Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 31 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chanou

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Fille a bout dune mère alcoolique

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 17:06

Bonjour,
Je viens chercher de laide pour la première fois. J'ai 25 ans et une mère alcolique depuis plus de 19 ans. Dépressive aussi...
Donc voilà tentative de suicide en 2012 avec comà pendant 17 jours et puis hôpital psychiatrique suite à son réveil.
Suite à cela elle sest abstinee environ 1 an.
Ms depuis déjà un moment là descente aux enfers est horrible ...
Nous sommes 3 soeurs dont ma soeur aîné de 38 ans qui vit encore avec mes parents ... surtout pour avoir un oeil sur eux.
Mon père tes amoureux de ma mère ferme les yeux sur sa maldie et aurait presque tendance à la suivre dans sa descente. Les dernières ànnées ma mère a bcp grossi. Elle a une diarrhée chronique et ne mange presque plis rien. Elle présente des fois des difficultés même à boire un verre ou à manger et arrive parfois à revomir après avoir mange qq chose... voilà où est mon inquiétude principale.
Elle boit actuellement plusieurs bières par jour plusieurs bouteilles de vin rosé rouge blanc et du Martini qu'elle boit même à la boutelle. Elle acheté des bouteilles de vin blanc ménager qu'elle boit en voiture et qu'elle jette au bord de la roue.
Elle s'est qu'elle est alcoolique parce qu'à était suivie pour son sevrage et ensuite par une association des infirmières et un psychiatre. Elle ne voit plus personne mnt simplement son psychiatre qui ne fait que lui renouvele son traitement sans l'oblige à effectuer des bilans sanguins....
Elle ne parle plus de son alcoolisme personne ne lui en parle d'ailleurs non plus car moi et mes soeurs ne savent plus quoi faire. Elle est très caracterielle...
Elle est sous serpolex seresta 50 et autres et recemment à eu un protecteur gastrique car douleur abdo importante.
Voilà ce qu'il minquiété : ses vomissement diarrhee urines feequentes douleurs abdos importantes... et surtoit cete incapacite etonnante parfois a avaler une goree dalcool ... les autres symptomes ne datent pas d'aujourd'hui mais qui s'aggrave nettement. .. ne serait elle pas en train de faire un pb digestif ou autres ?
Depuis une 15 aîne de jour je me sent vrt tres mal et très inquiète mème sI je lui en veut à mort de m'avoir fait vivre une vie comme ça j'en veut aussi énormément à mon père pour la première fois de ma vie. Je me sens très mal et je ne sais pas à qui en parler car j'essaie mais personne ne peut reellement comprendre sans avoir vécu avec un alcoolique...
Aide moi svp je le demande pour la première fois mais jai besoin de réponses qu arrive til à ma maman?

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 15.12.16 18:51

Je reconnais tous les symptômes que j'avais avant d'entrer en cure. J'avais une hépatite alcoolique, je pense que c'est ce que ta mère a aussi.
Son corps commence aussi à refuser l'alcool, mais quand on est dépendante physique, même si on vomit, on boit tout de même, j'ai connu ça, à part que ça m'a tout de même décidé à en parler à un alcoologue qui m'a conseillé de partir en cure le plus vite possible, ma vie étant en jeu, vu le stade où j'en étais arrivée dans l'alcool...
Mais c'est toujours la même chose si elle ne veut pas se soigner, ce n'est pas possible de l'y obliger à moins que son état de santé se dégradant, elle soit obligée de se faire hospitaliser, ce qui va arriver, je pense...
Effectivement tu as raison de t'inquiéter, c'est sérieux quand on en arrive à ce stade, si elle continue, elle peut avoir de très gros problème de santé.
Tu ne peux pas imprimer les risques qu'elle courre et les laisser sur la table pour qu'elle les lise, ou alors tu lui dis ce que je t'écris...J'ai vécu la même chose et heureusement que je suis allée en cure, ça m'a sauvé la vie et ça fait plus de 18 ans que je vis heureuse et sans alcool, donc il y a tout de même de l'espoir, il faut réussir à lui faire entendre qu'elle doit se soigner sinon c'est la mort.
La définition de la maladie alcoolique par l'OMS est la suivante et je trouve qu'elle fait froid dans le dos:

"la maladie alcoolique est une maladie évolutive et incurable, qui conduit à la mort. Pour se soigner, il faut arrêter complètement l'alcool, c'est la seule solution".... C'est très clair , je trouve... Tu peux aussi mettre cette définition en bonne place.
Elle parle de ses problèmes de santé avec vous ???

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  mamou le 15.12.16 18:55

Bonsoir lolo,

Ce que tes soeurs et toi vivez est bien triste et dramatique....
Comme le dit shale, tous ces symptômes ne sont pas de bonne augure...
Elle est bien consciente de son alcoolisme, ça c'est certain... mais est probablement "loin" de connaître la dégradation que cela entraîne  Crying or Very sad

Tu peux venir en parler ici autant que tu veux, nous essayerons de répondre à tes questions ...
courage  petits coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 19:18

J'ai tout essayé elle a fait une TS suite à une dispute avec moi en 2012. 17 jours à culpabiliser à croiré que j'avais en qq sorte tuee ma mère. Je suis qqun qui est forte et courageuse car il a fallu que je compte que sur moi même pour grandir être qqun de bien et devenir infirmiere alors qu'elle a constamment dit que j'étais une moins que rien.. elle m'en a fait voir si vous saviez... je suis la dernière de 3 filles et le rôle du vilain petit canard ma été atribue. Je m'en suis bien sortie et je suis très fière de moi jai su jusqu'à présent me proteger ... mais ces derniers temps deviennet difficile...
Je vie ma vie aujourd'hui je ne vie plus avec elle est je suis entourée. Et pourtant depuis 15 jours je ne dors presque plus je pense à elle a ce que je vois au risque de la perdre... je la deteste mais jai tellement besoin de cette maman qui m'a laissé si jeune et qui m'avait promis quun jour elle redeviendrait clean. ..
Pour la première fois de ma vie je flanche ... je lui l'ai dit d'ailleurs je lui ai demande d'accepter notre aide pour elle et pour moi... que je navais pas la force de revivre des coups dur et que j'avais besoin d'elle ...
Bcp de mal à oublier les moments difficiles qui reviennent reguloerement me hanter je ne pense pas supporter un coup dur mnt encore moins sa perte
Mon père est aussi tres fragile et je crois qu'on peut dire alcoolo aussi mais à un degré différent il sait arrêter avant de se mettre dans des etats pitoyables.
Ce que ma mère ne comprend pas c'est que la elle n'est pas seule elle m'entraîne dans sa descente.
Mes soeurs essaient de maider on a tjs été très soudées ttes les 3 ms la j'y arrive pas. J'ai besoin de savoir ce qu'elle a. Ne pas savoir est très dure

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 19:22

Jai les nerfs contre son psychiatre qui continue à signer des ordo sans prise de sang sans rien ! Elle a fait une TS avec médicaments et à aujourd'hui un placard rempli de médicaments.
Je ne comprends pas qu'il ne lui impose pas un bilan sang ! Qu'il mette des protecteurs gastriques parce qu'elle a mal au ventre mais qu'il ne cherche pas plus loin avec elle ! Elle l'apprécie et va le voir lui plutôt que son médecin parce elle sait justement que lui va lui signer une ordo de médicaments qui la calme sas plus lemmerder avec des examens. .. je ne comprends pas ...

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 15.12.16 19:28

Le problème là, c'est que tu t'enfonces dans la co dépendance et que tu es toi aussi malade de l'alcoolisme de ta mère...Il va falloir que tu te détaches de sa maladie pour pouvoir vivre ta vie à toi... Ta mère a fait un choix de vie, tu n'as pas à subir ce choix.....
La seule chose qui marche avec les malades alcooliques, c'est d'utiliser le détachement. Si elle est alcoolisée, tu ne discutes pas avec elle, on ne parle pas avec l'alcool. Si elle est sobre, tu essaies de lui dire le plus de choses possible. La définition du détachement est en haut du forum entourage.. C'est aussi important pour toi de pratiquer ce détachement car là, tu ne vis plus pour toi, tu vis en fonction de la maladie de ta mère et ça, ce n'est pas possible.
Je ne sais pas si tu vis avec quelqu'un, si tu as des enfants, mais de toute façon, là, il faut penser à toi avant toute chose sinon tu ne tiendras pas le coup.
Tu ne peux rien faire pour ta mère si elle ne l'a pas décidé elle même, alors laisse là suivre le chemin qu'elle a choisi. A force que son corps refuse l'alcool, elle va peut-être se rendre compte que c'est grave et faire une démarche de soin...
Garde espoir et surtout vis ta vie à toi...Mais on va en reparler..... smiles coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 19:56

Le détachement j'ai fait ça les 6 dernières années. Je sais pertinemment que je dois me protéger et j'ai conscience qu un miracle ne se fera certainement pas. Ms cest plus fort que moi et ça me rend barge d'avoir 25 ans d'avoir vécu ça pendant 19 ans et de flancher aujourd'hui alors que j'ai ma vie à moi avc mon homme .... des projets...

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 20:43

En tout cas merci à vous tous de vos réponses mêle si je crois que je nai pas pleuré comme je viens de le faire depuis des années et je ne vous connaît pas ça fait du bien
Et felicitation à toi SHALE pour ce parcours !!! Tu as de quoi être fière de toi vraiment !

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 15.12.16 21:12

Tu sais , il y a un moment où le malade alcoolique a ce qu'on appelle un déclic, provoqué parfois par une toute petite chose, et quand il a ce déclic, il va essayer de se soigner...Mais tant qu'il ne l'a pas, tant qu'il n'a pas touché son fond et pris conscience que l'alcool a foutu sa vie en l'air sur tous les plans, il ne bougera pas.
Pour ma part, je pense que ta mère va avoir des problèmes de santé qu'elle ne pourra plus cachés et elle devra entrer  à l'hôpital. Elle peut faire un coma éthylique, elle peut avoir une hémorragie à cause de varices oesophagiennes, ou tout autre malaise assez important pour qu'elle se retrouve à l'hôpital, c'est ce qui pourrait lui arriver de mieux car là, elle n'aurait plus le choix, elle devrait se soigner...
Mais pour toi, ne gâche pas ta vie surtout, tu dois au contraire essayer de vivre heureuse car tu ne peux rien faire. Ta mère est adulte et responsable, c'est de sa responsabilité de se soigner ou pas, toi, tu n'y peux rien.
Alors vis ta vie sans remords , on n'a qu'une vie, fais en sorte qu'elle soit la plus belle possible.
Mais on va continuer à en discuter, au fil des jours et peu à peu, tu te rendras compte que c'est en t'éloignant de ta mère qu'elle commencera à se dire qu'il faudrait qu'elle fasse quelque chose.. smiles coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 21:17

Oui je pense comme vous mais avec 19 ans d'alcoolisme derrière... ma mère a déjà 56 ans mnt...
Le déclic je doute qu'elle l'ai mnt plus elle avance plus elle se voit diminuer et plus ça l'angoisse dc plus elle boit...
Ms cest ça il fait que j'arrive à me ressaisir ... mon état depuis 15 jours fait que je ne me reconnaît plus je ne sais pas ni où on en est ni où on va même si l'issu ça je la connait c'est très frustrant.
Je vais essayé de me resaisir

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 15.12.16 21:18

Ce n'est pas tant de te ressaisir que de penser à toi en priorité... smiles

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 21:20

Oui je pense comme vous mais avec 19 ans d'alcoolisme derrière... ma mère a déjà 56 ans mnt...
Le déclic je doute qu'elle l'ai mnt plus elle avance plus elle se voit diminuer et plus ça l'angoisse dc plus elle boit...
Ms cest ça il fait que j'arrive à me ressaisir ... mon état depuis 15 jours fait que je ne me reconnaît plus je ne sais pas ni où on en est ni où on va même si l'issu ça je la connait c'est très frustrant. Mon homme me dit : c'est ta mère qui est alcoolique et c'est toi qui est malade. C'est fou ce qu'il dit mais qq part il a raison. Faut pas que je me laisse glisser la dedans
Je vais essayé de me resaisir

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 21:22

J'ai toujours su me protéger et vivre bien ma vie ms je sais pas pk la c'est plus difficile sûrement parce quelle passe un stade qui me fait encore plus peur... peur qu'on m'appelle à tout moment pour me dire qu'il s'est passé qq chose .. finalement l'amour que je garde pour elle pour cette maman adorable bien cachée derrière tout cet alcool me fait plus de mal qu autre chose

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 15.12.16 21:32

Je relisais ton post du début où tu te demandes qu'est-ce qui peut provoquer tous les ennuis de santé de ta maman, alors ne cherche plus, c'est l'alcool et lui seul....
De même pour la dépression, après avoir eu pendant un temps, un effet euphorisant, il a ensuite un rôle de dépresseur très puissant. C'est sans doute ce qui est arrivé à ta maman...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 21:38

Oui puis elle a eu une enfance est une vie très compliquée avec bco de choses qu'elle n'aurait jms du voir ni vivre. La depression est de tout ça et elle n'a trouvé que l'alcool pour se soulager de tte sa souffrance sans pensee quelle entrait dans un cercle vicieux.
Au point où on en ai aujourd hui c'est pas tant l'abstinence que jaimerai même si ça serait tellement mieux mais au moins qu'elle se stabilisé un minimum et qu'on sache ou on en est pour pouvoir l'accompagner au mieux et ne pas la laisser seule dans son mal être. Mais en fait je me rend compte que ça nous ferais du bien à nous mais j'ai pas l'impression que c'est de nous qu'elle a besoin.
Ce qui me rend si mal c'est de savoir qu'il se passe qq chose certainement pr qu'elle ai tout ses symptômes soudainement et que tout risque de très vite se passer

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 21:49

Savoir quon à ptetre pas encore connu le pire avec cette maladie c'est horrible. Puis ya mon père derrière qui ne pourrait jms supporter de vivre sans elle. Pour des enfants c'est dur.
Je garde tout de même le sourire comme je peux je moccupe j'essaie de pas trop y penser mais ça me rattrape. Depuis le début de semaine je me réveille la nuit en pensant à elle. Je me rend compte parfois que je passe des après midi entier à penser à elle sans voir le temps qui passe. C'est pas du tout moi habituellement ça seulment ça je le contrôle pas

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 15.12.16 22:06

Quand on est dépendant physiquement, ce qui semble être son cas, on ne peut pas se stabiliser, on s'enfonce de plus en plus.
Là, sa santé commence à en prendre un coup et ça n'ira pas en s'arrangeant, mais comme je te l'ai déjà dit, c'est peut-être une chance car si ça va plus mal, elle devra être hospitalisée, c'est ce qui pourrait lui arriver de mieux...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 22:10

Jss pas sûre qu une hospitalisation change les choses...

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  cristal le 15.12.16 22:18

bonsoir lolo et bienvenue sur onsaide,tu es au bon endroit pour trouver de l'aide onsaidiens 
tu es entrain de te laisser happer par la maladie de ta mère,elle t'a rattrapée d'un coup surement parce que tu dois être plus fatiguée en ce moment Crying or Very sad Mais on va t'aider à reprendre le dessus et lâcher l'alcool de ta mère qui te fait vivre un enfer Crying or Very sad 
je te répondrai plus en détails demain quoique tu as déjà eu plein de bons conseils Very Happy 
bon courage et n'oublie pas,tu n'es pas seule onsaidiens

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 22:27

Oui c'est un peu ce qui se passe. J'ai eu une année difficile avec suspicion de cancer et intervention.. je vais mieux ms je pense que jss du coup moi costaud niveau caractère un peu plus fragile emotionnellement quoi. La du coup c'est un peu le coup de massu.

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 15.12.16 22:41

Mais bien sûr que si, une hospitalisation changerait les choses. Déjà elle aurait tous les examens nécessaires, prise de sang, écho du foie, radio et autres. Elle verrait un alcoologue et elle subirait un sevrage ce qui serait une très bonne chose..
Ensuite elle verrait un psychologue qui verrait avec elle pour un suivi sérieux....
Il y a des cas comme celui de ta mère où un problème de santé, un accident grave ou tout autre chose mettant en cause leur vie, sont ainsi amenés à se soigner...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 22:44

Vous parlez me fait bcp de bien
J'ai vu sur le forum que plusieurs personnes avaient une histoire se rapprochant de la mienne. En lisant les posts je me sens comme... à ma place. Si j'avais su je serais venue plus tot. On se croit tjs plus fort que tout le monde. Je trouve ici ce que j'ai cherché pdt de longues annees surtout à l'adolescence qui a été très difficile car c'est la période où jai commence à vrt avoir honte. J'ai tjs préfère me cacher derrière l'image de la fille rigolote et tjs de bonne humeur sûrement pour essayer d'y croire moi mème. Il est très difficile de parler de ces problèmes pas parce que les gens n'écoutent pas mais parce quand on ne le vie pas je pense qu'on ne peut pas comprendre réellement comme dans bcp de problèmes d'ailleurs. Pour ça que j'ai tjs voulu être infirmiere je me plaît à régler une partie des problèmes des autres à défaut de le faire pour moi ou ma famille.
Le paquet de fois où on m'a dit que je devais briser un peu ma carapace pour evacuer la souFrance enfouie... Ça a tout son sens aujourd'hui.

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  SHALE le 15.12.16 22:52

Tout à fait, tout ce que tu enfouis au fond de toi fermente peu à peu et devient intolérable, à la fin c'est même très loin de la réalité.
Alors poser ses valises fait du bien, en parler encore plus, surtout de la maladie alcoolique. C'est une maladie tellement complexe que je crois qu'il faut être alcoolique ou proche d'un malade alcoolique pour comprendre de quoi on parle. Beaucoup ignore tout de la maladie alcoolique, même des médecins généralistes. Ces médecins sont rarement au courant du phénomène de dépendance, ça n'entre pas dans leur formation, à moins qu'ils ne se forment en alcoologie...
Ici tu ne parles qu'avec des malades alcooliques ou des proches de ces malades, donc la base de discussion est commune et tout le monde se comprend... smiles 
Si tu veux bien on continuera à en parler demain car là, je dors sur mon clavier, ce n'est pas pratique pour taper !!! Very Happy 
Courage ma belle, peu à peu tu vas voir les choses différemment...
A demain et essaie de bien dormir.... coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 22:57

Oui SHALE mais elle a déjà connue ça avec sa tentative de suicide. 1 mois d'hospitalisation et 3 mois d'hôpital psychiatrique. Elle croyait ensuite que ça irait et à refuse de faire une cure après son sevrage. 1 an dabstinence avec quelque verre au repas de famille résonnable. Et puis elle a replonge de plus belle. Elle n'y croit pas elle même elle la fait seulement pour nous parce qu'elle a pris conscience à quel point on a eu peur, c'est pour ça que je doute qu une hospitalisation la change. Tu vois se serait elle qui dirait bon la je veux essayer de m'en sortir il faut que je fasse un sevrage ce serait pas la même mais c'est pas le cas. Jamais elle nous a dit qu'elle ne se sentait pas bien à cause de son alcoolisme. Au contraire elle donne l'impression d'y être à son aise d'être dans sa bulle de protection. Elle a était grand mere chose quelle rêvait plus que tout. On s'est dit la elle va essayer de se raisonner et ben non. On ne peut pas lui laisser la petite qd elle est seule. On a essayer de voir avec elle de lui dire écoute on essai sur 2h 3h un matin qd ça va bien. Mais même ça c'est pas possible. A 10h du matin elle a déjà un demi litre ds le ventre... on lui montre qu'on lui fait confiance qu'on la met pas dans une catégorie qu'on abandonné pas mais non.
Le nombre de fois ou on s'est dit que si on faisait comme bcp de gens ds cette situation couper les ponts et la laisser on aurait au moins sauver notre peau. Mais on sait qui elle est à l'origine une femme adorable et aimante. Donc on est là avec elle on essaie de la valoriser et qd c'est trop dur pour nous on se passe le relai

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Lolo42 le 15.12.16 23:03

Pour être complexe c'est complexe. Disons qu'il ne suffit pas d'avoir un traitement medicamenteux adapté pour s'en sortir c'est tout un travail sur soi. N'empêche que je dois apprendre à sortir de cette période plus difficile que les autres pour me protéger tout en étant la pour elle. Ma mère me manque alors qu'elle est encore là est c'est pas d'aujourd'hui jimagîne pas après... je crois qu'elle peut bien nous faire ce qu'elle veut on sera tjs la en cas de besoin simplement par notre présence comme on ne peut pas faire plus. Heuresèment que j'ai mes soeurs ...
Bon je vais essayer de dormir aussi.
Bonne nuit à vous et merci infiniment à demain

Lolo42
Habitué
Habitué

Féminin 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille a bout dune mère alcoolique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum