Navigation











Forum



















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 21 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Stepwilson, VMARGUERITE, zabou83

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  cristal le 5/1/2018, 10:00

A voir surtout avec ton doc...coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 5/1/2018, 11:48

Oui Cristal, j'ai saisi le message Very Happy
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  mamou le 5/1/2018, 20:26

Ce que dit cristal pour "l'ordre" entre travail et sommeil.... je suis pour...

Qu'est ce qui t'empêche d'essayer?
Qu'as tu à perdre? rien je pense  smiles

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 17/1/2018, 18:48

Hello les zamis! petits coeurs
Hum, pas évident de faire cette "faute" de français avec un Mac qui me corrige toujours et sans foutre le bazar dans mes fenêtres de navigation parce qu'il râle, mais cette salutation est un peu ma signature smiles

Ma vie a vraiment changé depuis que j'arrive à dormir la nuit et donc à profiter de mes journées! Parfois je mets longtemps à m'endormir (1h ou 2) mais au moins je ne passe plus de nuits blanches. Je ne me retrouve plus à désespérer quand j'entends mon voisin partir travailler alors que je n'ai pas encore pu fermer l'oeil. 
Je ne suis pas encore dans une forme olympique, je sens que j'ai encore beaucoup de fatigue à récupérer. Des années de manque de sommeil ça laisse des traces Rolling Eyes

Ma nouvelle (ancienne) psy a très bien compris mon souci : pour dormir, je n'arrive pas à "lâcher prise". Je reste dans un état d'hyper-vigilance. Je vais donc travailler ça avec elle, parce que même si mon médoc actuel m'aide beaucoup, je sais que mes insomnies sont le symptôme de quelque chose. L'avantage c'est que je sais de quand ça date, c'est déjà un début de piste. 

Je suis vraiment heureuse d'avoir décidé de retourner la voir, encore une fois je m'en veux de ne pas l'avoir fait plus tôt Rolling Eyes 
Ses séances sont nettement plus chères que mon ancien psy et je me tape 45 minutes de route, mais au moins j'avance! Ce qu'elle me dit me percute tout de suite, et me booste. Elle me connaît depuis environ 20 ans, elle connaît toute mon histoire, alors quand elle me dit quelque chose je sais que c'est en connaissance de cause.
De plus, et ça c'est sans doute très personnel, elle a une façon de mener sa thérapie avec sa personnalité propre et j'y ai tout de suite accroché il y a 20 ans : elle a l'art de manifester beaucoup de bienveillance et d'empathie, et pour moi ça fait partie intégrante de ma thérapie. 

Maintenant je vais aussi travailler avec elle ma frilosité sociale et ma peur panique de me retrouver liée à un contrat de travail. Travailler tout ce que ce harcèlement moral d'il y a plus de dix ans a détruit en moi et que seule je n'arrive pas à dépasser.
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  cristal le 17/1/2018, 21:02

Et bien ce sont de très bonnes nouvelles tout ça Lisa super comme quoi,la première étape à réparer etait bien le sommeil,le reste va couler de source petit à petit  Very Happy coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 17/1/2018, 21:36

Cristal, oui le sommeil était la première chose à traiter, malgré tout ce qu'on m'a dit et tout ce que j'ai pu entendre de contraire. Je ne pouvais plus continuer en étant tout le temps crevée et incapable de rien foutre.
Je n'en pouvais plus.... je ne pouvais tout simplement plus! 
Maintenant je récupère, mais je sens que ça se fait doucement. J'ai encore des coups de fatigue mais de moins en moins. 
Oui j'espère que le reste va couler de source smiles
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 17/1/2018, 21:40

Un signe qui ne trompe pas : ma Babou revient dormir avec moi, et elle dooooort! smiles Dans le même temps, quand elle vient se blottir près de moi ça m'apaise et ça m'oblige à moins bouger, du coup je finis par m'endormir avec elle dans mes bras et c'est le rêve petits coeurs
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Mina34500 le 17/1/2018, 22:42

Lisa a écrit:Hello à tous! Ca fait un bail smiles Presque 2 ans que j'ai quitté Bruxelles pour Waremme près de Liège. Pour l'instant j'ai toujours le même psychiatre à Bruxelles, à Uccle, 1h30 de route.... j'en cherche un(e) plus près de chez moi mais j'ai du mal à le quitter, car il me connaît bien et que j'ai une totale confiance en lui. Il m'a fallu aussi changer de médecin traitant.... J'ai pris au plus près, celui qui consulte dans ma rue. Très bon médecin pour les maladies physiques, mais pour le reste, ça craint. J'ai voulu établir une relation de confiance avec lui, je lui ai tout dit, mais lui, il expédie ses visites en 10-15 minutes. Je suis sortie de mon RDV ce soir avec lui super énervée! Il m'a répété qu'en matière d'alcool je m'y connaissais mieux que lui etc. Soit. Mais il a ajouté que tous les alcooliques sont des menteurs et que je triche certainement. Je lui ai dit "non, c'est plus nuancé que ça, et en ce qui me concerne je ne mens pas à mes soignants". Il ne m'a pas crue :-( Ensuite au sujet de mes insomnies, il a déclaré qu'avec 2 Trazodone (Trazolan) il est impossible que je ne dorme pas.... j'ai pourtant l'expérience inverse. Il m'a dit : je suis sûre que vous dormez mais que vous ne vous en rendez pas compte!" Je lui ai dit que parfois, c'est vrai, je me souviens d'un rêve, ce qui veut dire que j'ai dormi au moins quelques minutes mais d'un sommeil léger.... et que d'autres fois je me retourne dans mon lit jusqu'aux petites heures. Et là il me sort : "Vous n'avez pas de problème de sommeil, vous utilisez les médicaments pour autre chose". Ouille, cette affirmation m'a encore plus énervée.... mes yeux bruns sont devenus noirs et je me suis avancée vers lui en lui disant : "Arrêtez vos suppositions et vos affirmations et écoutez-moi un peu, je prends mes médicaments au moment d'aller au lit, sans attendre de planer ou d'être "shootée" si c'est ce que vous croyez! Mon but et mon rêve est de m'endormir rapidement et de passer une nuit normale. Rien à faire, il n'a rien voulu entendre, il est resté campé sur ses positions. Pffffff que je regrette mon médecin traitant à Bruxelles qui était bien plus à l'écoute, bien plus subtil, et avec qui j'avais une relation de confiance. Ce n'est pas impossible que je retourne un de ces jours le voir à Bruxelles, en attendant de trouver mon bonheur à Waremme et environs. Rhaaaaa mais comment il y a moyen d'être médecin généraliste et d'être aussi maladroit et pas à l'écoute? Au moins il a reconnu que je m'y connaissais mieux en alcoologie que lui, c'est déjà ça, au moins on ne se chamaille plus sur ce sujet. Mais pour le reste.... il me fait regretter mon médecin traitant à Bruxelles! Tellement aussi je me sens jugée par lui.... il me dit "Tiens, je ne vous vois jamais le matin mais toujours en fin de journée, c'est parce que vous avez bu ou parce que vous dormez toute la journée!" Je lui réponds "Ni l'un ni l'autre, mais je prévois toujours en cas d'insomnie et de récupération diurne". Lui : "Vous ne savez tout simplement pas vous lever, vous ne travaillez pas et vous en profitez!" Moi, outrée, je me suis levée, j'ai payé ma visite, et au lieu de lui serrer la main doucement, tellement énervée je l'ai prise fermement et j'ai donnée une secousse musclée....

Mais quel conar !!!!! Le mien auj idem il m à expédiée en dix minutes quand j ai voulu résumé ma situation même de façon très conduises et à changé de sujet ! Bref je n attends rien de lui tous les généralistes n ont pas cette capacité d écoute
Mais alors celui la quel conar ca me met en colère ton post !!!! Oser dire ça balancer ça comme ça c est scandaleux humiliant
😡

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Mina34500
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 06/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 18/1/2018, 00:19

Mina, c'est bien triste, et c'est hélas classique... tous les médecins généralistes ne connaissent pas bien la maladie alcoolique. Là tu reprends mes propos, et heureusement j'ai pu trouver une forme de dialogue avec mon médecin... il dit que je suis experte pour la maladie alcoolique et que je m'y connais plus que lui. On a du coup trouvé un terrain d'entente, CAD entre ses connaissances médicales et mes connaissances de la maladie. J'ai beaucoup de chance qu'il y soit ouvert, même si ce n'est qu'à moitié... Je dois sans doute être sa première patiente malade alcoolique qui bouscule ses principes et ses croyances smiles 
Je pars du principe qu'entre un patient et un soignant il s'établit une sorte de partenariat, et une relation de confiance. J'ai toujours tout dit à mon doc... quitte à encaisser ses critiques et ses jugements quand il ne comprenait pas. Je n'ai jamais lâché... ça aura mis plus de 2 ans, mais là je pense que ça va, il a plus ou moins compris comment je fonctionne, et il a eu l'humilité de reconnaitre que je m'y connais mieux que lui en matière d'addictions, là enfin il m'écoute...
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 18/1/2018, 11:50

Pour ma part, à tous les généralistes que j'ai eu, j'ai du expliquer le phénomène de dépendance, aucun ne connaissait... Je l'ai fait volontiers mais les médecins ont tout de même baissé dans mon estime, ils soignent des malades alcooliques et ils ne connaissent pas cette maladie, c'est tout de même un peu léger.... Si c'est le malade alcoolique qui doit faire ses propres consultations, on partage le prix en deux!!! Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  cristal le 18/1/2018, 14:33

les médecins généralistes sont ,comme le nom l'indique,généraliste ce qui veut dire qu'ils ne connaissent aucune maladie grave vraiment à fond et la MA est une maladie très spécifique alors normal qu'ils ne la connaissent pas MAIS,quand on ne connait pas,on ne juge pas,on ne donne pas de traitement au pif,on oriente vers ceux qui s'y connaissent et c'est là qu'ils pêchent parce qu'ils donnent des conseils qui ne sont pas adaptés,parfois car certains reconnaissent leur manque de connaissance et renvoient leur patient vers des alcoologues.
Mais l'écoute et la compréhension sont tout de même l'étape la plus importante pour le malade,savoir qu'on les prend au sérieux,que l'on comprend leur mal être et que ne c'est pas de leur faute.
La MA est trop complexe pour être détaillée en profondeur dans le parcours du médecin généraliste mais vu le nombre toujours croissant de malades,peut être que cela va enfin changer et que le sujet sera un peu mieux étudié!!! petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 19/1/2018, 21:20

Cet après-midi je suis allée à mon RDV avec mon psychiatre. Il m'a trouvée plus alerte et avec une meilleure mine, bah oui depuis que je dors correctement ça aide! smiles Il m'a dit que je parlais vite... mais ça, c'est parce que les consultations durent 30 à 40 minutes et que ça me parait toujours court, alors je lui ai dit qu'il fallait bien que je mette à profit le temps qui m'est imparti! Ca l'a fait rire Very Happy
Pour en revenir aux généralistes, quand on leur parle d'alcool, pas mal d'entre eux prescrivent des anxiolytiques style Xanax (Alprazolam) en recommandant toutefois de ne pas les mélanger à l'alcool. Justement j'ai posé la question à mon psychiatre : "Pourquoi faut-il être prudent en prescrivant des anxiolytiques ou des calmants à des personnes alcooliques même abstinentes depuis longtemps?" D'après lui, c'est parce que ces médicaments peuvent donner envie de boire... AH BON! C'est bien la première fois que j'entends ça, alors qu'on utilise justement le Valium pour le sevrage Rolling Eyes En développant un peu, il m'a expliqué que ce type de médicaments (y compris le Valium) ont une demi-vie courte (demi-vie = grosso modo durée d'action, d'effet), et qu'il est nettement plus indiqué de donner un médicament à demi-vie longue. 
Je lui ai aussi demandé si le fait d'avoir eu une accoutumance et/ou dépendance augmentait le risque et la rapidité à développer une accoutumance et/ou dépendance à ces médicaments. Il m'a répondu que oui, car ces médicaments agissent en gros sur les mêmes récepteurs cérébraux que l'alcool. 
Bon! Voilà enfin une explication sérieuse! Enfin j'espère smiles

Sinon oui, les généralistes qui ne s'y connaissent pas bien en maladie alcoolique feraient mieux de se limiter à l'écoute et à l'orientation, et à préconiser des examens réguliers pour surveiller l'état de santé, ne serait-ce que par prise de sang.
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 19/1/2018, 21:41

Je ne comprends pas bien la réponse de ton médecin. l'alcool potentialise l'effet des médicaments psychotrope , c'est à dire où il supprime leur efficacité ou il la décuple, ce qui n'est bon ni dans un sens, ni dans l'autre.
Conseille à ton médecin d'ouvrir google, il aura toutes les explications sur la potentialisation avec l'alcool....
Il est un peu limite ton médecin, je trouve....Tu es sûre qu'il a bien son diplôme ????

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 19/1/2018, 22:33

Shale, je crois qu'on ne se comprend pas bien là, ou je me suis peut-être mal exprimée Rolling Eyes

Mon psychiatre me parlait des médicaments en-dehors de la consommation d'alcool, sûrement pas en présence de celui-ci. 
Qu'est-ce qui te chipote? Tu peux préciser? Je vais essayer de te répondre, et si je ne peux pas, je me renseignerai.
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 19/1/2018, 22:36

Alors si c'est en dehors de toute alcoolisation, ces médicaments, je n'ai jamais entendu dire qu'ils donnaient envie de boire, je ne suis pas médecin, mais j'en fréquente pas mal et c'est la première fois que j'entends ça!!!! Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 19/1/2018, 22:57

Ah ok! Ben moi aussi j'ai tiqué, c'est pour ça que j'ai écrit "AH BON!" en majuscules. 
S'il m'avait dit qu'un malade alcoolique risquait de "changer de comptoir" pour adopter ces médicaments et en abuser, j'aurais mieux compris. Mais c'est bien la première fois de ma vie que j'entends que ces médicaments donnent envie de boire Rolling Eyes
A sa décharge, je lui ai posé la question en fin de séance alors qu'il était déjà debout pour me dire au revoir, alors il a peut-être pris un raccourci malheureux. 
Je lui remettrai le sujet sur le tapis en février lors de notre prochain RDV, à moins que mon impatience légendaire me pousse à envoyer un mail à mon ancien psychiatre cligner En effet, en Belgique en tous cas, à l'heure actuelle beaucoup de médecins ont un secrétariat et peu sont joignables directement. Mon ancien psychiatre de Bruxelles a une adresse email, et peut-être qu'en tant qu'ancienne patiente il acceptera de me répondre.

Pour la petite histoire, depuis des années j'ai toujours du Xanax (Alprazolam) sous la main, dont je suis loin d'abuser, et qui ne m'a jamais donné envie de boire. Comme tu sais, je suis de nature anxieuse, angoissée, et j'en ai pris un hier soir... tu vas rire! Et tu peux te foutre de ma G. je ne t'en voudrai pas! Very Happy
Hier soir je regardais "Esprits Criminels". Série policière bien flippante, et voilà que j'entends à deux reprises un bruit assez fort et bizarre venant du dehors. Ca commençait déjà à m'inquiéter... Le temps que je me retourne vers la baie vitrée pour voir un gros éclair dans le ciel noir, j'ai compris que c'était un orage mais je faisais déjà 20 de tension Very Happy
C'est très con hein... l'été les orages ne me font rien, au contraire j'aime bien regarder les éclairs zébrer le ciel, et même si ça pète fort je n'ai pas peur. En plein hiver par contre, c'est comme si c'était anormal et menaçant, donc j'ai commencé à flipper! grande peur
C'est con, c'est irraisonné, mais c'est comme ça siffler
J'ai honte, car beaucoup de chats ont peur de l'orage, mais Babou elle s'en fout, elle dormait, pendant que moi sa môman j'étais super mal à l'aise! rigolade
1h après je n'étais toujours pas rassurée, alors j'ai pris un Xanax avant d'aller dormir Rolling Eyes

Je n'ai évidemment pas eu envie de boire, juste de me tranquilliser et de pouvoir dormir smiles
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 20/1/2018, 00:42

Shale, je parie que tu t'en doutais, je n'ai pas pu attendre! Very Happy Je viens d'envoyer un mail à mon ancien psychiatre de Bruxelles. 
J'espère qu'il prendra un peu de son temps précieux pour me répondre, et bien évidemment je vous ferai part de sa réponse! 

Reste le Baclofène. Mon psychiatre actuel a encore cité ce médicament comme étant (si j'ai bien compris) indiqué pour le sevrage alcool. Mais encore une fois on en a parlé si vite et si brièvement que ce n'est peut-être pas ce qu'il a voulu dire. 
Le Dr Olivier Ameisen prétendait que le Baclofène lui évitait les crises de manque.
Moi j'attrape des boutons quand on me parle de ce médicament... On en a assez parlé et tu sais ce que j'en pense!
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 20/1/2018, 12:14

Tu supportes encore moins que moi d'attendre, alors ce n'est pas peu dire!!! Very Happy Very Happy Very Happy 
Pour le baclofène, tout d'abord ce n'est pas un médicament miracle, comme le Révia et l'Aotal, il a pour but de diminuer l'envie de boire, voir de la supprimer. Il ne marche pas avec tout le monde loin de là, il y a un effet placebo qui a joué à mon avis, il y a eu tant de pub pour se médoc, que beaucoup de MA ont pensé qu'ils allaient être sauvés et pouvoir continuer à boire sans risque de dépendance. Hélas, ça ne se passe pas tout à fait comme ça. le baclo peut, à haute dose, diminuer l'envie de boire mais il cause beaucoup d'effets secondaires indésirables et il faut vraiment en prendre un gros dosage pour avoir peut-être un effet. Pour ma part, je ne suis pas adepte du baclo mais il y en a pour qui ça marche pas mal...Je n'en connais pas, mais il paraît que ça existe... Very Happy Very Happy Very Happy 
Mais que les anxio et les psychotropes donnent envie de boire alors là, je n'y crois pas un instant....
Je regarde aussi esprits criminels en replay, j'adore mais je n'ai pas peur! Pourtant j'habite en pleine campagne, une grande maison relativement isolée et Roland est souvent parti voir des copains ou à des réunions, alors je suis seule. Mais un livre du même style me fera plus peur qu'un film.... Very Happy 
Il faut tout de même dire que je me barricade bien.... Very Happy

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 21/1/2018, 21:53

Oh Shale, au début que je regardais Esprits Criminels je vivais à Bruxelles dans mon appart de merde, CAD avec la SDB à l'étage inférieur, et parfois l'électricité des communs était en panne, alors je descendais faire pipi en ayant la trouille Very Happy Puis avec l'habitude ça m'est passé, mais je continue à adorer cette série smiles

Euh si tu as encore plus d'impatience que moi à attendre la réponse de mon psychiatre, je peux t'envoyer par colis postal quelques gélules de Concerta! mort de rire

Le Baclofène à relative haute dose je l'ai testé comme tu le sais, sans efficacité, et pour un seul effet secondaire : de la cellulite sur mes cuisses dont je ne suis jamais arrivée à me débarrasser. Ce n'est pas étonnant vu que c'est un relaxant musculaire... mes muscles ont dû perdre en tonicité durant le traitement, d'où sans doute la formation de cellulite Crying or Very sad Je m'en serais bien passée tiens!
Comme déjà dit, je ne connais personnellement qu'une seule personne qui dit s'en être sortie grâce au Baclofène et à avoir atteint cette indifférence à l'alcool. Petite précision : son but était l'abstinence et pas du tout de pouvoir reboire "normalement". Effet placebo ou non? Je ne sais pas, je pense que tout ce qui importe c'est qu'elle soit maintenant abstinente depuis près de 4 ans et heureuse dans son abstinence. 

Quoique! Non, j'oublie un truc : avec le Baclofène je me suis tout à coup à fumer de moins en moins. Mais ça fait des années que je ne prends plus le Balcofène et ça fait pourtant un peu plus d'un an que je fume à nouveau de moins en moins, donc... Baclo ou pas Baclo? Sûrement pas Baclo là depuis un an! Côté rapport à la cigarette, je suis une énigme pour mon médecin traitant et aussi pour mon psychiatre Very Happy
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 22/1/2018, 13:15

1h ce matin aux urgences! grosse colère
Tout ça parce que j'ai voulu faire fonctionner mon Soda Stream... il ne se passait rien. Puis quand le gaz est enfin arrivé, j'ai sursauté tellement fort que j'ai envoyé la bouteille d'eau en l'air, du coup de l'eau partout sur le carrelage de la cuisine, j'ai glissé, et PAF le coin de ma tête sur le rebord du plan de travail ! fuir
Bizarrement ça n'a pas saigné des masses, mais vu l'ouverture, je suis quand même allée aux urgences pour voir si je devais avoir des points de suture ou pas. 
"Ah ben vous ne vous êtes pas ratée!" m'a dit l'infirmière. Ben non, je ne fais jamais les choses à moitié moi Very Happy
Pendant 30 minutes il y a eu un défilé d'infirmières et d'infirmiers qui me posaient tous les deux mêmes questions : "Vous n'avez pas perdu connaissance?" (Nan mais ça va, je n'ai pas fait le Vietnam non plus) et "Vous êtes en ordre de vaccination pour le Tétanos?" Alors là je ne sais pas... Me voilà donc mûre pour aller faire un test chez mon médecin traitant demain. Pour autant que je m'en souvienne, mon dernier rappel de Tétanos date d'il y a environ 20 ans quand j'ai été mordue par un chien. Et comme je ne fais jamais les choses à moitié, ce n'était pas un Chiwawa mais un Rot Weiler! mort de rire

Après m'avoir mis 2 points de suture, le médecin m'a dit qu'il allait me prescrire des anti-douleurs. J'ai refusé en disant que je n'avais pas mal, et j'ai ajouté : "Quand j'ai eu une sciatique en novembre, mon médecin m'a prescrit du Paracétamol, autant dire rien. Alors je pense que je vais survivre à cette petite écorchure". La tête du toubib! rigolade 
Sa réaction a fusé : "Quoi? Du Paracétamol pour une sciatique? Mais vous avez du souffrir!" Moi : "Ah oui j'ai dégusté, mais quand ça s'arrête on se rend compte que la vie est belle" Very Happy J'ai dit ça sur le ton de l'humour évidemment, mais lui, il m'a tout de même regardée d'un air bizarre, comme si j'étais un peu masochiste... Very Happy
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 22/1/2018, 13:41

Je plains les toubibs que tu rencontres!! Ils doivent hésiter entre t'envoyer à l'HP ou te laisser leur place!!!! amuse

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 22/1/2018, 13:53

mort de rire  Shale!  Very Happy  Et encore, je n'ai jamais raconté mes mésaventures avec les gynécologues... mon ancien médecin traitant de Bruxelles était mort de rire quand je lui racontais comment je m'engueulais avec eux, il se tapait la main sur le front tellement il riait!  Very Happy  
Je suis une spéciale avec les toubibs, je le reconnais...  Rolling Eyes  Et ce n'est pas nouveau : quand j'avais 6 ans, le toubib de famille est venu à domicile (à l'époque c'était comme ça) parce que j'avais la crève. Je ne l'aimais pas! Va savoir pourquoi  Rolling Eyes Donc je ne le ratais jamais. Et celle fois-là, quand il a tourné le dos après la consultation, je lui ai dit : "Il y a un fil qui pend à votre costume. Ce n'est pas très classe!" Sa tête....  rigolade  Il avait l'habitude qu'à cet âge je parlais déjà très bien, mais je crois qu'il ne s'en est jamais remis de mes piques, et je crois qu'il en est mort d'ailleurs  Rolling Eyes
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 22/1/2018, 14:25

Tu étais déjà une peste!!!! Very Happy Very Happy

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  cristal le 22/1/2018, 14:34

Lisa!!je crois que tu es la seule personne qui doit aller aux urgences à cause d'une bouteille d'eau !!! mort de rire mort de rire

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 22/1/2018, 14:40

Cristal, je suis une maladroite et une gauche de première! Very Happy
Et pourtant malgré ça, j'ai passé mon enfance à grimper aux arbres et à m'écorcher dans les fils barbelés (donc les points de suture je connais bien), et maintenant j'utilise un Soda Stream! Very Happy Et j'ouvre des huîtres aussi... jusqu'au jour où j'irai aux urgences un 24 décembre ou un 31 avec la main perforée Very Happy

Tu as raison, je vais arrêter l'eau, c'est trop fort pour moi Rolling Eyes mort de rire
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum