Forum





















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 16 Invités :: 1 Moteur de recherche

ppp

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Le harcèlement moral

Aller en bas

Le harcèlement moral Empty Le harcèlement moral

Message  SHALE le 4/8/2018, 14:51

Je vais aujourd'hui parler du harcèlement moral, il n'a pas un lien direct avec l'alcool mais beaucoup de personnes qui en souffrent se tournent vers ce produit pour réussir à survivre
 
Ce harcèlement peut se décrire de façon très précise:
 
– les attaques visent le plus souvent une seule et même personne, toujours la même.
 
– ces attaques sont continuelles
 
Ce n'est  pas la qualité du travail de la personne harcelée qui est remise en cause, mais son intimité : c’est l'individu lui-même qui est pris à partie, pas son savoir-faire.
 
– enfin, dans une situation de harcèlement moral, il y a un dominant et un dominé, et surtout aucune raison objective à cette  soudaine mise à l'écart, à toutes ces critiques infondées, à ce mépris qui est très douloureux à supporter.
 
Le “harceleur” ne dit jamais à sa victime ce qu’il lui reproche, car ces reproches sont la plupart du temps inexistants ou indicibles.
A la base de ce harcèlement, on trouve  le plus souvent des problèmes de jalousie, des rivalités, ou les secrets d'une entreprise  que certains ont eu  le malheur d’approcher d’un peu trop près, ce peut-être  par exemple des malversations ou autres.
Le harcèlement moral conduit souvent à l’épuisement professionnel, physique et moral, surtout connu sous l’appellation anglaise burnout. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il se caractérise par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail »
 
Le burnout lié au stress, comprends un ensemble de réactions consécutives à des situations d'épuisement professionnel chronique caractérisées par 3 dimensions :
 

  • l’épuisement émotionnel : sentiment d’être vidé , de n'avoir plus d'émotion, plus rien à quoi se raccrocher.

  • la dépersonnalisation  : insensibilité au monde environnant, déshumanisation de la relation à l’autre considéré comme un objet, vision négative des collègues et du travail,

  • le sentiment de ne pas réussir à accomplir correctement son travail professionnel, on a l'impression de ne pas réussir  à répondre correctement aux attentes de l’entourage d'où  dépréciation de nos résultats, sentiment de nullité…


 
Le burnout est une maladie grave, ce n'est pas seulement une dépression, ça va bien au-delà. Il faut du temps pour s'en sortir et un suivi psychologique important, surtout pour éviter de tomber dans l'aide trompeuse de l'alcool.

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum