J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  bdemachy le 9/6/2018, 22:32

Bonsoir,
Je reviens sur le forum car je n'ai plus personne a qui parler....mon mari ne supporte plus ce qu'est devenu cet enfant qu'il a adopté . ...Les autres personnes ne me comprennent pas car j'espère toujours à un déclic a chaque nouvelles situations...
Je l'ai zuder financièrement et apres la conciliation c'etait la catastrophe; il a zrreter de travailler donc je lui ai fait faire un fossier de surendettement. Il est complètement dans le déni et ne veut rien savoir.
Quzbd il avait lz garde des enfants il prenzit des cachets zvec de l'alcool...j'ai prevenu l'assistante sociale comme quoi il ne pouvait plus les garder.
J'ai appeler pompiers, medecin, zmbulance quand je l'ai trouve inanime dans son lit...il est parti 2 jours a l'hôpital mais a refuse de qe faire soigner...même pour ses enfants.
Aujourd'hui il est hospitalise pour sa cirhose depuis 3 semaines mais demande à sortir zu loeu de continuer vers une cure...
Il n'a plus d'électricité et bientôt l'ezu va etre coupee aussi...
J'essaie de tenir bon poyr ne pas intervenir...
Vous m'aviez prevenu...auj je pars quelques en cure pour depression....

bdemachy
Arrivant
Arrivant

Féminin 06/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  Catania76 le 9/6/2018, 23:25

Reprends des forces pendant ta cure pour la dépression.... je te souhaits beaucoup de courage, c'est dur de voir un(e) de ses proches sombrer et de ne pouvoir rien faire....  onsaidiens je compatis avec toi....
avatar
Catania76
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  SHALE le 10/6/2018, 00:00

C'est très triste ce que tu nous dis, mais que voulais-tu faire de plus pour lui ? Tu crois qu'il t'aurait écoutée et obéi ?Non, bien sûr que non, tu le sais d'ailleurs, il était dans le déni .En l'aidant tu l'empêchais de se rendre compte de la gravité de la situation, gravité dûe à l'alcool....Alors il a fait le choix de continuer à boire ne sachant pas comment règler ses problèmes. Il n'a pas eu conscience qu'il pouvait vivre sans alcool ou il espérait que l'alcool finirait par tout arranger ou au moins lui faire oublier tous ses soucis...
Là, il a une cirrhose mais s'il sort et qu'il reprend à boire, il va y laisser sa peau, avec une cirrhose, il n'est pas question qu'il boive une goutte d'alcool.
Tu as fait ce que tu as pu, ce que tu as cru bon de faire, tu n'as pas à t'en vouloir, un malade alcoolique ne se soignera pas s'il ne le décide pas tout seul, et là, je n'ai pas l'impression que ton fils soit prêt à faire cette démarche. Le mieux serait qu'il reste hospitalisé le plus longtemps possible, mais là aussi, s'il le refuse, il va sortir...
Il n'y a que l'hospitalisation à la demande d'un tiers qui pourrait l'obliger à rester à l'hôpital, mais je ne sais pas si des médecins la signerait avec toi et ce n'est pas pour ça qu'il ne voudra plus boire.
Je pense qu'il faut que tu laisses agir les médecins, que tu sois près de lui mais sans l'obliger  à quoique ce soit, de toute manière, tu ne pourras pas lui faire prendre conscience qu'il faut qu'il se soigne vraiment, il ne t'écoutera pas...A ce niveau, je pense qu'il a fait le choix de boire même s'il doit y laisser sa peau..... Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  mamou le 10/6/2018, 11:37

Oh que oui, tu as fait tout ce que tu as pu.... quelque part, c'est son "choix" de ne pas se soigner....

Tu as fait pour un mieux.... 

Je suis de tout coeur avec toi.... et j'espère que cette "cure" pour te retaper te sera bénéfique  coeurs

N'hésite pas à venir poser ici ce qui est trop lourd pour toi, nous sommes à ton écoute  onsaidiens

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  bdemachy le 10/6/2018, 12:45

Merci beaucoup de vos encouragements car je ne sais plus ou j'en suis...
Vous etes ma bouée de sauvetage...

bdemachy
Arrivant
Arrivant

Féminin 06/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  Catania76 le 10/6/2018, 14:15

bdemachy a écrit:Merci beaucoup de vos encouragements car je ne sais plus ou j'en suis...
Vous etes ma bouée de sauvetage...
accroche-toi un peu, pour reprendre l'air on comprend très bien par ou tu passe.... onsaidiens
avatar
Catania76
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  cristal le 10/6/2018, 14:33

ça doit être terriblement dur pour toi mais tant qu'il sera dans le déni,tu ne pourras rien faire pour lui  Crying or Very sad
Tu dois le laisser se responsabiliser même si c'est dur de laisser son enfant sombrer mais c'est aussi le seul moyen qu'il ait son déclic.Fais ce qui te semble le mieux,ce qui te fait le moins mal mais sache que pour aider un MA,il faut d'abord le laisser couler pour qu'il ait envie de remonter.
J'espère qu'ils le garderont un peu et qu'il le guideront vers un centre de cure mais si lui ne le veut pas,ça ne servira pas à grand chose Crying or Very sad
Là,il faut te protéger et protéger ses enfants,on est là pour te soulager bdemachy alors n'hesite pas à poser des questions ou à parler à coeur ouvert onsaidiens coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  penel le 10/6/2018, 15:48

Bonjour Blemachy,

J'ai lu ton post. Désolée de tout ce qui t'arrive. Il faut que la personne dont tu t'es occupée soit sous tutelle. Car enfin, pourquoi est-elle en difficulté financière. Est-ce à cause de sa maladie ? Du fait qu'elle ne soit pas reconnue socialement ? Est-ce que cette personne est suivie par une assistante sociale ? Ce n'est pas facile de donner des conseils quand on ne connaît pas toute l'histoire de la personne impliquée. Enfin, bref. Personnellement, j'ai travaillé comme aide à domicile et des collègues nous avaient parlé d'une personne alcoolique et droguée qui était aidé pour les ménages chez elle. Mais à chaque fois, les aides à domicile ne pouvaient presque pas intervenir tant c'était le bazar. Plus d'argent parce que la drogue était passé par là, plus d'électricité, etc. Les aides à domicile ont passé le plus clair de leur temps à faire le rôle de soutien moral. Un jour, la personne aidée s'est rendue compte qu'elle devait faire un choix. Pour sa santé, pour manger, pour son logement, son argent et... ses fréquentations. Donc, elle s'est mise sous tutelle afin de se protéger de toutes ses choses néfastes ou fréquentations qui lui pompaient son argent. Et aujourd'hui, ça va mieux. Elle sort même ses chiens. (elle ne sortait plus). Donc, là je pense que tu as fait tout ce que tu pouvais pour elle. Il faut que aussi dur que ce soit, la laisser "couler" pour la laisser remonter. Appelle quelqu'un de l'extérieur qui puisse intervenir chez elle (aide à domicile). Et ça ira mieux ensuite. Et tu pourras souffler un peu. coeurs
avatar
penel
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  bdemachy le 10/6/2018, 16:03

La semaine derniere il voulait sortir; je lui ai simplement dit que si il 'allait en cure après l'hopital cela l'aiderai a recuperer ses enfants.
Je suis passé a l'hopital le voir vendredi ; il ne m'a pas parler ....de ce fait je suis rester 10mn.
Aujourd'hui il harcèle sa soeur pour qu'elle aille le chercher...soit disant qu'il aurait le droit de sortir.
J'ai décidé de ne pas intervenir par message puisqu'il ne m'écoutera pas...
Je pense qu'il ne va arriver a sortir prochainement ; z moins que le dr réussisse à l'orienter vers in centre de cure...mais ce n'est pas gagné..
Merci de me permettre de m'exprimer...ça soulage bien et merci de vos encouragements...

bdemachy
Arrivant
Arrivant

Féminin 06/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  bdemachy le 10/6/2018, 16:19

Il a des difficultes depuis son divorce, mais son ex était tres dépensiere.... je l'aidais déjà...
En plus elle bossait beaucoup (extra la nuit) donc avait de bons revenus.
Il nesaitnjamaisboccuper de ses comptes amors j'ai tout pris en main...j'ai voulu le mettre sous tutelle mais a cette époque il etait mechant avec moi...il piquait des crises dans la voiture quand je conduisais...j'ai abandonné.
L'électricité de l'an dernier a ete pris dans son dossier de surendettement ...mais il n'a rien payer cette année edf, eau . .
La première annee de sa séparation il voulait s'en sortir ; j'y croyais donc je payais pour ne pas l'entasser...j'en ai eu pour 10000 euros de ma poche et dès la conciliation passé; c'etait la catastrophe...j'ai arreter de l'aider et fait les demarches pour le surendettement...
Voilà vous savez presque tout...j'ai consulté aussi une assistante sociale mais çà ne bouge pas...

bdemachy
Arrivant
Arrivant

Féminin 06/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  SHALE le 10/6/2018, 16:46

Il ne faut surtout pas que tu l'aides. Il est majeur et en mesure de faire les démarches que tu fais pour lui, comme le dossier de surendettement. Ne lui donne pas d'argent, conseille lui de faire une demande de tutelle que tu ne peux plus payer pour lui....Tu verras qu'il se débrouillera pour s'en sortir ou au moins pour acheter de l'alcool s'il est toujours dans le déni. Mais il verra aussi qu'il s'enfonce de plus en plus et qu'il faut qu'il réagisse car il n'y a plus grand monde pour faire à sa place, alors il va réfléchir et tu vas voir que peu à peu il va commencer à remonter, il va sans doute encore falloir quelques mois mais parfois le déclic est plus rapide qu'on ne le pense. Mais un seul mot d'ordre pour toi et pour la famille: il est adulte, il est responsable, c'est à lui de se sortir de la situation où il s'est mis. Vous pouvez bien sûr lui donner des conseils s'il en demande, des adresses, mais aucune aide matérielle, il faut qu'il comprenne que l'alcool lui a tout pris et qu'il est temps qu'il remonte la pente... Crying or Very sad coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  bdemachy le 10/6/2018, 17:01

OUI je me corrige et prends un maximum de recul...c'est difficile de voir son fils comme cela mais j'ai enfin compris que c'est la seule solution pour qu'il réagisse...

bdemachy
Arrivant
Arrivant

Féminin 06/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  Catania76 le 10/6/2018, 17:13

bdemachy a écrit:OUI je me corrige et prends un maximum de recul...c'est difficile de voir son fils comme cela mais j'ai enfin compris que c'est la seule solution pour qu'il réagisse...
Et en plus c'est la seule solution pour que tu ne coule pas avec....
avatar
Catania76
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  SHALE le 10/6/2018, 17:48

Et en plus c'est la seule solution pour que tu ne coule pas avec..

Très juste..... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  penel le 10/6/2018, 22:12

Bdemachy. Il faut que tu réagisses et que tu te réveilles au plus vite sinon tu vas sombrer avec lui. Quand on veut les sauver à tout prix, on ne fait plus attention à soi. On se néglige. On ferait tout pour eux et rien pour nous. C'est une erreur. Tu sais en temps que mère, j'aurais sans doute fait pareil que toi. D'ailleurs, j'ai fait la même chose avec mon ex et j'ai failli y perdre presque la vie. Non. Tu ne peux pas faire ça. Ta vie est précieuse. Il faut arrêter d'être derrière sinon cela continuera, les dettes et dieu sait quoi encore. Je pourrais te faire une liste de tout ce que j'ai perdu : ma maison, mes animaux, mes économies, mon mari (et oui)., mes souvenirs.  J'ai presque'envie d'en pleurer de rage. Il faut arrêter de croire qu'on peut les sauver. Ce sont eux qui se sauveront eux-mêmes. Bien sûr, qu'ils vont souffrir et alors ? Il faut qu'ils arrivent à ressentir les choses pour y arriver. C'est la seule solution. Protèges toi de tout ça et laisse le se débrouiller en voyant des personnes compétence mais par lui-même. Dis-lui que tu en as assez fait, tu ne peux plus continuer. Tu l'aimes mais tu ne peux plus. coeurs
avatar
penel
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  sylvie imbert le 10/6/2018, 23:40

SHALE a écrit:Il ne faut surtout pas que tu l'aides.
Et personne pour lui suggérer de prendre du baclofène ?
Quelle honte !
On regarde crever les gens, mais il ne faut surtout pas les aider  !!!

Désolée d'intervenir, ce genre de discussions me fout hors de moi
Savez vous au moins que les études ont montré que le baclofène marche très bien pour les personnes atteintes de cirrhoses ?
Ou êtes vous tous dans le déni des solutions efficaces ?

Préférez vous donc que l'on créve de l'alcool plutôt que de tenter autre chose que votre foutu sacro sainte abstinence à force de volonté ????

sylvie imbert
Arrivant
Arrivant

Féminin 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  Catania76 le 11/6/2018, 00:34

sylvie imbert a écrit:
SHALE a écrit:Il ne faut surtout pas que tu l'aides.
Et personne pour lui suggérer de prendre du baclofène ?
Quelle honte !
On regarde crever les gens, mais il ne faut surtout pas les aider  !!!

Désolée d'intervenir, ce genre de discussions me fout hors de moi
Savez vous au moins que les études ont montré que le baclofène marche très bien pour les personnes atteintes de cirrhoses ?
Ou êtes vous tous dans le déni des solutions efficaces ?

Préférez vous donc que l'on créve de l'alcool plutôt que de tenter autre chose que votre foutu sacro sainte abstinence à force de volonté ????
Le Baclofène c'est le médecin qui doit le lui prescrire alors il faut que le MA en fasse la demande, je sais de quoi Je parle j'ai demandé de Baclofène à notre médecin traitant mais tu sait quoi mon (ex)copain n'en voulait pas alors arrête de t"énervé pour rien, si un MA voudrait prendre de Baclofène c'est déjà géniale car ça voudrait dire qu'il est conscient qu'il a un souci avec l'alcool mais quoi qu'il arrive c'est toujours le MA lui même qui décide et pour-qu’il le demande il faut qu'il ne soit plus dans le déni. Ce n'est pas en donnant de l'argent à un alcoolique que l'alcoolique va chercher de Baclofène chez le médecin... et oui notre médecin voulait bien prescrire de Baclofène sauf que mon (ex)copain n'en a pas voulu...il n'y croyait pas. En bref, vous y croyez peut être au bienfait de Baclofène mais c'est toujours l'alcoolique lui-même qui doit le demander et d'y croire.....
avatar
Catania76
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  penel le 11/6/2018, 06:42

Ma chère Sylvie,

Tu crois que moi aussi je suis indifférente à tous les remèdes qui existent pour aider à guérir de l'alcoolisme ? Non bien sûr que non. Mais plus tu lui fourniras ton aide, plus il sera déconnecté de la réalité. Il s'en fout de tous ces médicaments. Tant qu'il n'y croira pas et qu'il ne cherchera pas par lui-même à s'en sortir, de la manière qui lui conviendra, ça ne marchera pas. Il veut y passer ? Mais c'est son choix. Lui as-tu demandé son avis ? Non. Moi, il m'est simplement arrivé que mon ex aille avec moi chez le médecin alcoologue parce que j'avais décidé de l'aider, alors qu'en fait il s'en fichait. Il continuait à boire. Sa bouteille était sa béquille. Je ne lui servais à rien, sauf à recoller ce qui restait à recoller. Moi aussi, j'étais en colère de ne pas réussir à l'aider. Le jour où il se retrouvera à l'hôpital parce qu'il sera à l'article de la mort, tu vas lui dire "je vais t'aider à passer l'arme à gauche ?". Personne ne sait si ces gens là s'en sortiront un jour. C'est comme jouer à la roulette russe et se tirer une balle dans la tête ensuite. On bousille sa vie à vouloir les guérir alors que non, on ne peut pas. Faut-il les regarder crever ? C'est malheureux à dire mais c'est un peu ça. Notre volonté ne leur suffit pas. Bien sûr si il se casse la figure au milieu de la route, ben, on est obligé d'appeler les pompiers. Mais c'est tout. Parce qu'on a beau appeler les secours, il retourneront toujours à leur alcool et ainsi de suite... parfois jusqu'à la mort. Quand ils sont amenés à aller à l'hôpital pour une raison ou une autre, on leur propose une aide. Mais si ils n'en veulent pas ? C'est à lui de comprendre, ou de faire accepter aux autres ce qu'il veut vraiment aussi dur que ce soit. Tout ça parce qu'on les voit souffrir. On veut leur éviter de souffrir. Et bien on ne peut pas. Il ne faut pas les empêcher de ressentir en les couvant ou en voulant les aider en permanence. Chose très difficile pour nous, les codépendants. Courage, tu y arriveras. On y est tous arrivé. coeurs
avatar
penel
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  sylvie imbert le 11/6/2018, 09:47

ll est bien évident que si la personne ne veut rien faire, on ne peut pas grand chose pour elle.

Il est bien évident aussi que savoir qu'il existe un traitement qui n'oblige pas à l'abstinence peut tout changer pour la personne
Une partie du déni vient de la trouille de devoir renoncer à l'alcool
Si personne ne lui en parle jamais, il n'aura même pas l'opportunité de demander à son médecin

Personne ne veut y passer, ce n'est pas un choix.
Ces gens là, comme tu dis, sont malades et ne boivent pas par plaisir
Et pour ton info, j'en faisais partie

sylvie imbert
Arrivant
Arrivant

Féminin 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  Catania76 le 11/6/2018, 10:01

penel a écrit:Ma chère Sylvie,

Tu crois que moi aussi je suis indifférente à tous les remèdes qui existent pour aider à guérir de l'alcoolisme ? Non bien sûr que non. Mais plus tu lui fourniras ton aide, plus il sera déconnecté de la réalité. Il s'en fout de tous ces médicaments. Tant qu'il n'y croira pas et qu'il ne cherchera pas par lui-même à s'en sortir, de la manière qui lui conviendra, ça ne marchera pas. Il veut y passer ? Mais c'est son choix. Lui as-tu demandé son avis ? Non. Moi, il m'est simplement arrivé que mon ex aille avec moi chez le médecin alcoologue parce que j'avais décidé de l'aider, alors qu'en fait il s'en fichait. Il continuait à boire. Sa bouteille était sa béquille. Je ne lui servais à rien, sauf à recoller ce qui restait à recoller. Moi aussi, j'étais en colère de ne pas réussir à l'aider. Le jour où il se retrouvera à l'hôpital parce qu'il sera à l'article de la mort, tu vas lui dire "je vais t'aider à passer l'arme à gauche ?". Personne ne sait si ces gens là s'en sortiront un jour. C'est comme jouer à la roulette russe et se tirer une balle dans la tête ensuite. On bousille sa vie à vouloir les guérir alors que non, on ne peut pas. Faut-il les regarder crever ? C'est malheureux à dire mais c'est un peu ça. Notre volonté ne leur suffit pas. Bien sûr si il se casse la figure au milieu de la route, ben, on est obligé d'appeler les pompiers. Mais c'est tout. Parce qu'on a beau appeler les secours, il retourneront toujours à leur alcool et ainsi de suite... parfois jusqu'à la mort. Quand ils sont amenés à aller à l'hôpital pour une raison ou une autre, on leur propose une aide. Mais si ils n'en veulent pas ? C'est à lui de comprendre, ou de faire accepter aux autres ce qu'il veut vraiment aussi dur que ce soit. Tout ça parce qu'on les voit souffrir. On veut leur éviter de souffrir. Et bien on ne peut pas. Il ne faut pas les empêcher de ressentir en les couvant ou en voulant les aider en permanence. Chose très difficile pour nous, les codépendants. Courage, tu y arriveras. On y est tous arrivé. coeurs
C'est une autre approche de la réaction de Sylvie, tu pense qu'elle est co-dépendante et moi je pensais qu'elle était peu être quelqu'un qui avait eu un problème avec alcool, quoi qu'il en soit, le but ce n'est pas de laisser "crever" un(e) alcoolique.... mais de faire en sorte que l'alcoolique se soigne et je m'en fou si ça se passe par l'abstinence totale ou une autre moyen.... et c'est sur, beaucoup de co-dépendant(e)s ont déjà tout essayé et proposé sans succès, sinon il n'y auras pas des MA ni des co-dépendant(e)s... arrive un moment ou l'entourage ne peut plus continuer et à ce moment c'est l'entourage qui doit penser à eux-mêmes afin de ne pas couler à son tour.... et parfois c'est justement en arrêtant d'aider l'alcoolique qu'on l'aide vraiment et que l'alcoolique s'en sort.....ce n'est pas une garantie mais au moins on aura sauvé 1 personne, nous-mêmes....
avatar
Catania76
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  cristal le 11/6/2018, 11:13

pour info,sylvie tient un forum sur le baclofène,voilà pourquoi elle est si virulente!! bras crois

Sylvie,on en vient pas t'embêter sur ton forum alors s'il te plait,reste là bas et ne vient pas mettre une ambiance électrique ici où tout est fait pour déculpabiliser le co dependant qui se sent déjà assez responsable de sa chute et de son impuissance,ce n'est pas en lui envoyant dans la figure que c'est une honte de ne pas lui proposer du baclo que ça va l'aider grrrr
Tous les MA ont eu des infos sur leur maladie et le baclo leur a surement été proposé,maintenant,c'est au MA et pas a l'entourage de prendre en charge ses soins.Tu es sur la partie "entourage" là et si ils viennent ici,c'est justement pour éviter d'entendre ce genre de jugement que nous ne tolérons pas ici.!!
Nous n'avons JAMAIS mis aux oubliettes le baclo,si cela marche,alors c'est parfait,le but etant d'aider le MA mais ne jurer que par ce médicament,là,je t'arrête tout de suite.

Quoiqu'il en soit,il est hors de question que tu déverses ta colère ici où il y a déjà assez de souffrance et de remise en question,si tu veux prôner le baclo,va sur ton forum ou ailleurs mais ne vient plus mettre le bazar ici.

Désolée bdemachy de cette interruption,tu peux reprendre le cours de ton fil  petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  SHALE le 11/6/2018, 11:25

Sylvie je pensais que tu avais pu t'ouvrir un peu aux autres et à d'autres méthodes de prise en charge de la maladie alcoolique, mais je vois qu'il n'en est rien, alors dorénavant, tu restes sur ton forum à prêcher pour le baclofène qui ne leurre d'ailleurs plus grand monde tellement il y a de contraintes et d'échec. D'autres produits remplacent peu à peu le baclofène d'ailleurs, mais je pense que tu es au courant...Alors je ne souhaite pas te revoir sur ce forum pour faire de la pub pour un médicament qui est déjà fortement remis en cause....

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  Catania76 le 11/6/2018, 11:48

cristal a écrit:pour info,sylvie tient un forum sur le baclofène,voilà pourquoi elle est si virulente!! bras crois

Tu es sur la partie "entourage" là et si ils viennent ici,c'est justement pour éviter d'entendre ce genre de jugement que nous ne tolérons pas ici.!!

Quoiqu'il en soit,il est hors de question que tu déverses ta colère ici où il y a déjà assez de souffrance et de remise en question,si tu veux prôner le baclo,va sur ton forum ou ailleurs mais ne vient plus mettre le bazar ici.
Merci Cristal car j'ai insisté sur ce médicament auprès de mon et son médecin (un médecin qu'il voulait bien le prescrire s'il l'aurait demandé) on s'accroche à toutes les solutions (miracles)....que Sylvie aie se faire voir en accusant l'entourage.... je lui propose d'aller voir mon (ex)copain à l'hôpital pour lui prescrire ce médicament et si elle ne veut pas le faire, je l'accuserais de laisser crever des gens....car elle en est tellement sur qu'elle a l'obligation d'y aller sinon non assistance à personne en danger....
avatar
Catania76
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  cristal le 11/6/2018, 11:51

elle ne viendra plus foutre le souk ici,on l'a bannie parce que ce n'est pas la première fois qu'elle nous cause des problèmes alors surtout,ne tenez pas compte de ces écrits,il faut juste savoir que certaines personnes sont enfermées dans leur certitudes et au final,font plus de mal que de bien  Crying or Very sad

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  Catania76 le 11/6/2018, 11:55

sylvie imbert a écrit:ll est bien évident que si la personne ne veut rien faire, on ne peut pas grand chose pour elle.

Il est bien évident aussi que savoir qu'il existe un traitement qui n'oblige pas à l'abstinence peut tout changer pour la personne
Une partie du déni vient de la trouille de devoir renoncer à l'alcool
Si personne ne lui en parle jamais, il n'aura même pas l'opportunité de demander à son médecin

Personne ne veut y passer, ce n'est pas un choix.
Ces gens là, comme tu dis, sont malades et ne boivent pas par plaisir
Et pour ton info, j'en faisais partie
Ou est-ce qu'on parler de l'abstinence ici ? Et pourquoi si cela a marché pour certain(e)s ne pas en parler ? Et en fait qu'est ce que cela t'apporte de pouvoir boire de temps en temps ? Et pourquoi quelqu'un qui ne boit pas du tout sera moins bien que toi (et moi) qui boivent de temps en temps ? Qu'est que l'alcool t'apporte de plus que euh la menthe à l'eau ?
avatar
Catania76
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'esperai sortir mon fils de son alcoolisme... vous m'aviez prevenu que je devais le laisser sombrer...je n'ai pas pu maintenant il a la cyrose du goie et ne voitbpls ses enfants...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum