Photos











Qui est en ligne ?
Il y a en tout 19 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 16 Invités :: 1 Moteur de recherche

Cardamone, SHALE, VMARGUERITE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Les dégâts de la maladie alcoolique

Aller en bas

Les dégâts de la maladie alcoolique Empty Les dégâts de la maladie alcoolique

Message  SHALE le 22/1/2019, 17:38

Si la maladie alcoolique a aussi mauvaise réputation, souvent on ne pense même pas que c'est une maladie mais plutôt un vice, une tare, or pourtant c'est bien une maladie. Le problème est que l'alcool nous fait perdre tout contrôle sur nos pulsions qui sortent à l'état nu et qui peuvent faire beaucoup de dégâts….Ce peut-être la colère, l'agressivité, les accidents par manque de contrôle de sa conduite, la violence même..
Quand vous avez un proche en état d'ébriété, n'allez pas vers lui, surtout pas. Dites lui simplement que lorsqu'il est ainsi, vous ne le reconnaissez pas, que vous n'avez rien à faire avec lui, rien à lui dire et que vous en parlerez ensemble quand il ne sera plus alcoolisé. Discuter avec l'alcool n'apporte rien à personne, le malade alcoolique ne se souvient plus de ce qu'il a dit et les personnes qui ont subi ses attaques sont blessées parfois au plus haut point.
Il est hors de question de tolérer un tel comportement. Demandez lui de sortir de la maison, ou vous-même, partez chez quelqu'un ou retirez vous dans une pièce où vous serez tranquille….Vous le laissez passer sa colère puis cuver son vin sans intervenir , même s'il est malade d'avoir trop bu...Il n'y a qu'en cas de coma éthylique que là, il faut intervenir pour appeler le SAMU. Par contre s'il est violent, n'hésitez pas à appeler la police et a déposer une main courante….

Ensuite quand il est sobre, si ça arrive, là, vous pouvez essayez de lui expliquer ce qu'est la maladie alcoolique, comment fonctionne la dépendance et de lui dire que ça se soigne, que vous pouvez lui fournir des renseignements s'il le souhaite….Mais ça, il ne l'acceptera que s'il n'est plus dans le déni et que s'il se rend compte que l'alcool lui pourrit la vie. C'est votre comportement qui lui fera prendre conscience du rôle que joue l'alcool dans son existence et qu'il n'a plus du tout la maîtrise de son comportement. Peu à peu, il se rendra compte, que l'alcool ne fait que l'isoler et l'enfermer de plus en plus…..

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum