Navigation











Forum


















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 19 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 17 Invités :: 2 Moteurs de recherche

lullaby77, mavieaveclui

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

L'alcoolique et son déni

Aller en bas

L'alcoolique et son déni

Message  SHALE le 29/4/2018, 17:33

L'alcoolique et son déni.

Je suis persuadée que l'alcoolique n'est dans le déni que pour persuader les  autres qu'il ne boit pas.
Au fond de lui-même, il est très conscient de sa problématique avec l'alcool, mais l'avouer reviendrait à devoir se soigner, ce que ne peut pas entendre un alcoolique sans une longue préparation.
 Nous utilisons plusieurs dénis, nous en avons un pour l'extérieur et un pour nous même, ils s'entrechoquent parfois, mais souvent sont bien distincts.
Le déni que nous utilisons pour nous,c'est celui de penser que l'on va arriver à s'en sortir seul, sans aide: "demain j'arrête, c'est sûr", en fait rien n'est moins sûr et on le sait tous.Nous n'y croyons pas nous même. On se trahit soi même, chaque jour, on ne se respecte plus, on se ment et on le sait. Mais chaque jour nous recommençons ce pari avec nous même et chaque jour nous le perdons.
Nous vivons dans une prison où les matons sont des bouteilles d'alcool qui nous sont autant indispensables qu'elles nous enferment. Mais en prison, on se rebelle parfois mais en général, on est obligé d'obéir, c'est ce que nous faisons en buvant dans notre solitude haïe….
L'autre  déni nous nous en servons pour jouer un rôle dans la société: le bon vivant, celui qui aime bien boire mais qui sait s'arrêter sans problème. "Moi alcoolique ? Mais non, tu rêves, regarde plutôt untel, lui oui, il l'est, mais pas moi, tu rigoles…"
Pourtant, non, nous ne rigolons plus, les larmes sont souvent toutes proches et s'il n'y avait pas ce rôle à tenir, nous ouvririons les vannes. On pense longtemps faire illusion, mais en fait ça ne dure pas très longtemps, beaucoup connaissent notre maladie alors que nous sommes toujours persuadés de la cacher à tous..
Alors on parle du déni de l'alcoolique en fait c'est de mensonges qu'il faudrait discuter, mensonge envers nous même et mensonge envers les autres...Le déni fait penser à quelque chose qui n'est pas conscient, alors que , c'est mon avis, chaque malade alcoolique sait très bien où il en est avec l'alcool

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcoolique et son déni

Message  cristal le 29/4/2018, 22:10

on minimise la consommation ou la dépendance plutôt pour ne pas se sentir "comme eux" parce qu'on a une image du MA qui est horrible et qu'on ne peut pas reporter sur nous même.Il faut connaitre cette maladie pour savoir que le MA est en fait monsieur tout le monde,je crois qu'il y a ça aussi dans ce déni,l'inacceptable,être le pochtron ,le rougeaud,celui qui titube,celui qui tombe,celui qui fait honte.C'est en se mêlant aux alcooliques que l'on peut justement rectifier cette fausse image et alors accepter que l'on est aussi MA.
Si on accepte cette image de MA alors on peut aussi accepter de se montrer aux autres avec cette maladie parce qu'elle ne nous rend plus honteux,elle nous rend juste malade,un malade qui doit se soigner.
J'ai été très surprise de n'avoir jamais vu de mauvais jugement de la part de ceux qui apprenaient que j'etais MA,jamais je n'ai eu de remarque négative,au contraire,toujours du soutien et de l'admiration même!!un comble.
Le déni ,il est là je pense à cause de l'image que l'on se fait soi même du MA ou du moins,de l'image que l'on a toujours eu avant de s’apercevoir qu'on pourrait être bien être cette image....

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcoolique et son déni

Message  Lisa le 30/4/2018, 01:53

Oui Cristal, on ne veut pas s'identifier à cette image qu'on se fait de l'alcoolique du coin de la rue comme dirait Shale. J'ai bien connu ça Crying or Very sad Pour moi ce n'était pas moi, je n'étais pas malade...... parce que je ne ressemblais pas à ça.
Sauf qu'on peut être malade alcoolique en gardant la face! C'était mon cas. Sauf quand j'ai commencé à vraiment abuser, jusqu'à me casser une côte parce qu'un soir alcoolisée j'ai eu la grande idée de prendre un bain, et que j'ai glissé dans ma baignoire.

Là du coup ça fait réfléchir..... Parce que pour le même prix, j'aurais pu me faire un pneumothorax Crying or Very sad
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcoolique et son déni

Message  sun17 le 30/4/2018, 10:15

tout a fait d'accord c'est plutôt un mensonge, qu'un deni! et pour moi c'est, "c'était"   ( je cri pas victoire),  le DEGOUT de moi même qui me faisait mentir ou minimiser , et ça j'en veux plus!

sun17
Arrivant
Arrivant

Féminin 29/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcoolique et son déni

Message  SHALE le 30/4/2018, 10:40

Le dégoût de soi même est le terme tout à fait approprié, c'est aussi ce que je ressentais, dégoût moral mais aussi physique , le poids, le visage rouge et bouffi.....Plus jamais ça!! Crying or Very sad coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcoolique et son déni

Message  cristal le 30/4/2018, 13:38

en fait on se renie totalement et pour oublier quelle loque on est devenue,on boit,c'est un cercle vicieux  Crying or Very sad

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alcoolique et son déni

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum