le mensonge chez le malade alcoolique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

le mensonge chez le malade alcoolique

Message  SHALE le 12/11/2017, 18:27

Le mensonge chez l'alcoolique 
 
Je me suis toujours interrogée et m'interroge encore sur ce qui pousse un malade alcoolique a nier la réalité de son alcoolisme.
Le mensonge est omniprésent sur le chemin du malade alcoolique.
On trouve diverses formes de mensonge:
-La minimisation, on diminue systématiquement notre consommation à tel point que  nous finissons par y croire nous même.
-La culpabilisation de l’autre
Un malade dépendant, dans la phase de déni de la maladie, peut être très
convaincant et si efficace qu’il arrivera à faire douter l’autre (son conjoint) à
propos des accusations qu’il professe!
On peut nous prouver par A+B que nous avons bu, nous nierons quand même, envers et contre tous. Les plus flagrantes des preuves ne nous empêchent pas de dire que c'est faux. Là, c'est plus que du déni, nous savons au fond de nous que oui, nous buvons beaucoup trop, mais personne ne pourra nous le faire avouer.
Je me souviens avoir du après une fête, souffler dans un alcootest électronique, j'étais la seule à être positive, et de beaucoup, j'ai raconté que c'était à cause de médicaments que je prenais, que le docteur m'avait prévenue etc.... Maintenant, je me dis que je prenais les gens pour des imbéciles en pensant qu'ils allaient gober ça, et pourtant, à l'époque, ça me paraissait tout à fait possible.
Nous nous comportons là aussi comme l'enfant que nous sommes toujours au fond de nous, l'enfant qui cache avoir volé les bonbons ou les avoir tous mangés. C'est un comportement enfantin et irrationnel, nous sommes les seuls à penser que nous dupons les autres.
Pourtant , même nous , nous ne sommes pas dupes de nos mensonges, nous savons que nos paroles sont fausses, mais c'est plus fort que nous. La notion de honte et la peur de  l'abandon nous poussent à mentir de plus en plus
Pourquoi ces mensonges sur notre consommation sont-ils aussi importants pour nous, je dirais même vitaux?
Si vous avez d'autres  idées, d'autres exemples n'hésites pas à les mettre, pour ma part, j'appelle ce phénomène le mensonge tragique car en fait il exprime toute la tragédie que vit un malade alcoolique...

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  penel le 12/11/2017, 22:49

Il y a des chercheurs qui disent que l'alcool facilite le mensonge. Un vrai perturbateur endocrinien. En d'autre terme c'est une substance qui entraîne la facilité à mentir aux autres et à soi-même. Une réaction du cerveau.
avatar
penel
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  SHALE le 13/11/2017, 12:59

Tu as raison en partie Penel, mais il n'y a pas que ça, souvent le mensonge est vital pour le malade alcoolique, ça lui évite de voir toute l'ampleur du désastre, car un peu comme l'autruche qui se met la tête dans le sable pour ne pas être reconnu, le malade alcoolique pense que si son environnement ne voit pas qu'il est malade de l'alcool, c'est beaucoup moins grave. C'est ce qui l'aide à conserver un minimum d'estime de soi, même si très souvent nous ne sommes pas dupes de notre état, mais nous essayons de duper les autres en pensant que ça diminue notre responsabilité dans cette maladie...C'est même encore bien plus compliqué que ça sur le plan psychologique, mais bon, je ne vais pas entrer maintenant dans les détails... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  cristal le 13/11/2017, 14:07

on ment pour ne pas être reconnu comme un MA,pour ne pas subir le regard et le jugement des autres,pour ne pas s'avouer à soi même que l'on boit trop car cela voudrait dire qu'il faut diminuer voire arrêter et ça,c'est inconcevable quand on est dedans,c'est comme enlever un élément vital de notre vie,d'ailleurs,c'est un élément vital au départ Crying or Very sad
On ment aussi pour se sentir normal et ne pas se retrouver en marge de la société,aussi pour garder comme tu le dis shale,un minimum d'estime de soi,estime qui est déjà au ras des pâquerettes Crying or Very sad
je crois que la plus belle chose qui me soit arrivé quand j'ai arrêter l'alcool c'est d'arrêter de mentir,pour moi,ce fut ma plus grande liberté,être enfin honnête avec les autres et surtout avec moi même  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  penel le 13/11/2017, 20:28

C'est bien plus pratique de dire aux autres ce qu'ils doivent penser. Les alcooliques nous feraient avaler n'importe quoi. Qu'ils ne boivent pas alors que si. Qu'ils ont arrêté alors que non. Tout l'entourage tombe dans le panneau et ça continue aussi longtemps que cela a commencé. Mais vous me direz, si  on croit à leurs mensonges pourquoi arrêteraient-ils ? On devrait aussi poser la question à l'entourage : pourquoi avez-vous besoin de croire aux mensonges des alcooliques ? Parce que c'est bien son entourage qui est important aux yeux de l'alcoolique. Mentir pour continuer à exister, à profiter de la vie en société, ne pas être marginalisé. C'est bien plus propre de savoir qu'on peut faire la fête avec du monde que mettre le bazar dans sa propre famille. Parce qu'un alcoolique a beau être un humain quand il a bu, il est pas beau à voir ni à entendre. C'est plutôt la honte incarnée parfois. Quand il se lave pas depuis des jours, qu'il pue l'alcool et qu'il marche pas droit. Des bières plein, la voiture ? Ben non, là, vous avez rêvé, y en a pas. C'est vous qui inventez. C'est drôle. Ils sont persuadés que personne ne se rend compte de rien. C'est tout le contraire sauf que personne ne veut l'admettre. Personne n'a envie de dénoncer ça. C'est la honte. Mais la honte, ça n'entraîne pas de nouveau l'envie de boire ? Encore un prétexte pour s'adonner à la boisson. Question de survie sans doute.
avatar
penel
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  mamou le 13/11/2017, 20:34

C'est le mensonge (faux mensonge puisque personne n'y croit) par rapport à l'entourage, mais en premier par rapport à soi...

Se mentir pour ne pas avoir à se regarder en face, par peur...

C'est sentiment que je ressentais... la peur... de fiche sa vie en l'air, alors que c'est ce qu'on est en train de faire....

Shale, ce comportement de mensonge... de cacher comme un enfant, c'est vraiment ça....

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  cristal le 13/11/2017, 21:16

 Mais la honte, ça n'entraîne pas de nouveau l'envie de boire ? Encore un prétexte pour s'adonner à la boisson. 

mais bien sur que si la honte fait boire,la maladie est ainsi,pour se nourrir,elle va provoquer tout ce qui peut le faire boire davantage: engueuler ceux qu'on aime,casser,détruire,se mettre minable,evincer les amis,,la famille,les collègues pour se punir de vivre.Le MA doit se détruire parce qu'il est mauvais et comme il est mauvais,il se doit de boire pour se le prouver.
tout cela,c'est ce qu'il y a à l'intérieur d'un MA Penel et encore,ce n'est qu'une infime partie de son intérieur mais quelqu'un qui n'est pas MA ne pourra jamais le comprendre,le MA a une "logique" totalement incompréhensible pour quelqu'un qui n'est pas malade,seuls les MA peuvent comprendre parce qu'ils sont passé par là.c'est bien pour cela qu'on se permet de les "critiquer",parce qu'on connait ces traits de menteurs,manipulateurs,égocentriques j'en passe et des meilleurs mais quand on en parle,ce n'est pas pour les juger ou les condamner,c'est pour vous donner les moyens,vous les conjoints de comprendre que vous n'y êtes pour rien et de vous sortir de la co dependance.
mais ne cherche pas une raison à ce qu'il te fait vivre ou à ce qu'il fait,tu vas te casser la tête pour rien car tu n'auras pas la réponse :noooon:il faut l'avoir vécu pour imaginer ce qui se passe dans sa tête,mais ton problème à toi n'est pas de le comprendre mais de comprendre que rien n'est de ta faute et que tu ne peux rien faire pour lui.
le mensonge est un symptôme de la maladie tout comme les autres mauvais cotés que tu subis Crying or Very sad

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  SHALE le 13/11/2017, 21:26

il y a un passage dans le livre de St Exupéry "le petit prince" qui résume très bien la situation:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  bruno le 13/11/2017, 22:05

Avant d’avoir accepté mon alcoolisme, je mentais également. Et maintenant, avec du recul et les idées claires, je peux comprendre pourquoi je mentais.
Simplement car si je reconnaissais mon addiction, j’étais directement exposé à la vindicte populaire, pointé du doigt, marginalisé, et alors en devoir de supporter la honte s’affichant sur mon visage, obligé de reconnaitre que j’étais rendu incapable de bouger le petit doigt pour m’en sortir. Et de ce fait dévalorisé, rabaissé, plus digne d’aucune confiance.
Et d’autre part, si je reconnaissais mon addiction, j'étais obligé d’avouer que je connaissais ma dépendance, et donc en devoir de me soigner, chose qui me paraissait impossible à cette époque.

Je pense qu’un MA ne ment pas pour nuire à quiconque, mais plutôt parce qu'il croit se protéger du regard des autres, parce qu’il se sait incompris et impuissant à faire reconnaitre sa souffrance. Mentir, c’est préférer continuer de souffrir seul plutôt que d’avoir à affronter ses peurs, peur de faire face au monde qui l’entoure et de se retrouvé comme nu en place publique.
avatar
bruno
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Masculin 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  SHALE le 13/11/2017, 22:18

Je suis d'accord avec toi Bruno, c'est intéressant ce que tu écrits là.... coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  Waterflower le 20/1/2018, 17:59

Le mensonge, pour l'entourage, peut être extremement violent et douloureux. Très difficile à accepter, à comprendre. Je me débats encore avec et voudrais vous faire part de mes réflexions.

Le mensonge semble être un symptome de la maladie tout comme la toux quand on a une bronchite. Et tout pareil, cela dérange plus ou moins l'entourage selon la sensibilité de chacun. Mais le mensonge, à quoi sert-il pour le malade? voici un essai de réponse:
L'alcool ayant provoqué cette machine à THP dans le cerveau, le corps a besoin de l'alcool. Petit à petit, il ne peut plus s'en passer, comme une faim qu'on doit apaiser. Tout animal affamé userait de ruse voire de violence pour ne pas mourir de faim. Est-ce ce qu'on appelle la loi de la jungle, où tous les coups sont permis? Le mensonge serait-il une sorte d'instinct de survie dans cette maladie? Très paradoxalement, puisque l'alcool est destructeur, ne provoquerait-il pas d'incroyables pulsion de vie? Est-ce finalement une soif de vivre, cette manière d'offrir à son corps ce dont il a besoin pour être rassasié? Je ne sais pas si on peut voir les choses comme ca, mais cela m'aide à porter un regard un peu moins négatif sur ce qui m'a tant fait souffrir. Est-ce ce qui rend certains alcooliques si attachants, cette "merveilleuse" force de vie? euh... là je crois que je vais un peu trop loin....;-)

Waterflower
Arrivant
Arrivant

Féminin 16/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  SHALE le 20/1/2018, 18:29

Je ne l'avais jamais entendu expliquer comme ça, mais tu es très près de la vérité....On ment pour réussir à avoir notre dose, pour continuer à vivre en buvant car nous sommes incapables d'imaginer que nous pourrions vivre sans alcool. Comme un héroïnomane, il nous faut notre dose et nous ferions n'importe quoi pour l'avoir...Dans les cas de dépendance physique, le corps est incapable de se passer d'alcool sans être suivi médicalement, c'est pour ça qu'il faut faire très attention au sevrage dans ces cas là...
Merci pour ton explication, très intéressante... smiles coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  cristal le 20/1/2018, 21:31

oui,c'est un peu ça,on ment aussi et surtout pour convaincre l'autre qu'on est pas si atteint que ça,que NON,on est pas alcoolique et qu'on a juste bu un ou deux verres.convaincre l'autre,c'est se convaincre soi même,on espère lire dans le regard de l'autre qu'on a pas de problème avec l'alcool pour se rassurer  Crying or Very sad 
on ment aussi pour avoir notre dose effectivement parce que sans alcool,on est mal,on a mal mais on ne sait pas pourquoi,on ment parce qu'on ne peut plus faire autrement et qu'on a pas envie de faire du mal à ceux qu'on aime,de faire autant de mal à l'autre qu'on s'en fait à soi.
Oui,le mensonge est terrible et c'est d'autant plus terrible que la plupart d’entre nous sommes des personnes qui aidons les autres,qui n'existons que pour et à travers les autres,le mensonge ne fait donc pas partie de notre monde,on aide les autres,on est honnête avec eux... alors quand le mensonge entre dans notre vie,de devoir mentir pour l'alcool est une punition de plus pour nous,une preuve de plus qu'on est un moins que rien et qu'on ne mérite pas l'amour de l'autre Crying or Very sad

Comme tu le dis,on boit parce qu'on a soif,je vais faire une comparaison un peu ridicule mais pour moi,elle résume très bien l'envie de boire et le soulagement qu'on a quand on boit le premier verre: imagine que tu aies très très envie d'aller aux toilettes,la sensation que tu ressens  quand tu peux enfin de laisser aller,ce gros "ouf" qui vient du fond de toi et ce bonheur de te soulager enfin et de ne plus avoir mal ,et bien c'est exactement ce soulagement que l'on ressent,un gros OUF,un bien être terrible qui enlève une douleur indescriptible.Alors OUI,on ment pour arriver à avoir ce soulagement instantanée et rien ni personne ne pourra nous arrêter quand on est en manque parce que là,effectivement,on pourrait parler d'instinct de survie,personne sauf nous même ..

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  Mina34500 le 20/1/2018, 21:49

Il y a sûrement bq de raison j ai tout lu et je le comprends. Mais en effet pour les proches c est très douloureux... et encore je ne parle même ps du regard des gens qui n y connaissent rien !
Sale alcoolique en plus il ment il nous prend pour des cons etc.

Chaque mensonge pour moi je le vis comme une trahison personnelle même si je prends du recul désormais

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Mina34500
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 06/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  SHALE le 20/1/2018, 21:51

Je ne sais pas si tu as lu la "lettre d'un malade alcoolique à ses proches", c'est écrit par un anonyme mais tout y est dit. Je te mets le lien pour la lire si tu ne la connais pas:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  cristal le 20/1/2018, 21:52

chaque mensonge que l'on dit aux proches est une pierre de plus pour alourdir notre fardeau,on coule encore un peu plus à cause de ce mensonge supplémentaire que nous ne pouvons pas contrôler Crying or Very sad et le pire,c'est que cette pierre,on la fait aussi porter au conjoint sauf que l'on ne s'en rend pas compte,on ne vous voit pas,on ne voit pas votre souffrance.Pour nous,vous êtes forts,vous êtes solides,vous ne souffrez pas ,de toute façon,on est tellement englué dans notre propre souffrance qu'on ne voit plus rien d'autre et qu'on a pas envie de voir autre chose que notre malheur  Crying or Very sad

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  penel le 20/1/2018, 22:08

Les mensonges au quotidien. Quand il essaye de me mentir, je lui répond : tu ne peux pas me la faire à moi, essayes avec quelqu'un d'autre ! Je lui dis tout simplement aussi qu'il se ment à lui même. C'est vrai qu'on est tellement fatigué d'entendre leurs bêtises, qu'on aurait tendance à les croire parfois. Mais rien qu'un petit moment, après, tout redevient "normal". Enfin pour nous, pas pour eux.
avatar
penel
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  SHALE le 20/1/2018, 22:16

Tout  à fait d'accord Penel! smiles

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  Mina34500 le 20/1/2018, 22:50

Oui penel tu as raison je fais pareil. Même si dans le passé j ai eu de gros doutes par moment ! Je croyais ses histoire car il avait un aplomb et je le faisais jurer !!! Fff quelle idiote

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Mina34500
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 06/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  cristal le 21/1/2018, 07:38

Tu n'es pas idiote,tu avais aussi envie de croire a ses mensonges pour ne pas voir la vraie situation.c'est surement inconscient mais le conjoint adhère a ces mensonges alors qu'ils sont gros comme une maison tout simplement parce qu'il est lui aussi entré dans la maladie.alors il ne faut pas s'en vouloir d'y croire,ca fair moins mal,ça calme la douleur même si c'est pas longtemps.

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  Mina34500 le 21/1/2018, 12:30

Et les copains qui nous balancent : mais t as qu’à lui goutte la paix un peu ! Qq verres de temps en temps c rien !!! Plus tu le soules plus il boiera je pense

Mmmm

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Mina34500
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 06/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  cristal le 21/1/2018, 14:41

Ne jamais se fier à ce que disent les autres,PERSONNE ne connait la maladie alcoolique sauf ceux qui vivent avec!!alors les beaux parleurs,tu vires tu sors ,toi tu sais et ton conjoint,il sait aussi  Rolling Eyes

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  mamou le 21/1/2018, 19:05

Mina34500 a écrit:Et les copains qui nous balancent : mais t as qu’à lui goutte la paix un peu ! Qq verres de temps en temps c rien !!! Plus tu le soules plus il boiera je pense

Mmmm

Envoyé depuis l'appli Topic'it
ça, ce sont des paroles vraiment typiques.... et puis souvent pour les "copains" c'est pour eux une manière de se dédouaner de leur propre consommation.... 

mais ces paroles (hors sujet peut être) du "plus tu le soules, plus il boira".... c'est archi faux... le verre, nous le prenons nous mêmes, personne ne nous force à boire...

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  Mina34500 le 26/1/2018, 17:43

Oui c est vrai et je n en tiens plus compte mais c est dur à entendre et culpabilisant
Je trouve que bq de gens boivent bq et souvent
Toutes générations confondues
Seul le mode de consommation change.
L alcool mondain est partout. Je repère de suite les collègues qui se resservent tjrs etc.

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Mina34500
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 06/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  Jean Luc le 10/3/2018, 22:59

J'ai lu, je ne sais plus où, que si le MA ment, c'est par pudeur. 
D'ailleurs, quand un médecin demande quelle est sa consommation et que le MA répond 2/3 verres alors que tout le monde sait que c'est plutôt des litres, personne n'est dupe. Mais ça ne sert à rien d'humilier un malade.
avatar
Jean Luc
Arrivant
Arrivant

Masculin 10/03/2018

http://vivreaveclesaf.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mensonge chez le malade alcoolique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum