Navigation











Forum




















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 18 Invités :: 2 Moteurs de recherche

cristal, erilyo, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Aller en bas

témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  YBEL le 3/12/2017, 18:21

Résumer  notre parcours en quelques lignes n’est pas chose  facile
Dire d’abord que ma démarche  tiens du devoir de mémoire, de l’instinct de survie ,de la démarche de deuil et de la nécessité de donner une suite à notre combat contre la maladie.
Commencer par la fin :
Le décès  accidentel de mon épouse le 15/11/2017 à notre domicile des suites d’une alcoolisation massive
Ne pas écrire  ici l’indicible l’inavouable mais vouloir le crier pour faire évoluer les parcours de soins
Dire plus de 9 ans de combat contre cette maladie, ponctué d’alcoolisations massives  prise en charge aux urgences
Dire l’absence de dialogue avec la responsabilité médicale en charge des structures de secteur qui ont suivies ma femme.
Dire que cette absence de dialogue est institutionnelle et revendiquée par déontologie au nom des droits du patient
Dire les hospitalisations sous contraintes que j’ai demandé, les séjours en service fermé, la contention
Dire que cette phrase «  protégez-vous et protégez vos enfants » n’est pas une proposition de participation à la démarche de soin
Dire la brutalité pour les « personnes à prévenir » des procédures d’exclusion des centres de cure en cas d’alcoolisation.
Dire que la prise de risques que comporte ces procédures est insupportable pour l’entourage
Dire la solitude, le stress, le déni, la vigilance, les distances qui se creusent  et la résilience de notre amour toujours
Dire l’absence de dispositif d’annonce et d’accompagnement quand la question : « connaissez -vous le syndrome de Korsakoff » est posée par un soignant aux urgences qui vous confronte à l’impuissance collective
Dire que le droit à l’espoir est respectable
Suivra une liste d’évènements indésirables et de silences entre les murs de la psychiatrie
 
Dire l’impuissance de l’amour, la mienne ,celle de nos trois garçons , et la sienne.
Dire que cet amour perdure 
Affirmer ma volonté de témoigner pour faire bouger les choses
Refuser que ma femme repose sous une chape de silence
Espérer votre aide pour faire entendre ma voix
 
Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis. Victor Hugo

YBEL
Arrivant
Arrivant

Masculin 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  SHALE le 3/12/2017, 18:32

Ton message, ton plaidoyer contre une autre prise en charge des malades alcooliques et de leurs proches est très important. Tout ce que tu dis, on le voit tous les jours dans les différents messages que nous recevons... Je comprends tout à fait, il  y a des comportements intolérables..
La santé en France est très difficile à faire bouger, il y a peu de coordination entre les différents services, certains centres de cures sont de vraies passoires où l'alcool et la drogue circule presque librement, je dis bien certains, il y en a, heureusement qui sont très bien et respecte un protocole de soin.
Ce qui est difficile dans la maladie alcoolique c'est de ne pas décider pour le malade des soins qu'il doit entreprendre. Si on prend une décision à la place du malade, ça ne marchera pas. Seul ce que le malade alcoolique décide peut le faire avancer, c'est difficile mais c'est comme ça. L'alcool est très fort et le phénomène de dépendance est le même que chez les malades drogués à l'héroïne... Le manque est aussi fort et le système biologique qui se met en marche est quasiment le même...Voilà aussi pourquoi on appelle l'alcool une drogue dure, ce qu'il est effectivement..
Je te propose de nous en parler autant que tu le veux, autant que tu en as besoin, nous sommes là pour t'écouter, pour te donner aussi notre avis, ça ne fera pas revenir ta femme, mais ça te permettra peut-être à toi d'aller un peu mieux. De poser des mots sur ta souffrance aide à la dépasser, tout au moins à prendre du recul face à elle.
En tout cas bienvenue sur Onsaide, il y aura toujours quelqu'un pour te répondre assez vite.....

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  mamou le 3/12/2017, 18:51

Bienvenue sur onsaide  onsaidiens

Comme shale l'écrit.... ça ne fera pas revenir ton épouse... mais ta présence et l'aide que nous pourrions t'apporter te permettraient de mettre des mots sur ce qui n'a pas été dit ou "expliqué"...

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  cristal le 3/12/2017, 19:04

bonsoir ybel et bienvenue sur onsaide,on ressent toute ta detresse et ton impissance face à cette maladie dans ton post,l'entourage est la pire des victimes de l'alcoolisme,condamné a subir cette maladie sans pouvoir la combattre puisque ce n'est pas la sienne Crying or Very sad Toutes les structures de soins ne sont pas adaptées à cette maladie extrêmement complexe,hélas,et parfois le malade et ses proches sont laissés à l'abandon avec toujours un peu plus de culpabilité.
heureusement qu'il y a tout de même de bons centres de soins et des alcoologues compétents,on peut se sortir de cette maladie encore faut il bien la connaitre et être bien suivi.
Ta femme a fait ce qu'elle a pu pour se battre contre cette maladie,tu as aussi fait ce que tu as pu pour l'aider,mais peut être que personne ne t'a expliqué comment réagir face à un malade alcoolique,là encore,c'est tout un programme pour avoir la bonne attitude.
Tu trouveras ici tout le soutien dont tu auras besoin,tu peux vider ton coeur et ta colère,nous connaissons cette maladie par coeur et les dégats qu'elle cause aux proches Crying or Very sad 
je suis de tout coeur avec toi Ybel,si nous pouvons t'être utile à quoique ce soit,n'hesite pas onsaidiens 
Bon courage coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

merci de votre ecoute

Message  YBEL le 3/12/2017, 19:54

tes propos me  réconforte 
faire entendre ma voix sera en  bonne partie ma thérapie
faire entendre ma colère sera un leitmotiv
il y a le parcours de soins en pointillé suivant la force et la volonté du patient 
il y a le parcours de vie en continu et moi son compagnon je revendique d'avoir été toujours à ses cotés
du point de vue des sachants  que sommes nous les membres de l'entourage ?
un facteur ingérable dans une équation déjà trop complexe 
un facteur aggravant  probablement
il vaut mieux nous tenir à distance
j' ai bien compris cette leçon de vie: un proche n'est pas un soignant

moi je demandais juste à être un  aidant
mieux informé mieux formé un tant soit peu associé à la démarche des soignants j'aurais mieux supporté
ici le verbe supporter fait sens :
apporter son soutien de façon efficace
et être soutenu écouté 
avoir les moyens d'affronter le travail de sape de l'alcool sur notre couple notre famille notre entourage ses parents

je sens le froid de son absence ce soir
j'ai tant de mots de maux en moi
qui ne dit mots consent
cette boule au ventre : la culpabilité
pas celle de n'avoir pu la sauver 
non la culpabilité de la résignation la culpabilité de mettre laissé assigner à ce rôle insoutenable résumé ainsi par tout un système :

"vous n'y pouvez rien"

aujourd'hui je veux questionner ces certitudes institutionnelles

j' espère trouver comment diffuser largement mon message

et à ce propos ces posts sont ils visibles de l'extérieur du forum

YBEL
Arrivant
Arrivant

Masculin 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  SHALE le 3/12/2017, 20:30

Tu écris dans une partie du forum qui est non visible de l'extérieur. Si tu veux que tes messages soient lus par les personnes extérieures il faut que tu postes dans le forum "entourage" , pas dans celui qui est caché....
Je comprends moi aussi très bien ta colère mais c'est tout à fait vrai que les soignants ne s'occupent pas ou très peu des proches des malades alcooliques...Ce peut être vécu de façon très dure ...
Un proche ne peut pas être un soignant, mais tu as raison, il peut être un aidant. Pour ça il faut qu'il connaisse parfaitement la maladie alcoolique et qu'il sache aussi comment aider un alcoolique, c'est une aide très spécifique et pas forcément évidente...
D'ailleurs il y a des médecins qui ne savent pas comment faire à part donner des médicaments qui n'ont aucune efficacité car ils sont en général pris avec de l'alcool et par un phénomène de potentialisation, ils deviennent innefficaces, voir dangereux....
Il faut aussi savoir que les médecins généralistes ne connaissent que très mal le phénomène de dépendance, ce n'est pas dans leur programme et s'ils ne font pas l'effort de s'y intéresser et bien ils ignorent ce processus pourtant important..
Alors dis tout ce que tu veux faire savoir, faire connaître, sors tous ces maux de toi , ils te font mal et ce serait bien que ta souffrance soit une aide pour d'autres proches de malades alcooliques.... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  cristal le 3/12/2017, 20:45

si tu veux que l'on déplace ton post dans la partie visible,tu nous le dis,on le fait tout de suite petits coeurs 
Pour la situation du conjoint ou de la famille,c'est la pire des places car il subit sans rien pouvoir faire,il assiste impuissant à la chute de la personne aimée,il se fait malmener par elle,culpabiliser,il s'en prend plein le coeur sans pouvoir se défendre correctement Crying or Very sad 
Les soignants de la maladie alcoolique ne soignent pas l'entourage qui se retrouve abandonné par tous,les amis disparaissent,la famille aussi et la maladie enferme tout son petit monde dans une prison alcoolisée sans personne pour aider à trouver la sortie.
Aider un malade alcoolique est tès compliqué,cela va à l'encontre de ce que l'on ferait pour toute autre maladie mais pour le savoir,il faut connaitre cette maladie,c'est le seul moyen de la combattre.
C'est vrai que tu n'y es pour rien mais je comprends ton mal être à ne pas avoir pu faire plus,on aura beau t'expliquer que tu ne pouvais pas,c'est inconcevabe quand on ne connait pas les tenants et les aboutissants de la maladie.
Très souvent,pour se sortir de la co dependance,l'entourage doit lui même se faire soigner car l'alcool détruit aussi ceux qui ne boivent pas et laisse des traces impossible à soigner seul.

Dis nous si tu veux qu'on déplace ton post Ybel et n'hesite pas à venir poser des questions,on fera tout pour t'aider à y voir plus clair coeurs
[ltr]


#s3gt_translate_tooltip_mini { display: none !important; }[/ltr]

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

deplacement posts

Message  YBEL le 3/12/2017, 22:43

oui si possible je souhaite que ces posts soient publiés à l'extérieur merci

YBEL
Arrivant
Arrivant

Masculin 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  mamou le 3/12/2017, 23:00

Voilà, ton témoignage peut être lu  smiles

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  chiffounette le 3/12/2017, 23:21

Bonsoir Ybel, bienvenu sur onsaide

Je comprends ta douleur, et je comprends ta colère.

Le malade alcoolique souffre, il est englué dans une torture intérieure... oui il tente parfois de se soigner, oui il s'en sort mais parfois pas.

Le départ de ta compagne est récent et il te faut faire ce chemin du deuil qui peut prendre beaucoup de temps. Ta colère est porté vers le système de soin, si cette colère t'aide à supporter la souffrance alors porte là mais pas trop longtemps car c'est toi que tu vas détruire cette fois.

Tu as des garçons je crois, tu te dois pour eux avancer vers un chemin moins douloureux. La vie est maintenant en toi, ça ne veut pas dire que tu oublies ta compagne mais tu vas vivre plus doucement en pensant à toi tout en respectant l'amour que vous avez eu même dans des périodes difficiles.
Courage, on t'accompagne
avatar
chiffounette
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  Crystal_ine le 5/12/2017, 00:41

Bienvenue sur Onsaide. Je suis ex-conjointe d'un MA (malade alcoolique) et je compatis avec ta colère et le deuil que tu doives faire. 

Cette maladie n'est pas facile à vivre au quotidien. Elle laisse des traces, des marques qui sont longues à guérir, la compréhension est difficile, mais le temps te permettra de mettre un baume. 

Je trouve important que tu t'exprimes, que tu laisses sortir cette colère, c'est le chemin par lequel tu dois passer pour retrouver la paix. 

Passe ici autant que tu veux!

onsaidiens

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  penel le 9/12/2017, 18:51

Bienvenue Ybel. Ton témoignage nous servira sans aucun doute. Mon histoire n'est pas comparable à la tienne, pourtant, j'ai compris que la personne avec laquelle je vis et qui est encore mon conjoint et bien ce n'est plus la même personne.Quand il boit je me dis que c'est pas possible. iL n'est plus comme avant. Il est bel est bien mort psychologiquement. Bon courage et continue à te confier ici, si tu en ressens le besoin. Tu verras, la colère commencera à partir. Tu voudras pourtant ressentir de la tristesse ou des larmes ? Elles ne voudront pas toujours sortir. Il faudra l'exprimer autrement. Peut-être par l'écriture, comme tu le fais ici ou par la parole en aidant d'autres personnes qui voudront bien qu'on les aide grâce à ton expérience, ou des cris étouffés ou non au sommet d'un rocher. Faut que ça sorte. Et n'oublies pas, nous sommes là et malgré tout ce qu'on croit, nous l'avons ressenti ou l'a ressentons encore cette douleur, insoutenable. La perte d'un être cher, vivant ou mort, un vide angoissant. coeurs
avatar
penel
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Temoigner pour faire bouger les choses

Message  YBEL le 19/12/2017, 11:12

Je veux combattre ce silence,de honte,de culpabilité, d'impuissance, de détresse.

Moi je revendique d'avoir été tout au long de ce parcours un compagnon aimant et aidant

croyez vous que dans les dossiers médicaux que j'ai récupérer je vais trouvez fréquemment ces termes là pour me désigner ?

vous pouvez me retrouvez et me contactez :

  sur ce site :www.fh3g.net

@FH3Gtoujours sur Facebook

@ybflg sur twitter

YBEL
Arrivant
Arrivant

Masculin 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  Lisa le 19/12/2017, 11:19

Ybel tu ne seras sans doute pas cité dans les dossiers médicaux de ta femme vu que ce sont les siens et qu'ils ne concernent qu'elle. Cependant je comprends et j'entends bien ton besoin de reconnaissance...

Evite de donner tes coordonnées en public, on ne sait jamais! Et pourquoi ce besoin de les donner?
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Briser le silence

Message  YBEL le 19/12/2017, 11:39

Bonjour Lisa,

la communication de ces adresses est totalement volontaire dans la mesure ou je veux diffuser mon témoignage le plus largement possible pour le comprendre visite le site

YBEL
Arrivant
Arrivant

Masculin 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  SHALE le 19/12/2017, 11:56

Tu as raison Ybel. De plus pour se sortir d'une telle situation sans y laisser son moral et sa santé, il faut réussir à en faire une force, c'est je crois ce qu'on appelle la résilience. C'est ce que tu fais en alertant les professions médicales, les malades alcooliques, les personnes qui vivent avec des malades alcooliques ou pas....
Ce besoin d’interpeller les autorités de soins et les personnes qui ont subi ces soins, leurs proches souvent peu écoutés ou pas écoutés du tout, ce besoin tu en fais ta force et il va t'aider à t'en sortir et à avancer vers une nouvelle vie..
Sur ton site, on ne peut pas mettre de commentaires, ou alors je n'ai pas vu où ça se passait, en tout cas, je soutiens ton action ..... smiles coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: témoignage alcoolisme sévère et dépression conjoint frappé d'ostracisme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum