Navigation











Forum


















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Message  mamou le 18/5/2018, 21:54

quelles réflexions te fais tu par rapport à l'alcool? 

et non, tu n'as surtout pas à culpabiliser lili...

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Message  SHALE le 18/5/2018, 22:05

Je n'ai pas bien compris non plus ce que tu penses ou veux dire par rapport à l'alcool présent dans ta famille et au rôle qu'il joue? Si tu peux m'en dire un peu plus pour que je comprenne mieux... smiles coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Message  Lili le 18/5/2018, 22:13

J’ai l’impression que moi aussi j’ai un problème...tout mon entourage aussi finalement...notre entourage...L’alcool est juste systématiquement présent. En fait c’est ça la réflexion...qu’est-ce qui fait la différence en quelqu’un qui boit...beaucoup pt selon les standards et un MA...qu’est-ce qui fait la différence entre quelqu’un qui esg malade et l’autre qui boit probablement trop?
avatar
Lili
Arrivant
Arrivant

16/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Message  SHALE le 18/5/2018, 22:25

Quand tu ne peux plus choisir de ne pas boire, que c'est plus fort que toi, là tu es sur la pente de la maladie. De même quand tu prends un verre et qu'ensuite tu ne peux plus t'arrêter. Il y a aussi la façon dont on boit. Tant que ça reste convivial et raisonnable, normalement pas de soucis, mais si tu commences à te servir de l'alcool comme d'un médicament, là aussi il y a danger....Je ne sais pas si je réponds à tes questions, sinon n'hésite pas à repréciser ce que tu demandes. smiles

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Message  cristal le 18/5/2018, 22:42

si tu ne peux pas rester plusieurs semaines sans boire,si tu bois seule,si tu attends avec impatience l'heure de l'apéro,si tu ne peux pas t'empêcher de finir une bouteille commencée,alors tu es dans la maladie.Un MA qui se retient de boire a mal,ça tire dans le ventre,si tu n'as pas de problème pour ne pas boire un certain temps,alors tu n'es pas MA.
est ce que tu sens que tu entres dans cette catégorie??

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Message  Crystal_ine le 19/5/2018, 12:14

Si tu te poses des questions, que tu as des doutes sur ta consommation, n'hésite pas à nous en parler, tu es au bon endroit.

Ta consommation d'alcool représente quoi par jour ou pas semaine environ? Qu'est-ce qui fait en sorte que tu penses peut-être que l'alcool est aussi un problème pour toi?

Je vais te donner le temps de répondre aux questions qui t'ont été posées aussi par les collègues et nous pourrons t'accompagner dans ton cheminement  smiles

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Message  Lili le 26/5/2018, 16:36

Bon alors voici la suite...oui je me pose des questions sur ma propre consommation et j’ai passé la semaine à réfléchir à la place de celle-ci dans nos vies. Mais bon je n’ai aucun problème à ne pas boire même s’il faut admettre que l’idée de ne pas boire jamais avec ma conjointe est plutôt frustrante. Mais je sais que je n’ai pas le choix si je ne veux plus revivre la violence...Donc après 2 semaines de séparation ou on s’est parlé beaucoup de cette décision que j’avais prise de ne plus avoir d’alcool à la maison, de ne plus vouloir la voir lorsqu’elle a consommé, de ne plus boire avec elle...et ça semblait lui faire peur, de pas être capable j’imagine...mais elle semblait d’accord. De toute façon, je ne lui laisse pas le choix, c’est ça ou on se voit pas c’est tout. Donc cette semaine on prévoit de ce voir aujourd’hui, au chalet, pour 24h, question de tester notre nouveau mode de vie...on prévoit des activités...et tout et tout....et ce matin elle m’appelle pour me dire qu’elle est trop épuisée...oui oui épuisée...pour pouvoir ne pas boire...euh?! Ça fait deux semaines qu’on s’est pas vu. Donc même si j’apprécie l’honnêteté...je suis un peu frustrée...j’ai comme l’impression qu’elle choisit l’alcool plutôt que notre couple...et c’est probablement pas seulement une impression! Je suis découragée...
avatar
Lili
Arrivant
Arrivant

16/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Message  Lili le 26/5/2018, 19:33

J’ai bien l’impression que la cohabitation ne sera pas possible...car pour l’instant si je ne veux pas la voir alcoolisée je n’ai tout simplement pas acces à notre appartement...qui est quand même le mien...
avatar
Lili
Arrivant
Arrivant

16/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Message  cristal le 26/5/2018, 20:29

si tu veux rentrer chez toi,tu le fais lili car c'est chez toi!!si elle veut rester,elle ne boit pas sinon,c'est dehors,elle trouvera bien un endroit où aller mais il n'y a pas de raison que tu partes de chez toi parce qu'elle boit!! bras crois

il parait évident qu'elle ne veut pas quitter l'alcool et OUI,l'alcool passe avant tout,avant l'amour d'un conjoint ou même l'(amour d'un enfant,c'est trop puissant pour se mesurer et combattre alors ne t'y frotte pas,elle ne lachera pas sa béquille du moins pas pour le moment.Il faut donc que tu penses à toi et que tu apprennes à vivre sans elle et surtout pour TOI.
Mais il faut que tu récupères ton appartement,c'est inadmissible que tu sois délogée de chez toi!!!

je suis contente que tu sois revenue lili,tu as toute la place ici pour t'exprimer et poser des questions  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Message  SHALE le 27/5/2018, 10:32

Ne te fais aucune illusion, l'alcool pour un malade alcoolique dépendant est une drogue dure et il passe avant toute chose, même l'amour de ses enfants comme le dit Cristal.
Mais ce n'est pas à toi de partir, c'est à elle, tu lui donnes sa valise et il faut qu'elle parte, elle ne respecte pas le contrat , ce n'est quand même pas toi qui doit partir, c'est le monde à l'envers là....Tu la mets dehors en lui disant de revenir que lorsqu'elle sera sobre. Ne t'inquiète pas, elle trouvera des solutions pour se débrouiller mais elle commencera à se rendre compte de ce que l'alcool lui enlève et ça, c'est important... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Message  Crystal_ine le 27/5/2018, 13:26

lili, ta compagne ne choisit pas l'alcool plutôt que votre couple, elle est dépendante de l'alcool et ne voit pas sa vie sans boire, pour le moment. 

Alors, pour qu'elle prenne conscience de ce que l'alcool l'empêche de faire ou d'avoir, il faut qu'elle soit acculée à un mur. 

C'est ton chez-toi, alors reprend possession des lieux, c'est à elle de partir. Et là, pas question de te demander ce qu'elle fera, c'est son problème, pas le tien. Elle essaiera de faire du chantage, de jouer avec tes sentiments, mais il ne faut pas la croire ni l'écouter. 

Il faut lui dire que ta décision est prise, que tu es chez-toi qu'elle doit partir. Qu'elle se loge à l'hôtel, chez des amis, de la parenté, mais que toi, tu l'avais avertie, les choses ne changent pas, c'est le départ. Elle savait ce qu'elle devait faire pour rester. Elle veut continuer à côtoyer l'alcool, c'est sans toi et hors de chez-toi. 

Courage lili, mais il n'y a que comme ça qu'elle pourra s'en sortir. Ce n'est pas en l'excusant, en la gardant chez-toi, en la protégeant qu'elle prendra conscience de sa maladie. C'est dur, oui, je l'avoue, mais c'est ce qu'il faut faire. Car, si elle reste chez-toi à boire, sa vie est facilitée, alors pourquoi elle ferait des efforts pour s'en sortir? Elle a un toit, n'a pas à faire de démarches pour trouver un appartement, pour se nourrir, pour se laver, elle a le beau jeu pour boire.

Cette étape doit être franchie pour que tu reviennes chez-toi. Cesse d'être gentille, sois vraie lili! Il est temps que tu te fasses respecter. 

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire, ou notre histoire...je sais plus.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum