Photos











Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 12 Invités :: 1 Moteur de recherche

jeff, ppp

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le Lun 11 Juin - 15:08

La rechute....

Aller en bas

La rechute....  Empty La rechute....

Message  SHALE le Dim 1 Sep - 19:46

Alcool : "La rechute n'est pas un retour à la case départ" 

Les rechutes se produisent toujours après un conflit affectif, professionnel ou un traumatisme. Nous nous  sentons  alors  en insécurité complète, nous retrouvons donc notre vieille armure l'alcool, c'est presque un réflexe conditionné.. 
Mais heureusement nous avons des jours ou des mois d'abstinence derrière nous et c'est cette période sans alcool qui peut nous aider aussi à nous relever.. Nous pouvons nous souvenir combien la vie pouvait nous sembler belle et avoir alors  envie de la retrouver cette vie sans alcool. C'est une motivation supplémentaire pour s'en sortir

Que faire en cas de rechute? 

Il ne faut surtout pas dramatiser, les malades qui rechutent sont dans la culpabilité la plus complète, parfois aussi dans le déni et font tout pour prouver que non, ils n'ont pas repris d'alcool. La maladie alcoolique n'est pas une maladie linéaire, c'est une maladie chronique jalonnée de rechutes ou de réalcoolisations. 

Ensuite il faut en parler tout de suite à son médecin, ou à d'autres soignants pour obtenir de l'aide.. Certains patients n’osent pas dire qu’ils ont rechuté. Ils ont honte et peur de décevoir. Mais cette  dimension morale n’a pas sa place dans cette situation! Si nous reprenons très vite les choses en main, cette rechute ne reste plus qu'un mauvais souvenir, un faux pas...
La rechute ne signifie, en aucun cas, un retour à la case départ. Il faut la voir comme caillou sur lequel nous avons buté et qui nous a fait tomber. La thérapie va reprendre là où elle en était. C'est à ce moment là surtout qu'il faut repenser à nos périodes d'abstinence, à tout ce que nous pouvions faire sans alcool..

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La rechute....  Empty Re: La rechute....

Message  tulipe noire le Mer 6 Nov - 16:40

Je fais remonter ce sujet qu'on rencontre pas mal de fois sur le forum. 
Peu importe la raison de cette rechute, mais le plus important c'est de reprendre le plus vite possible le chemin de l'abstinence. On n'est pas des robots, mais des personnes sensibles, pleine d'émotions, où la seule réponse serait la facilité de reprendre la seule béquille qu'on ait connue c'est à dire l'alcool.
Savoir reprendre le chemin avec d'autres soutiens, ou en complément de nos aides déjà existantes, soit par les MAB, un autre psychologue...ou bien oser appeler à l'aide des ami(e)s  en cas de ce fameux cravaing. Ou bien carrément envisager de faire une post-cure si on en a jamais fait. 
Mais de toutes les façons savoir retrouver la force de se relever, de recommencer. Peu importe le nombre de fois, et toujours à mon avis à notre rythme. Au bout du tunnel, il y a toujours la lumière.
Vous avez d'autres conseils ?
tulipe noire
tulipe noire
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 12/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

La rechute....  Empty Re: La rechute....

Message  lolo6 le Mer 6 Nov - 16:49

Oui. Ne pas se mettre la pression...
La culpabilité que l'on ressent lors de la rechute est telle que cela ne sert
pas à grand chose de retenter un arrêt dans le stress et la confusion.

(Quand on parle de rechute, on est loin du "caillou" hein, où cela reste
un accident très ponctuel).
Moi je dirais: essayer de "se rassembler" d'abord, se donner le temps de
réaliser à quel point c'est grave et surtout en parler, consulter, pour refaire
un point, et commencer à se trouver une stratégie pour ré-attaquer le problème.

Comme on le dit souvent ici, la rechute fait souvent partie du parcours,
et peut être riche de ressources et de réflexions poussées que l'on n'avait
pas forcément éprouvées lors de l'arrêt précédent.
lolo6
lolo6
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

La rechute....  Empty Re: La rechute....

Message  tulipe noire le Mer 6 Nov - 17:08

Tout à fait d'accord avec toi Lolo, c'est bien pour ça que j'écris à son rythme.
Personnellement, il m'a fallu 5 ans pour me reprendre, ou plutôt c'est la maladie qui m'a rattrapée...Mais là j'ai décidé de faire en prime une post-cure, très bénéfique. Et ce n'était pas un caillou, mais une ré -alcoolisation encore plus sévère.
tulipe noire
tulipe noire
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 12/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

La rechute....  Empty Re: La rechute....

Message  SHALE le Mer 6 Nov - 17:38

Pour moi, il y a la rechute et la réalcooiisation...La rechute dure sur le long terme, la réalcoolisation est passagère, c'est ce qu'on appelle le caillou, une soupape juste destinée à faire baisser la pression pour pouvoir reprendre ensuite le zéro alcool..Il faut tout faire pour qu'une réalcoolisation ne se transforme pas en rechute.... smiles coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La rechute....  Empty Re: La rechute....

Message  tulipe noire le Mer 6 Nov - 18:20

Oui:D alors c'était bien une rechute qui a duré 5 ans ou j'ai repris de l'alcool de façons régulières et encore plus sévères

Alors qu'un caillou, c'est une soiree , un excès rarissime . La subtilité de la langue française, mais tu as raison Very Happy
tulipe noire
tulipe noire
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 12/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

La rechute....  Empty Re: La rechute....

Message  Sirius794 le Mer 6 Nov - 18:57

Alcool : "La rechute n'est pas un retour à la case départ" 

Non effectivement, chaque réalcoolisation ou rechute est dure à vivre, mais elles nous renforce, je pense, pour les abstinences futures dans la mesure où on apprend par là certains pièges et on apprend à se connaitre davantage, à condition de prendre la peine d'essayer de comprendre le retour vers le produit.
Et comme dit, pour ma part je me souviens de mes 8 mois d'abstinence et je n'aspire qu'à retrouver cet état là  smiles
Sirius794
Sirius794
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 20/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

La rechute....  Empty Re: La rechute....

Message  lolo6 le Mer 6 Nov - 19:24

Sirius tu as bien raison de te tourner vers ces bons moments que tu peux
renouveler! smiles

Tulipe et Shale, je suis bien d'accord avec vous.
Pour moi, la rechute qui s'était installée sur 3 ou 5 ans (je préfère ne pas 
compter) a débouché sur la cure pour de bon.
Et 3 cailloux (pas des petits, une bouteille de whisky ou de vodka en 
une seule ingestion à chaque) dans les 6 mois qui ont suivi la cure, 
exactement pour ce motif de soupape.
Le dernier a été le dernier jusqu'à aujourd'hui, où l'alcool ne fait
plus du tout partie des solutions à quoi que ce soit smiles

Pour les rechutes, en effet c'est un sacré boulot d'en sortir, mais justement,
ça fait bien repoussoir, et on met d'autres moyens la fois d'après! onsaidiens
lolo6
lolo6
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

La rechute....  Empty Re: La rechute....

Message  tulipe noire le Mer 6 Nov - 19:42

Oui et puis avec l'expérience , on fait aussi appel à des aides parfois inconnues, enfin insoupçonnées .Pour moi je n'aurais jamais imaginé m'éclater en faisant du sport, du rameur, de l'elyptique, du sport dans une salle.
J'ai une copine qui elle a découvert en ergothérapie, le plaisir de créer des bijoux....
tulipe noire
tulipe noire
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 12/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

La rechute....  Empty Re: La rechute....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum