Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 31 Invités :: 1 Moteur de recherche

bruno, chiffounette

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Action! Réaction!

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  SHALE le 23.07.15 21:32

Oui, je pense que c'est important, car la dépendance peut se faire sur des périodes plus ou moins longues, je ne sais pas trop comment, j'ai demandé à l'alcoologue que je connais mais je n'ai pas encore la réponse... coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  sanka le 23.07.15 21:43

C'est gentil de te renseigner coeurs
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  SHALE le 23.07.15 22:47

Je me suis renseignée, je te mets la réponse ici, bien que tu puisses la trouve ailleurs.


je vais essayer de te répondre même si les éléments que tu donnes sont insuffisants. Ce que tu décris ressemble à de l'alcoolisme névrotique (ou psycho pathologique) et, c'est certain, n'est pas une dépendance telle que l'on peut la voire habituellement. Certaines personnes utilisent l'alcool de façon très ponctuelle, brève voir violente, l'alcoolisation étant souvent très importante et le besoin de s'alcooliser ne résiste à rien (c'est ce que tu décris en disant "ils sont prêts à tout). En règle général, ils  sont très mal le lendemain autant physiquement que psychologiquement et peuvent "repartir" sur un temps d'alcoolisation plus ou moins long. En clair, la dose d'alcool les a temporairement "guéri" ou aura apaisé le mal de vivre ressenti avant l'alcoolisation (mal de vivre ou désordre psychologique qui survient en fait environ 3 ou 4 jours avant l'alcoolisation). ils n'ont pas conscience d'être malades alcooliques puisque leur consommation n'est pas continuelle pourtant ils sont aussi dépendants que tout autre malade sauf que , dans leur cas, la dépendance est d'abord et surtout psychologique (très peu de troubles physiques de sevrage dans les jours qui suivent l'arrêt mais beaucoup de troubles psychologiques après une période d'abstinence supérieure à 3 semaines) . Le traitement est simple: cure durant 1 mois loin de leur domicile et lieu de vie, ensuite, dès leur retour, prise en charge par un psy alcoologue (essentiel parce qu'il faut associer travail sur la rechute et travail sur soi) le tout complété par des visites chez un psychiatre. Ce type d'alcoolisme n'est pas si rare et concerne surtout les femmes, en général, la cause ou ce qui déclenche les envies impulsives d'alcool se trouve dans des "accidents" de vie gravissimes provoquant un traumatisme psychologique important. La violence et la brièveté de l'alcoolisation rappelle souvent ce que la femme a pu subir ou bien représente cette violence subie qu'elle retournerait contre elle. C'est d'autant plus difficile à soigner dans le cadre classique des MAB que la femme parle très peu ou pas du tout de ce traumatisme qu'elle a subi soit parce qu'elle l'a enfoui, soit parce que surtout elle refuse d'en parler... J'espère avoir répondu du mieux possible..
PS:

Les cures type C.A.L.M.E sont très efficaces avec ce genre d'alcoolisme en amorçant un profond travail sur soi le temps de cure. Le travail en groupe seulement est assez inefficace sur le long terme.

Surtout attention à la culpabilité et toute la souffrance cachée qui est souvent très importante dans ces cas là. Et n'oublie pas, si je peux me permettre un dernier conseil, que l'alcool est pour ces femmes un moyen de détruire une image qu'elles ne supportent pas .


Dominique Nouet, alcoologue

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  sanka le 24.07.15 3:27

Merci Shale, ça résume beaucoup...
L'avantage est que je parle pas mal quand même ici smiles
Mais oui j'ai déjà mon avis pour la cure, je ne veux plus infliger ça a la gosse. Par contre je ne pensais pas que c'était si grave et voyait ça plus comme si c'était de ma faute et que je ne me faisais pas assez violence à ces moments là. Il va falloir que je relise encore pour bien tout assimiler...
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  sanka le 24.07.15 9:48

Bonjour a tous coeurs

Alors je ne sais pas si c'est parce que j'avais beaucoup de choses dans la tête ce matin, mais j'ai couru sans même me rendre compte du nombre de tours que je faisais, ma tête est pleine suite à ce qu'à écrit l'alcoologue que tu connais Shale (et d'autres choses bien sûr), beaucoup de remise en question.
Je n'arrive plus savoir ou je me situe où plutôt si je me rends compte que après plus d'un an d'alcoolisation mensuelle puis la rechute quotidienne et maintenant à nouveau mensuelle, il n'y a pas de différence, je suis toujours dedans même si j'ai remonté l'échelon du quotidien, c'est juste le pallier d'un immeuble de 10 étages. Je ne peux plus me considérer abstinente, mais dans un combat plus long que je ne l'aurai imaginé puisque je ne peux plus compter au jour le jour mais en mois a mois, je me sens un peu désarmé, comme si je ne pouvais rien faire face à ce schéma. Comment réagir comme si de rien était et parler de tout et de rien pendant un mois pour arriver au moment fatal et juste dire je vais mal, je vais boire et rebelote on recommence pour un tour. J'ai l'impression de faire tout ce qu'il faut pourtant, je pourrai dire que je dois m'estimer contente de ne pas avoir a lutter tous les jours face aux envies mais devoir rester sur mes garde en attendant le jour J en sachant que ça va arriver ne me rends pas la vie facile, comment réagir face à ça?
Alors pour le moment je fais l'autruche en me disant que ce sera différent cette fois, parce que pour le moment je me sens mieux, mais après...
Réaliser que ce ne sont pas des cailloux, que c'est simplement un autre rythme d'alcoolisation et de dépendance me rend triste, triste de savoir que je reste au point mort alors que j'avais l'impression d'avancer. Maintenant je pense qu'il n'y a que le temps qui pourra dire si j'arrive a modifier les choses ou pas, puisque à l'heure actuelle je ne sais pas comment je vais gérer les prochains coups dur.
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  SHALE le 24.07.15 11:26

Tu sais, c'est ce que j'essayais de te dire mais je préfèrais avoir l'avis d'un alcoologue pour ne pas dire de bêtises, c'est trop sérieux.
Selon lui et selon ce que je pensais, tu es toujours alcoolique dépendante active. Ton corps a passé un accord avec ton cerveau, espaçant les crises de manque sur un mois, ce qui te fait dire que tu vas mieux. Alors si tu comptes les jours avant où tu es mal car tu sens que ça va arriver, les jours après où tu t'en remets, il te reste à peine 15 jours pour vivre normalement... Alors comme je te le disais plus haut, ou tu restes sur cet accord sachant que ça n'ira qu'en empirant, ou tu prends le taureau par les cornes et tu te fais soigner impérativement.
Je pense qu'une hypnothérapeute t'aiderait à remonter assez loin pour démasquer ce que tu n'as pas encore pu sortir même si tu n'en es pas consciente.... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  Crystal_ine le 24.07.15 13:02

sanka a écrit:
Réaliser que ce ne sont pas des cailloux, que c'est simplement un autre rythme d'alcoolisation et de dépendance me rend triste, triste de savoir que je reste au point mort alors que j'avais l'impression d'avancer. Maintenant je pense qu'il n'y a que le temps qui pourra dire si j'arrive a modifier les choses ou pas, puisque à l'heure actuelle je ne sais pas comment je vais gérer les prochains coups dur.

Je ne pense pas que tu restes au point mort et que tu n'avances pas Sanka. Tu l'as dit, c'est un autre rythme d'alcoolisation que tu dois casser. Mais je t'assure que tu as progressé, c'est juste qu'il reste un fil que tu n'es pas prête à couper ou un noeud qui n'est pas visible. Lequel est-ce, le pourquoi, le comment, il va falloir que tu le trouves, mais ça viendra. Tu as juste besoin de plus de temps.

C'est certain que tu dois prendre cette dépendance au sérieux, mais ne minimise pas le travail qui est déjà fait et que tu continues de faire. Tu es sur la bonne voie, je ne veux pas lire de découragement de ta part ou encore que tu es triste, au contraire, maintenant que tu sais que tu vis encore une dépendance à l'alcool, mais différente, tu vas pouvoir mettre en place ce qu'il faut pour t'en défaire. Essaie plutôt de voir le positif de ce fait. Ça va te permettre de faire d'autres avancées et de continuer à t'épanouir.

Reprends ta positive attitude, il ne manque vraiment pas grand'chose pour que tu puisses vivre libre complètement.

Continues à te faire plaisir, laisse-toi guider, jusqu'à maintenant, tu as réussi de belles choses, ça va continuer ainsi.

Garde confiance et apprécie cette belle journée!

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  SHALE le 24.07.15 13:36

Je partage tout à fait l'avis de Crystal_ine, non, tu ne repars pas de zéro, loin de là. Tu sais que tu es encore dans une certaine dépendance et qu'il faut que tu arrives à en sortir. C'est, selon Dominique Nouet une dépendance psychologique, donc c'est toi et ton cerveau qui la gérez.
Il y a encore une faille très importante, une faille qui remonte à très loin que tu n'as pas réussi à faire remonter ou que tu n'as pas voulu faire remonter, il faut la trouver pour l'éradiquer, c'est pour ça que je pensais à un hypnothérapeute branché sur l'alcool pour t'aider à remonter le plus loin possible...
Mais tout n'est pas perdu, tu arrives à rester presque un mois sans boire d'alcool, il faut règler ce conflit entre toi et toi qui te fait replonger de façon régulière....
Nous sommes là, nous allons t'aider de toute façon.... onsaidiens onsaidiens onsaidiens

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  sanka le 24.07.15 20:11

Pour l'hypnothérapeute, je n'ai plus les moyens de pouvoir la voir donc c'est mort.
Mais oui voilà ou j'en suis, toujours dans la maladie, c'est tout ce que je retiens pour le moment Crying or Very sad
Après j'improviserai pour la suite de cette dépendance psychologique...
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  SHALE le 24.07.15 21:28

Est-ce que tu vois encore un psy ou un alcoologue ?

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  sanka le 24.07.15 21:32

Oui je continue a voir les 2. L'alcoologue tous les 3 semaines environ et la psychologue quand on peut toutes les semaines.
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  SHALE le 24.07.15 21:37

Alors je pense qu'il faudrait que tu recopies pour les deux, ce que Dominique Nouet a dit, voir ce qu'ils en pensent eux. Pour ma part, je pense qu'il a tout à fait raison, mais il vaut mieux en parler à ceux qui te suivent.
D'ailleurs, je te disais que tu n'arrêtais pas de relancer la machine, je n'avais pas tout compris mais je pressentais que c'était bien un problème de dépendance....
Par contre, quand l'envie de boire reviendra , tu sauras pourquoi et ça t'aidera sans doute à te battre plus efficacement, notamment en prenant systématiquement l'espéral jusqu'à ce que l'envie parte. Si tu arrives à dépasser la dépendance psychologique, ce sera bon en te faisant suivre par un psy toutes les semaines, tu devrais pouvoir revenir à la normale sans trop de problème, j'en suis sûre.... coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  sanka le 24.07.15 21:44

Oui je leurs imprimerais, je l'ai déjà enregistré sur word pour le relire...
Et franchement je savais que c'était mal, mais non je ne m'attendais pas du tout à ça...
Oui j'ai bien compris le message et les pistes données pour passer ces moments, mais je sais aussi que je luttais déjà vraiment, même si oui après l'erreur je me dis que j'aurai pu mieux faire, mais bon on verra au moment venu si j'arrive prendre l'espéral et faire le nécessaire.
Pour le moment je suis un peu pommé dans tout ça étant donné que je me retrouve con face à tout ça.
Mais oui, viendra bien un jour ou j'y arriverai...
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  SHALE le 24.07.15 21:51

Ce qui est important c'est que tu sais exactement où te situer et tu ne peux plus te dire que tu n'as bu que 5 bières, que ce n'est pas grand chose.. Donc, tu sais qu'il faudra continuer à te battre, car là, tu n'en étais pas très sûre, tu pensais que ça fonctionnait bien comme ça, même si ça ne pouvait pas durer.
Là, tu sais qu'il faut te soigner très sérieusement, c'est bien plus clair et tu l'auras en tête quand les moments de manque vont arriver...Là tu seras mieux armée psychologiquement pour te battre...
De toute façon, j'ai toujours su que tu t'en sortirais, et quand tu vois d'où tu es partie, et bien tu as quand même fait un sacré bout de chemin..... Alors ce que tu as à faire maintenant, ce n'est pas le pire, le pire est derrière toi.... smiles coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  Lisa le 24.07.15 23:22

Cette réponse de Dominique Nouet est vraiment intéressante et je m'y reconnais aussi, bien que ma façon de m'alcooliser est encore différente. Mais il est clair que j'ai une dépendance psychologique beaucoup plus forte que physique.

Voilà une bonne piste Sophie pour poursuivre ton travail  sur toi, et même si tu n'envisages plus de cure, tu m'as tout de même l'air bien entourée et bien suivie.

Courage, tu vas y arriver! petits coeurs
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  sanka le 25.07.15 5:36

Merci Lisa et Shale,

Ce matin je me réveille avec toujours ce côté nostalgique.
J'ai bien compris que de savoir est un avantage pour la suite, que je serai surement plus apte a affronter la suite.
Par contre Shale, je ne suis pas trop d'accord avec ce que tu dis, même si oui j'avais peut-être tendance à minimiser mes alcoolisations en cailloux mais non je ne trouvais pas ça normal depuis que je suis revenue dans le combat après ma dégringolade des suites de mes alcoolisations mensuelles qui est partie en vrille, j'étais partie pour le zéro alcool même si oui le schéma est revenu sans que je le souhaite, mais mon but réel, celui que je cherchais était vraiment l'abstinence complète et non retourner à ce que j'ai fait pendant plus d'un an puisque j'ai vu ou ça mène et qui ne me convenait pas.

Tu as raison Lisa cette réponse de Dominique Nouet est très intéressante, même si frustrante. Mais on ne peut pas l'ignorer tellement elle est réelle et qu'on si retrouve complètement, mais vraiment complètement... Une dépendance psychologique, ça me parait plus dur a gérer qu'une dépendance physique parce que oui pour la dépendance physique un sevrage en HP ou en cure me parait approprié mais pour une dépendance psychologique le travail ce fait sur du plus long terme, sur une thérapie bien plus poussé et longue et ça ca me fait peur comme pour toi Lisa, j'imagine que le fait que tout ce passe dans la tête et pas dans le corps est beaucoup plus compliqué a gérer dans les moments de faiblesses. Alors est ce que c'est un manque de volonté de notre part, bah oui puisque c'est dans la tête, c'est nous qui décidions d'aller boire et pas notre corps qui réclame sa dose...

Notre dépendance est différente mais après avoir lu tout ça et de me remettre en question, j'avoue que là je ressens l'envie de m'alcooliser, peut-être pour ne pas voir tout ça, faire comme si ce qu'a dit cet alcoologue n'existe pas et que je peux rester sur des cailloux et pas être toujours dans une putain de "dépendance totale"! Ce mot me frustre complètement après le travail fait, comme si c'était dans le vide (même si ce n'est pas le cas).

Bien sûr je ne vais pas me jeter sur la bouteille maintenant et je vais continuer a faire ce que je fais les derniers jours du mieux que je peux, mais je n'arrive pas m'empêcher de penser à tout ça.
Je n'arrive pas encore a savoir si c'est positif ou négatif de savoir mais une fois qu'on sait dur d'y faire abstraction...

Bonne journée à tous coeurs
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  SHALE le 25.07.15 9:43

Sophie, je suis bien consciente que ton but était l'abstinence complète mais en continuant comme ça, je ne voyais pas comment tu allais pouvoir y arriver dans la mesure où tu alimentais toujours la machine. Ces paroles de Dominique sont peut-être dures, c'est vrai, au départ il ne les réservait que pour moi, c'est avec son accord que je vous les ai mises à disposition car je pensais qu'elles pourraient servir d'électro choc pour vous aider à comprendre et pour mieux vous battre sachant ce que vous aviez à combattre....
De toute façon, même si c'est dur, je ne regrette pas de vous les avoir livrées car une situation claire et précise est bien plus facile à gérer qu'une situation confuse où on peut mettre un peu tout ce qu'on veut....

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  Lisa le 25.07.15 9:52

La dépendance physique est terminée au bout de 10 jours, tandis que la dépendance psychologique est bien plus coriace! Crying or Very sad Comme tu dis, ça prend du temps et des efforts en thérapie, car il s'agit d'apprendre à vivre sans cette béquille. Mais tu sais que ça vaut le coup!

Parfois je me représente le petit singe comme mon double : c'est comme s'il y avait deux personnes en moi, une qui a soif, et l'autre (la raison sans doute) qui dit "NON je veux l'abstinence pour toujours". La première par contre a du mal à intégrer ce NON et surtout le "pour toujours". Quid si je n'ai plus cette soupape d'évacuation, d'apaisement?
Pourtant il existe d'autres moyens de trouver l'apaisement que l'alcool, et heureusement, sinon toutes les personnes qui ont une certaine fragilité seraient malades alcooliques.

On en revient aussi au fameux "un jour à la fois", décomposer le bel et grand objectif "pour toujours" en "pas aujourd'hui". C'est déjà beaucoup moins angoissant et plus facile à accepter, on n'a pas l'impression d'avoir une montagne à gravir.

Merci Shale d'avoir partagé ce message de ton ami petits coeurs
avatar
Lisa
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  SHALE le 25.07.15 11:25

Il faut vous dire que pour le "plus jamais", ce n'est pas un mot terrible. Il y a des "plus jamais" qui chantent!!
Plus jamais "avoir la gueule de bois", "plus jamais avoir oublié ce que j'ai fait comme bêtises la veille" etc.... il y en a beaucoup de ces plus jamais bien agréable.
Pour moi, "plus jamais boire d'alcool", ça me remplit de bonheur d'être parvenue à y arriver....

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  Crystal_ine le 25.07.15 14:43

Et moi aussi Shale, le plus jamais fait mon bonheur.

Pour ce qui est de la dépendance psychologique, il faut voir l'importance de se trouver des activités pour contrer l'association alcool = plaisir momentané. Je ne sais pas trop comment l'expliquer, mais quand notre esprit est occupé, il finit par oublier ce rappel, car il est passé à autre chose.

Pour Sanka, j'ai refait un survol rapide, mais il semble que absence de ta fille = alcool. Pour t'aider, je pense sincèrement qu'il te faudrait prévoir des activités qui te font plaisir, qui te permettrait d'oublier cette association. De cette manière, tu y penserais moins voire plus du tout, parce que tu auras associé l'absence de ta fille à autre chose.

Exemple concret que j'ai vécu et qui n'est en rien en lien avec la prise d'alcool : Séparation de mon conjoint MA, quand nous avons réessayé de former un couple en vivant chacun chez soi. Tous les soirs, on se parlait via Internet en regardant nos séries fétiches, nous échangions sur les événements, nous supposions qui était le tueur etc. Lorsqu'on s'est rendu compte qu'il n'y avait pas d'avenir possible malgré les efforts, parce qu'il continuait à boire, j'ai dû changer mes habitudes, parce que j'avais développé une dépendance à ces échanges en regardant la télé. Je devais donc modifier mon comportement pour cesser de souffrir et de ne penser qu'à ça. J'ai continué à regarder mes émissions communes, mais à d'autres moments que je le faisais avant. Ça été très très dure la première semaine, la deuxième un peu moins et ainsi de suite et au bout d'un mois environ, j'avais complètement adopté un autre style de vie les soirs de semaine.

Oui, une dépendance psychologique est longue à guérir, mais elle est possible lorsqu'on change notre fonctionnement pour déjouer nos pensées. Je continue à être convaincue que de prendre une feuille de papier et un crayon lorsque ces envies se font sentir et que tu les écrives, ça devrait aider à te les sortir de l'esprit. Car, tout ce qui passe par la main, sort de notre esprit. C'est une libération. Pour moi, ça marche, c'est ce qui fait que je peux avancer et cesser de me stresser avec tout et rien. Les crises d'angoisse durent beaucoup moins longtemps et sont de moins en moins fréquentes.

Courage Sanka, tu vas t'en sortir.

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  cristal le 25.07.15 16:29

je pense que le seul moyen de se sortir de l'alcool,c'est de se recevoir des claques comme celle que tu viens de recevoir sophie(et lisa aussi sans doute),la première que j'ai reçu et elle a été d'une violence inouïe,c'est de comprendre que j’étais MA.J'ai été totalement sonnée et mise à terre mais c'est grâce a cette claque monumentale que j'ai pu m'en sortir.
les autres claques ont suivi au fur et a mesure de mon travail sur moi,mettre ma gamine en veille,tirer mon adulte de sa léthargie,comprendre la nocivité de ma mère,accepter que c'est moi qui ai tout fait pour avoir un role de victime dans ma vie,revoir les viols de ma vie,combattre ma peur des hommes .... à chaque fois,on se retrouve par terre à se demander combien de temps cela va durer et quand est ce qu'on va enfin pouvoir profiter de notre abstinence,être enfin tranquille!!
Mes plus grandes avancées se sont faites juste après ces grosses souffrances,je recevais le coup en pleine figure,ensuite,je ne comprenais rien à ce qui m'arrivait,j'etais sonnée et à terre ne sachant plus quoi faire.j'etais épuisée et je n'avais plus envie de rien Crying or Very sad Puis venait le moment de la prise de conscience,"pourquoi j'ai eu si mal "?? je savais alors que j'avais touché qq chose de profond.L'inconscient est bien fait,il travaille même si on ne s'en rend pas compte et quelques temps après,j'avais l'analyse et la résolution.ça ne se faisait pas en une nuit loin de là et pas seule non plus mais à chaque fois,ça fait avancer d'un pas de géant.
ne te pose pas trop de question pour le moment sophie,avance un jour à la fois comme tu le fais depuis le début,ça travaille là haut même si tu ne réflechis pas,laisse faire ton inconscient,donne lui juste les moyens de bien travailler en te reposant,en te faisant plaisir et en allant voir les pros qu'il te faut(HDJ entre autre).
tu es sur la bonne voie ma belle,j'en suis heureuse coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  ninipoci le 26.07.15 16:36

Coucou Sophie,

Ne restes pas frustrer sur des mots et essais de voir le positif que ça t'a apporté.Tu ne t'ai pas laisser aller au contraire je trouve que tu perce-verses en te concoctant un planning de remise en forme journalier que tu tiens. Ca c'est tout bon de prendre soin de toi.
Gros bisous ma belle coeurs coeurs
avatar
ninipoci
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  sanka le 26.07.15 19:06

Bonjour à tous, c'est vrai que j'ai du mal a répondre à tout ce qui a été dit même si bien sûr j'entends vos mots.
Pour le moment je reste figé sur ce qu'à dit l'alcoologue, ça gamberge dans ma tête...
Et oui je ne me laisse pas aller pour autant, je continue à aller courir dés que je peux, a faire des petites choses a droite a gauche, la saison foot commence reprendre et on a été voir un match hier, ça ma fait du bien de retrouver les copines et amies.
J’accomplis même des exploits personnel comme ce matin :


J'ai encore beaucoup trop de temps creux dans mes journées, même si je m'occupe a faire des glaces maison ou même juste préparer le repas pour la petite, même si c'est du rapide, voilà ça comble des moments... Mais je pense aller me racheter des puzzles, comme avant ou j'adorai en faire et je pense que ça peut aussi être un bon passe temps pour décompresser et oublier les choses toxiques.

Le moral est bon sinon à partir du moment ou je ne pense plus a l'alcool et quand me vient une pensée, j'essaye de la zappé par une des choses agréable qui m'arrive en ce moment. Parce que depuis que j'ai lu tout ça j'avoue que je pense beaucoup plus a boire mais en même temps je suis réfréné, enfin c'est un sentiment mitigé entre la raison (un peu comme toi Lisa) et la contradiction ou juste de me dire merde j'en suis toujours réduit a ça et que à part attendre sans pouvoir faire grand chose de plus est frustrant puisque je ne sais pas comment je vais réagir au moment là.

Tous vos mots me parlent, me font cogiter, me font me remettre en question, comme ce que Crys' disait, en fait c'est comme une histoire d'amour fini de laquelle il faut ce remettre... Mais oui sacré claque que je me suis prise puisque je n'imaginais pas en être là mais c'est en ce relevant qu'on apprend être fort hein Cristal smiles

avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  SHALE le 26.07.15 19:58

Il y a un exercice hypnotique que tu peux essayer de faire. A la place des bouteilles d'alcool, tu visualises des bouteilles pleines d'eau de javel.... Tu imagines si tu les buvais ce que serait le résultat..

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  sanka le 26.07.15 22:25

Une vision que je n'avais encore jamais imaginé Rolling Eyes
Bon pour le moment je m'en tiens à prendre 1/2 espéral tous les matins, mais j'essayerai le truc de la bouteille de javel.
Pour le moment je gère plutôt bien avec des pensées agréables même si je pense que ce ne sont pas de vraies envies mais vraiment juste le fait d'être déçu qui fait que je pense à boire. Je ne suis pas patiente et là de savoir que le compteur est remis à zéro arf ça fait mal.
Peut-être une question de fierté qui en prend un coup je sais pas trop...
avatar
sanka
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Action! Réaction!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum