Navigation










Forum


















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 13 Invités :: 2 Moteurs de recherche

ese34, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  mamou le 22/1/2018, 15:42

Serais tu la version féminine de Pierre Richard?  mort de rire mort de rire

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 22/1/2018, 16:15

Mamou j'adore Pierre Richard! Very Happy "La chèvre" c'est un de mes films cultes Very Happy Et oui, je crois bien que j'ai des points communs avec lui : la maladresse (physique et verbale) et la poisse! Very Happy
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 25/1/2018, 02:25

Pas de réponse de mon ancien psychiatre à mon mail! Le connaissant, il répond vite ou pas du tout. Là ce sera sans doute pas du tout et je râle Rolling Eyes Il pourrait au moins me dire "merde" ou de m'adresser à mon nouveau psychiatre! Je déteste quand on me laisse dans le vide! grosse colère

Dans le même temps je commence à me sentir peu à peu un peu plus en confiance avec mon nouveau médecin traitant. En tant que médecin je n'ai jamais rien eu à redire! Ce que je lui reproche c'est de ne pas être à l'écoute et d'être expéditif. Mais on ne peut pas tout avoir Rolling Eyes Je dois sûrement faire le deuil de ce généraliste exceptionnel que j'ai connu pendant plus de 15 ans à Bruxelles. 
Mais mon généraliste de Waremme m'a épatée quand il m'a dit qu'il s'était renseigné sur le TDA/H qu'il connaissait très peu. "Tout à fait vous ça!" m'a-t-il dit, et merci, je ne connaissais pas. Mais faites gaffe en allant promener ce grand chien là, je comprends bien que vous avez besoin de vous dépenser physiquement, mais vous êtes impulsive aussi, alors attention avec ce chien... Mais ce chien est une crème! Mon médecin m'a dit : "Crème ou pas, vous êtes impulsive et vous allez vous déchaîner avec ce chien. Je ne voudrais pas avoir à vous recoudre encore une fois!"
Merci, message bien reçu smiles
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 25/1/2018, 10:52

Oui, le médecin te connaît bien. Pour promener les chiens, contente toi des caniches!!! mort de rire

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 26/1/2018, 21:54

Very Happy  Ce chien est vraiment très gentil! Mais fougueux... je ne risque sûrement pas de morsure, par contre si je me mets à vouloir courir avec lui, c'est un vol plané que je risque!  Very Happy

Par contre, ma petite blessure au front ne semble pas très bien guérir, depuis une petite semaine elle devrait être sèche mais elle reste comme humide et suinte Rolling Eyes Et on est vendredi soir... super! Je verrai demain après la douche et une nouvelle application de désinfectant. Je ferais peut-être mieux maintenant de la laisser à l'air libre plutôt que de "macérer" sous un sparadrap? Qu'en pensent les infirmières parmi vous??
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  cristal le 26/1/2018, 22:17

tu mets du desinfectant et tu fermes la plaie,si c'est encore ouvert,tu vas y foutre encore des microbes!!vérifie qu'il n'y ait pas du blanc sur ta plaie,ça peut etre de la fibrine et ça,ça empêche la cicatrisation

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 26/1/2018, 22:23

Ok, merci Cristal! petits coeurs

La plaie est fermée puisque ça a été suturé lundi matin, c'est déjà ça... 
C'est encore assez douloureux quand je touche légèrement, mais je suppose que c'est dû au choc, enfin au coup je veux dire.

Que misère quand on est la fille de Pierre Richard hein! Very Happy
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  cristal le 26/1/2018, 22:28

ah,ok,c'est suturé!! alors c'est parfait.Dans ce cas,effectivement,tu peux laisser à l'air et mettre du desinfectant.
si tu sors,il vaut peut etre mieux que tu fermes la plaie si ça suinte encore  petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 26/1/2018, 22:57

Ok, merci ma belle! petits coeurs

Je sais aussi qu'on ne peut pas s'exposer au soleil avec une cicatrice toute fraîche... mais en cette saison en Belgique et avec le ciel épais et gris que nous avons, je pense que ça ne craint rien! Very Happy
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 27/1/2018, 00:52

A part ça, j'avoue honteusement que je n'ai pas osé me rendre à mon cours d'anglais ce vendredi après-midi Embarassed
L'angoisse est montée depuis le matin et allant crescendo. Peur de ne pas assurer, peur de passer pour une qui n'a pas le niveau, des flash-baks me sont revenus de mon ancien boulot où par exemple un collègue m'a dit que je n'étais même pas capable de faire des photocopies correctement. 
C'est dingue, ça date d'il y a plus de dix ans et ça me colle toujours à la peau Crying or Very sad J'en rêve d'ailleurs encore toujours régulièrement.
Mais quand ça va s'arrêter? Et que faire?
Je suis face à une trouille, une peur au ventre contre laquelle je me sens désarmée. Je m'en veux, j'enrage de ne pas pouvoir passer au-dessus. Allez, un "bête" cours d'anglais quoi... 
Moi qui voudrais postuler pour un boulot, ça me fiche à terre car je me dis que je vais merder dès les premières secondes Crying or Very sad
Peut-on parler de PTSD après plus de dix ans? (PTSD = état de stress post-traumatique). J'en ai pas mal de symptômes. Mais après tout ce temps? 
A voir avec ma psy et mon psychiatre... Aucun des deux n'a évoqué cette possibilité, mais je suis tellement "fière" et à toujours vouloir me montrer sous mes bons côtés, sous mes côtés de celle qui veut aller de l'avant, que je n'ai en fait pas parlé de ces symptômes.
Parce que pour moi, le PTSD c'est pour ceux qui reviennent de la guerre et qui ont vu et vécu des horreurs....
Et pourtant je suis la première à dire qu'on ne peut pas comparer une souffrance avec une autre Rolling Eyes
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 27/1/2018, 11:44

On ne peut pas comparer une souffrance avec une autre, mais les résultats peuvent être les mêmes. Oui c'est possible que tu souffres encore de PTSD, même longtemps après, mais tu ne l'as jamais vraiment travaillé, si ????
Là, tout ce qui te demande de te mettre en avant et en t'investissant dans quelque chose, si ça se rapproche d'un travail, tu ne peux plus. Il va pourtant falloir que tu arrives à franchir cette marche, elle est haute, mais il faut que tu essaies peu à peu de la franchir. Commence par des choses moins compliquées peut-être..Quoique l'anglais, tu le parles déjà bien, ça ne devrait pas te poser de problème....
Mais tu t'es créé aussi une personnalité, dans ta tête, une personnalité qui te convient, qui est ce que tu voudrais être, et tout ce qui risque de mettre à terre cette personne , te mets en danger! A chaque fois, tu recules devant l'obstacle pour ne pas prendre ce risque.. En ce moment tu es en équilibre sur une planche où tu te sens à peu près bien, mais il faudrait peu de chose pour que tu bascules d'un côté ou de l'autre.
Alors, étudie les deux possibilités. Vois ce qui se passerait si en cours d'anglais, tu semblais mauvaise, les autres ne te comprenaient pas ou que sais-je . Que t'arriverait-il?
Et tu vois ensuite si tout se passait bien, si tu avais un bon niveau et si le cours pouvait t'apporter des connaissances supplémentaires....
Mais essaie de visualiser les deux situations jusqu'au bout. Dans le cas de la première, que se passerait-il pour toi ????

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 28/1/2018, 01:34

Shale, je crois que tu as tout compris! petits coeurs
Effectivement je n'ai jamais travaillé ce PTSD, car je n'avais pas du tout conscience d'en avoir un. C'est une amie que j'ai revue il y a des mois qui a tout de suite mis le doigt dessus. C'est Florence, une ancienne amie de mon ex amie Michèle qui, à l'époque où elle a viré Michèle de sa vie, avait viré aussi toutes les connaissances communes, dont moi. J'ai fait un tas de recherches pour la retrouver, car je l'aimais vraiment bien cette nana. Quand je l'ai retrouvée, elle venait de terminer ses études de psycho à l'université... concernant Michèle on était d'accord : perverse narcissique. Et quand je lui ai spontanément parlé de ma peur panique de retravailler malgré que j'en ai super envie, elle m'a parlé de PTSD et ça m'a fait "tilt".
Donc maintenant je veux travailler ça avec ma psy et ça tombe bien : c'est dans ses cordes! super
Et j'espère que ça ira vite, car j'en ai marre de cette situation où je suis sur la Mutuelle, où je suis frileuse socialement avec les gens que je ne connais pas, etc.

Si je me montrais mauvaise au cours d'anglais, bah, d'un point de vue rationnel je pense que personne ne me traiterait de stupide ni de nulle! De plus, je pense aussi qu'il est un peu normal que je sois parfois larguée puisque le cours a commencé en septembre, alors forcément dans les extraits de littérature anglaise je suis un peu paumée puisque je ne connais pas le début du roman. C'est comme si j'ouvrais n'importe quel roman en français au milieu du bouquin, je serais paumée aussi.
Et si le cours peut m'apporter des choses alors c'est tout bénéfice, même si ce n'est pas sûr que ça me servira dans ma vie professionnelle. 

Il faut que je prenne mon courage à deux mains et que je retourne vendredi à ce cours, sinon je n'oserai plus Rolling Eyes 

En plus, j'ai proposé à mes amis et à ma famille de se cotiser pour m'offrir un énorme dictionnaire anglais-français pour être à la pointe. Alors autant qu'il serve! smiles

Merci pour tes mots Shale petits coeurs
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum