Navigation











Forum




















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 12 Invités :: 1 Moteur de recherche

Cinderelle, lullaby77

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Suis-je dépendant de l'alcool

Aller en bas

Suis-je dépendant de l'alcool

Message  SHALE le 29/6/2018, 17:17

Suis-je dépendant de l'alcool?
Si parmi les exemples suivant vous vous retrouvez dans au moins trois situations, la dépendance semble bien être là et vous n'avez plus que le choix de vous soigner ou de couler complètement.
 
-Vous tenez de mieux en mieux l'alcool, vous pouvez boire quatre verres pendant que vos amis n'en boivent qu'un et vous ne vous sentez pas alcoolisé.


-Quand vous commencez à boire, vous ne pouvez plus vous arrêter . Si vous essayez de ne plus boire, vous aller être en état de manque avec tremblements, crises d'épilepsie, anxiété énorme, malaise généralisé très profond. Ce sont en fait les symptômes du sevrage.


-vous n'arrivez plus à contrôler la quantité d'alcool que vous buvez. Tant qu'il y en a, vous allez boire sans être malade et en tenant le coup, c'est la tolérance qui caractérise la dépendance alcoolique.


-vous n'avez qu'une peur c'est de manquer d'alcool. Vous passez votre temps à trouver de l'alcool, à le cacher pour ne pas risquer d'en manquer. Vous l'achetez en changeant constamment de magasin de peur de vous faire remarquer. Votre emploi du temps et vos trajets sont en général faits en fonction de l'endroit où vous pourrez acheter une bouteille.


-Au bout d'un certains temps vous savez que votre consommation n'est pas normale et vous essayez d'arrêter ou de diminuer les doses, mais nous n'y arrivez pas. Vous vous levez le matin décidé à arrêter et le soir vous êtes aussi alcoolisé que d'habitude.


-arrive le moment où vous commencez à avoir des ennuis de plus en plus importants, sur le plan familial, travail, vie sociale. Les ennuis s'accumulent et vous poussent à boire encore plus.


-vous n'avez plus d'autres loisirs en dehors de l'alcool.


-malgré les problèmes physiques ou neurologiques qui commencent à apparaître, il vous est impossible d'arrêter de boire.


-vous niez votre consommation et prétendez boire dans la moyenne. Vous jurez vos grands dieux que vous pouvez arrêter quand vous le voulez, que l'alcool n'est pas un problème pour vous, pourtant au fond de vous, vous savez bien que si c'est un problème et un problème qui vous angoisse de plus en plus…
 
Là, il s'agit surtout de dépendance physique, les symptômes sont moins prégnants dans la dépendance psychologique.
47

49

_________________
Demain sera un autre jour...





66
SHALE
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum