Navigation











Sujets similaires
    Forum



















    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 34 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 31 Invités :: 1 Moteur de recherche

    chiffounette, Malka, Mina34500

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

    Le côté obscure de la co dépendance

    Aller en bas

    Le côté obscure de la co dépendance

    Message  SHALE le 8/5/2018, 18:42

    Le côté obscure de la co dépendance alcoolique
     
    La co dépendance suppose une addiction à la dépendance d’une autre personneque ce soit dans des relations de couple ou dans une famille Nous sommes devant une dépendance psychologique où tout se joue autour de l’émotion
    L’autre semble indispensable ou irremplaçable : sa présence est une condition nécessaire pour que nous nous sentions bien. 
    La dépendance émotionnelle, très souvent, va de pair avec des comportements jaloux, manipulateurs ou possessifs envers la personne aimée. Sans la personne aimée le malade n’est plus rien et la personne co dépendante n’existe aussi que grâce au malade ,les deux dépendent l’un de l’autre, mais d’une façon différente
    Peut-on parler d’altruisme ?
    Chercher à prendre soin de son compagnon/sa compagne est nécessaire pour vivre une bonne relationmais il faut que cela soit fait de façon à aider l’autre, en faisant preuve d’amour envers cette personne : il ne faut pas que ces actions soient réalisées uniquement pour nourrir une dépendance sous-jacente.
    Les comportements qui dérivent de la co-dépendance ne font que renforcer la dépendance entre les deux personnes et remplir des vides internes qui n’ont pas été satisfaits au moment de l’enfance.
    Protéger l’autre de façon excessive comme s’il ne le pouvait pas lui-même ne fait que renforcer l’estime de la personne co dépendance, cette dernière souffrant souvent d’un manque de reconnaissance de qui elle est.
    Un cercle vicieux toxique finit donc par se créer dans la relation : le bonheur de l’un dépend de l’autre personne, dont le bonheur dépend à son tour du besoin d’attachement de l’autre. Cela peut sembler étrange, mais les études nous disent que certains couples se forment ainsi, ou ne peuvent que survivre de cette façon.
    Cette dynamique donne –t-elle de bons résultats ? Le couple co-dépendant ne vit jamais de relation saine et satisfaisante : la souffrance et la sensation de vide au sein de cette relation deviennent omniprésentes. Si ce couple continue à vivre ensemble, ils peuvent perdre leur propre identité et fusionner avec l’autre.
    En fait ce n’est que quand la personne prend soin de l’autre qu’elle prend aussi soin de son estime d’elle-même.
    Les personnes co-dépendantes ont une faible estime d’elles-mêmes ; elles essayent de la remplacer par la sensation d’utilité et par l’idée selon laquelle elles seraient précieuses pour d’autres personnes, plus précisément pour leur compagnon/compagne.
    Dans de très nombreux cas, on trouve un schéma d’attachement anxieux qui a commencé à se former au cours de l’enfancedans la relation établie avec les principales figures de référence. Ainsi, il se peut que la personne n’ait été récompensée que lorsqu’elle faisait quelque chose pour les autres, et c’est de cette façon qu’elle a appris que sa valeur ne dépendait que de ce qu’elle pouvait apporter aux autres
    Etant donné que leur estime personnelle dépend des autres, ces personnes ont tendance à utiliser la manipulation et le contrôle comme manière de surveiller “leur victime”. Pour pouvoir continuer à se sentir utile, élément nécessaire à leur vie, elles ont besoin de la dépendance de l’autre personne du couple, et ce n’est qu’en contrôlant cette dernière qu’elles peuvent parvenir à leur fin.
    La personne co dépendante fait tout pour que le malade se sente incapable de s’aider tout seul, à ce moment que la personne co-dépendante apparaît, de façon apparemment désintéressée, comme s’il s’agissait d’un sacrifice.
    Parfois la personne malade  a entrepris quelque chose de façon indépendante, prendre une décision seul, là les personnes co-dépendantes se mettent à paniquer et essayent de retrouver la situation passée.
    Elles ont peur que l’autre s’en sorte seul et se rende compte qu’il n’a besoin de l’aide de personne ou qu’il y a d’autres personnes, qui peuvent l’aider. Ces personnes co dépendantes font tout pour que le malade n’envisage pas un parcours de soin extérieur. Elles ont besoin de superviser constamment ce que fait le malade.
    La reconnaissance des autres confirme leur renforcement personnel Ainsi, les personnes co-dépendantes ont un grand besoin d’approbation
    D’un côté, elles ont besoin de se sentir utiles en aidant leur compagnon dépendant. Cependant, au moment où celui-ci/celle-ci fait quelque chose qui contredit ce schéma, elles le lui reprochent, comme une stratégie pour faire en sorte que l’autre se sente mal et change de comportement. Des expressions du type “après tout ce que j’ai fait pour toi, c’est comme ça que tu me remercies”, “tu ne te rends pas compte des sacrifices que je fais pour toi”, “j’ai tout quitté pour te voir heureux ” sont donc très habituelles.
    Vous identifiez-vous à l’un ou plusieurs de ces symptômes ? Même si cette façon d’agir au sein d’un couple peut nous surprendre, on la rencontre très fréquemment Par conséquent, si vous vous sentez identifier à cette personne co dépendante, osez faire l’expérience d’une situation saine où chacun aura la bonne place.

    _________________
    Demain sera un autre jour...





    66
    avatar
    SHALE
    Admin

    Féminin 01/01/2009

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum