Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 16 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Le syndrome de Korsakoff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le syndrome de Korsakoff

Message  SHALE le 07.03.17 17:11

Le syndrome de korsakoff


L’alcoolisme atteint souvent les organes internes, foie, pancréas, estomac et la sphère ORL, gorge, larynx, bouche, oesophage mais il peut aussi atteindre le cerveau et laisser des séquelles neurologiques importantes

Le syndrome de Korsakoff est un ensemble de ces troubles neurologiques dont la cause est une carence en vitamine B1. Cette vitamine est détruite par l’alcool comme d’autres minéraux ou vitamines.


 Appelée aussi thiamine, la vitamine B1 est très importante et  joue un rôle déterminant dans l'assimilation des aliments et la transformation du glucose en énergie, notamment pour le cerveau. Ce dernier en a besoin pour bien fonctionner. Un manque  prolongé de cette vitamine peut entraîner des lésions cérébrales irréversibles et responsables du syndrome de Korsakoff. L'évolution de la maladie est très lente et le pronostic est très mauvais.
 
Comme on a pu le dire,  il survient lorsqu’une personne est en déficit de vitamine B1 et touche essentiellement les alcooliques chroniques, mais aussi parfois les personnes qui souffrent de malnutrition sévère. Ce déficit en vitamine B1 (thiamine) pendant une trop longue période peut créer des lésions dans la région médiane du cerveau, celle  qui est responsable de la mémoire. Ces lésions cérébrales sont irréversibles et donc ce sont elles qui sont  responsables du syndrome de Korsakoff.
 
C’est une séquelle essentiellement secondaire à l'alcoolisme chronique et qui fait le plus souvent suite à l'évolution d'une atteinte neurologique appelée encélopathie de Gayet Wernicke et qui s'en distingue par le fait que certaines atteintes sont non réversibles , alors que l’encélopathie de Gayet est réversible.
 
Qu’est-ce que l’alcoolisme chronique :


Contrairement à l'alcoolisme aigu où l'ivresse donne l'alerte, l'alcoolisme chronique peut être longtemps sous-estimé car celui qui boit trop et souvent donne l'impression de bien le supporter.
 
Les personnes atteintes d’alcoolisme chronique peuvent très bien donner le change, il n’est pas toujours évident de voir si ils sont alcoolisés tellement « ils tiennent bien l’alcool » Leur corps a acquis une grande tolérance à l’alcool ce qui leur permet de boire beaucoup et longtemps sans donner de signes particuliers d’alcoolisation, tout au moins pour ceux qui ne les connaissent pas très bien.
Cet alcoolisme chronique est très dangereux car le corps ne protège plus l’alcoolique en signalant sa souffrance par des ivresses, des comas éthyliques ou autres manifestions qui indiquent une alcoolisation. Là, le corps encaisse sans que personne ne s’en rende compte et les dégâts sont souvent très importants.
 
Comment se manifeste le syndrome de Korsakoff


Le syndrome de Korsakoff se manifeste par des troubles de la mémoire  avec une amnésie essentiellement visible sous la forme d'oublis récents mais aussi plus lointains de notre vie, mais aussi des troubles de l'orientation  (le malade ignore la date et le lieu exact où il se trouve )
On retrouve aussi une affabulation (il fournit, à la place du souvenir réel, d’autres récits de ce qui s’est passé, récits fantastiques, fruits de l'imagination du patient. il reconnaît à tort certaines personnes auxquelles il attribue une identité erronée et il n’en reconnaît plus d’autres qui lui sont pourtant familières.
 
Mais en général il ne se rend pas compte qu’il est malade  et estime en général ne pas avoir de problème
 
Traitement et pronostic


L'encéphalopathie de Gayet-Wernicke, qui précède souvent le syndrome de Korsakoff, constitue une urgence médicale. Même si le diagnostic n'est que présumé, on donne immédiatement de fortes doses de thiamine par voie intraveineuse. Grâce à ce traitement, les symptômes sont réversibles en quelques heures, si on agit dans l’urgence.
En l'absence de traitement rapide, le sujet sombre dans le syndrome de Korsakoff, généralement irréversible, qui provoque un handicap permanent du fait d'importantes pertes de mémoire entraînant l'obligation d'une surveillance continuelle.
 
Résumé des symptômes du syndrome de Korsakoff :



Ils sont variables d’une personne à l’autre, mais la perte de mémoire se retrouve chez tous les malades.
Voici les autres symptômes :
- troubles graves de la mémoire à court terme
- fabulation (la personne malade peut inventer des faits et des histoires pour compenser sa perte de mémoire)
- désorientation dans le temps et dans l’espace
- fausses reconnaissances (le malade se trompe sur l’identité de certaines personnes)
- inflammation du tissu nerveux
- troubles de l’équilibre et de la marche, tremblements
- troubles de l’humeur (dépression, angoisses, période d’euphorie, agressivité  incontrôlée)
- apathie
- comportements et discours répétitifs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum