Navigation











Forum




















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Le MA, un enfant qui ne veut pas grandir …..

Aller en bas

Le MA, un enfant qui ne veut pas grandir …..

Message  SHALE le 1/12/2018, 16:50

Le MA, un enfant qui ne veut pas grandir …..

En voyant , à la télé, une maman parler de son enfant de 14 mois, à peu près, j’écoutais les paroles sans trop faire attention à l’image.Tout à coup, j’ai tendu l’oreille car on ne savait plus si elle parlait d’un bébé ou d’un malade alcoolique tellement les mots et les situations étaient proches.

J’ai bien sûr pensé aux malades alcooliques parce que je suis dans ce milieu-là , mais c’était frappant de voir comment le comportement d’un bébé de cet âge peut faire penser au comportement d’un malade alcoolique, avec l’âge en plus évidemment :

-Le bébé attend son biberon avec une telle impatience que rien d’autre ne compte comme le MA attend sa dose et fera tout pour l’avoir, incapable d’attendre.
-Le bébé ne supporte pas la frustration ni le refus, il est dans la toute-puissance, il est aussi égocentré sur lui-même et ne pense qu’à son biberon….
-En fait il passe sa journée à boire et à dormir sans se préoccuper du reste, il vit complètement replié sur lui-même , sa nourriture et sa maman ,celle qui lui fournit à boire et à manger.

Pour ce bébé ce n’est qu’un passage qu’on appelle le stade oral, il va évoluer et grandir pour devenir un petit garçon ou une petite fille qui saura contrôler ses pulsions.

Mais si on considère que le malade alcoolique n’a pas eu les moyens psychologiques de quitter ce stade, de grandir, car sans doute, il dérangeait un ordre familial déjà bancal et problématique.

S' il n’a pas pu trouver sa raison d'être dans la relation avec sa mère, on arrive à une personne adulte qui est toujours à la recherche de cette situation rêvée. Ce sont des enfants qui n’ont jamais eu de place affective sûre et jamais reçu ce qu’ils réclamaient à corps et à cri : le biberon ou le sein mais entouré par l'amour de ses parents, de sa mère en particulier.

Il attend qu’on s’occupe de lui pour accéder à tous ses désirs, il essaie de retrouver la position de tout petit et de regagner la place qu’il aurait dû avoir : être le centre de la famille et avoir tout le monde autour de lui pour subvenir à ses besoins physiques et l'aimer.
Quand arrive l’heure où il a l’habitude de boire , il commence à être mal, comme le bébé commence à pleurer pour demander le biberon ou le sein !

Le MA se donne le tout pouvoir comme le bébé a pu l’avoir , personne ne doit lui résister sous peine d’avoir une colère violente, tout doit tourner autour de lui, il décide, il exige, il boit et il s’endort….Il ne supporte aucune frustration comme le tout petit, la vie de son entourage ne doit tourner qu’autour de lui.

Ce qui peut être bien vécu avec un bébé, l’est beaucoup moins avec un MA adulte !
On retrouve donc chez le MA une immaturité affective qu’il n’a jamais réussi à perdre, on retrouve un enfant qui n’a pas voulu ou pas pu grandir, et un enfant qui est toujours à la recherche de cette place qui lui a toujours manquée pour poursuivre sa construction psychologique normalement et évoluer ver s un adulte équilibré, ce qui fait dire en parlant des malades alcooliques "quelque chose a manqué"

C’est un peu simplifié car il y a d’autres carences qui entrent en compte, mais je pense que déjà, on peut considérer que le MA commence à se créer à partir de ce moment-là, c’est pour ça que l’on précise toujours pour un MA qu’il y a dû avoir un problème au moment du stade oral..

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le MA, un enfant qui ne veut pas grandir …..

Message  cristal le 1/12/2018, 19:09

c'est tout à fait vrai ce que tu dis et on s'en rend compte aussi quand on arrête de boire et que l'on voit la réalité loin du brouillard de l'alcool.
Personnellement,je suis redevenue petite fille quand j'ai stoppé le poison ,j'ai eu une amie à cette époque qui a joué le role de mère sans que je m'en rende compte,je lui envoyais des lettres avec des petits coeurs ou des petits chats,des lettres qu'enverrait une petite fille à sa maman mais pas des lettres d'adulte.Je lui écrivais avec des mots d'enfants,j'avais une affection débordante pour cette personne que j'avais mis sur un piedestal et que je peux le dire,je vénérai exactement comme je vénérai ma mère.

c'est fou quand j'y repense mais il a fallu que je casse cette belle image que j'avais de cette amie,que je la descende de son piedestal parce qu'elle voulait que je sois une adulte,elle ne voulait pas être ma mère!! J'ai eu tellement mal,je me suis sentie rejetée comme m'avait rejetée ma mère mais je n'étais plus une enfant et je devais l'accepter et c'est sans alcool que j'ai pu comprendre cet illogisme de ma vie.
J'ai grandi peu à peu,toujours talonnée par ma gamine intérieure qui avait une puissance phénoménale et ce n'est plus l'alcool que je combattais mais cette petite fille qui ne voulait pas grandir!!
je suis devenue hors alcool quand j'ai réussi à maitriser cette petite fille mal dans sa peau,quand j'ai pu la rassurer et réparer ce que ma mère n'avait pas réussi à faire.
Ce combat contre soi même est difficile et douloureux mais c'est le seul moyen de se débarrasser définitivement de l'alcool.Ce travail sur moi m'a aussi permis de pardonner à ma mère et de l'aimer comme il le fallait.
Je ne savais pas aimer,ni moi ni les autres ,j'ai appris en arrêtant de boire  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
cristal
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum