Forum





















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Le réveil d'un malade alcoolique dans toute son horreur

Aller en bas

Le réveil d'un malade alcoolique dans toute son horreur Empty Le réveil d'un malade alcoolique dans toute son horreur

Message  SHALE le 30/8/2018, 21:06

Le réveil d'un malade alcoolique.

J'ouvre les yeux péniblement, j'ai mal à la tête, aux intestins, j'ai envie de vomir. Je me sens tellement mal qu'il faut que je trouve de l'alcool tout de suite pour pouvoir tenir debout. Sans faire de bruit pour ne pas réveiller mon mari et mon fils, je file vers ma dernière cachette et je trouve la bouteille de mauvais whisky que j'ai mise là, hier. J'en avale une gorgée à la bouteille, puis une deuxième...Bon , je tremble un peu moins et je n'ai plus envie de vomir...C'est au moins ça.

Maintenant il faut que je retrouve la fiche où j'ai marqué ce que j'ai fait la veille, car là, c'est le black out, je n'en ai aucun souvenir… A voilà la fiche:

-apéro avec des amis…. (oui mes lesquels, je ne me souviens plus ….A force de chercher, je retrouve qui étaient ces personnes)
-regarder un film avec mon mari…(Quel film?, vite le programme télé pour retrouver ce que c'était s'il m'en parle)
-Le repas du soir avec les voisins, là, j'ai marqué le nom. J'ai aussi précisé que j'ai quitté la table après l'entrée en prétextant un malaise, en fait j'allais cuver, je ne tenais plus les yeux ouverts, j'étais incapable de faire le service….J'imagine ce qu'ils ont du penser en me voyant quitter la table et je pense que mon mari devait être furieux…

Je verrai à son réveil. Là, je me sens un peu mieux physiquement mais j'ai une chappe de plomb sur les épaules… Où je vais comme ça….Comment m'en sortir? Je ne peux pas le dire à mon mari, il serait trop triste...Je ne veux pas aller en cure, je ne pourrai jamais vivre sans alcool…. Je ne me vois plus aucun avenir...Le suicide se profile vaguement en arrière plan de mes pensées, mais je n'ai pas non plus envie de mourir….Comment faire pour arrêter….Question qui hante tous mes matins et qui s'efface au fur et à mesure que l'alcool bu en quantité me rassure un peu...Là, tout me semble sans importance…
.Mais il n'est que midi, ce soir, comment je serai ???

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le réveil d'un malade alcoolique dans toute son horreur Empty Re: Le réveil d'un malade alcoolique dans toute son horreur

Message  chiffounette le 31/8/2018, 08:04

La bouche pateuse, le brouillard dans mon esprit, j ai encore la tête déglinguée ce matin. Fais ch... J ai encore fini la bouteille hier soir... J ai le moral dans les chaussettes... la déprime des lendemains de litrons... Je peine à rejoindre mon antidote du matin.. 2 ,3 cafés pour reprendre vie. Je me regarde à peine dans le miroir juste ce qu' il faut pour recouvrir la peau de fond de teint pour cacher les tâches rouges d une soirée arrosée seule et pathétique dans ma cuisine...


P.S . Shale Incroyable, j aurais été bien incapable de tenir un journal pour me souvenir de ce que j avais fait. Maintenant étant seule je n avais de compte à rendre à personne
chiffounette
chiffounette
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum