Navigation











Forum



















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 14 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chiffounette, chouchou

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Aider, subir, ou fuir ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  SHALE le 20/2/2015, 18:23

Il peut effectivement arrêter de boire avec un sevrage ou un médicament qui marche, mais l'alcoolisme n'est qu'un symptôme, la cause en est bien plus profonde. S'il ne veut pas rechuter à la moindre contrariété, il faudrait qu'il travaille avec un psy pour trouver et extirper la cause de son alcoolisme, cause qui remonte souvent à très loin dans notre enfance. Pour moi, je pense que c'est un travail indispensable....

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  femmaimante le 22/2/2015, 17:32

Bonjour Invictus,

Je suis très contente pour toi, et ton mari.

Par contre, tu dis qu'il ne ressent pas d'effets de manque... Est-ce grace au Selincro?
avatar
femmaimante
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  SHALE le 22/2/2015, 20:09

Le manque est souvent le resultat de la dépendance du malade.....

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum