Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chanou

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Aider, subir, ou fuir ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aider, subir, ou fuir ?

Message  Invictus le 16.02.15 0:09

Bonsoir à tous,

J'ai parcouru ce forum avant de m'inscrire et comme j'y ai vu beaucoup d'humanité et de respect, je me suis dit que c'était ici que j'avais
envie de poser mes valises !!!
Alors pour faire court, j'ai connu mon mari Phil lorsqu'il avait 19 ans et moi 21 ans (cela fait maintenant 26 ans), mais je ne pense pas avoir
la force pour fêter nos 20 ans de mariage car je pense le quitter...........en Juin 2015 (nous nous sommes mariés en Juillet 1995).

Mon mari est un homme brillant, ingénieur, mais terriblement pessimiste et surtout malade alcoolique, je ne l'ai pas vu tout de suite, cela s'est produit
insidieusement, comme une araignée qui tisse sa toile terriblement résistante, il s'est toujours investi énormément dans son travail, et il aimait bien décompresser avec du whisky, le soir, moi qui travaillait à l'époque aussi je le suivais mais en moins grande quantité.

Ensuite est venue l'époque où l'envie de former une famille est arrivée, mais là patatras......je vous passe les détails, examens médicaux, fivs et NADA (le pb vient de moi), beaucoup de souffrance et finalement l'adoption, dix ans après je suis devenue Maman à 36 ans de mon Amour des Iles, Mon mari m'a accompagnée jusqu'au bout dans cette démarche et je croyais que nous étions enfin HEUREUX, mais Non l'araignée avait tissée sa toile et lors de son premier licenciement (cadre dans l'automobile), je revenais avec notre enfant, mais lui devait changer de travail à plus de 2 heures de la maison.
Depuis, notre fille a maintenant 11 ans elle est belle comme un cœur, mais elle n'a jamais eu son papa avec elle la semaine, et moi je n'ai jamais retravaillé pour gérer le quotidien seule la semaine et nous avons déménagé au moins cinq fois et mon mari s'enfonce dans l'alcoolisme car il est tous les
4 ans soumis à un plan social (le prochain est en cours).

Je souffre de voir que mon mari, qui parce qu'il est un enfant adultérin, méprisé par sa mère, et qui s'est mal construit ou plutôt tout seul a pu croire que seul le travail pouvait lui donner une reconnaissance et qui aujourd'hui s'aperçoit qu'il a passé sa vie à être un pion sur l'échiquier et qui boit pour oublier.

J'ai souffert, seule pendant toutes ces années pour élever mon Ange, savoir qu'au gré des déménagements je ne pourrais retrouver un travail, voir qu'aujourd'hui à 47ans, je n'ai plus la force de le soutenir dans son alcoolisme (baclofène 8 mois néant, selincro en cours néant), et lui de me dire pars si cela est ton choix, moi je sais que suis foutu. Que Faire ??????????????,
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  mamou le 16.02.15 10:35

Bonjour invictus,

Bienvenue parmi nous onsaidiens
Un amour, une rencontre, un combat..... et l'alcool entre vous....
Nous allons essayer de t'aider au mieux.
Il y a une chose importante et indispensable pour toi et votre fille, c'est que non, tu n'as pas à le soutenir dans son alcoolisme.... et encore moins à le subir.
Tu nous parles de médications.... que ton mari a "essayées"... mais la démarche première d'arrêter l'alcool vient-elle de lui?
Se rend-il compte qu'il est en train de couler ?
C'est loin d'être facile car souvent dans des situations comme la tienne, il y a ce déchirement entre l'homme formidable sans alcool et l'homme transformé par l'alcool, celui que tu as envie de fuir.
As-tu lu le texte sur le détachement?
Je te le remets ici au cas où smiles
http://forumonsaide.forumactif.org/t153-le-detachement
A bien vite et courage!

coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  SHALE le 16.02.15 14:18

Ton mari est dans une sorte de déni, même s'il se sait alcoolique, il ne pense pas pouvoir se soigner, c'est plutôt une recherche d'échecs qu'il fait.
Quant aux médicaments qu'il prend, ils ne feront pas d'effet s'il ne fait pas un travail sur lui même avec un psychiatre ou  si possible un alcoologue. Le mieux serait encore qu'il parte en cure, il aurait tout à la fois, le sevrage et la prise en charge médicale et psychologique.
En tout cas ce que tu peux lui dire c'est que bien sûr qu'il peut s'en sortir, quand je suis partie en cure, j'étais au bord de la cirrhose et il ne me restait pas plus d'un an à vivre, et bien ça fait 17 ans maintenant que je n'ai pas bu un verre, et mes résultats sanguins sont excellents.
Alors il peut s'en sortir mais il faut qu'il le veuille et qu'il prenne conscience que c'est pour lui. Il n'a pas à rejouer ce qui s'est passé dans son enfance, s'il veut l'évacuer, il faut qu'il voit un psy et qu'il le fasse avec son aide.
Sinon, l'alcoolisme étant une maladie évolutive, ça va aller de mal en pis et mourir de l'alcoolisme, c'est une mort atroce.
Bon, mais il n'en est pas là, tu peux lui imprimer des infos qui sont dans la base de données pour lui faire comprendre ce qu'est la maladie alcoolique. Tu peux lui conseiller d'aller dans un MAB et de faire une cure, on pourra te donner des adresses si tu n'en as pas, mais par contre, tu ne fais rien à sa place, il faut que ce soit lui qui se prenne en charge ...
Pour toi, il faut que tu penses à vivre, et à vivre justement pour toi. S'il est alcoolisé et ne veut rien faire, tu sors toute seule ou avec des amis ou avec ta fille, mais tu fais ce que tu as envie. S'il cuve, tu ne dis rien, tu le laisses cuver sans un mot mais tu ne ranges pas ce qu'il a pu faire tomber ou autre. Si tu trouves des bouteilles cachées, tu les mets sur la table pour montrer que tu n'es pas dupe, mais tu ne dis rien. Si tu veux lire la lettre d'un malade alcoolique à ses proches, en haut du forum entourage, tu auras beaucoup de réponses à ce qu'il faut faire ou ne pas faire! smiles

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  Invictus le 16.02.15 15:13

Merci à Mamou et Shale pour leur accueil coeurs

Alors pour ce qui est de la démarche d'en parler au médecin traitant, il l'a fait parce que je lui ai demandé mais le médecin qui lui a fait un bilan sanguin, ne s'était rendu compte de rien (c'est ce qu'il m'a dit en tout cas), et ensuite il a pris son traitement sans aucune conviction et avec le nouveau j'ai l'impression qui ne le prends qu'épisodiquement.
Je lui ai déjà parlé de psychiatre et d'alcoologue, il m'écoute mais ne fait rien, je crois que shale a vu juste, il se pose en victime et se met tout seul dans une spirale d'échecs, lors des débordements du week-end (il peut manger au ricard !!!) et ensuite devenir méchant verbalement, il s'excuse parfois mais plus tout le temps.
Il y a quatre ans, nous nous sommes séparés pour les mêmes raison (procédure de divorce entamée) mais cela a duré 3 mois, nous l'avons stoppée et il m'avait promis de faire des efforts, mais voilà le résultat.

J'essaye de me protéger comme je peux mais du fait des déménagements, mes amis sont loin........j'ai quand même deux amies dans le secteur, j'en ai parlé à l'une d'elles (on se connaît depuis 20 ans, elle me soutient (elle est psychologue) et elle me conseille de partir pour de bon.
J'ai lu attentivement les conseils et la lettre du MA, et malheureusement, je crois que mon mari me laissera aller jusqu'au divorce plutôt que d'entamer une démarche de soin sérieuse.

Je suis contrairement à lui d'un naturel optimiste et je sais qu'il faut que j'arrive à me détacher de sa souffrance qui ne doit pas être la mienne.
Merci beaucoup de m'avoir lue et réconfortée et à bientôt.
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  SHALE le 16.02.15 22:02

Tu as tout à fait raison, sa souffrance, ne doit pas être la tienne. S'il préfère rester malade alcoolique, tu lui imprimes toutes les maladies auxquelles il s'expose, et il y en a un paquet, ça le fera peut-être réfléchir...
De toute façon, comme tu ne peux rien pour lui, pense à toi et essaie de t'en sortir le mieux possible, pour toi et pour ta fille! coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  Crystal_ine le 17.02.15 1:46

Tout d'abord, bienvenue sur Onsaide Invictus. Comme toi, je fais partie de l'Entourage de MA. Il est très important de ne plus subir sa maladie et de te faire passer en premier ainsi que ta fille. Il refuse de se soigner, c'est son problème, pas le tien.

Quand nous sommes conjoints de MA, il faut se protéger de la maladie en ignorant la personne lorsqu'elle boit. On ne lui parle plus, on ne lui réponds plus. Ce que tu peux lui dire lorsqu'il est sobre c'est que dorénavant, il n'existera plus pour toi lorsqu'il boira. Tu peux aussi changer de pièce, sortir avec ta fille, aller au cinéma et tu le laisses gérer sa maladie. En changeant ton attitude, il arrive que le MA décide de se soigner, mais il faut que ça vienne de lui et qu'il sorte du déni.

Même si ça peut être difficile de te retrouver un travail, tu peux quand même regarder ce que tu peux faire, ce qui te plairait, car en divorçant, tu auras besoin de ressource financière et surtout, il ne faut pas croire que tu ne vaux plus rien, parce que tu as choisi d'élever ta fille, ce qui est tout à ton honneur.

Comme un MA est un grand manipulateur, il fait des promesses qu'il ne tient pas. Alors, tu t'occupes de toi et tu te protèges le plus que tu peux pour ne pas sombrer avec lui dans la maladie.

Ce n'est pas facile, il faut y aller Un jour à la fois.

Courage!

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Manipulateur

Message  Invictus le 17.02.15 16:09

Bonjour Chrysta_line,

Merci pour tes conseils, une chose me frappe dans tes propos, c'est que depuis que j'ouvre vraiment les yeux sur la maladie de mon mari, cela
fait quelques années que je me pose la question de savoir s'il n'est pas en plus pervers narcissique, c'est peut-être bête, mais il m'apparaît comme quelqu'un dénué d'empathie, n'a plus qu'un seul ami et ne s'en fait jamais d'autres et la liste est longue, ou alors c'est juste les symptômes de son mal-être existentiel et ses comportements sont en plus certainement accentués par ses prises d'alcool.

Je ne sais plus quoi penser car à l'époque de ma stérilité, j'ai fait un travail thérapeutique pour m'en sortir et ma psy de l'époque m'avait déjà alerté sur le comportement émotionnel non approprié de mon mari (elle m'avait dit, il s'est construit de telle façon qu'un jour il va s'effronder), je crois que je découvre maintenant des choses que je me refusais de voir avant.

Merci pour ton message, et j'espère que ton côté tout va bien. J'ai reçu depuis que je me suis inscrite ici de précieux conseils. Merci encore à toutes
coeurs
Pour le futur, je le prépare doucement, un jour après l'autre je chemine mais je garde une foi intacte en l'Avenir, pour continuer à voir dans les yeux de ma fille tout le bonheur du Monde.
A bientôt.
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  chiffounette le 17.02.15 16:31

Bonjour Invictus

Les comportements de ton mari sont liés à l'alcool. Attention le pervers narcissique ne se caractérise pas que par un manque d'empathie. Ca va bien au-delà de ça.

Un pervers narcissique ne s'écroule pas en principe (trop fort pour ça). En revanche le manque d'empathie, le manque de sentiment se rapproche plus d'un comportement autistique. Maintenant un diagnostic psychologique ne peut être posé que par un professionnel.

Je te souhaite beaucoup de courage. coeurs coeurs

_________________
Le plus lourd fardeau est de vivre sans exister.    V.HUGO
avatar
chiffounette
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  SHALE le 17.02.15 18:33

Chiffou a raison, ton mari est peut-être pervers narcissique mais là, il n'y a pas assez de détails pour le confirmer. Il faudrait pouvoir en parler avec un psy et avoir son avis. Il faudrait que tu nous donnes en gros la liste de tout ce qui te fait dire ça, nous aurions une idée plus précise alors, car de toute façon, lui ne te dira pas qu'il est pervers narcissique...
En tout cas, si ça s'avérait vrai, il n'y a qu'une chose à faire c'est fuir loin de lui le plus vite possible. Mais on n'en est pas là pour le moment.
Néanmoins c'est tout de même un côté à creuser....Quoique souvent ce n'est pas le pervers narcissique qui boit, mais ses proches.... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Vidée de ma substance

Message  Invictus le 17.02.15 19:45

Bonsoir,

Ce qui me fait penser qu'il y a peut-être un fond de cela (bien que ce terme de PN est très à la mode), c'est que j'ai l'impression
d'avoir été vampirisée pendant des années, moi d'un naturel si joyeux qui me suit progressivement éteinte à ses côtés et lui brillant professionnellement mais pas du tout connecté à la vie simplement, mes amies n'étaient jamais bien il m'en voulait de les voir, lorsque je travaillais (j'avais un bon poste), il
ne dénigrait en disant que j'y allais pour papoter avec mes collègues.

D'après lui les amis ne servent à rien, il a réussi à se brouiller avec mon meilleur ami qui à l'époque était un de ses amis pour le coup, pour la simple raison que celui-ci s'est permis de lui dire que je n'étais pas "sa chose" (celui-ci voulait m'inviter pour que je puisse aller au musée avec sa femme et tout simplement prendre quelques jours de vacances chez eux), mais mon mari ne le souhaitait pas.

Mon pote m'a alors dit, je ne veux plus le voir, il a ensuite déclaré un cancer malheureusement fatal, il est décédé il y a deux ans et JAMAIS même lors de sa maladie (je suis tjs restée en contact avec lui mais ne l'ai pas revu de son vivant) du fait de l'éloignement géographique et aussi parce qu'il ne voulait plus que je vienne lorsque son état s'est aggravé, mon mari n'a jamais fait un geste en sa direction pour s'excuser, il estimait que celui-ci avait eu tort, point à ligne.

Il m'a tout de même conduit à ses obsèques, mais la femme de mon pote n'a pas voulu qu'il y vienne. Cet Ami pour la petite histoire m'avait dit, ton mari ne pense qu'à son boulot, je ne sais même pas qui il est alors que je le fréquente depuis dix ans, je ne comprends pas que tu sois retournée avec lui (lors des 3 mois de séparation). Voilà un exemple, j'en ai d'autres mais je m'arrête là parce que cela remue pas mal de trucs. Désolée et à bientôt. Embarassed
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  femmaimante le 17.02.15 21:09

Bonsoir et bienvenue dans le forum, Invictus.
Je suis depuis peu sur le forum et femme de MA.

Comme le disent les autres personnes, ton mari est malade. L'alcool est une maladie. Et tu ne peux le faire culpabiliser, ni toi aussi, car son comportement est dû aux effets de l'alcool. Lui, je pense, quand il a bu, ne se rend pas forcément compte de ce que tu peux vivre, ou subir.

Tu parles de l'aider... Moi, je me dis et je dis aussi à mon mari que je n'ai pas à l'aider, mais à le soutenir. Personne ne peut rien faire pour lui. Seul lui peut faire quelque chose pour s'en sortir. Par contre, tu peux lui porter ton soutien dans ses démarches de s'en sortir.

Mais si j'en crois ton récit, il ne veut pas s'en sortir actuellement... Je ne sais alors pas quoi dire... à part de te protéger, toi et ta fille. De penser à toi et à ta fille. Pourquoi ne pas partir en vacances, en we, avec ta puce, sans ton mari? Tu pourrais peut-être prendre ainsi du recul sur cette situation... et prendre une décision qui vous corresponde.

Je te souhaite beaucoup de courage.

Tente de te retrouver, de te faire de nouveaux amis. Pourquoi ne pas t'inscrire à un club, ou un groupe de sortie dans ta région? N'en veux pas aux tiens s'ils ne viennent plus. Ils ont leurs raisons... Va les voir, par contre. Appelle les...

onsaidiens



avatar
femmaimante
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  SHALE le 17.02.15 21:45

Ton mari essaie de te couper de tout le monde pour que tu restes à son service pour l'aider à supporter ses alcoolisations. Je vois un égoîste fini, qui manque effectivement d'empathie, mais je ne peux pas me prononcer sur le terme pervers narcissique, je ne le connais pas assez pour pouvoir en juger, même si effectivement, il y a des détails qui correspondent ....
La première chose à faire pour toi, c'est de retrouver ton indépendance, déjà financièrement. Ouvre un compte à toi, compte où il ne pourra pas accèder et tu y verses tout ce que tu peux, le compte joint, ne servant qu'à payer les frais communs.
Ensuite, il faut te recréer un réseau d'amis, en allant, comme te le dit Chiffou, dans un club de randonnée, de gym, de yoga, de peinture ou de je ne sais quoi. Tu rencontrerais des personnes avec qui tu ferais connaissance autour d'une activité, ça te ferait beaucoup de bien et tu te sentirais bien moins isolée.
Au fait pense à changer régulièrement ton mot de passe sur le forum, car il risque de le découvrir sinon...
Mais on va continuer à en parler si tu le veux bien.. smiles coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Merci à vous deux

Message  Invictus le 17.02.15 22:19

Femme Aimante,

Merci de ton soutien, je suis allée voir ton parcours et il me semble même s'il y a rechute que ton mari est dans une démarche de soins, tu l'accompagnes
avec beaucoup d'Amour et de soutien et j'espère que pour vous deux la route sera au final une belle victoire sur la Maladie.

Merci pour tes conseils. coeurs

Shale,

Mon Mari, outre sa maladie souffre d'autre chose quelque soit le nom lié à cette pathologie, je le sens depuis trop longtemps, je reçois en fin de semaine ma famille pour ensuite garder ma nièce une semaine et ensuite une petite copine de ma fille (vacances scolaires ;-) ), pour ce qui est de m'occuper, je prends mon vélo ,je lis énormément, je vais au ciné, dès que je peux et téléphone à mes copines en cas de blues petits coeurs . Je ne pense pas que mon mari puisse venir sur ce forum (il sait pourtant que j'en ai trouvé un, je lui ai dit, car je crois qu'il s'en fiche).
Malgré les nombreux déménagements et les dénigrements, j'ai toujours su garder mon réseau d'amis et cela il ne pourra jamais l'enlever noon

Je garde le CAP !!!!!!! Merci à vous. A bientôt ! coeurs
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  SHALE le 17.02.15 22:27

Tu m'as l'air assez solide de ce côté là, effectivement, alors ne le laisse pas avoir du poids sur ta vie, préserve toi un maximum!!! coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Angoisse du retour

Message  Invictus le 19.02.15 10:41

Merci Shale,

J'essaye de me préserver, mais mon mari revient cet a-m, et j'ai depuis ce matin une boule au ventre, d'autant plus que nous allons fêter
son anniversaire ce soir (c'était hier mais en déplacement) et j'ai déjà peur que la soirée dégénère (nous ne sommes que tous les 3), quelle attitude adopter si l'alcoolisation est massive en sachant que ce moment devrait être festif (je me vois mal quitter la table si l'apéro à déjà trop durer .......Pfff, je suis vraiment un peu perdue en ce moment confused

Je vais essayer de gérer au mieux et espérons que tout se passe relativement bien.
Bonne Journée à tous.
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  mamou le 19.02.15 10:44

Bonjour invictus,

Même conseil que pour les autres "situations".... anniversaire ou pas.... si tu sens qu'il est alcoolisé, trop, tu le plantes là..... tu vas dans une autre pièce, le laissant devant son repas ou son gâteau....
Courage coeurs coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  Invictus le 19.02.15 11:12

Merci Mamou content

Ce qui m'inquiète c'est que notre fille ne voit plus maintenant un week-end ou une soirée qui ne se passe sans voir son père léthargique ou énervé pour des futilités, tous les instants qui devraient être heureux sont maintenant gâchés et parasités par la maladie et le mal-être, la dernière fois mon mari m'a dit que la vie le décevait et que rien ne le rendait vraiment heureux (hormis sa fille et moi quand je ne lui fais pas de reproches Rolling Eyes ). Voilà où j'en suis, en plus j'ai parlé à ma fille seule et devant son père que la situation ne pourrait pas durer comme cela (elle a déjà vécu la séparation de 3 mois) et hier elle m'a dit qu'elle avait fait un rêve horrible : son père partait Crying or Very sad je lui expliqué comme j'ai pu que cela pouvait devenir une réalité s'il ne se soignait pas mais cela implique bcp de choses pour elle à 11 ans. Bref !!!!!!!!!!! pas facile facile tout cela grande peur

Merci en tout cas de ton soutien coeurs
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  mamou le 19.02.15 11:19

Non bien sûr, ce n'est pas facile, et tu as très bien fait de parler de la situation à votre fille.
Nos enfants comprennent beaucoup de choses, et il est important de mettre des mots!
Vivre dans une telle ambiance, que ce soit toi, ou votre fille, ce n'est pas possible.
Son rêve en dit long bien sûr..... mais un enfant s'adapte très vite aussi.

Courage invictus

coeurs coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Une soirée non gâchée

Message  Invictus le 19.02.15 22:52


bravo .

Je m'auto-félicite, car non seulement, je lui ai fêté dignement son anniversaire, bon petit repas, cadeau, bougies etc.

Bien sûr, il était fatigué par sa semaine, et en plus par une crève carabinée (j'ai été obligée quand même de lui trouver le médicament adapté car Monsieur ne pouvait plus respirer), du coup il m'a remerciée et est déjà parti se coucher sans "trop d'excès" (il va chez le doc demain).

J'ai réussi malgré ma crainte à rester dans la neutralité, bien que je ne pense pas qu'il parlera demain à son doc de son mal-être et de voir un psy ou autre.

Je suis juste contente d'avoir pu passer une soirée d'Anniversaire, bien que sans cotillons ni amis, à peu près normale lol!, il a passé la soirée d'Anniversaire en zieutant les infos à la télé, puis seul sur son canapé devant le début d'Envoyé Spécial.

Je vous remercie toutes de vos conseils et je garde la cap au jour le jour car je sais que la route est longue.

Bonne Soirée coeurs
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  SHALE le 19.02.15 22:59

Courage à toi et garde le cap!!! smiles coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  mamou le 19.02.15 23:00

Je suis content invictus de savoir que tu aies passé une soirée "normale" smiles
Bien sûr, tu gardes le cap!
Pour le médecin...... sait-on jamais et croiser les doigts croiser les doigts

onsaidiens

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  femmaimante le 20.02.15 14:04

Piouff...

Pas facile, en effet.

Sois fière de toi, toujours... C'est tellement jouissif, en soi!

onsaidiens
avatar
femmaimante
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Des nouvelles

Message  Invictus le 20.02.15 17:06

Bonjour à toutes smiles

Alors, contre toute attente, mon mari a évoqué l'idée d'aller voir un psy, celui-ci qui voit énormément de MA avec des cas dramatiques (avec prise de
drogues en plus), lui a dit qu'il n'en n'était pas là Rolling Eyes et de continuer son traitement.

Bref, j'ai eu une longue discussion avec lui très calme pour lui demander quelle était sa consommation en semaine, il m'a avoué boire un pack de 6 bières le soir, et lorsqu'il est en déplacement en Tunisie (il ne peut boire qu'une bière tunisienne très légère) et il m'a dit qu'alors il ne pouvait pas dormir de la nuit mais qu'il ne tremblait pas.
Il a aussi évoqué son traitement Selincro et me dit qu'il commence à en ressentir les effets (moins envie de boire), pas d'alcool ce midi.

Pensez-vous, qu'il peut s'en sortir avec ce traitement ou pensez-vous qu'à l'inverse cela ne fonctionnera pas sans passer par un sevrage pur et dur ?

Je me dit qu'il y a peut-être encore un infime espoir ?
Merci encore une fois d'être là coeurs
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Oups

Message  Invictus le 20.02.15 17:08


J'ai oublié de préciser que je parlais de son médecin Rolling Eyes
avatar
Invictus
Arrivant
Arrivant

Féminin 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  mamou le 20.02.15 18:02

Bonjour,

Et bien quelle bonne nouvelle smiles , on dirait que ton mari a envie de se prendre en main!
Si le médicament fonctionne bien et qu'il arrive à zéro alcool, et surtout qu'il est déterminé à dire non à cet alcool, bien sûr que tout est possible!


croiser les doigts croiser les doigts onsaidiens

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider, subir, ou fuir ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum