Navigation











Forum




















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 13 Invités :: 2 Moteurs de recherche

lullaby77, Malou 10 08 18

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Je reviens vers vous

Aller en bas

Je reviens vers vous

Message  Invictus le 30/1/2017, 22:19

Bonsoir à toutes et tous,

Je m'étais inscrite il y a quelque temps déjà, et pour nous rien n'a évolué. Je suis désormais en train de craquer nerveusement.

Alors pour faire court, je pensais mon mari sur la bonne voie mais depuis mon dernier message, tout empire !!!!!!!!!!

Pour faire court :

Nous avons déménagé en région Parisienne en Juillet 2015 à ma demande pour le rapprocher de son siège social et de l'aéroport (nombreux déplacements à l'étranger), nous avons vendu notre maison de Province, pour en racheter une autre ici, je pensais sincèrement que ce renouveau pourrait améliorer les choses.

Mais dès l'emménagement, cela a été l'ENFER, nous avons signé l'acte d'achat début juillet, et dès le début les alcoolisations ont été massives, tant est si bien que Monsieur en ayant bu de très nombreux Ricard est monté sur une échelle pour nettoyer un pan de la maison au karcher et malgré mes mises en garde, a fini par tomber, dieu Merci il ne s'est rien cassé mais il avait un hématome telle au pied qu'il n'a pas pu marcher correctement pendant trois semaines, celles des premières vacances dans cette maison qui devait être celle du Renouveau et du Bonheur Embarassed Une autre fois, il est tombé dans la baignoire, il a cassé la robinetterie, il aura la marque à vie dans le dos !!!!!

Suite à cela, alors qu'il était sous Baclofène (sans effet !!!) avec son médecin de Province, il a accepté d'aller dans un centre d'addictologie avec Psy et Médecin et suivi, rdv après rdv néant.

Il prend ses médicaments, fait les examens (échographie, reins, foie, vessie OK), va à ses RDV, mais rien ne change !!!!!!!!!! tous les W-ends sont gâchés, on ne peut plus rien prévoir après une certaine heure, il est tel un zombie à la maison sans envie et pourtant il assure tjs dans son boulot de cadre supérieur!! Un comble alors qu'à la maison c'est une ombre........Depuis peu (2mois) , il consulte un psychiatre addictologue en plus du centre, mais rien ne change, ce médecin lui a prescrit un nouvel antidépresseur en plus du Baclofène, Paroxétine et du Selincro et du Xanax.

Je suis désormais en train de craquer, il nous détruit tous les Week-end, les semaines où désormais il est à la maison (car au siège), notre fille a désormais presque 14 ans, et il faut maintenant calculer quand nous pouvons inviter les copines sans que son père soit à la Maison.

Que faire, car il me dit, à jeun, m'aimer et vouloir s'en sortir, que son psy lui a dit que tant que la dépression ne serait pas réglée, cela n'était pas la peine d'aller en cure, car il rechuterait immédiatement. Qui croire, Que Croire, je suis en ce moment au bout de mes limites ...........

Merci de m'avoir lue.
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  cristal le 30/1/2017, 22:28

la depression ne pourra pas être réglée tant qu'il sera dans l'alcool,c'est un cercle vicieux Crying or Very sad la première chose à faire est d'arrêter l'alcool pour ensuite régler la dépression mais ça,c'est le problème de ton mari,pas le tien noon 
toi,tu as assez à régler avec ta propre vie et celle de ta fille et je crois qu'il faudrait parler à ton mari quand il est sobre et lui demander de faire un break et qu'il s'éloigne un peu de la maison qqs temps,il est cadre,il doit avoir les moyens de se trouver un petit logement non??n'y a t'il pas des amis qui pourraient l’héberger??
Vous ne pouvez plus subir l'alcool comme ça sans réagir,vous avez le droit de vivre et de vivre bien!! si il ne veut pas partir,as tu un endroit où te réfugier qqs temps?il faut vraiment que tu sortes de cette ambiance pour y voir plus clair et trouver une solution,cet enfer n'est pas le votre,il est temps que vous sortiez de là!!
mais on va voir cela ensemble si tu veux bien rester un peu sur le forum,on va t'aider à trouver la meilleure solution pour toi et pour retrouver une vie digne de toi coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  SHALE le 30/1/2017, 22:39

Bonjour à toi et rebienvenue sur Onsaide.
Son psy prend le problème à l'envers. Tout d'abord donner des médicaments qu'il faut prendre sans alcool sinon ils sont inefficaces, ce n'est pas très malin! Ensuite le psy ne doit pas savoir que l'alcool est un grand dépresseur et que la majorité des dépressions des malades alcooliques sont liées à l'alcool consommé. Donc, il vaut mieux qu'il arrête l'alcool en cure pour soigner sa dépression plutôt de prendre des médicaments qui ne marcheront pas car l'alcool les potentialise et leur ôte toute efficacité....
Quand il est sobre, tu peux lui en parler, mais sinon, il faut que tu travailles à nouveau le détachement.Je te remets la définition:

Le détachement...

Message par SHALE Aujourd'hui à 22:06
Je voudrais préciser ici le sens précis de ce mot en alcoologie. Nous l'employons souvent pour l'entourage des malades alcooliques mais il peut être mal compris.

Dans ce cas, il a un sens très particulier. Le détachement, c'est le contraire de l'indifférence. Etre détaché ce n'est pas ne plus aimer, c'est aimer différemment, en prenant de la distance vis à vis du comportement, non de la personne. Il ne s'agit pas d'abandonner l'alcoolique mais simplement de ne plus se laisser entraîner dans les crises qu'il a suscitées, de ne plus faire les choses à sa place, qu'il s'agisse de payer ses dettes, de l'aider à ne pas perdre son boulot en mentant pour lui, de réparer ses bêtises, mais au contraire de le considérer comme responsable de sa conduite et de la manière dont il doit gérer sa maladie.
C'est reprendre notre liberté pour lui laisser la sienne.

Ce n'est pas facile, il ne faut pas se laisser submerger par la colère, le ressentiment ou les illusions. Ne pas être dupes de ses mensonges et le lui faire savoir mais sans manifester de reproches, en le laissant dans sa maladie. Il faut aussi énormément se protéger car c'est quelque chose de très dur à assumer, on se sent très vite coupable, mais il faut vous dire que c'est le seul moyen d'aider votre proche malade alcoolique à toucher son fond et à avoir enfin envie de s'en sortir. C'est aussi le seul moyen de ne pas vous laisser entraîner avec lui dans sa maladie et de ne pas devenir co dépendant.



Il va donc falloir que tu le laisses gérer seul son problème alcool, que ce soit au quotidien ou que ce soit dans ses rendez vous médicaux.
Il est grand, il est responsable, c'est à lui de se débrouiller pour arrêter de consommer ou continuer. Par contre, tu ne répares aucune des erreurs que l'alcool peut lui faire faire, si tu trouves une bouteille cachée, tu la mets sur la table, mais tu ne fais aucun commentaire.... Quand il est alcoolisé, tu l'ignores et tu vis pour toi, quand il est sobre, tu te comportes normalement avec lui. S'il entreprend un travail de soin important et qu'il s'y tient, là, tu pourras commencer à l'aider, mais pas maintenant.
Maintenant il faut que tu vives pour toi pour ne pas tomber dans la co dépendance et te laisser détruire à ton tour par l'alcool.
Le mieux serait que tu trouves un coin à toi, une pièce de la maison que tu aménages pour toi et toi seule. Tu sors avec tes enfants, avec des amis sans t'occuper de lui, tu fais les magasins, tu vas au ciné, tu vas voir des expos ou n'importe quoi d'autre mais tu vis pour toi et tu ne restes pas renfermer à attendre qu'il cuve....
Mais on va en reparler au fur et à mesure de nos posts.... smiles coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Merci à Crystal et à Shale

Message  Invictus le 30/1/2017, 22:51

coeurs

Je suis désemparée, car ce médecin, le dernier est psychiatre addictologue, je ne comprends pas qu'il le laisse s'enfoncer, car je sais pour avoir fait
moi-même une psychothérapie, qu'il faut travailler la faille qui nous bousille la vie et d'après mon mari, il ne parle ensemble que du traitement et ne vont
jamais plus loin, il ne parle pas de son enfance dévastée etc. Je ne comprends plus rien pourtant c'est un psy spécialisé et je suis sûre que mon mari y va, il revient avec ses ordonnances. Est-ce mon mari qui me ment, le médecin, ou les deux ?

pour répondre à Crystal : je peux m'échapper moi dieu merci (nous avons la chance d'avoir une maison d'Amis (bien que les amis se fassent rares, du fait de la maladie) pour m'y réfugier, je dois avouer que j'y suis souvent depuis presque 1 an et demi.

Merci à vous deux coeurs
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  cristal le 30/1/2017, 22:58

c'est super que tu aies cette possibilité de partir,ce serait bien que ta fille puisse faire un break elle aussi et peut etre qu'elle voit elle aussi un professionnel pour pouvoir parler de tout ça Crying or Very sad 
Tu ne peux pas savoir ce qui se dit dans les séances de ton mari et à la rigueur,ça n'a pas d'importance,ce sont ses soins et c'est à lui de voir qu'il n'avance pas et que sa vie est un désastre.Mais il n'a pas le droit de vous emmener dans son enfer et c'est cela qu'il va falloir  que tu lui fasses comprendre.Tu n'as qu'une vie invictus,ne la gâche pas dans l'alcool surtout quand ce n'est pas toi qui le boit Crying or Very sad
ne cherche pas à le sortir de sa maladie,cherche plutot à retrouver ta vie et à trouver par quel moyen tu peux le faire.
On va voir cela ensemble si tu le souhaites onsaidiens coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  SHALE le 30/1/2017, 23:04

Et bien ce médecin, il ne faut pas le recommander à d'autres personnes, pour ma part, je le trouve plus que léger...
Si tu as une maison d'amis, c'est parfait, construit toi un coin à toi et à tes enfants, un coin qui te corresponde et qui t'évite de d'affronter à l'alcoolisme de ton mari.... Tu ne reviens dans la maison pour le quotidien que lorsqu'il n'est pas trop alcoolisé, sinon, ça ne sert à rien de discuter avec l'alcool ,et il est très souvent entre vous deux. De plus il entend bien garder sa place...
Essaie la méthode du détachement, elle a fait parfois des miracles, j'espère qu'il en sera de même pour toi...
Bonne nuit, bisous et à demain!! smiles coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le traitement en cours et la prise d'alcool

Message  Invictus le 1/2/2017, 17:28


Merci Shale content

Est-ce que toi ou quelqu'un d'autre pourrait m'expliquer pourquoi alors dans un CSPA où il est suivi depuis plus d'un an, il n'y a rien de probant et que l'on continue à l'abrutir de médicaments qui ne fonctionnent pas ? Et que comme je le disais le psychiatre en libéral est vraiment addictologue

J'ai cet automne téléphoner à la psychologue qui le suit là-bas pour lui parler de la mise en danger (chute de l'échelle), elle m'a dit qu'elle m'avait entendu(bien que gênée par l'appel) et qu'elle n'était pas au courant et qu'elle en parlerait au médecin du centre, mon mari là mal pris mais tant pis.........son médecin apparemment n'a pas retiré le baclofène inefficace, je ne comprends plus rien car malgré tout ce qui est mis en place rien ne bouge !!!!!!!

Au tout début, il avait ramené une brochure d'un centre pour une cure, mais depuis silence radio, on en parle plus. J'ai comme l'impression d'être menée en bateau par tout le monde Rolling Eyes

Merci en tout cas pour votre écoute
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  mamou le 1/2/2017, 18:00

De mon avis, il y a d'un côté le suivi au csapa qui "diffère" probablement d'un centre à l'autre .... mais il y a aussi ton mari qui lui "doit" accepter et prendre ses soins au sérieux.

Ton mari n'a probablement pas été au fond de lui pour suivre son combat...et surtout pas à toi.... continuer ainsi c'est être dans la co dépendance de la maladie....
je ne comprends plus rien car malgré tout ce qui est mis en place rien ne bouge !!!!!!!
Les médicaments ne font pas tout... il n'y a pas de pilule miracle si la personne n'y met pas du sien et surtout si elle ne le fait pas...

onsaidiens

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  SHALE le 1/2/2017, 19:26

Tout d'abord ton mari te dit que ce qu'il veut bien te dire. Si rien n'avance c'est qu'il n'a aucune envie de se soigner, il va au CSAPA pour se donner bonne conscience et peut-être te rassurer, mais s'il ne s'investit pas dans les soins, ça ne servira à rien, les médicaments encore moins, car comme je te l'ai dit les prendre alcoolisé détruit leur efficacité...
Une cure fermée serait sans doute la meilleure solution, mais il faut que ce soit lui qui le décide, sinon ce n'est pas la peine..
Là, pense à toi et rien qu'à toi, ne te préoccupe pas de ce qu'il fait pour se soigner, c'est son problème à lui...Laisse le gérer ça!!! smiles coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le détachement

Message  Invictus le 1/2/2017, 23:56


Merci à Mamou et Shale,

Je pense que même si je connais le détachement, j'ai lu les textes, je n'arrive tjs pas à l'appliquer, j'ai l'impression dans ces cas-là de commettre le
délit de non assistance à personne en danger, lorsque je suis dans la maison d'amis, je ne peux m'empêcher lorsque je vois que la lumière brille encore
dans la maison principale et que je sais qu'il a bu, d'aller vérifier qu'il est dans le canapé endormi (stone plutôt), que le chien est bien là et que tout va bien, je contrôle car il avait déjà oublié le chien dehors, et il aboyait etc.

Il faut donc le laisser faire et vivre comme des colocataires, mais comme cette situation lui convient, j'ai l'impression de lui donner mon accord, pour que tout continue comme cela indéfiniment et qu'il ne comprenne jamais le MAL qu'il fait à sa famille. Même notre chien vient se réfugier vers moi, lorsqu'il voit son Maître ivre mort dans le canapé confused

Bref, je crois que j'ai du chemin à faire encore.
Sinon, j'essaie de retrouver un job, après plus de 15 ans d'interruption, cela va être coton, mais j'ai déjà postulé à une offre, et je suis allée chez le coiffeur dans la perspective d'une réponse pour un entretien, l'espoir fait vivre Chut! Sinon, il revient demain et j'ai déjà peur du Week-End !!

Bonne Nuit beaux rêves
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  Crystal_ine le 2/2/2017, 01:30

Rebienvenue sur Onsaide. Pour la codépendance, il faut y aller une étape à la fois. Je sais que ce sera difficile, mais tu pourrais essayer de repousser le moment où tu vas vérifier où ton conjoint est un peu plus chaque jour. Il faut que tu en arrive à le laisser cuver seul sans te soucier de ce qui pourrait lui arriver.

Pour commencer, tu devrais lui dire, lorsqu'il est sobre, que tu ne parleras plus avec l'alcool, que s'il boit, tu vas faire autre chose, aller dormir dans la maison d'amis, tu ne lui répondras pas, mais que s'il a envie de faire des activités avec toi, ce sera sans alcool.

Autre chose, je ne pense pas que tu assistes aux rencontres de ton mari avec son psy, et bien il peut te dire ce qu'il veut, ce qui l'arrange, puisque tu ne peux pas vérifier ses dires. Moi, je pense que ton mari a un bon suivi, mais qu'il refuse de faire ce qui lui est demandé. Et s'il dit n'importe quoi avec toi, il est très bien capable de dire n'importe quoi aux professionnels. Ils ont bien des tours dans leur sac les MA.

C'est pourquoi tu dois te protéger de l'alcool le plus possible pour ne pas être atteint. Tu ne peux pas contrôler ce qu'il boit ni ce qu'il fait sous alcool. S'il tombe, ne le relève pas, s'il s'endort sur le plancher, laisse-le dormir là, il n'aura pas le choix de se rendre compte des problèmes causés par l'alcool. S'il sait que tu ne seras plus là pour le secourir, il se pourrait que ça le fasse réfléchir.

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  cristal le 2/2/2017, 14:37

j'ai l'impression de lui donner mon accord, pour que tout continue comme cela indéfiniment et qu'il ne comprenne jamais le MAL qu'il fait à sa famille

c'est là où tu te trompes,c'est au contraire en réparant ses erreurs que tu cautionnes son alcoolisme en faisant comme si tout était parfait,si au contraire,tu le laisses dans ses bourdes,si tu t’éloignes,si plus personne ne lui parle quand il a bu,alors là,il se rendra compte que l'alcool est entrain de détruire sa vie.
Quand un MA se réveille dans son lit et que tout est propre autour de lui,il se dit"chic,je n'ai fait aucun dégâts,je peux recommencer puisque cela ne gène absolument pas ma vie" parce qu'il ne sait pas qu'une bonne fée à tout rangé;qu'elle l'a mis au lit et qu'elle a fait en sorte que rien ne rappelle l'alcoolisation de la veille,le MA ne se souvient pas de la veille noon Par contre,si il se réveille par terre,en ayant froid,avec son verre à moitié plein,des bouteilles partout et de la casse alors là,il va se prendre une bonne claque et réfléchir tu comprends??
tu ne l'aides pas en étant aux petits soins pour lui,au contraire,sans le vouloir,tu nourris sa maladie Crying or Very sad ce n'est pas de l'abandon,c'est lui donner les moyens de voir en face les dégats de l'alcool et aussi le mal qu'il fait aux autres,c'est ça qui peut lui faire comprendre qu'il faut qu'il arrête
c'est plus clair là?? coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Néant !!!

Message  Invictus le 2/2/2018, 23:02

Bonsoir à toutes,

Après de longs mois sans nouvelles, ici c'est à nouveau le Ras le Bol, mon mari qui avait essayé une thérapie ambulatoire sans aucun effet a tout stoppé depuis juin 2017, et actuellement je ne trouve plus malgré le détachement appliqué aucune solution pour essayer de voir un avenir possible heureux !!

Je ne sais plus comment aborder cette maladie, qui arrive à tuer tous les sentiments, toutes les envies...........

J'ai besoin d'y voir clair mais je n'y arrive plus !!!  Embarassed
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  cristal le 3/2/2018, 07:36

On va t aider à y voir plus clair invictus.je suis à l’an bourre pour aller bosser mais je reviens vite et tu vas avoir d autres membres qui vont te répondre.il est encore tôt pour un week end:D
A tout à l’heure,n’en t.inquiete pas’on Va trouver une solution ensemble:onsaid:

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  SHALE le 3/2/2018, 11:31

Tu as bien fait de revenir. Il y a un moment où l'alcool c'est aussi la mort du couple. Quand le conjoint, sorti de la dépendance n'en peut plus, il ne reste plus beaucoup d'autres solutions que de se séparer.
Est-il violent, agressif ? N'envisage-t-il plus du tout de se soigner ?

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  Crystal_ine le 3/2/2018, 13:54

Il arrive en effet, que le conjoint n'en puisse plus de vivre ainsi. Un jour, j'en ai eu assez et je lui ai dit que je ne pouvais plus vivre en présence de l'alcool et de le voir se détruire. Même si nous avions encore des sentiments l'un pour l'autre, je suis partie et on s'est séparé. La paix que j'ai retrouvé dans un lieu sans alcool a été très rapide. Je n'avais plus ce stress de le voir tituber, parler de manière incohérente, entendre le son du décapsulage des bouteilles, etc. J'avais de la peine, parce que je l'aimais toujours, mais le cratère qu'avait formé l'alcool, je ne pouvais plus le supporter, c'était rendu impossible, j'allais y laisser ma peau si je restais.

Mais, cette décision, il ne faut pas la prendre à la légère et si ce n'est pas ce que tu envisages, ça t'appartient. Tu dois faire des choix pour toi, mais pour bien vivre avec l'alcool que consomme ton mari. 

Peut-être pourrais-tu nous dire ce que tu fais lorsqu'il est sous alcool pour toi. Est-ce que tu sors, tu te retires dans une pièce. Quelle activité fais-tu pour oublier qu'il est en train de boire? 

Car là, tu dois te centrer sur toi-même.

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  mamou le 3/2/2018, 17:17

Nous sommes à ton écoute .... ensembles nous allons y voir plus clair  coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  Invictus le 3/2/2018, 19:07

content

Pour répondre à vos questions, je crois avoir réussi à appliquer le détachement (pas de reproches, il gère son alcoolisation, je change de pièce), il n'est pas violent ni agressif juste très dépressif mais on dirait qu'il prend son parti du fait que je m'éloigne, mais le problème c'est que quelque part, j'attends toujours au fond de moi ce fameux déclic qui n'arrive pas.

La seule explication que j'ai eue sur l'arrêt du traitement c'est que cela ne fonctionnait pas (le baclofène le faisait s'endormir comme une masse dans le canapé dès 21heures), le psychiatre (pas bon dixit Monsieur)!! Depuis lorsque je lui demande ce qu'il compte faire, à part cela ne sera pas toujours comme cela, je n'ai pas de réponse.

Pourtant, il assure toujours au niveau travail (pourtant la semaine c'est Ricard dès 18heures jusqu'à 23h30 et il se lève à 7 heures pour aller travailler).

Ma fille de bientôt 15 ans, ne veut plus déménager elle s'est fait un réseau d'amis à d'excellentes notes au collège et n'envisage pas de perdre son confort et son cadre de vie pour me suivre si je devais quitter son père (je suis mère au foyer depuis son adoption et à 50 ans mes chances de trouver un travail sont faibles). Et comme je suis très proche d'elle cela serait pour moi un crève cœur de la quitter. Bref, tout est très compliqué, car je pense que je suis non seulement dépendante financièrement mais certainement que j'ai aussi une peur bleue de l'Avenir. J'ai encore des sentiments pour lui mais qui vont certainement finir pas disparaître...... J'ai tout simplement PEUR de tout perdre, de perturber notre fille qui aime son Père (même si elle connaît sa maladie, elle applique elle naturellement le détachement). Bref, Merci encore, cela me libère de pouvoir poser mes nombreux cailloux ici. Je reviendrai plus tard.
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  mamou le 3/2/2018, 19:28

Arrives tu à discuter avec lui lorsqu'il est sobre?  
As-tu aussi à ton domicile un endroit où tu peux te "réfugier", un petit cocon rien qu'à toi?

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  cristal le 3/2/2018, 21:00

A 50 ans,tu es encore jeune et tu peux parfaitement trouver un travail,ne serait ce qu'un mi temps,pas forcément pour gagner de l'argent même si cela serait un plus pour toi de ne pas dépendre de lui,mais pour pouvoir sortir de ta maison et te faire une vie sociale qui te permettrait de ne plus penser à l'alcool.
Pour le moment,il n'est pas question que tu quittes le domicile,mais il faut que tu puisses avoir un lieu pour te ressourcer et pour te protéger de l'alcool.
Il a pris du baclo mais a t'il fait une thérapie pour trouver la faille??le baclo seul ne sert pas à grand chose,il peut aider à gérer les envies mais ce n'est pas un médicament miracle qui guérit l'alcoolisme.
Mais ça,c'est son souci,le tien est de retrouver une sérénité dans ta maison et dans ta vie et de ne plus être impactée par son alcool.Une fois que tu arriveras à vivre "bien"malgré l'alcool et que tu arrêteras d'attendre le fameux déclic qui t'empêche d'avancer,alors tu auras sans doute une autre vision de ta vie et de ton avenir.
Dans le cas où une séparation devienne la seule solution,tu peux aussi trouver un logement dans la même ville pour ne pas perturber ta fille,il y a des tas de solutions pour ne pas être obligée de rester dans un enfer dont tu ne veux plus  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  penel le 4/2/2018, 09:48

Bonjour Invectus,

J'espère que ça va aujourd'hui. Je sais que cette vie n'est pas facile. Tu sais ta fille, elle a 15 ans aujourd'hui, mais il faut aussi qu'elle pense à son avenir et au tien par la même occasion. Parce qu'à ce train, là, de toute façon, avec la maladie de l'alcool, vous allez tout perdre. J'en sais quelque chose, je suis en plein dedans. Je pense que ta fille n'est pas réellement consciente du problème. Elle a ses amis, sa maison, toi. Mais toi, tu y as pensé ? Qu'est ce que tu vas tourner avec un alcoolique une fois qu'elle aura 18 ans et qu'elle sera partie ? Le Baclofène, mon mari en a pris, sauf que quand ils boivent, les médocs n'ont aucun effet sur eux. C'est comme s'ils faisaient rien pour se soigner. Encore pire s'ils ne sont pas suivis. Les médecins s'en foutent, ils sont pas au premier rang. Trouves toi un travail à mi temps. C'est possible. Inscris-toi dans une agence intérim, tu peux travailler comme agent de production, faire des ménages, garder des enfants. Faire un stage, une formation. Et crois-moi, tu seras plus un modèle pour ta fille que son père pour elle. Bien sûr, elle aime son père et je suppose que tu aimes ton mari. Mais il faut que tu te bouges, maintenant ! Expliques à ta fille ce qui se passe et elle comprendra, elle te soutiendra et tu te sentiras mieux pour bouger. coeurs
avatar
penel
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je reviens vers vous

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum