Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 31 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 31 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

ma vie fout l'camp...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ma vie fout l'camp...

Message  Phœnix le 26.11.14 22:04

Bonjour à tous,
Mon mari est alcoolique. Depuis plus de 20 ans.
Quand nous nous sommes mis ensemble il y a 19 ans, il avait déjà des dépendances. Je le savais, mais j'avais grandi avec un père alcoolique et je pensais que la situation était différente, qu'il buvait moins. J'ai fermé les yeux, par amour ou par déni.
Un mariage, 2 enfants (9 et 13 ans), une séparation (en 2009), puis l’abstinence pendant 3 ans et une nouvelle vie ensemble, le bonheur enfin... Et puis la première bouteille en cachette... ce jour-là, j'ai cru mourir !
Je sais que je dois me préserver et préserver mes enfants qui ont déjà trop souffert, eux aussi. Mon ainé de 13 ans se souvient très bien de "l'avant séparation" et en souffre encore aujourd'hui. Ses relations avec son père sont très tendues. Il lui en veut beaucoup.
Je savais que je prenais un risque en revenant à la maison. Il avait tellement changé, j'avais l'impression de découvrir un autre homme (et même de tromper mon mari !). Nous avons été sincèrement heureux pendant 3 ans.
Je ne trouve pas le courage que j'ai eu il y a 6 ans. Suite à la perte de mon travail, je n'ai plus les mêmes moyens financiers non plus. Je ne suis pas certaine de prendre les bonnes décisions et de tenir le coup cette fois. Je ne suis même plus certaine de mes sentiments pour lui...
J'ai besoin d'aide. Je commence à prendre quelques contacts et je compte rejoindre un groupe de soutien, mais c'est très difficile et je ne sais pas comment aborder le sujet avec lui car il est dans le déni total.
Je ne sais pas non plus si je dois en parler avec mes enfants.

Phœnix
Arrivant
Arrivant

Masculin 26/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  mamou le 26.11.14 22:17

Bonsoir Phoenix,
Bienvenue parmi nous.
Tu as bien fait de venir poser tes valises....
Tu as peut être pris un "risque" en revenant, mais tu t'es écoutée, puisque ton mari se soignait....
Je pense que là, c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase et que pour toi, il n'y a plus de retour en arrière possible...
Le vase a été cassé une fois, recollé, et il vient d'éclater.
Il est important de penser à toi et à tes enfants, et c'est maintenant, dans la mesure du possible qu'il faut le faire.
Pour les moyens financiers, tu peux te rendre dans un cpas, et demander de l'aide, comme une caution locative...
Tu perçois des revenus personnels?
Mais nous allons en parler au fur et à mesure
Courage, nous sommes avec toi.
coeurs coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  SHALE le 26.11.14 22:22

On va en parler, surtout de l'attitude que tu peux avoir pour t'aider toi et tes enfants . As-tu lu le texte sur le détachement qui est en haut du forum entourage. Si tu ne l'as pas fait, va le lire car toute ton attitude devra être basée là dessus...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  Phœnix le 26.11.14 22:48

Merci pour vos messages :-)
Le vase vient d'éclater... c'est vraiment ce que je ressens !
J'ai lu le texte sur le détachement. Instinctivement, c'est un peu ce que j'essaie de faire... à nouveau ! Mais ce n'est pas facile. J'ai tellement cette impression de "déjà vu". Je ne me sens plus aussi forte qu'il y a 6 ans. J'ai autant peur d'affronter que de ne rien faire. Parfois je me rassure en me disant que ce n'est pas si grave, qu'il est moins "loin" qu'avant, qu'il u a

Phœnix
Arrivant
Arrivant

Masculin 26/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  Phœnix le 26.11.14 22:50

qu'il y a des situations bien pires ...
Mais je m'épuise. Je suis de plus en plus mal et le fait d'avoir perdu mon travail rend la situation encore plus compliquée.

Phœnix
Arrivant
Arrivant

Masculin 26/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  chouchou le 26.11.14 22:55

bonsoir Phoenix,
bienvenue sur Onsaide. Nous allons essayer de t'aider à passer ce moment difficile.
Il est de toute façon indispensable que tu penses en priorité à toi et à tes enfants, en ignorant ton mari quand il a bu.

_________________
il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions.
Il y a de la vie après l'alcool, et même du bonheur 
avatar
chouchou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 22/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  SHALE le 26.11.14 22:59

On va en reparler demain, là il est un peu tard. Tu n'as aucun revenu personnel à part le chômage?
Vous avez un compte commun ? Si je te demande ça, ce n'est pas pour être indiscrète mais pour pouvoir mieux t'aider... coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  Phœnix le 26.11.14 23:00

Au niveau revenus, je travaille en intérim quelques jours par mois et je touche des allocations de chômage. J'ai aussi une petite activité complémentaire depuis quelques mois. Mais je dois encore rembourser des arriérés de mon activité précédente (j'étais indépendante) et les fins de mois sont plutôt difficiles. L'argent est un sujet très délicat dans mon couple. Pendant des années, j'ai assumé beaucoup de frais car je gagnais mieux ma vie que mon mari. Aujourd'hui, alors qu'il a un peu d'argent de côté, je dois presque le supplier pour qu'il participe plus au frais du ménage. Je ne pense pas pouvoir assumer seule un loyer, les charges et tout le reste. En tout cas, pas avant d'avoir stabilisé ma situation professionnelle.

Phœnix
Arrivant
Arrivant

Masculin 26/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  Gribouille le 26.11.14 23:06

Bienvenue Phoenix .Ne dit on pas qu'un Phoenix renaît toujours de ses cendres cligner

Pour le moment il est vrai que tu dois principalement t'occuper de toi , tu passes en plus un mauvais moment avec la perte de ton travail .Et bien sûr l'inquiétude pour tes enfants.

Nous ferons notre possible pour t'aider à passer ce cap , et surtout te répéter de prendre avant tout soin de toi , te faire des petits plaisirs , des chosent que tu aimes

Courage

coeurs onsaidiens
avatar
Gribouille
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  SHALE le 26.11.14 23:07

Oui, c'est bien l'impression que j'avais. Il faut donc essayer de vivre côte à côte sans vous gêner... Tu peux tout de même utiliser le détachement. S'il a bu, tu ne lui réponds pas, tu ne l'aides pas, après lui avoir expliqué quand il est sobre tes nouvelles décisions... Pour l'ignorer le mieux serait de te réfugier chez quelqu'un ou dans une pièce de la maison, si tu en as une de disponible, ce pourrait devenir ton coin à toi et t'aider à te protéger....
Mais on va continuer à en parler... smiles coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  mamou le 26.11.14 23:10

Comme je te l'ai suggéré, tu peux aller à une permanence CPAS......C'est un droit d'être aidé et conseillé à ce niveau.... Rolling Eyes
En ayant les enfants à charge, tu peux aussi bénéficier des allocations familiales majorées, mais maintenant, à voir avec ton activité complémentaire...
Nous en reparlerons aussi.
onsaidiens

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  Phœnix le 26.11.14 23:10

Merci sincèrement pour vos réponses qui me font vraiment du bien :-)
Le phœnix, c'est mon ange gardien (et mon tatouage) ;-)
J'espère aussi renaître de mes cendres... mais la combustion est lente et douloureuse :-(

Phœnix
Arrivant
Arrivant

Masculin 26/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  mamou le 26.11.14 23:11

coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  Crystal_ine le 27.11.14 3:56

Je te souhaite la bienvenue Phoenix. Tu as bien fait de nous rejoindre. Il est un peu tard au Québec, mais je vais revenir sur ton fil, je passe tous les jours (tous les soirs plutôt). Je fais partie de l'Entourage des MA ayant eu un conjoint MA, ce qui m'a amené sur ce forum et j'y suis restée smiles

Tu n'es pas seule, nous allons t'accompagner, tu seras bien entourée. Déjà, tu as lu sur le détachement, l'appliquer est un peu difficile au début, mais on y arrive et ça nous permet de vivre plus sereinement et plus en accord avec notre vie.

onsaidiens coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  Phœnix le 27.11.14 12:00

Bonjour à tous,
Je compte aller demain pour la première fois dans un groupe de soutien.
J'ai déjà eu un contact téléphonique avec le responsable du groupe et cela m'a fait du bien.
Je ne sais pas du tout si je dois en parler avec mon mari. Les rapports entre nous sont plutôt froids depuis quelques jours (alors qu'il n'est pas alcoolisé en général la semaine, mais moi, je n'arrive pas à ranger ma rancœur !). Je crains sa réaction si j'aborde (de nouveau) le sujet de sa maladie.
Pensez-vous que je doive lui en parler ou alors inventer qqch pour justifier mon absence de demain ?

J'ai aussi une autre interrogation : mon compagnon me dit sans cesse que c'est moi qui ai un problème avec l'alcool. J'ai toujours aimé boire un ou deux verre de vin en mangeant (pas tous le jours) et cela ne lui posait d'ailleurs pas de problème quand il était complètement abstinent. Mais depuis qu'il boit de nouveau, il se retranche derrière pour justifier sa consommation à lui. Je m'interroge d'ailleurs de plus en plus... il a peut-être raison, je suis peut-être devenue aussi dépendante... et dans le déni ????
Si je lui parle de ma position de détachement par rapport à son alcoolisation, il va certainement me renvoyer la balle en parlant de ma consommation à moi.
Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance pour vos réponses

Phœnix
Arrivant
Arrivant

Masculin 26/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  SHALE le 27.11.14 13:28

Si tu ne bois pas pour te soigner et si tu peux arrêter de boire sans problème, tu n'es pas alcoolique.
Tu peux lui dire que tu vas à une réunion pour avoir des renseignements sur cette maladie, sans plus, tu ne réponds pas à tout ce qu'il va te dire, tu restes ferme dans ta décision sans te laisser déstabiliser par ses arguments.... coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  mamou le 27.11.14 13:37

Bonjour Phoenix,

Je suis du même avis que shale....Toute personne qui "boit un verre" n'est pas d'office malade alcoolique, tant que ça ne lui pose pas problème.
Bien sûr que ton mari essaie de te faire penser le contraire pour lui minimiser sa consommation.
Pour ce qui est du groupe, idem, tu n'as pas à te justifier smiles

coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  Phœnix le 27.11.14 13:53

Il est rentré plus tôt du boulot et je lui ai parlé... je crois que notre couple est fini...
c'est très difficile.......

Phœnix
Arrivant
Arrivant

Masculin 26/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  mamou le 27.11.14 13:59

C'est sûr que ça ne doit pas être facile ma belle; ce n'est pas ce que tu aurais voulu.... mais tu n'es pas responsable de ce que lui fais de sa vie...entraînant malheureusement la tienne et celle de tes enfants.....
La fin d'une "chose", .... et ce sera le début d'une autre vie.... la tienne....
Courage ma belle
coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  SHALE le 27.11.14 16:48

Tu sais un malade alcoolique supporte très mal de se retrouver devant sa vérité d'alcoolique et il le prend mal, mais ensuite, c'est là qu'il commence à réfléchir.
Alors ne montre rien, agis normalement, s'il veut partir, il part, tu ne le retiens pas, et tu verras que c'est sans doute le meilleur moyen pour qu'il se fasse soigner. Et puis sinon, et bien il vaut mieux que tu sois seule que mal accompagnée par quelqu'un qui t'en fait baver tous les jours!! coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  Crystal_ine le 28.11.14 3:52

C'est sûr que tu traverses une étape difficile. Il y a un tas de paroles que je pourrais dire, mais parfois la séparation donne des résultats. C'est difficile d'envisager la fin d'un couple, mais cette maladie s'est mise entre vous et elle est forte, tu t'en es rendue compte. Tu n'es en rien responsable, c'est l'alcool qui est responsable de cette situation entre vous.

Garde courage et nous serons avec toi.

coeurs onsaidiens

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  Phœnix le 01.12.14 12:30

Bonjour à tous,
Je reviens vers vous après un week-end "chaotique".
Jeudi, j'ai donc annoncé à mon mari ma décision de participer à une réunion de soutien pour MA et co-dépendants.
Il n'a rien compris. Il s'est très vite emporté, me disant que je le faisais encore passer pour un monstre alors que c'est moi qui étais au bord de la dépression. Il a très vite fuit la discussion.
Plus tard dans la journée, il est revenu vers moi pour plaider sa cause. Il pense qu'il gère sa consommation d'alcool, reconnaît qu'il est un grand buveur mais ne veut pas admettre qu'il est alcoolique. Il dit qu'il sait ce que l'alcool lui a déjà fait perdre, que c'est moi qui exagère le problème...
Nous avons parlé pendant 2 heures. Je lui ai dit qu'effectivement je n'allais pas très bien pour l'instant et que c'est pour cela que je voulais me faire aider. En plus du groupe de soutien, je compte aller voir mon médecin traitant pour peut-être prendre qqch pour me relaxer un peu (moi qui ai toujours refusé ce genre de truc !!!). Je dois être forte, et pour l'instant, c'est pas la joie !
Vendredi, il était en congé et devait travailler dans la maison. Quand je suis rentrée après mon travail, il était de mauvaise humeur car il avait eu beaucoup d'imprévus dans ses petits travaux. J'ai très vite remarqué qu'il avait bu. Pas assez pour être vraiment désagréable, mais suffisamment pour être irritable et susceptible. Il s'est très vite énervé quand il a compris que je comptais toujours aller à la réunion. Il a été jusqu'à dire que j'abandonnais mes enfants !!!
J'ai pris sur moi et j'ai été à la réunion. Je pleurais déjà avant d'être arrivée, j'ai failli faire demi-tour. J'avais l'impression de le trahir. Mais j'ai bien fait de rester. J'ai vraiment rencontré là des gens bien, des MA abstinents et leurs conjoints, qui ont pris le temps de m'écouter sans me juger (comme vous) :-). Ils m'ont proposé de venir une prochaine fois avec mes enfants s'ils le souhaitaient, afin de pouvoir mettre des mots sur ce qu'ils vivaient.
Ils m'ont conseillé aussi de prendre de la distance et d'essayer le détachement car je suis incapable pour l'instant d'envisager une séparation, tant par rapport à mes émotions que par rapport à ma situation financière.
Quand je suis rentrée vendredi soir, il était alcoolisé et a tout de suite été très désagréable. Heureusement, il a été se coucher et j'en ai alors profité pour parler avec mes 2 fils de la situation et du groupe de soutien. Le plus grand, 13 ans, qui est le plus en conflit avec son père, ne veut pas venir en réunion, il dit qu'il a sa propre carapace et qu'il n'a pas besoin d'aide. Il a surtout très peur de revivre une séparation car il  n'a pas envie de perdre sa maison, son chien, ses habitudes... j'ai essayé de le rassurer en lui disant que je ferais tout ce qu'il m'est possible pour que nous soyons bien, mais que la situation actuelle n'est pas normale car elle nous détruit tous petit-à-petit.
Mon cadet de 9 ans a réagit plus calmement, mais en l'écoutant, je me suis rendue compte qu'il souffrait plus que ce qu'il ne montrait... il souhaite lui venir à une réunion du groupe de soutien.
Le week-end s'est ensuite passé entre les reproches de mon mari (toi et ta "secte", Madame fait ENCORE la gueule !!! ... ) et ses tentatives de rapprochements... c'est très déstabilisant, il peut être charmant et puis quand il voit que son petit jeu ne prend pas et que je reste sur mes positions, il s'énerve et me balance les pires crasses !
J'ai déjà peur qu'il rentre du boulot car il m'a dit hier soir qu'il voulait me parler... enfin, avec un peu de chance et vu qu'il avait bu, il aura peut-être oublié ;-)
Désolée d'avoir été un peu longue... et merci pour votre soutien

Phœnix
Arrivant
Arrivant

Masculin 26/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  mamou le 01.12.14 13:53

Bonjour Phoenix,

Tout d'abord, ne t'excuse pas d'être longue, tu expliques et c'est très bien comme ça smiles
La réunion à laquelle tu as assisté est le premier grand pas, une aide en "live" , et tu as très bien fait de tenir bon, bravo!!!
C'est comme ça aussi que commence le détachement.
Que ton mari ne comprenne pas et vienne te mettre toi en cause, c'est pour ne pas avoir à se regarder en face....... Crying or Very sad
Il essaie toutes les "manoeuvres" possibles pour continuer son petit jeu de manipulation et c'est là dessus que tu arriveras à te renforcer.
Très bonne idée aussi d'aller voir ton médecin traitant, une aide médicamenteuse te permettra de "souffler" un peu.
Pour ce soir, tu verras bien...... si il a bu.... ignorance totale..... si pas, tu peux écouter ce qu'il a à dire....
Tiens nous au courant smiles
Pour tes enfants, et plus particulièrement le plus, si dans un premier temps il ne veux pas aller à la réunion, il aura quand même entendu ton écoute et ton attention envers lui et au besoin, pourra y aller si il en ressent le besoin.
Quand a lieu la deuxième réunion? C'est une fois par semaine?
Courage ma belle

coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  SHALE le 01.12.14 15:16

Il me semble qu'il va devenir urgent que tu appliques le détachement, car là, il est en train de prendre le dessus et de te démolir. Tu lui expliques,  à un moment où il est sobre, il y en aura de moins en moins, que tu ne veux pas le partager avec l'alcool et donc, quand il sera alcoolisé, tu l'ignoreras et tu feras ce qui te plait mais qu'il ne faut pas qu'il compte sur ton aide s'il a bu?
Tu lui dis clairement, tu peux même lui écrire pour ne pas avoir à y revenir et ensuite tu ne changes plus d'avis, tu fais ce que tu as dit.
S'il est saoûl tu l'ignores, tu t'occupes des enfants, vous sortez faire une balade ou si tu as une pièce dans la maison qui peut devenir ton refuge, tu y vas. Il faut que tu te trouves un coin à toi, une coin où tu puisses te ressourcer et lâcher un peu les vannes....
Mais on va en reparler.. coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  Crystal_ine le 02.12.14 3:35

Je suis d'accord avec Shale et mamou. Il est temps que tu te protèges de sa maladie et que tu l'avises, c'est urgent. Même s'il te dit que tu fais partie d'une secte, laisse couler. Il voit probablement que tu veux t'en sortir, que tu prends les moyens alors que lui n'y arrive pas. Il n'admettra pas que le problème c'est l'alcool, il nie encore l'évidence.

Je ne peux pas te dire que ce sera facile, je peux seulement te dire de vivre un jour à la fois et même, une heure à la fois. J'ai eu à le faire pour arriver à laisser vivre mon conjoint et m'isoler dans un endroit tranquille de la maison pour regarder mes émissions, lire ou sortir marcher, voir des amis. C'est ici que je recevais de l'aide et avec ma psy. Alors continue à aller aux réunions, ça t'apportera un soutien dont tu as besoin en ce moment.

Pour ton médecin, c'est aussi une bonne idée, tu fais tout ce qu'il faut pour être mieux et bien dans ta vie. Tous ces petits changements vont te permettre de te retrouver et d'être en harmonie avec ce que tu veux.

Ne doute surtout pas de ce que tu es en train de faire, tu suis la bonne route et nous allons t'accompagner.

onsaidiens coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma vie fout l'camp...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum