Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 28 Invités :: 2 Moteurs de recherche

mavieaveclui, ninipoci, rocle, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Je me pose énormément de questions.

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je me pose énormément de questions.

Message  LostNoah le 13.04.17 22:35

Bonsoir à tous,

Tout d'abord je tiens à m'excuser de ne pas m'être présentée dans la bonne catégorie. Voilà, j'ai trouvé votre forum tout à fait "par hasard" et j'ai eu assez confiance pour vous demander des choses importantes pour ma vie future.

Dans mon cas, ce n'est pas moi la malade, c'est mon petit-ami. Lui et moi avons moins de 30 ans, sommes ensemble depuis presque un an et demi, Nous ne vivons pas ensemble et n'avons pas d'enfants! Quand je l'ai connu (sur le net) il a été direct et m'a dit qu'il était en cure contre l'alcool, et moi super naïve, je pensais qu'on était guéri à vie une fois qu'on allait en cure. Au début, sur les deux premiers mois, c'était parfait, vraiment, les deux jeunes tourtereaux follement amoureux l'un de l'autre..! Et puis, aux premières soirées Chez moi (en Belgique, les bières etc...) il m'a demandé si il pouvait en prendre une, je l'ai laissé faire, c'est lui qui savait mieux que moi Apres tout... Puis, on commençait à vraiment se disputer pour De bêtes trucs, puis De plus de plus, puis apres (désolée du détail) il n'y avait plus de rapports, et je peux vous dire que je l'ai aimé VRAIMENT SINCÈREMENT, et lui aussi. C'est un garçon vraiment au top, je n'aurais pas pu rêver mieux comme première relation! Ensuite, il a trouvé du travail, à ce moment là ça à De plus en plus dégringolé, pourtant il a trouvé un appartement, il avait une voiture de société etc... Mais je sentais toujours cette odeur étrange (il faut savoir que je ne bois pas, je n'y connais absolument rien à l'alcool). On a failli se crasher 2/3 fois en voiture.. Quand il m'a avoué qu'il avait rechuté, il a minimisé les doses, la fréquence à laquelle il buvait... puis il s'est fait viré pour faute grave, et là la grosse claque.. Je savais qu'il avait du mal à se lever mais je pensais que c'était juste des insomnies.. (vraiment naïve..) Puis il était de plus en plus bourré, et la vérité sortait de plus en plus. Je vous passe les détails, mais il n'a jamais été violent, ni insultant envers moi, meme si a chaque fois le ton montait De plus en plus. La veille de son départ en cure, j'ai fouillé son téléphone (j'ai honte d'ailleurs) mais j'ai tout découvert, les doses, La fréquence de la boisson (vin + bière) et ici, le dernier souvenir que j'ai De lui, c'est un baiser qui sent l'alcool.. On ne se parle plus beaucoup parce que les règles de la post-cure sont strictes, peu de téléphone, et j'ai voulu prendre du temps pour réfléchir... Au debut il me manquait, et maintenant je ne vois que tout ce mal... Je suis partie en vacances et ma tante m'a dit "il faut que tu t'en ailles, crois-moi, généralement il faut 5/6 rechutes pour être bien. Va-t'en pour l'instant vous n'avez pas d'enfants! Et si il rechute quand vous aurez des enfants? Tu sais ce que sait, leur fais pas subir ça.." et ça m'a fait tilte... C'est vrai qu'avec du recul, j'ai l'impression de ne plus l'aimer, parce que je ne vois plus que le mal qu'il a fait (je ne l'ai toujours pas vu depuis son entrée en cure, cela fait 3 semaines), j'attends encore un petit peu... Et je ne veux pas que mes enfants subissent ce que j'ai vécu. Ce qui m'embête c'est que je sais que c'est un homme bien, un homme intelligent, attentionné, aimant, amoureux... Il s'est vraiment battu pour éviter de boire, je l'ai déjà vu, meme lors de nos disputes (bon à certaines il a du boire sûrement..) mais à ce que je sache, pas vraiment... Est-ce que dans un sens je peux avoir une garantie qu'il ne rechutera pas À VIE? Est-ce que je dois partir pendant qu'il en est encore temps? Svp j'ai vraiment besoin de réponses, j'arrête pas d'y penser.. Pour l'instant je lui ai dis que c'était mieux qu'on se sépare mais on est comme Des aimants, on discute 10min par SMS chaque jour... Vous êtes ma dernière chance..

Si vous avez besoin de plus de renseignements, ou De détails je peux les donner, c'est juste que je ne pense pas tout à maintenant.. Et excusez-moi d'avance pour le fait que tout soit un peu brouillon, j'écris avec mon coeur et mes souvenirs!

Merci!

LostNoah
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  SHALE le 13.04.17 23:32

Bienvenue sur Onsaide.
Tout de suite, je peux te dire que tu ne peux avoir aucune certitude sur le fait qu'il ne reboira pas, il y a même de grands risques qu'il rechute, des petites rechutes mais qui peuvent se transformer en une grosse rechute...La maladie alcoolique est une maladie incurable et évolutive, la seule manière de la soigner, c'est d'arrêter tout alcool, mais vraiment tout ce qui est alcoolisé...
Là, personne ne sait, même pas lui, si au cours d'une fête, ou lors d'une épreuve un peu dure à vivre, il ne retombera pas dans l'alcool. En général , les soins sont longs car il peut y avoir plusieurs rechutes, plusieurs cures avant d'obtenir des résultats solides mais pas non plus sûrs...
Alors que dois tu faire ???? A ta place je n'engagerais aucune relation sérieuse avec lui. Déjà il a perdu son emploi, tu te rends compte que l'alcool le rend agressif, il risque les accidents, tu ne trouves pas que c'est beaucoup ????
Ce qui est sûre c'est que moi, à ta place et connaissant bien la maladie alcoolique, je partirai.
Mais tu l'aimes et parfois il peut arriver à arrêter. Pour ma part j'ai fait une cure et ça fait 18 ans que je ne bois plus.. Mais c'est tout de même assez rare..
On va continuer à en parler si tu veux bien.... smiles

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  cristal le 14.04.17 8:58

Bienvenue sur onsaide lostnoah,tu es au bon endroit pour trouver des réponses.je suis sur mon smart alors je te répondrai un peu plus tard mais sache que tu n'es plus seule

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  LostNoah le 14.04.17 10:29

Merci à vous deux pour votre réponse! C'est là que je sens que c'est super paradoxal parce qu'il a l'air vraiment très motivé, et même en dehors des disputes (j'imagine qu'il a déjà été alcoolisé sans qu'on se dispute) il a toujours été attentionné, gentil, compréhensif, il m'a soutenu dans beaucoup d'épreuves.. des fois je me demande si je n'ai pas aidé à sa rechute quelque part... Ça me fait vraiment mal de me dire que tu as raison SHALE, mais De perdre un homme super comme lui, ça m'embête énormément aussi.. Quand je vois certains témoignages avec De La violence et tout ça, moi ça va, j'ai pas eu tout ça. Et maintenant, il est tellement compréhensif par rapport à la situation que ça me fait du mal aussi, mais je crois que c'est le coeur qui parle..

LostNoah
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  SHALE le 14.04.17 10:52

Si tu l'aimes encore vraiment, tentes le coup de continuer avec lui, mais tu le laisses gérer complètement seul sa maladie alcoolique. Tu ne l'accompagnes pas au rendez vous, il faut qu'il se sente responsable de se soigner, il n'y a que comme ça qu'il y arrivera....S'il n'est pas violent ni agressif, tu prends un peu de recul pour ne pas te laisser prendre par l'alcool et que ce problème devienne le centre de ta vie, il faut que tu vives aussi pour toi, pour ce que tu aimes, que tu rencontres des amis, que tu ailles à des spectacles, que tu oublies un peu l'alcool...
Et puis si ton mari refait une cure, se soigne sérieusement, il peut aussi s'en sortir, pour ma part, après une cure, ça fait 18 ans que je n'ai pas bu un verre, sans problème...
Mais on ne peut pas t'affirmer que ce sera à vie, l'alcoolisme comme je te l'ai dit étant une maladie incurable, s'il ne boit plus d'alcool, il n'y aura plus aucun problème.
Il faudra aussi qu'on te parle des alcools cachés dans les médicaments , dans la nourriture et dans les produits d'hygiène qui sont dangereux pour les malades alcooliques.
Tiens nous au courant... smiles coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  mamou le 14.04.17 13:32

Bonjour lostnoah,

Tout d'abord bienvenue sur onsaide, tu as frappé à la bonne porte  smiles onsaidiens
Pas toujours évident quand coeur et raison sont mêlées...
Aucune garantie non plus de savoir si il va rechuter ou pas.... mais une chose est certaine, la Maladie alcoolique, c'est à vie... 

Sa rechute,  noon, tu n'es pas du tout "mêlée" à elle... ne te mets pas cette idée en tête.

Pour le moment, ton ami est en pleine recherche de lui, une rencontre entre lui et lui; et il "risque" aussi de changer, de se "dévoiler"....

Je dirais dans un premier de laisser faire le temps et de continuer à vivre ta vie pour ne pas être éclaboussée par cet alcool.

Nous ne sommes pas loin si tu as besoin de nous  smiles content

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  Crystal_ine le 14.04.17 13:45

Bienvenue sur Onsaide LostNoah. J'ai vécu avec un malade alcoolique (MA) et je te confirme que ce n'est pas toi qui le pousse à boire, alors tu ne dois pas te sentir coupable de sa consommation et de sa rechute. C'est une maladie et l'envie est plus forte que tout. C'est possible qu'il mette la faute sur toi, mais c'est faux. Un MA va trouver tous les prétextes inimaginables pour boire si l'envie est présente et forte. 

Vivre avec une personne MA n'est pas facile. La ligne peut être mince de tomber dans la codépendance, parce qu'il y a un doute qu'il consomme, ça peut aller jusqu'à le surveiller et compter ce qu'il consomme, etc. et notre vie est réglée à la sienne alors qu'il ne faut pas tomber dans ce piège. Si tu fais le choix de rester avec ton ami, tu dois lui faire confiance à sa sortie de cure et continuer à vivre ta vie, à faire tes activités et le laisser gérer. Il devrait avoir en main tous les outils dont il aura besoin à sa sortie.

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  LostNoah le 14.04.17 17:05

Vous êtes tellement réactives, c'est incroyable, merci beaucoup! J'y vois déjà un peu plus claire... Apres sa sortie de cure ne me fais pas peur, puisque je l'ai connu ainsi, ce qui m'inquiète entre guillemets c'est qu'il est un peu dans leur monde de Bisounours (je ne dis pas, ils font un travail monstre etc, mais ils n'ont pas le stress du quotidien... Il est vraiment très amoureux, et même saoul c'est ce qui ressort le plus, je me dis que j'ai très envie de continuer avec lui, mais j'ai vraiment peur d'une possible rechute... Enfin je trouverais ça super dur, De recommencer encore etc... C'est dur de le voir comme ça en fait.. Est-ce que SHALE où tu réussis à garder ton compagnon? Pour les autres, est-ce que vous arrivez à vivre avec un homme qui est guérit ou quoi? Vous voyez des plans pour votre futur? Merci beaucoup <3

LostNoah
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  SHALE le 14.04.17 17:31

Oui, je suis toujours mariée avec le même homme, et beaucoup de couples restent ensemble après une cure. Il y en a aussi qui se séparent, rien n'est écrit à ce sujet, il faut voir comment ça se passe, comment il vit sa cure, quels outils il en retire et surtout il ne faut pas que vous perdiez le dialogue entre vous, pas un dialogue pour lui parler de sa maladie, mais un dialogue pour que vous voyez ensemble comment reprendre la vie commune et comment faire pour qu'il n'ait plus envie d'aller vers l'alcool.
Demande lui quels aménagements il verrait pour être moins tenté par l'alcool au retour...Est-ce qu'il ne veut plus qu'il y ait d'alcool à la maison, est-ce qu'il veut en parler à la famille ou pas, changer les heures des repas, ne pas faire les courses seuls....
Il y a beaucoup de choses à mettre au point, mais on va continuer à en parler....
Pour ma part, il y a eu quelques petits rééquilibrages à faire à la maison car il faisait beaucoup de choses à ma place et moi je voulais reprendre ma place à part entière, mais en en parlant, tout est rentré dans l'ordre peu à peu.... smiles

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  LostNoah le 14.04.17 17:52

Même si je vis pas encore avec lui? :$ Je sais que je peux essayer de revenir à la même relation qu'avant, faire De mon mieux les x3 semaine qu'on se voit! J'espère de tout mon cœur qui pourra y arriver, et De toutes façons, je serais quand même toujours là pour lui.. :$ Avec ce que tu me dis, je sais qu'on en est capable, c'est ça qui me donne espoir quelque part :$ Le truc c'est que je me sens De ne pas le quitter parce qu'il m'a jamais fait de mal (en dehors de l'alcool je trouve...) il ne m'a jamais trompé, il est compréhensif.. Tu vois ce que je veux dire? Parce qu'après s'arranger entre nous, je sais que c'est vraiment possible Apres qu'on soit sur la même longueur d'onde.. :$

LostNoah
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  mamou le 14.04.17 18:23

Pour répondre à ta question sur le couple. Dans notre couple, c'est moi la MA. Et, je suis toujours mariée au même homme.
Je n'ai jamais fait de cure, mais un travail de longue haleine au cours duquel j'ai énormément changé.

Mais bien sûr, tout est possible.
Un jour à la fois  smiles

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  LostNoah le 14.04.17 19:02

Et t'as pas eu trop dur avec les soirées, les proches qui boivent de l'alcool etc..? :$

LostNoah
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  mamou le 14.04.17 19:09

Non, pas du tout. Il faut dire que j'ai très vite été hors alcool.
Pour tout te dire, j'ai fait mon sevrage à la maison... mon mari aime lui prendre l'apéro, donc il y a toujours eu des boissons alcoolisées dans le bar, placards, frigo.... mais j'avais cette rage d'y arriver  Rolling Eyes

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  SHALE le 14.04.17 20:12

Tu sais dans l'alcoolisme, quand on veut s'en sortir, il y a trois étapes.

-le avec alcool : le malade sait qu'il a un problème alcool, essaie d'arrêter de différentes manières, ça marche plus ou moins , mais ce n'est pas encore ça...Néanmoins, ça l'aide à trouver de bons outils et à se motiver pour arrêter. A force d'essayer, il finit par y arriver.

-le sans alcool, c'est l'étape qui suit, là, le malade alcoolique ne boit plus, mais ce n'est pas encore simple ni évident. Il a des flashs, il a des envies, il pense souvent à l'alcool et il ne faudrait pas grand chose pour qu'il reprenne un verre. C'est le moment où il faut le plus de vigilance et où il faut utiliser le plus possible d'outils: MAB, groupe de parole, psy, alcoologue, cure , forum...

-le hors alcool: Là c'est le rêve, l'alcool nous indiffère complètement, il peut y en avoir à côté de nous on ne pensera même pas à en boire. L'alcool et nous sommes sur deux routes parallèles qui ne se rejoignent plus. On peut baisser un peu la vigilance, mais ne pas la supprimer tout de même, on ne sais jamais... Mais c'est la période où je suis depuis 19 ans aujourd'hui, après une cure au Shale et ce n'est que du bonheur.... Je n'ai même plus besoin de psy, je suis bien avec moi même, je trouve la vie très belle et surtout j'ai appris à avoir une vision positive de ce qui peut se passer...
Alors pour le moment je pense que tu en es à la deuxième étape, que tu abordes peut-être la troisième, le "hors alcool", mais en tout cas, tu avances et ça, c'est magnifique!! Bravo à toi!!

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  cristal le 14.04.17 21:57

si tu le peux,le mieux serait de garder un logement différent et vous retrouver chez l'un ou chez l'autre mais de bien mettre des règles dès le départ,pas d'alcool entre nous.Il va tout faire pour ne plus boire mais avec cette maladie,la volonté ne fait pas tout.Alors sans te séparer,dis lui que vous allez devoir discuter de votre avenir et tu lui glisseras qu'il doit combattre à fond l'alcool car il ne doit plus faire partie de votre couple.
Toi,tu pars du principe qu'il ne boit plus,c'est à lui de gérer sa maladie et tu ne dois plus etre envahie par ce poison.
pour ma part,je suis MA et je me suis séparée de mon conjoint car quand on arrête l'alcool,on devient une autre personne et mon compagnon ne correspondait plus à ce que j’étais devenue Crying or Very sad Mais chaque couple et chaque MA est différent,c'est à vous de voir comment vous envisagez l'avenir mais ce qui est sur c'est que tu ne tolèreras plus d'alcool entre vous. coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  LostNoah le 15.04.17 17:59

J'espère que ça ira mieux quand même... Apres je ne sais pas si le fait d'être jeune change beaucoup de choses mais je trouve ça quand même triste de se dire "mince, c'est mon petit-ami et ce truc m'empêche de vivre avec lui" enfin ça me tue quelque part, j'imagine que c'est humain de voir plein de projets avec lui, y compris celui ci.. Apres je comprends bien aussi que c'est pour me protéger :$ En tous cas SHALE et CRISTAL (et MAMOU, si je me rappelle bien?) vous êtes extrêmement courageuses! Êtes-vous des rares personnes qui savent tenir sur la durée ou si l'on suit correctement un programme et tout ça, on peut être aussi fort que vous?

J'avais une autre question un peu plus intime, j'espère que vous saurez me répondre :$ Est-ce que vous savez si l'alcool peut affecter les rapports sexuels? Je ne sais pas si c'est du à ça ou pas, mais alcoolisé ou non, rien ne se passe, et je ne sais pas si c'est lié à la culpabilité, ou à l'alcool, ou au psychologique, mais voilà, je trouve ça important d'avoir votre avons :$!

PS: bon week-end de Pâques! :)

LostNoah
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  SHALE le 15.04.17 18:34

Quand on arrête l'alcool, on arrive au bout d'un temps plus ou moins long à une indifférence totale vis à vis de l'alcool, c'est ce que nous appelons le "hors alcool"....pour ma part, en sortant de cure, je me suis trouvée tout de suite hors alcool, mais pour d'autres c'est bien plus long....Il faut persévérer, jour après jour....Sur le forum nous suivons les malades au jour le jour justement pour qu'ils aient une vision courte du zéro alcool: aujourd'hui je ne bois pas, demain sera un autre jour"......
Ensuite quand tu es hors alcool, tu peux envisager l'arrêt de l'alcool sur le long terme, mais pas avant, ce serait trop décourageant.
Alcool et libido ne font jamais bon ménage....Déjà l'alcool bu empêche l'érection chez l'homme, mais en plus s'il prend des médicaments, anxiolytique, des anti dépresseurs, même des médicaments pour la tension, il n'aura pas non plus d'érection ou rarement. Mais là, je pense qu'il est trop préoccupé par son problème alcool pour penser à autre chose
Si ça je va pas en s'arrangeant, parlez en au médecin.. smiles coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  cristal le 15.04.17 19:04

l'important c'est d'apprendre à se connaitre et surtout,à s'aimer,on arrive à s'en sortir quand on a enfin trouvé la vie qui nous correspond sans chercher à se retenir ou a s’empêcher d'être ce qu'on veut être.
Mais ça,c'est ton ami qui doit le savoir et travailler dessus,toi tu dois te reconstruire de ton coté et vivre même si il n'est pas là.
Mais on va en reparler,pour la libido,shale t'a tout dit mais dis toi bien que c’est l'alcool qui l'empêche d'avoir envie de toi,ce n'est pas qu'il ne t'aime plus ou que tu l'attires moins petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  mamou le 15.04.17 20:37

Ce n'est pas une question de force quand tu parles de "tenir aussi longtemps"; mais plutôt d'hygiène de vie si je peux dire ainsi.
Une personne qui est hors alcool ne vit pas le fait de ne pas boire comme une "punition"... ça devient normal pour lui ou elle.

Mais pour certains, ça prend plus de temps que pour d'autres.  onsaidiens

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  LostNoah le 16.04.17 12:20

Donc vraiment, ici il me faut que De La patience en attendant de prendre une décision quelconque? :$

LostNoah
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  mamou le 16.04.17 15:46

De la patience, de la communication oui  smiles

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  SHALE le 16.04.17 16:14

Pour le moment c'est ton ami qui est en train de changer, de commencer une nouvelle vie, ça prend du temps, ça ne se fait pas en claquant des doigts, alors je pense que oui, il faut que tu sois patiente, que tu sois prête à discuter avec lui longuement s'il est soblre, à revoir votre organisation pour que ce soit vital pour tous les deux. C'est possible que ça aille aussi plus vite que tu ne penses....Avec l'alcool, on ne sait pas, chacun peut réagir tellement différemment que tout est imprévisible!!! Crying or Very sad coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  LostNoah le 16.04.17 16:57

Heureusement que vous êtes là. Merci énormément pour vos conseils, parce que j'ai le bad à 999,99% aujourd'hui. Y'a des jours comme ça ou j'ai envie de tout claquer et arrêter de faire tous les efforts du monde pour lui.. Je vous envoie tout mon amour <3 (désolée je sais pas faire les émoticones via mon iPhone!)

LostNoah
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  SHALE le 16.04.17 17:14

Les émoticônes avec le smartphone sont difficiles à placer....
Si vraiment tu ne te sens plus de vivre comme ça, il faut que tu envisages de te séparer de ton conjoint, il n'y a pas le choix....Il faut que tu puisses vivre sereinement et sans être dans un état comme tu es là.... Crying or Very sad coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  cristal le 17.04.17 11:53

ce qui importe dans l'histoire c'est TOI et tes ressentis,tu ne dois plus être impactée par l'alcool donc si c'est trop dur et que tu cherches les bouteilles ou que tu passes ton temps à avoir peur qu'il ait bu,il vaut mieux te séparer car là,tu seras dans la co dependance et ta vie ne tournera qu'autour de l'alcool Crying or Very sad 
si tu es ferme avec lui et que tu poses tes limites,alors vous pourrez vous en sortir si et seulement si il se soigne correctement.
tiens nous au courant coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je me pose énormément de questions.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum