcher sur ses

plates bandes.

Avec cela aux infirmiers et autres à se débrouiller pour soulager et aider la personne à partir dans la sérénité.

De toute façon la grande mode chez nous, les médecins ne visitent que très peu et font des ordonnances avec des si besoins. Donc a toi

de gérer la morphine etc..

J'ai cru comprendre que Cristal était dans ce métier et je pense qu'elle connait.

Maintenant pour en revenir a ton sondage, je pense qu'il faudrait des essais cliniques en alcoologie voir en centre. Surtout en centre

Je m'explique on leur met une bouteille dans leur chambre, et on leur dit 1 verre pas plus.

Un MA peut respecter, alors la oui il faut adopter les soins

un MA qui est avec cette THC finira la bouteille, il faudra donc adopter d'autres soins.

rien n'est tout bleu ou tout noir.

J'aimerai bien voir dans une revue médicale si cela est appliqué les résultats.

Je pense que nos médecins n'ont pas le droit de dire des choses sans étude scientifique.

Ils ne peuvent pas considérer un MA comme une personne bien portante avec toute sa raison.

Non un MA est malade, et pour certains il y a urgence à les soigner et l'abstinence est le mieux
balou
balou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 17/07/2019

https://www.facebook.com/groups/onsaideforum/

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  cristal le 8/9/2019, 13:56

je m'explique on leur met une bouteille dans leur chambre, et on leur dit 1 verre pas plus.

ce n'est pas à mon avis une bonne tactique car c'est leur mettre la tentation sous le nez et le but n'est pas de tester leur resistance mais de ne pas les dévaloriser en leur intimant le zéro alcool direct.Il faut qu'ils se fassent à l'idée des soins,qu'ils sentent qu'ils sont soutenus,qu'ils ne sont pas nuls comme ils le pensent.C'est une approche plus douce du traitement final qui est l'abstinence totale  petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
cristal
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  balou le 8/9/2019, 14:06

je comprend

mais comment savoir quelle est la bonne méthode ??

j'avoue être mitigé
balou
balou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 17/07/2019

https://www.facebook.com/groups/onsaideforum/

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  cristal le 8/9/2019, 15:24

il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises méthodes,il y a une méthode adaptée à chaque personne,il faut connaitre la personne et voir avec ce qui est le mieux pour elle  Very Happy

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
cristal
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  tulipe noire le 8/9/2019, 15:53

Je serai Assez d'accord avec cristal.je m'explique lors de mon 1 ER sevrage, j'ai tenu 8 mois. Mon alcoologue ne m'a rien dit lorsque je lui ai avoué que je consommais une biere de 25ct à 4° par jour, elle m' a dit ok mais avec 2 jours où vous n'en prenez pas. Et j'envisageai meme d'arrêter complètement parce que j'en éprouvais plus de plaisir. Il y a eu ce saleté 1 ER janvier et la messe était dite, j'ai replonger.
A mon second sevrage et avec la postcure, j'insterai toujours sur ses bienfaits. La elle m'a dit alors vous avez compris que ca sera une vie sans une goutte. 
Et puis, elle est de l'école contre le baclophene, il faut que le patient comprenne l'origine, la source de son alcoolisation.
C'est un autre sujet Embarassed
tulipe noire
tulipe noire
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 12/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  cristal le 8/9/2019, 17:07

Alors ce qu'il faut comprendre avec la modération c'est que c'est pour arriver au zéro alcool,une fois le zéro alcool atteint,on ne peut plus faire de la modération.Pour moi,c'est juste pour le début,ensuite,si on a repris un ou deux jours,il faut absolument expliquer que c'est un faux pas ok  mais qu'il faut retrouver absolument le zéro alcool.La modération n'est plus pôssible ensuite sous peine de retourner en arrière Crying or Very sad

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
cristal
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  tulipe noire le 8/9/2019, 17:26

Exactement selon elle c'est abstinence totale à vie. Cependant, je reconnais elle m'a laissé gérer.avec toujours les 2 jours d'abstinence , mais pour moi tu gères rien:goul:
tulipe noire
tulipe noire
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 12/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  SHALE le 8/9/2019, 17:38

Il y a aussi des malades alcooliques qui ne sont pas dépendants et qui avec un bon suivi psy peuvent gérer leur consommation, c'est un moyen de les découvrir et de faire en sorte qu'ils n'arrivent pas jusqu'à la dépendance, mais il faut un contrôle et un suivi qui est lourd et vu le manque de toubibs formés à l'alcoologie, ce n'est pas évident....Mais par contre pour faire comprendre au malade alcoolique qu'il n'a pas d'autre choix que celui d'arrêter l'alcool, pourquoi pas, mais là aussi il faut un suivi important... Crying or Very sad


Dernière édition par SHALE le 8/9/2019, 18:20, édité 1 fois

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  balou le 8/9/2019, 17:40

Shale tu as résumé, ce que je ne sais pas faire ce que je voulais dire.

Il faut un suivi, et on manque de médecins spécialisés.

Merci de ta réponse.

Voila pourquoi je disais que j'étais mitigé
balou
balou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 17/07/2019

https://www.facebook.com/groups/onsaideforum/

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  tulipe noire le 8/9/2019, 17:50

Dans mon cas j'étais devenue dépendante et puis j'ai lâché l'affaire. J'ai voulu faire plaisir à ma fille et mon mari, mais le plus important etait oublie .la démarche de l'abstinence devait venir de moi.
tulipe noire
tulipe noire
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 12/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  cristal le 8/9/2019, 18:18

personnellement,je ne me risquerais pas à tester la modération,j'ai trop peur de retomber dans la spirale infernale Crying or Very sad Alors même si je peux boire de nouveau un verre de temps en temps,je ne le ferai pas,je ne veux pas perdre tout ce que j'ai gagné depuis que je ne bois plus et franchement,je n'ai jamais vraiment aimé le gout de l'alcool donc ça ne me manque pas du tout  petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
cristal
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  SHALE le 8/9/2019, 18:23

Pour ma part, étant dépendante physique, je n'ai pas le choix, c'est forcément zéro alcool sinon, je retourne en enfer....Mais si je pouvais boire à nouveau, je ne le ferai pas, je me sens trop bien sans alcool et comme Cristal, je n'en aimais pas particulièrement le goût, il n' y a que l'effet qui m'intéressait, et l'effet, je n'en ai plus besoin, alors, je suis très bien comme ça... smiles

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  balou le 8/9/2019, 21:16

Je vais prendre mon exemple, je crois que c'est une bonne façon de répondre.

J'aurai trop peur que un verre aujourd'hui
un verre la semaine prochaine

et un verre par jour

et la bouteille

Voila pourquoi je suis pour l'abstinence
balou
balou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 17/07/2019

https://www.facebook.com/groups/onsaideforum/

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  SHALE le 8/9/2019, 21:21

Et tu as bien raison Balou, car c'est un verre aujourd'hui, deux verres le lendemain et dans trois mois tu bois plus qu'avant.... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  cristal le 8/9/2019, 21:38

c'est exactement ce que nous disons aussi Balou  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
cristal
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  balou le 8/9/2019, 23:46

oui mais je m'exprime plus mal que vous..... boulet boulet boulet
balou
balou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 17/07/2019

https://www.facebook.com/groups/onsaideforum/

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  SHALE le 9/9/2019, 10:06

Balou, tu arrêtes de te sous estimer !!!! grosse colère grosse colère grosse colère

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  cristal le 9/9/2019, 12:08

Attends shale,je vais t'aider,il va peut être comprendre à la fin.
Balou !!!arrête de te dévaloriser  megaphone coup

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
cristal
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  Nobody le 10/9/2019, 22:08

cristal a écrit:il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises méthodes,il y a une méthode adaptée à chaque personne,il faut connaitre la personne et voir avec ce qui est le mieux pour elle  Very Happy

Je suis d'accord.
Il y a des personnes qui sont capables de réduire petit à petit leur consommation pour enfin arriver à s'en passer.

Et d'autres (dont je fais partie) pour qui c'est du quitte ou double, à savoir "le tout ou rien", les extrêmes !

D'ailleurs, à ma première séance aux AA, ils m'ont dit : "un verre = mille verres", et c'est si vrai....

onsaidiens
Nobody
Nobody
Arrivant
Arrivant

Masculin 10/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  SHALE le 10/9/2019, 22:11

La encore, on retrouve le problème de la dépendance...Si une personne n'est pas dépendante, c'est à dire si elle ne fabrique pas de THP à partir de l'alcool, elle peut effectivement diminuer progressivement et s'arrêter, mais si elle est dépendante, tant qu'elle boira le petit labo que la dépendance a installé dans son cerveau continuera à fonctionner dés la première goutte d'alcool...

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Contrôle ou abstinence Empty Re: Contrôle ou abstinence

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum