Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 36 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 34 Invités :: 2 Moteurs de recherche

antigone194, chiffounette

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Mais quel fil à la patte...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mais quel fil à la patte...

Message  latroll le 12.02.16 3:47

Eh bien me voici parmi vous,
Un petit témoignage de vie alors, histoire que l'on apprenne à se connaître...

Alcoolique de génération en génération, presque une "appellation d'origine contrôlée" dans mon cercle familial.
Je fais partie de ces gens qui ont pourtant vu et vécu les dégâts mortifères mais qui semblent pris dans cette cochonnerie de cycle infernal de la reproduction, euh pardon, de la destruction.

Dès le départ, les premières cuites furent extrêmes...
Le black out était de mise, jusqu'à ne plus pouvoir... bref, vous savez de quoi je parle.

Mais qu'elles étaient éparses au début, pseudo festives et conviviales (connes surtout, pas conviviales)!!!

Ensuite, je ne savais plus faire autrement, une soirée sans alcool? nan mais oh, tu m'as regardée? Je suis une nana cool, libérée, et surtout libérée quand je picole...
Résultat, comment faire n'importe quoi dans l'irrespect de soi!

J'ai continué mon petit bonhomme de chemin d'alcoolique qui ne semble malheureusement pas original, "buvons mieux mais bien"...
Un peu tous les jours, un peu plus toutes les semaines et de moins en moins sobre au réveil.

J'ai tout perdu alors.

Ma gnaque, ma raison et ma dignité.
Un tel point que j'étais devenue une jolie proie pour un beau charognard qui a cherché à se délecter de ma carcasse.

SAUF QUE...
Un jour, la vie m'a rattrapée.
"positif", enfin un mot qui dénotait.
J'étais enceinte.

Un bébé toute seule? Vais-je être capable, moi la faible???
J'ai quitté mon vampire violent. J' ai repris les rênes de ma vie abandonnée.
Retour à la réalité, et punaise qu'elle est dure.
Des gifles à foison mais on ne s'agenouille pas avec un gros bidon.
Sobriété, apprivoisons nous.

J'ai mis au monde un magnifique petit gars.
J'ai peur de moi... Mes démons tentent de me rattraper.

Merci de m'avoir lue.




avatar
latroll
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  cristal le 12.02.16 15:08

je suis contente que tu aies ouvert ton fil,nous allons faire connaissance Very Happy 
des petites questions avant tout:
as tu un travail?
tu habites seule avec ton fils?il a quel âge?
as tu des amies ou de la famille qui t'aiderait?
as tu un suivi quelconque? tu dis que tu es abstinente depuis un an,comment as tu arrêté?
Que te manque t'il dans ta vie pour être bien?

voilà pour commencer,on avisera ensuite.

Bienvenue à la maison latroll coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  SHALE le 12.02.16 18:12

Tu as une histoire assez classique sauf pour le bébé.  Je suppose que tu avais arrêté de  boire pendant ta grossesse.
Mais tu as sinon, toujours vécu dans un milieu alcoolisé, ce qui n'est pas non plus une évidence, car chez moi, dans toute ma famille, personne n'est alcoolique, sauf moi et mon frère, alors va comprendre!!!
Là tu n'as pas repris depuis que le bébé est né ? Comment as-tu fait pour arrêter de boire pour ta grossesse ?
Est-ce que tu es suivie médicalement ou psychologiquement pour l'alcool ?
Toutes ces questions , ce n'est pas parce que nous sommes de vilaines curieuses, mais pour voir un peu où tu en es, toi... Very Happy

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  mamou le 13.02.16 12:31

Hello latroll,

Nous allons bien sûr continuer les présentations  Very Happy et ainsi pouvoir t'aider au mieux.

A la lecture de ton parcours.... je suppose, (supposition n'est ce pas  smiles) que l'abstinence n'a pas vraiment été ton "choix"...mais pour protéger ce petit bout qui grandissait en toi...

Quoi qu'il en soit, tu es à un an d'abstinence, mais pas "bien"....  petits coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  latroll le 14.02.16 3:19

J'attends la nuit et les insomnies pour répondre...

Oui, je me suis sevrée pendant la grossesse, c'était une évidence.
Seule (sans doc ni medoc), presque brutalement, au risque de revoir le salopard de delirium à qui j'avais déjà serré la main mais pas pour moi.
J'étais donc consciente du fait qu'un arrêt "cash" n'était pas souhaitable pour ma caboche.
J'ai ralenti progressivement (mais rapidement) et me suis délestée de ma bouteille en quelques jours.
Moins d"une semaine pour mon sevrage "physiologique" et pour ce qui est du psyché, je ne pense pas m'en être sortie, d'où ma présence ici.

Pour ce qui est de mon entourage, je ne suis pas seule. J'ai une amie formidable, une soeur.
avatar
latroll
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  latroll le 14.02.16 3:21

Au fait, merci, c'est bon de vous avoir lu(es).
avatar
latroll
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  Invité le 14.02.16 3:28

bienvenue parmi nous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  latroll le 14.02.16 3:39

Des fois, souvent, je me dis qu'il me manque une case.
Franchement...
ça ne vous arrive pas, vous?

Genre, je me déculpabilise... "C'est pas de ma faute, je ne suis pas responsable de mon destin".

Nan mais oh, tu picoles toi, pour dire autant de conneries.
(pardon pour les mots familiers mais ils sont de mise). smiles
avatar
latroll
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  Invité le 14.02.16 3:43

latroll a écrit:Des fois, souvent, je me dis qu'il me manque une case.
Franchement...
ça ne vous arrive pas, vous?

Genre, je me déculpabilise... "C'est pas de ma faute, je ne suis pas responsable de mon destin".

Nan mais oh, tu picoles toi, pour dire autant de conneries.
(pardon pour les mots familiers mais ils sont de mise). smiles

oui sa m'arrive, parfois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  cristal le 14.02.16 8:39

non,il ne te manque pas une case,il te manque autre chose qui vient de très loin et qui te pousse à te réfugier dans l'alcool .Là où tu as raison,c'est que tu n'es pas responsable d'être malade alcoolique mais par contre,tu es responsable de te soigner Very Happy 
pour ce qui est de ta grossesse,je me retrouve bien dans ce que tu dis car quand j'ai appris que j'etais enceinte,j'ai arrêté de boire et de fumer,d'un coup parce que je ne supportais plus ces toxiques.c'est mon corps qui les a refusé,je n'ai pas eu de mal en fait.
Si je n'ai jamais repris la cigarette,ce ne fut pas la même chose avec l''alcool que j'ai repris juste après l'allaitement,insidieusement,sans que je m'en rende compte,un verre puis un autre pour en arriver à la bouteille très rapidement Crying or Very sad 
je n'avais aucune aide à l'epoque,pas d'ordinateur et une honte grandissante de ne pouvoir arrêter alors que j'avais un bébé Crying or Very sad j'ai pris ce problème terrible en main quand mon fils a eu 3 ans et qu'il commençait à repousser mon verre de lui même,mon Dieu,il n'avait pas encore la parole et voyait déjà que sa mère n'etait plus la même avec un verre Crying or Very sad 
j'ai vécu l'alcoolisme de ma mère et je ne voulais pas ça pour mon fils,surtout pas!!

J'ai acheté un pc,j'ai lu ce forum,j'ai suivi leurs conseils et non seulement je ne bois plus mais je suis pleinement heureuse avec en prime un deuxième enfant Very Happy 
alors n'attends pas de craquer et mets en place tout de suite quelque chose pour t'aider,tu ne tiendras pas si tu es dans la resistance même après un an,il faut que tu combattes,que tu mettes des outils solides en place et ne pas attendre que l'envie passe,il faut la contrer et lui montrer que tu es la plus forte.
Ton bout de chou a quel âge?
appelle un CSAPA La troll,va dans un MAB (mouvement d'ancien buveur)reste sur le forum et bats toi contre ce monstre qui va gacher ta vie.
On est avec toi,on va te guider et te montrer la sortie mais ne reste pas comme ça,ce n'est pas une vie de resister tous les jours et ce n'est pas ça l'abstinence heureuse Crying or Very sad

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  mamou le 14.02.16 19:09

latroll a écrit:Des fois, souvent, je me dis qu'il me manque une case.
Franchement...
ça ne vous arrive pas, vous?

Genre, je me déculpabilise... "C'est pas de ma faute, je ne suis pas responsable de mon destin".

Nan mais oh, tu picoles toi, pour dire autant de conneries.
(pardon pour les mots familiers mais ils sont de mise). smiles
Nous ne sommes pas responsables de la maladie, mais nous sommes responsables de nous soigner.... ce que tu as """dû""" faire à l'évidence et à l'arrache.... protéger bébé  smiles
Tu t'es "attaquée" à la partie visible de l'iceberg; mais il te manque bien sûr le dessous.... le pourquoi du comment....
Nous allons t'accompagner  petits coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  latroll le 16.02.16 3:54

Oui, c'est ça...
C'est depuis que j'ai cessé d'allaiter (trois semaines) que je suis torturée. (mon fils a 8 mois).
Bordel de m... J'y croyais que c'était si simple!
Il doit il y avoir autre chose, effectivement...
avatar
latroll
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  lolo6 le 16.02.16 12:51

Bonjour, bienvenue smiles
Si çà te travaille, ces envies d'alcool, et que tu te rends compte que çà coince en effet,
as-tu pensé à consulter? Addicto, psy, de quoi te donner les moyens de te sentir bien
avec tes deux enfants rapidement.

Tu vois qu'il y a un problème de fond, avec deux enfants tu les engages aussi si
tu ne te soigne pas.
Ils ont besoin d'une mère, et toi je suis sûre que tu n'as pas envie
de leur faire payer ta maladie en la leur faisant subir sur les prochaines
années.

Tu ne bois plus, profites en pour aller plus loin dans ton combat contre cette drogue petits coeurs
avatar
lolo6
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 24/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  cristal le 16.02.16 14:18

je suis retombée dedans environ un mois après l'allaitement me disant que ça ne pourra pas être comme avant,que l'alcool était derrière moi et qu'avec un enfant que j'adore et qui est ma vie,jamais je ne replongerai et pourtant,l'alcool est le plus fort et j'ai repris bien plus qu'avant avec un bébé qui avait ton âge Crying or Very sad je n'avais pas à l'époque la moindre idée de ce qu’était l'alcoolisme ni qu'il y avait des gens comme moi,je ne voyais que mon incapacité à refuser le verre et mon incapacité à être une bonne mère Crying or Very sad
j'ai compris ce qu'était la maladie alcoolique que  3 ans après et quand j'ai su que j’étais malade et que je ne POUVAIS PAS arrêter de boire et ce,même si je le voulais,que je me suis déculpabilisée et que j'ai pu me soigner.
N'attends pas que le petit singe revienne en toi,profite de ton année d'abstinence pour aller voir ce qui ne va pas dans ton passé,va voir un alcoologue,un psy,un MAB,le forum,tout ce qu'il te faut pour ne pas replonger mais surtout,ne reste pas dans cette resistance qui t'empêche de vivre pleinement ta vie et qui va gâcher tes moments de partage avec ton petit bout.
N'hésite pas à venir ici te confier,moi,je venais sur le forum du matin au soir,trop heureuse de trouver enfin des gens qui me comprennent sans me juger onsaidiens 
tu vas y arriver latroll,tu t'y es pris à temps petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  latroll le 17.02.16 22:59

trop tard...
GAME OVER...

je me hais.
la cuite est là.
Comprenez-moi ou détestez-moi.
Peu m'importe à vrai dire, enfin, presque.

HELP.
avatar
latroll
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  Paco le 18.02.16 4:27

hé! Latroll,

Pas question de te juger ici.
Si tu as cherché à nous rejoindre, c'est que tu savais que la menace était là.

Nous allons reprendre le chemin ensemble

Paco
avatar
Paco
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  Invité le 18.02.16 5:25

comprendre oui smiles juger jamais noon

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  chouchou le 18.02.16 7:51

C'est effectivement trop tard pour hier.
Bien sûr qu'on te comprend,  nous sommes aussi des MA été nous avons également ce vécu de doutes, de réalcoolisations, parfois de rechute, et il n'est pas question de te juger mais de t'aider.

Par contre c'est le moment de tout faire pour ne pas recommencer aujourd'hui,  ce serait trop dommage de gâcher ton début d'abstinence.
Alors aujourd'hui,  chouchoute toi, fais toi des petits plaisirs,,  alimentaires ou autres ( coiffeur,  ciné,  cd, séance de sport, vêtement...en fonction de ce que tu aimes) et tu avances pas à pas.
Rappelle toi notre devise: "aujourd'hui je ne bois pas, et demain n'existe pas".
Courage, et n'hésite pas à venir ici tant que tu veux onsaidiens coeurs

_________________
il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions.
Il y a de la vie après l'alcool, et même du bonheur 
avatar
chouchou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 22/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  sanka le 18.02.16 8:19

Salut et bienvenue parmi nous onsaidiens

Mon parcours ressemble beaucoup au tiens sauf qu'à l'époque je ne connaissais pas le forum ni toutes les aides possibles.
Tu as bien fais d'ouvrir la porte pour demander de l'aide et bien sûr aucun jugement ici noon

Tu oublie l'épisode d'hier, je rejoins Chouchou, aujourd'hui fait toi du bien et ne cherche pas a comprendre ce qui a fait que
tu ai craqué, tu y reviendras plus tard.

Je pense qu'il va falloir que tu t'armes de professionnels aussi mais ça on va en reparler.

Pour le moment remet toi coeurs
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  mamou le 18.02.16 11:34

Bonjour latroll,

Alors non, il n'est pas question de te juger, ni de te taper sur les doigts  Rolling Eyes

Nous entendons très bien ton appel à l'aide, et nous sommes là  petits coeurs
Viens nous donner de tes nouvelles, ... surtout ne reste pas seule ! onsaidiens

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  SHALE le 18.02.16 15:41

Latroll, il te faut de l'aide, le forum en fait partie mais il y en a aussi d'autres aussi intéressantes sinon plus.
Mais pour ça, il faut que tu veuilles venir en parler, même alcoolisé, si tu es lisible, il n'y a pas de problème!

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  cristal le 19.02.16 15:22

tu ne pouvais pas lutter sans aide contre le petit singe,c’était couru d'avance latroll mais tu peux te relever et mettre le paquet pour ne pas recommencer,tu as la chance de savoir de quoi tu souffres et de savoir comment te soigner alors fais le et n'attend pas de laisser la maladie reprendre le dessus,tu es encore sevrée et l'alcool n'a pas remis la machine en route,reprends le chemin de l'abstinence et donne toi les moyens d'aller mieux et de comprendre pourquoi tu es si mal dans ta vie.

ma mère tait alcoolique,ma tante aussi,mon père était buveur excessif ma grand mère alcoolique aussi,j'ai baigné là dedans et pourtant,je m'en suis sortie,il suffit de vouloir vivre et d'arrêter de se détruire.
tu peux le faire latroll,reste avec nous et suis nos conseils ok??
on est avec toi et NON,on ne te deteste pas,quelle idée!! arrête de te juger si durement et sois indulgente avec toi même,tu as besoin de douceur,pas de coup de baton.
reviens vite nous voir,on va arranger tout ça ensemble onsaidiens

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  latroll le 20.02.16 1:52

je me déteste mais je sais, on me le dit, je suis quelqu'un de bien... Oui oui, sans déconner...
ma maman l'était aussi, d'ailleurs.
je suis pleine de chagrin, c'est affreux.

je devrais être emplie de joie, de verve et de force.
c'est quoi ce bordel???
avatar
latroll
Arrivant
Arrivant

Féminin 11/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  Paco le 20.02.16 6:07

Content de te revoir, Latroll

Dur d'être quelqu'un de bien parfois.
Que tu le sois, je n'en doute pas.

Les "je devrais être" c'est dur à porter.

Ta maman n'est plus là?

petits coeurs

Paco
avatar
Paco
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  cristal le 20.02.16 14:43

et pourquoi te détestes tu? qu'as tu fais de si répréhensible pour te traiter aussi durement? Crying or Very sad 

je suis moi aussi ravie de te revoir,ne lâche pas le forum surtout et vide tout ce que tu as en toi onsaidiens petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mais quel fil à la patte...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum