Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 14 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chiffounette, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Fille a bout dune mère alcoolique

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  cristal le 18.12.16 17:20

ça ne peut que te faire du bien alors n'hésite pas et va au fond de toi pour rassurer ta petite fille intérieure et lui expliquer ce qu'elle n'a pas bien compris coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 18.12.16 17:34

Oui il faut que jy arrive

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 18.12.16 18:51

Avec le psychothérapeute, tout dépend de la méthode qu'il utilise, mais en général, il te ramène peu à peu vers ton enfance, là où ça a commencé à coincer pour toi... Il t'aide alors à voir les choses avec du recul, sans te les prendre en pleine figure et il t'aide aussi à affronter ce genre de situation. Un psychothérapie bien menée est très efficace pour retrouver une qualité de vie et une sérénité agréable.
Si tu n'accroches pas avec le premier psy, tu en essaies un autre, il faut trouver celui avec qui on a le feeling.... smiles

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 18.12.16 20:59

Ça doit prendre du temps de travailler tout ça

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  mamou le 18.12.16 21:02

Oui et non, mais pouvoir poser tes valises chez une personne compétente et comprendre, accepter la situation pourra t'apaiser. Tu vas pouvoir mettre des mots sur ce que tu ressens...

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 18.12.16 21:10

Tu commences et tu vois ensuite quand tu sens que ça te suffit pour vivre mieux, il n'y a pas de temps précis, c'est au cas par cas...Tu vois ça avec le psychothérapeute;...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  cristal le 18.12.16 21:12

En général,c'est le patient qui décide de la fin des séances,il sent quand il est prêt à quitter ce guide petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Crystal_ine le 20.12.16 1:13

C'est toi qui décide du rythme de ce que tu es prête à aborder avec le psy et au fil des rencontres, le lien de confiance se crée et tu réalises le bien que cela fait. Il ne t'obligera pas à toucher à ce que tu ne veux pas et il est important de le dire si tu as un malaise à un moment ou à un autre.

C'est une bonne solution quand on fait partie de l'entourage d'un MA, ça aide au détachement et à penser à soi même en côtoyant le MA tous les jours.

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 20.12.16 1:56

Je sais pas si je pourrais. La ça va c'est facile dernier mon portable de vous dévoiler ma vie. Mais dans la vie de tous les jours ce que je fais avec vois je n'ai jamais su et je n'ai jamais pu le faire. Jamais je ne me suis posé avec qqun pour lui parler de tout ça. Même avec mon copain qui pourtant est la et en qui j'ai une confiance sans faille... et pourtant j'ai eu envie souvent comme un trop plein ... mais je fais un blocage avec ça. .. et même quand mon copain aborde doucement le sujet pour essayer de m'aider je suppose j'ai bcp de mal. J'essaie mais très vite je fais de l'humour ou je trouve inconsciement qq chose d'autres à dire. Ça peut paraître très bizarre mais c'est plus fort que moi j'ai l'envie mais j'ai bcp de mal.
J'ai tellement eu honte de ma vie avant et j'ai tellement chercher à cacher tout ça pour éviter les questions et les jugements ... que ben même aujourd'hui ou j'ai pas tellement peur du regards des autres comme avant, ou j'ai pas tout à fait les memes appréhensions ben je bloque...
C'est indépendant de ma volonté j'essaie bien mais très vite ça me coince.
Faut que j'essaie de me mettre dans le crâne que ça peut que me faite du bien. J'ai tjs detesté la pitié des gens les a prioris et tout ce qui va avec dc tout garder finalement c'était pas le plus compliqué. Mais niveau force de caractère .... c'est plus comme avant.
C'est fou de se rendre compte à 25 ans alos que je vit ma vie dans mon "chez moi" et je suis bien moins forte que qd j'étais gamine et que je vivais avec elle.
Tout ces blocages ...
Je prend conscience aujourd'hui de ce qu'elle a abîmé ou détruit en moi. Peut être inconsciemment de sa volonté ... je me permet de l'espérer encore pour garder quelques plumes...

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 20.12.16 2:01

Mes meilleurs amis nont jamais rien su de ma propre bouche. Bien sur ils savaient il le voyaient et ils men parlaient meme qqfois...idem pour Mon chéri qui est pourtant mon confident mais il ne sait pas le quart de tout ce que j'ai pu vous dire en quelques jours... tout ça pour dire que ça va pas être si évident pour moi de passer le pas mème si j'ai bien conscience que ça pourrait au final me faire bcp de bien. Laisser quelques bagages à qqun ça serait qd même moins lourds ...parce des choses à dire il y en a encore des pages... des images des scènes des paroles des gestes que je revie encore et encore ... et pas que le jour...

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  cristal le 20.12.16 7:16

tu sais,au début de mon travail sur moi,j’étais persuadée que j'avais eu une enfance heureuse avec des parents aimants,je m’étais forgée une telle carapace que j'y croyais dur comme fer mais quand j'ai enlevé l'alcool qui me permettait de ne pas voir ce que je ne voulais pas voir,j'ai vu ce que je me suis efforcée de nier toute ma vie:ma belle famille etait un  leurre,derrière cette famille ingalls,il y avait beaucoup de boue et de douleur surtout pour une petite fille Crying or Very sad j'ai eu du mal a aller voir la réalité,je voulais restée dans l'illusion mais même si j'ai eu mal,très mal de comprendre,de voir,d'admettre,j'ai enfin pu avoir des bases saines sur lesquelles m'appuyer pour me reconstruire
j'ai aussi pu voir ma mère différemment,lui pardonner,la remettre à sa vraie place et plus sur son piedestal,comprendre aussi pourquoi mon frère est parti,pourquoi j'ai détesté mon père alors qu'il est adorable....et surtout,me comprendre MOI et me réconforter et me prendre dans les bras.Tout ça,je n'aurais pas pu le faire sans une personne en face de moi,sans exterioriser mon histoire pour la voir dans sa globalité,sans être guidée et aidée car ça fait mal mais franchement,ça vaut le coup parce qu'ensuite tu es libérée d'un énorme poids et tu as l'impression de t'envoler pour la ère fois et de vivre enfin ta vie.
attends d'etre prête si tu veux mais ne lâche pas cette idée de te libérer enfin coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 20.12.16 12:10

un psychothérapeute a l'habitude de patients qui ont du mal à parler. J'en avais un au début où je suis restée six mois sans rien dire et peu à peu je me suis débloquée, ensuite je ne pouvais plus m'arrêter....Le psychothérapeute est neutre, ce que tu lui dis ne quittera jamais son cabinet et crois moi, pour aider à se sortir d'une situation familiale qui nous bousille la vie depuis l'enfance, il n'y a pas mieux.... Il ne prote aucun jugement, il t'écoute, relève les mots qui lui font tilt et te demande de les préciser, si tu n'y arrives pas, il t'aide...Mais peu à peu tu vois les pièces du puzzle se mettre en place et ne plus se cogner les unes contre les autres....
Mais tu y réfléchis calmement, tu lis des personnes qui en ont fait l'expérience, tu réfléchis si tu peux continuer à tenir avec ce poids sur les épaules.
Maintenant, il y a aussi des psys par internet, ils travaillent par mails ou par téléphone, il y en a qui font du bon boulot, mais il faut se renseigner sur les forums pour voir lesquels sont valables... smiles coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  mamou le 20.12.16 18:24

Ce n'est pas évident de se livrer en face de quelqu'un. Oui, il y a ici cette "barrière" par claviers interposés; c'est plus "facile"....
Mais tu pourrais peut être prendre un rendez-vous et te laisser guider durant la séance. Les psy peuvent habilement t'amener à ce qui te pèse. Tu pourrais aussi t'étonner de pouvoir te livrer; sait-on jamais  smiles

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 20.12.16 21:49

Oui il faut que j'y reflechisse. Je vais déjà passer les fêtes parce elles sont deja compliquées pour moi et puis je verrais.
En même temps ce que je fais avec vous jamais jaurais pense le faire...
Puis les insomnies les cauchemards la concernant c'est aussi récent je veux pas me laisser tomber si ça peut être une solution pour certaines choses ça vaut le coup d'y réfléchir.

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  mamou le 20.12.16 21:52

Tu n'es déjà pas contre l'idée, c'est déjà pas mal  smiles
Et puis, nous "parler" te montre que tu peux y arriver.
Mais, pose toi en ce moment, et quand tu seras prête... tu te "lanceras"  smiles

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 20.12.16 23:28

Oui voilà c'est ce que je vais faire.
Pour le moment j'ai besoin de parler à mon père j'espère pouvoir le faire à Noël et puis on verra après. Mes les choses seront dites

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  cristal le 21.12.16 15:07

Va à ton rythme lolo,ne fais rien qui te contrarie,tu dois être en accord avec toi même mais essaye de penser un peu plus à toi et un peu moins aux autres ok??  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 21.12.16 15:16

Oui j essaie mais c'est pas simple... je me met à faire des cauchemards la nuit ou bien c'est des insomnies... ma mère reviens à chaque fois ... et ces cauchemards arrivent même à me pourrir ma journée. Vendredi j'ai tenu une demi heure au boulot jusqu'à ce que ma collègue me demande de massoir et me demande ce qui ne vas pas. Je pensais pas quelle aurait pu voir quoi que ce soit. Je me suis complètement vide. J'ai pas pu lui parle elle n'a rien su mais elle était la... il y a encore de ca 15 jours javais jamais rêvé de ma mère jamais de cauchemar
Ça m'est jamais arrivé. Mais là c'est plusieurs fois par semaine depuis deux semaines. Même si très vite au réveil je me reprend et reprend mes esprits il y a des jours où ça laisse des traces...

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 21.12.16 17:22

Tu sens que tu arrives à un tournant de ta vie, tu te construits en tant que femme et plus en petite fille, ça te demande de l'énergie d'où tes cauchemars, tu ne sais pas trop si tu fais bien, si tu vas y arriver, ça te prend la tête....Mais essaie de voir le côté positif, bien sûr que tu vas réussir à lâcher prise et à vivre pour toi, tu as déjà commencé.... Alors continue et ne te pose pas trop de questions, tu auras les réponses plus tard, pour le moment, il est encore un peu tôt!!! coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 21.12.16 19:11

Ben ma vie je l'ai tjs construnité pour ça j'ai jamais baisse les bras et j'y suis toujours arrivée sans l'aide de personne même encore aujourd'hui mais ils sont là et je sais ce qu'il se passe dc c'est pas évident de le vivre mème su c'est plus tout les jours. Il faut que je me sorte ça de la tété je suis toujours arrivée à le faire du moins assez pour que ça memoisonne pas la vie dc je garde l'espoir que j'y arrive encore. J'espère que c'est juste une mauvaise période. La dégradation de ma mère m'a choquée et ma fait mal. Mon père m'a déçu pour la première fois de ma vie. Le tout fait que je me suis pris une belle claque. Il faut que je fasse avec et que je me reprenne. Le soucis étant que ce n'est pas terminé ...

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 21.12.16 20:12

De toute façon, de te gâcher la vie, ne changera rien à la situation, alors il vaut mieux au contraire que tu penses à toi, que tu sois donc en forme pour pouvoir analyser ce qui se passe et voir s'il y a des solutions qu'ils puissent trouver...Mais sinon, tu ne peux rien pour eux, on te l'a déjà dit et redit, ils sont adultes, ils sont responsables de leur vie, ce n'est pas à leurs enfants de les aider à résoudre leur problème, pas du tout, ça ne marche pas dans ce sens là....
Combien de jeunes sont passés à côté de leur vie pour pouvoir aider leurs parents à vivre la leur!! Ce n'est pas normal, ce sont les parents qui doivent tout faire pour aider leurs enfants à pouvoir s'envoler pour vivre leur vie, pas le contraire...
Alors tu n'as pas à culpabiliser, loin de là, tu as à construire ta vie d'adulte pour toi et pour la famille que tu bâtiras.... smiles coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 21.12.16 20:24

Et j'y compte bien justement pour mon copain et la famille qui va venir. Et puis pour moi !

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  cristal le 21.12.16 20:57

tu extériorises peu à peu ce qui te ronge à l'intérieur,c'est le seul moyen de t'en libérer mais avec un professionnel,ce sera moins dangereux et plus facile coeurs Le travail est commencé de toute façon,je ne pense pas que tu puisses lâcher maintenant que tu as commencé le nettoyage ... petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  mamou le 21.12.16 21:00

Tes rêves en sont la preuve.... ça travaille à "l'intérieur" pour "sortir" par la suite.
Prends soin de toi  coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 21.12.16 21:11

Merci beaucoup...

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum