Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités :: 2 Moteurs de recherche

bruno

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 17.12.16 1:21

Hello à tous! Ca fait un bail smiles
Presque 2 ans que j'ai quitté Bruxelles pour Waremme près de Liège.
Pour l'instant j'ai toujours le même psychiatre à Bruxelles, à Uccle, 1h30 de route.... j'en cherche un(e) plus près de chez moi mais j'ai du mal à le quitter, car il me connaît bien et que j'ai une totale confiance en lui.
Il m'a fallu aussi changer de médecin traitant.... J'ai pris au plus près, celui qui consulte dans ma rue. Très bon médecin pour les maladies physiques, mais pour le reste, ça craint. J'ai voulu établir une relation de confiance avec lui, je lui ai tout dit, mais lui, il expédie ses visites en 10-15 minutes.
Je suis sortie de mon RDV ce soir avec lui super énervée! Il m'a répété qu'en matière d'alcool je m'y connaissais mieux que lui etc. Soit. Mais il a ajouté que tous les alcooliques sont des menteurs et que je triche certainement. Je lui ai dit "non, c'est plus nuancé que ça, et en ce qui me concerne je ne mens pas à mes soignants". Il ne m'a pas crue :-(
Ensuite au sujet de mes insomnies, il a déclaré qu'avec 2 Trazodone (Trazolan) il est impossible que je ne dorme pas.... j'ai pourtant l'expérience inverse. Il m'a dit : je suis sûre que vous dormez mais que vous ne vous en rendez pas compte!"
Je lui ai dit que parfois, c'est vrai, je me souviens d'un rêve, ce qui veut dire que j'ai dormi au moins quelques minutes mais d'un sommeil léger.... et que d'autres fois je me retourne dans mon lit jusqu'aux petites heures.
Et là il me sort : "Vous n'avez pas de problème de sommeil, vous utilisez les médicaments pour autre chose".
Ouille, cette affirmation m'a encore plus énervée.... mes yeux bruns sont devenus noirs et je me suis avancée vers lui en lui disant : "Arrêtez vos suppositions et vos affirmations et écoutez-moi un peu, je prends mes médicaments au moment d'aller au lit, sans attendre de planer ou d'être "shootée" si c'est ce que vous croyez! Mon but et mon rêve est de m'endormir rapidement et de passer une nuit normale.
Rien à faire, il n'a rien voulu entendre, il est resté campé sur ses positions.

Pffffff que je regrette mon médecin traitant à Bruxelles qui était bien plus à l'écoute, bien plus subtil, et avec qui j'avais une relation de confiance.
Ce n'est pas impossible que je retourne un de ces jours le voir à Bruxelles, en attendant de trouver mon bonheur à Waremme et environs.

Rhaaaaa mais comment il y a moyen d'être médecin généraliste et d'être aussi maladroit et pas à l'écoute? Au moins il a reconnu que je m'y connaissais mieux en alcoologie que lui, c'est déjà ça, au moins on ne se chamaille plus sur ce sujet. Mais pour le reste.... il me fait regretter mon médecin traitant à Bruxelles!
Tellement aussi je me sens jugée par lui.... il me dit "Tiens, je ne vous vois jamais le matin mais toujours en fin de journée, c'est parce que vous avez bu ou parce que vous dormez toute la journée!" Je lui réponds "Ni l'un ni l'autre, mais je prévois toujours en cas d'insomnie et de récupération diurne". Lui : "Vous ne savez tout simplement pas vous lever, vous ne travaillez pas et vous en profitez!" Moi, outrée, je me suis levée, j'ai payé ma visite, et au lieu de lui serrer la main doucement, tellement énervée je l'ai prise fermement et j'ai donnée une secousse musclée....
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 17.12.16 3:06

Je pense que je vais aller passer une dernière visite chez ce médecin, ne rien lui demander à part qu'il écoute enfin. Lui dire ses 4 vérités, et ensuite le quitter.
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  lolo6 le 17.12.16 3:57

Salut Liza,
Vu les réactions de ton toubib, il a l'air non seulement bouché mais en sus
il cherchera toujours à s'affirmer en te prouvant par a+b que tu n'es pas
"si nette que çà" (la preuve, il tire sur toutes les ficelles là.. Rolling Eyes

Pour les médications liées aux décalages de sommeil ou problèmes liés
à l'endormissement, l'addictologue reste le seul interlocuteur valable et
compétent (d'après mon expérience). Laisse les bobos aux généralistes,
ils ne sont pas formés pour le reste tout simplement.

Celui là, tu le reverras pour les bobos et les rhumes, çà reste pratique
à côté de chez soi. petits coeurs
avatar
lolo6
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 24/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 17.12.16 9:29

Merci Lolo smiles
Mon psychiatre sait y faire, et mon ancien médecin de Bruxelles aussi.
Mon nouveau médecin traitant est un peu bouché comme tu dis, mais surtout il remet en cause mon discours, alors c'est difficile d'établir une relation de confiance dans ces conditions noon

Il dit que je ne sais pas me lever, que je suis paresseuse parce que ma journée est quasi sans activités (ça c'est lui qui l'affirme, beau cliché sur les gens qui ne travaillent pas) or me voilà debout depuis 8h30 après une très courte nuit!
Il prétend aussi que mes proches viennent sonner à ma porte mais que je ne leur ouvre pas pour rester dans mon lit. Faux! Il prétend également que mes proches ne me disent rien, voire plus rien par lassitude, parce qu'ils savent bien que ma vie est vide. Encore tout faux! Je vois mes parents, ma soeur, j'ai mon bénévolat, des réunions pour ce bénévolat, je vais au sport 3 fois par semaine, maintenant je vais voir un psy chaque semaine, bref, je ne suis pas un légume... J'ai été sciée quand il m'a sorti ça et j'ai failli renoncer à lui répondre! Je me suis bornée à lui demander : "Et vous, quand vous serez pensionné, vous comptez faire quoi?" Réponse : "Ah ça, ça me regarde!" Ouille, vraiment la confiance règne! Rolling Eyes
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  cristal le 17.12.16 11:18

c'est bizarre,quand tu énonces tout ce que tu dis ton médecin,j'ai l'impression que ce sont tous les reproches que tu te fais toi même ,je me trompe??
je ne comprends pas pourquoi tu restes chez un tel médecin et pourquoi tu te justifies face à tous ces reproches,ce "médecin",tu l'as trouvé où?? je crois que si il t'a réellement dit tout cela,il faut qu'il soit rayé de l'ordre des médecins parce que c'est de la maltraitance là et c'est même très grave !!
Un médecin qui me dit le dixième de ce que tu dis,mais je pars sans même écouter la suite,pourquoi es tu restée??et en plus tu y retournes!!

Maintenant,je pense que ce qui importe là,c'est plutot où tu en es au niveau alcool,au niveau de ta vie,de tes soins autre que ce charlatan bien sur.Tu devais retourner voir ton alcoologue de cure,tu l'as fait??

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 17.12.16 12:11

Oui Cristal, ce sont aussi des reproches et des jugements que je me fais à moi-même, parce qu'aussi je les entends régulièrement de la bouche de certains proches.
Ce médecin, je l'ai trouvé tout simplement parce qu'il consulte quasi en face de chez moi. Encore une fois, pour les problèmes purement physiques il est très bon, mais dès que je vais au-delà, je vais droit au casse-pipe.
Pourquoi je le laisse parler au lieu de m'en aller? Ben parce que face à la "maltraitance" soit je reste médusée, soit je deviens agressive avec les pupilles dilatées comme un chat chez le vétérinaire Very Happy

Au niveau alcool ça va, pas de problème de ce côté-là au moins. Ce sont bien davantage mes problèmes de sommeil qui me dérangent, et ça finit souvent en dispute avec certains proches qui me donnent des conseils que j'ai déjà suivis mais qui n'ont pas marché, soit ce sont des lieux communs, et certains râlent carrément quand je leur dis "Merci mais déjà testé et éprouvé, désolée". C'est d'un spécialiste dont j'ai besoin, après presque 10 ans d'insomnies je pense que je me connais bien à ce niveau. Et encore.... c'est il y a 15 ans suite à une rupture amoureuse particulièrement dégueu que je me suis mise à boire quasi du jour au lendemain pour trouver le sommeil.... puis j'ai arrêté l'alcool mais les insomnies sont restées.
Par contre, en cure ou en vacances, je dors! Sans doute parce que je vis au jour le jour, je suis comme dans une bulle hors du temps, mes angoisses et mes questions existentielles disparaissent.... Bref ça vient bien de la tête! Very Happy
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 17.12.16 13:45

Alors un médecin qui est dans le jugement doit être signalé au Conseil de l'ORDRE des médecins, ce n'est absolument pas acceptable. C'est incroyable qu'il ait pu te dire tout ça, je n'en reviens pas.....
Quitte le et vite mais envoie lui une lettre et la photocopie de cette lettre au Conseil de l'ordre, c'est tout ce qu'il mérite.
N'importe quel autre médecin sera plus accueillant que celui ci..... Il n'y a pas d'alcoologue dans le coin ??
Pour le sommeil, vous n'avez pas un hôpital qui a une unité pour lutter contre les troubles du sommeil ? Je sais qu'à Poitiers, il y en a une et que pas mal de monde la fréquente avec assez de succès.....
En tout cas n'oublie pas d'écrire à ce médecin et de transférer au conseil de l'ordre, on ne doit pas accepter ça d'un soignant qui a du pouvoir sur nous en plus....
Courage ma belle, je suis heureuse de te lire à nouveau sur le forum.... Very Happy coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  cristal le 17.12.16 14:49

je crois aussi que tu devrais aller voir un centre spécialisé dans le sommeil si ce n'est déjà fait.est ce que tu es fatiguée??parce qu'il y a des personnes qui ont besoin de très peu de sommeil,ils ont un cycle très court.
sinon,tu peux faire une cure de sommeil,renseigne toi pour la prise en charge mais ça pourrait peut être te rééquilibrer coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 17.12.16 16:16

Lisa en cure de sommeil ?????? Tous les toubibs et infirmières dormiront, il n'y en a qu'une qui ne fermera pas les yeux, devinez qui : Lisa, bien sûr!!! Very Happy Very Happy Very Happy coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 18.12.16 22:41

Cristal, comme par hasard en vacances et en cure, je dors... je suppose parce que je suis un peu dans une bulle hors du temps, où je suis moins nerveuse, moins prise par mes questions et angoisses existentielles. Je pense que mes problèmes d'endormissement on davantage une cause psychologique que physiologique. Et du coup en attendant de régler ma tête, j'ai besoin de médicaments pour arriver à m'endormir. Une fois que je dors, ça va. Le plus pénible est d'arriver à m'endormir.
Il me faut bien mes 8h de sommeil, sans quoi je me sens fatiguée voire crevée.
Je n'ai jamais été une couche-tôt lève-tôt, ça oui, et déjà bébé puis petite.

Encore une connerie que m'a lancée mon toubib actuel : vous avez tendance à être dépendante des molécules. Là je lui dis qu'il se trompe entre accoutumance et dépendance, et il m'a contredite en me disant que c'est la même chose! Pffffff Crying or Very sad

Bref j'ai écrit à un groupe Facebook de ma région pour demander des noms de médecins généralistes à l'écoute, qui ne jugent pas, etc. J'ai plusieurs noms, me reste à "tester".

Shale effectivement je suis déçue et en rogne contre mon médecin, mais voilà, je n'ai pas envie de lui nuire non plus car pour tout ce qui est médecine générale je le trouve très bon. Faut juste pas en attendre davantage, sinon.... j'aurais envie de lui dire "Si vous ne savez pas, taisez-vous" mais lui c'est pire! Il croit savoir et il lance des affirmations totalement erronées.
Ce qui m'a fait aussi bondir, c'est quand il me demande comment ça va au niveau alcool. Je lui réponds que ça va bien, et il me dit : "Je me méfie toujours, car tous les alcooliques sont des menteurs et des manipulateurs" J'ai fait : "Ho! Beau cliché! D'abord ce n'est pas le cas de tous, et ceux qui mentent et manipulent, c'est plutôt ceux qui boivent en cachette, veulent cacher leur alcoolisme, ne veulent pas inquiéter leur entourage, etc. Mais vous, vous ne faites pas partie de mon entourage, depuis le début je ne vous cache rien, je vous dites tout, alors faites-moi passer une prise de sang, vous verrai bien qui a raison selon les marqueurs du foie!
Grrrrr....

Sinon, je doute qu'une cure de sommeil soit indiquée dans mon cas, car durant les 2 mois de cure alcool que j'ai passés il y a un peu plus d'un an, ben je dormais et sans aide médicamenteuse. Puis dès que je suis rentrée chez moi, fini de dormir comme un bébé et retour de mes insomnies! Crying or Very sad
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  lolo6 le 18.12.16 23:56

Une idée: tu ne gagnes pas ta vie (l'expression a son importance), donc tu ne
t'autorises pas le repos "mérité" des nuits, ou des nuits pendant des vacances…
Tu as dormi en étant en soins, parce qu'en soins évidemment on ne peut
pas travailler, c'est légitimé.
Ton post ne concerne d'alleurs pas vraiment l'insomnie mais l'incrédulité de ton toubib.
Tu aimerais qu'il te trouve une vraie raison à tes insomnies mais il n'en trouve pas.
J'émets donc l'hypothèse que tu as besoin de gagner ton droit au sommeil.
(au fond de toi naturellement, au delà de ce que tu as trouvé pour meubler ton
temps et pouvoir te dire que tu n'es pas inactive).
Ton psychiatre t'a peut-être parlé de çà d'ailleurs.
Plus le fait que, vu comment tu en parles, ton sommeil n'est pas si vital en ce moment,
tu ne risques rien de spécial en étant fatiguée ou pas opérationnelle, si?
Bon, c'était en passant, si çà peut t'évoquer des choses en cours hein.. petits coeurs

avatar
lolo6
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 24/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  mamou le 19.12.16 14:24

Entendre un tel discours, il y a de quoi se mettre en rogne... qu'il soit "bon" médecin pour tout ce qui est "physique" ( encore heureux), mais alors là pour le côté psychologique, il repassera.

Beaucoup de médecins généralistes sont loin du compte par rapport aux connaissances niveau alcool... soit.... mais de là à lancer des préjugés, c'est inconcevable.....

Tu te connais bien; et tu sais "cibler" ces moments sans sommeil... avec une "cause" psychologique .....
As-tu toujours un suivi psychologique?  coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 19.12.16 16:41

C'est drôle, ou plutôt non, ce n'est pas drôle, mais Roland a exactement le même problème que toi.
Quand nous sommes en vacances, chez des amis ou autre, il dort sans problème, nous revenons à la maison, il recommence à ne plus pouvoir s'endormir avant je ne sais pas quelle heure. Cette nuit, il n'a quasiment pas dormi, il dormait presque mieux à l'hôpital....
Pour lui aussi , je me demande ce que ça veut dire. Quelles angoisses sont liées à sa maison, son foyer, angoisses qui l'empêchent de dormir.. Il dort un peu mieux quand nous laissons une lumière allumée dans une pièce de l'étage où il la voit un peu... Est-ce une question de peur enfantine, de responsabilités de chef de famille qu'il n'assume pas, autre chose, j'avoue que moi aussi là, je suis paumée.
Ce que dis Lolo pourrait effectivement être une explication pour toi, mais pas pour Roland et pourtant on retrouve exactement les même symptômes.... C'est étonnant.... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 19.12.16 21:37

Shale, comme Roland pendant toute une période je dormais avec la lampe de chevet allumée, malgré ça je m'endormais à pas d'heure. L'esprit tourne et tourne, les pensées partent dans tous les sens, bref le cerveau reste sur "ON" + les angoisses qui vont avec. Angoisse de ne pas dormir (ce qui n'arrange rien), angoisses existentielles, angoisses diffuses, etc.
Je ne sais pas pour Roland. Depuis combien de temps ça dure?

Lolo, c'est vrai que je culpabilise de ne pas avoir de boulot, moi qui rêve d'avoir une vie "normale" : sommeil correct et boulot la journée.
Pour l'instant mes insomnies sont tout de même handicapantes, car contrairement à ce que me dit mon toubib, j'ai des journées assez bien remplies et ce même le matin.

Ce soir à 17h j'ai commencé une première séance de thérapie, d'orientation psychanalytique Jungienne, laissant une bonne place à l'interprétation des rêves (ça tombe bien, je suis plutôt productive à ce niveau là! Hihi). J'ai pu vider mon sac par rapport à la prise de bec que j'ai eue avec mon médecin traitant, et j'ai vu le psy tiquer à plusieurs reprises....
Pour mes insomnies j'avais pensé à l'hypnose, et pour mon traumatisme d'épuisement professionnel et de harcèlement moral j'ai pensé à l'EMDR. Mais je pense que malgré ça il me faut une thérapie de fond, pour aller travailler dans les "profondeurs".
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 19.12.16 23:25

Tu as raison pour la thérapie de fond, je crois que tu as tout à fait raison de privilégier celle là
Mais je repense à la maladie que tu as, la TDH/A si je ne me trompe. Tu avais eu un traitement à une époque, traitement qui te faisait du bien. Tu en es où du traitement de cette maladie ???Elle peut être la cause de ton manque de sommeil, non..... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 20.12.16 0:16

Oui Shale, ça peut-être un élément favorisant les insomnies effectivement, seulement il m'est, arrivé de bien dormir sans médication pour le TDA/H. Et malheureusement en Belgique cette médicatation n'est plus remboursée à partir de l'âge de 18 ans et revient à plus de 160€ par mois, carrément hors budget pour moi! :-(
Mais bon, TDA/H, même si ça joue sur l'endormissement, ça ne m'a pas toujours empêchée de dormir. D'où ma suspicion que ça vienne de tout à fait ailleurs.

Quand le psy ce soir m'a dit : "hum, angoisses, manque d'estime de toi, je peux dire sentiment d'insécurité?" WOW! En plein dans le mile, je n'aurais pas pu trouver mieux que ce mot! Et j'en ai eu les larmes aux yeux tellement ça a fait écho en moi.

Rhooo que ça fait du bien, après un malheureux RDV chez mon généraliste, de me retrouver chez un bon psy à l'écoute, qui ne juge pas, qui n'abreuve pas de conseils à la noix, qui me respecte, etc.! :-)
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  cristal le 20.12.16 8:46

et bien tu as enfin trouvé le psy qui te convient super ,j'espère que tu vas enfin pouvoir avancer et retrouver ta sérénité coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 20.12.16 11:37

Pour le psy, c'est rassurant d'en avoir un qui te comprend. Je trouve abherrant que les médocs contre la TDA/H  ne soient pas remboursés, tu n'es pas la seule adulte à en souffrir!!! Ta mutuelle ne les prends pas non plus en charge ???
En tout cas, fonce sur le travail avec ton psy, il me semble que là, c'est le plus important, notamment pour remonter ton estime de toi...... smiles coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 21.12.16 21:30

Eh non, je confirme, les médicaments pour le TDA/H ne sont plus remboursés à partir de l'âge de 18 ans.

J'ai toute confiance en mon psy, je l'ai connu comme prêtre puis comme étudiant en psy. Mais il sait faire la part des choses entre la psycho et la religion. Lui au moins il écoute.... Il pratique la psychanalyse de Jung. Eh ben, moi qui me souviens de mes rêves régulièrement, ça va nous faire du boulot! cligner
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 21.12.16 21:44

Avec les renseignements et les avis reçus, je vais essayer une doctoresse pas trop loin de chez moi. Il faudra que je lui téléphone pour connaître ses heures de visite ou de RDV, et m'assurer qu'elle n'est pas déjà en vacances!
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 21.12.16 21:48

Tu as raison de changer même avec un médecin généraliste, il faut qu'il y ait de la confiance, sinon ça ne marche pas.... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 21.12.16 22:10

Tout à fait! Et pourtant Dieu sait si j'ai essayé d'instaurer une relation de confiance, mais à partir du moment où il prétend que je lui mens par rapport à l'alcool et par rapport à mon sommeil, je suis désolée, mais je me rebiffe!
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  SHALE le 21.12.16 22:29

Tu n'as même pas à te rebiffer, tu pas directement, c'est inadmissible ce comportement, et tu es sympa, je te jure que je ne l'aurais pas laissé en paix après un tel manque de professionnalisme!!!

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 21.12.16 22:39

Bah moi je me contente de le quitter, Pour autant que je trouve mon bonheur chez un(e) autre généraliste. En mettant bien les points sur les I maintenant, càd qu'il n'est ni mon psy ni mon psychiatre. Et qu'il leur laisse faire leur boulot!
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Lisa le 24.12.16 2:38

Il faut que tout ça tombe pendant les fêtes.... eau à peine tiède dans ma baignoire et le syndic ne réagit pas, nouvelle alimentation pour Babou, et recherche d'un nouveau médecin traitant. Et aussi un(e) nouveau (nouvelle) psychiatre car pour aller chez lui j'en ai pour 1h30 de trajet, ce qui en plus n'est pas raisonnable quand j'ai très peu dormi (ni très économique).

Joyeux Noël à vous tous! petits coeurs
Perso je passe le réveillon du 24 en tête à tête avec Babou et.... un plateau d'huîtres! Very Happy
Puis le 25 à midi je vais chez mes parents, ma soeur et son mari :-)
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde soignant par rapport à l'alcoolisme et aux insomnies

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum