Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 15 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chiffounette, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

mari alcoolique

Page 4 sur 32 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 18 ... 32  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 12.05.14 9:39

En fait pour les décisions. Quand je lui dit mon avis sur telle chose. Il prend simplement l'avis contraire, celui qui l'arrange. Et j'ai plutôt l'impression de m'être fait manipulée.
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  SHALE le 12.05.14 10:04

Le malade alcoolique est un grand manipulateur, une seule chose compte pour lui, avoir sa dose d'alcool, à partir de ça, tout le reste il s'en moque.... Alors ne pas le croire, ne pas lui dire le contraire non plus , le laisser avec ses certitudes et faire comme tu viens de le faire, prévenir tous ceux que tu connais.....Mais je sais que ce n'est pas facile!!! Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  cristal le 12.05.14 10:05

ce qui compte aujourd'hui penel,c'est de retrouver une vie à toi qui ne soit plus peuplé de colère et de souffrance.
C'est très bien que tu en ais parlé à tes parents,tu as besoin de soutien en ce moment.je te conseillerai vivement de rejoindre un groupe de parole pour conjoint de MA je t'assure que ça te fera beaucoup de bien.
Il faut aussi que tu songes à trouver un travail pour être indépendante financièrement et aussi t'ouvrir un compte à toi où tu mets de l'argent de coté,il ne doit pas être au courant surtout!!
pour la bouteille,si c'est pour te soulager,alors tu as bien fait de la vider mais si c'est pour le faire réagir ou pour qui'l boive moins,c'est pas la bonne méthode noon tout ce que cela va faire,c'est de le faire dépenser un peu plus d'argent pour en racheter et avoir ses foudres sur le dos car aujourd'hui,tu es devenue une ennemie pour lui,celle qui l'empeche de boire tranquillement.Alors il fera tout pour te mettre à terre,non pas parce qu'il est un méchant mais parce qu'il ne raisonne plus correctement quand il est en manque.Il devient comme un lion affamé à qui tu piques son morceau de viande et l'image n'est pas trop forte!!
alors occupe toi plutot de changer ta vie en voyant une assistante sociale qui te dira quoi faire,en reprenant une activité professionnelle et de loisir,tu as besoin de te detendre et de sortir de cette ambiance de plus en plus dangereuse Crying or Very sad 

courage Penel,tu vas y arriver,c'est dur,c'est long mais c'est ta liberté et ta vie qui sont en jeu là!!

nous restons à tes cotés  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 13.05.14 18:59

Mon mari s'est mis dans la tête d'arrêter l'alcool tout seul. Il refuse toute aide. ça ne va pas durer une semaine et le week-end ça sera reparti. Enfin, faut pas être défaitiste. Heureusement, il lui reste le tabac et le café...cela fait une journée sans et il se sent déjà bizarre. C'est possible d'arrêter tout seul ? Y a quelqu'un qui a vécu ça ou pas ?
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  SHALE le 13.05.14 19:08

On appelle ça faire un sevrage sauvage! Tout dépend le degré de dépendance, mais oui, il y a de gros risques: crises d'épilepsie, déliriums tremens, malaises divers et j'en oublie sans doute.
Il faudrait au moins qu'il boive beaucoup d'eau sucrée car l'alcool déshydrate un maximum, et sucrée car l'alcool apporte beaucoup de sucre et il serait aussi en hypoglycémie. Il lui faudrait du magnésium et des vitamines B1 et B6, l'alcool les détruit toutes et il peut avoir un syndrôme de korsakoff. Le magnésium est bcp utilisé en sevrage car il aide à la reconstitution du corps, c'est un très bon anti stress également...
Mais conseille lui tout de même de voir un médecin, car s'il fait une crise d'épilepsie ou un délirium, tu vas être mal. Il faudra appeler le SAMU d'urgence...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 15.05.14 7:17

Heureusement que vous êtes là. En effet arrêter sans médecin n'a pas l'air d'une mince affaire. Mon mari n'est pas très épais en plus il fait plutôt des travaux physiques. Il commence à avoir des douleurs de sciatiques. Il a même mal à sa main (une main qu'il doit faire opérer) mais il ne veut pas. Je crois qu'il commence à sentir beaucoup de choses maintenant sans alcool.  Faudrait qu'il boive plus du coca que de l'eau ou du sucre et de l'eau ? J'ai l'impression d'être une infirmière ce que je ne devrais pas. Faut que je le laisse se débrouiller mais faut être là en cas d'urgence si je comprend bien. J'ai lu des articles sur le sevrage sauvage et il faut de toute manière voir un médecin pour arrêter l'alcool. Et lui refuse, que dois-je faire ? Le lui dire ou bien me taire ? Faut-il que j'aille vraiment me renseigner au centre d'addictologie du coin pour lui ou pour moi en tant qu’entourage dépendant ?  c'est étrange moi aussi j'ai l'air incapable de faire le premier pas comme lui. Comme si tout allait changer sur tout. Ce qui ne serait sans doute pas une mauvaise chose. J'ai noté des infos sur un bout de papier sur le sevrage sauvage. Est-ce-que je dois le garder pour moi ou l'informer ou ce n'est pas à moi de faire cela ? J'ai peur d'être maladroite. S'il refuse de voir quelqu'un, l'informer c'est mal ? Je sais plus trop comment réagir. J'ai lu aussi que dire toutes ces choses à un malade alcoolique ne serait pas forcément bien accueillies. En résumé, on en reçoit plein la figure avec ou sans alcool. Par contre, sans alcool depuis trois jours pour lui c'est peut-être l'enfer, mais pour moi, c'est le paradis. Au moins jusqu'au weekend. Faut pas trop rêver quand même. ange Mer de la ou des réponses possibles.
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  pascal1 le 15.05.14 8:26

coucou penel
comme le dit Shale, tout dépend de son imprégnation alcoolique.
Surveille s'il n'est pas pris de tremblements et surtout de suées intenses.
S'il y arrive seul, chapeau mais j'ai de gros doutes. Nous avons tous essayé le test de l'arrêt qqs jours pour nous dire que non, nous n'étions pas alcoolos, pour reprendre de plus belle après.
A mon avis il va te sortir avant ce we qu'il a reussi et n'est donc pas dépendant pour remettre le couvert dès ce we.
Mais j'espère de tout coeur que ça ne sera pas le cas!
Si tu as un centre d'addictologie à côté n'hésite pas et reviens avec ce qu'ils t'auront prescrit. Si tu lui demande de prendre des compléments tout en douceur, en lui montrant que tu le soutiens, ça devrait passer. Faut lui dire que c'est juste pour son bien et pour diminuer ses souffrances.
Bon courage
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  SHALE le 15.05.14 22:11

Je réponds à la question que tu posais, c'est de l'eau sucrée qu'il doit boire... smiles 

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  Crystal_ine le 16.05.14 0:57

Profite de cette accalmie, mais reste consciente qu'il peut reboire. Mais qui sait, c'est peut-être la bonne. Je n'étais pas dépendante de l'alcool depuis plusieurs années quand j'ai arrêté du jour au lendemain pour raison de santé. Bon d'accord, mon médecin n'était pas dupe, je ne pouvais pas lui cacher avec mes prises de sang, mais au Québec, l'aide pour arrêter l'alcool est différent qu'en Europe. Nous n'avons pas les mêmes soins qui sont offerts.

S'il ne veut pas voir de médecin, tu peux lui suggérer une association pour anciens buveurs ou de voir un alcoologue. Sinon, et bien laisse-le faire comme il veut tout en restant vigilante, mais sans tombée dans faire les choses à sa place.

Si tu as envie d'aller au centre d'alcoologie, tu peux le faire, mais fais-le pour toi, pour t'aider à ne plus être codépendante et adopter la bonne attitude envers lui. Tu pourras sûrement leur poser toutes les questions qui te viennent à l'esprit, ce qui pourra te rassurer ou savoir quoi lui dire face à sa maladie et à ses soins.

Tout faire en fonction de toi, pour que tu sois bien avec la situation, peu importe laquelle ce sera.

Courage!!

 coeurs onsaidiens 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 19.05.14 10:16

vous avez entièrement raison, cela n'a pas duré. Il s'est remis à boire le weekend, des bières et il boit même du porto chez ses clients en apéro. Que je suis bête à pleurer de l'avoir cru.  photo 
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  pascal1 le 19.05.14 11:06

C'était malheureusement à prévoir......
Courage
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  Gribouille le 19.05.14 11:54

Que je suis bête à pleurer de l'avoir cru.

 noon Juste encore un espoir déçu  

nous sommes toutes passées par là ,"croire que ......" , il n'y a aucun espoir à entretenir !!!!!!!!,jusqu'à ce que l'on intègre le "détachement" et le fait que c'est une maladie ,il est vrai que de lire la biochimie du cerveau aide beaucoup à comprendre

Prends soin de toi

 onsaidiens 
avatar
Gribouille
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 12/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  cristal le 19.05.14 14:16

il est impossible pour un co dépendant de croire tout de suite que son mari ne peut pas s'arrêter,même si les gens du forum le disent,même si les textes le disent,il est humainement inconcevable de se résoudre à cette vérité Crying or Very sad 
cet espoir que "Mais si,avec lui ça va marcher" permet de ne pas sombrer tout de suite et totalement dans un abime sans fond,le co dépendant a besoin de se rendre compte par lui même,a besoin d'y croire pour se rendre compte qu'il fait fausse route et que OUI,hélas,ceux qui connaissent cette maladie ne se trompent pas  Crying or Very sad 
tu n'es pas bête Penel,tu es novice en matière d'alcoolisme et tu apprends tout simplement  petits coeurs 
maintenant,grâce à cette acceptation,tu vas enfin pouvoir avancer dans le détachement sans regret et sans culpabilité ce qui est un grand pas en avant  super 

ça ne va pas être facile bien sur mais peu à peu,tu commences à voir le bout du tunnel qui va t'amener vers ta nouvelle vie où l'alcool te semblera insignifiant et surtout,ne t'empechera plus de vivre.

accroche toi penel et reste avec nous si cela te fait du bien  baiser

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  Crystal_ine le 19.05.14 14:36

Tu n'es pas bête, j'ai voulu y croire moi aussi, pour finalement me rendre à l'évidence que c'était peine perdue, que s'il voulait détruire sa vie avec l'alcool c'était son choix, mais pas le mien et qu'il ne m'entraînerait plus avec lui. J'ai cessé d'y croire, de me créer des espoirs, car il ne voit pas sa vie sans alcool et bien tant pis pour lui. J'ai décidé de faire route seule et sincèrement, c'est le plus beau cadeau que je me suis offert, parce que je vis pour moi et je n'ai plus ce stress continu de savoir dans quel état je vais le retrouver. La blessure est profonde, je ne suis pas guérie complètement de cette rupture, mais crois-moi, je ne reviendrais pas en arrière, parce que mon bien-être, ma tranquillité, mon épanouissement valent plus que la relation avec cet homme.

Je ne te dis pas de quitter ton mari, mais de ne plus te créer d'espoir, tu ne réussiras pas à le sauver, c'est ça qu'il faut admettre et qui est dur. Le jour où nous comprenons que ça ne sert à rien de s'investir à vouloir lui épargner la honte, d'assumer à sa place, de le défendre, de le couvrir, un grand pas vient d'être franchi, car ça ne nous concerne plus. Ça ne vaut pas la peine que tu t'empêches de vivre parce que lui s'en empêche, au contraire, sors voir des amis, accepte les invitations à des activités, vis, épanouis-toi à ton contact plutôt qu'au sien. Tu es libre, alors savoure ta liberté. Ton mari est enchaîné à cause de l'alcool, mais tu n'as pas à faire tous ces sacrifices, ce n'est pas ta vie, c'est la sienne, laisse-le faire, laisse-le derrière, avance, fais ce dont tu as envie et tu verras comme c'est bon de se retrouver.

N'oublie pas, Aujourd'hui seulement, demain est un autre jour.

Nous restons avec toi et le resterons autant que tu en auras besoin.

Courage,

 coeurs 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 01.06.14 6:28

ben mon mari, il s'est remis aux bières, c'est pas fort qu'il me dit. Mardi c'est le rendez-vous au juge des enfants pour ma fille. Faut que je mette mon fils à la cantine pour la première fois, rien qu'à cause de ça.  Mon mari a fini par trouver un petit mi-temps en rapport avec son entreprise qui coule. J'ai bien peur que l'été sera mouvementé à coup de bière et autres alcool. Il a bien mis mes parents dans sa poche. Quand ils viennent à la maison, ils ne voient pas qu'il boit alors pour eux c'est pas un alcoolique. Moi, je sens bien que c'est encore là et qu'on va encore tous en profiter. Faudrait que je travaille, mais ou je vais mettre mes enfants pour éventuellement bosser. Entre ma grande fille qui fait des bêtises et mon fils pas encore affranchi. J'image qu'il faut se faire violence et agir. J'ai dit à mon mari de supprimer mon contrat dans son entreprise, qu'au moins je pourrais chercher ailleurs. Pour moi , ça serait un soulagement de savoir que je m'éloigne de sa foutue entreprise et de ses problèmes par la même occasion. Mais bon. C'est comme ça. Je me suis quand même renseignée pour une aide pour l’entourage des malades alcooliques. Le hic c'est que j'arrive pas mentalement à y aller et même physiquement d'ailleurs. Mais je sais que c'est là. C'est comme quand on me dit sur le site, va-y fais-le. Et ben, non, j'attend la lune ou je sais pas quoi d'autre. Je me fais endormir par le discours de mon mari sur l'alcool parce qu'il n'est pas soul comme avant (pas pour le moment en tout cas). Alors que je sais très bien qu'un jour ou l'autre, ce sera reparti. Faut dire que je suis un peu paumée en ce moment. Sauf que j'ai pas trop le droit d'être paumée. Y a tellement de choses à faire dans mon cas. C'est déprimant. boulet
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  Crystal_ine le 01.06.14 14:20

Penel, il faut y aller une chose à la fois. Si tu regardes tout dans son ensemble, c'est certain que c'est dur d'avancer.

Ce que je te conseille, c'est de faire une liste de tes objectifs réalisables à court terme. Ce qui peut être fait dans l'immédiat, voire 1 à 2 semaines. Il faut commencer par de petites choses, de petits gestes et avancer un pas à la fois. Vivre 1 heure à la fois et tu verras que les choses vont se placer doucement.

Tout d'abord, rester les yeux ouverts par rapport à ton mari. Il ne pourra pas contrôler sa consommation très longtemps, donc, dès maintenant, tu l'ignores lorsqu'il a bu, ne serait-ce qu'une bière. TOI, ça te dérange, donc, tu changes ton attitude vis-à-vis de lui et tu laisses faire ce que les autres en disent. C'est toi qui vit avec ton mari 24 h sur 24 et qui sait ce que tu acceptes ou non.

As-tu vu un médecin pour ta fatigue ou ta déprime? Ce serait important de consulter, pour avoir un traitement adéquat. Il faut que tu t'occupes de toi en premier. Ensuite, tu seras plus en mesure d'analyser ce que tu peux faire pour les enfants. Ils ont quel âge?

Je t'assure que cette période où l'on voit tout en noir ne dure pas quand on règle un problème à la fois par ordre d'importance.

Ça prend du temps pour se sortir de la codépendance.

Courage et reviens nous voir si tu as besoin de soutien ou autre.

 coeurs 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 04.06.14 7:23

Bonjour à tous

Hier c'était le rendez-vous avec le juge des enfants. Je me suis retenue, pourquoi faire ? De toute façon, il s'est remis à boire. Il a même trouvé le moyen d'acheter une bière parce qu'il faisait chaud et qu'il avait travaillé comme un forçat qu'il me dit. Et puis, il a aussi acheté une bière à son apprenti (son fils). Je lui ai dit que la chaleur ça ne faisait que commencer et de ne pas habituer mon fils à boire des bières après le boulot. De toute façon, il en boit assez comme ça à leurs fêtes entre eux. J'ai dit à mon mari soit, tu avais envie d'une bière, prends-en une pour toi, mais ne mets pas mon fils dans ton cercle vicieux. Après tout, on ne vends pas que des boissons fraîches alcoolisées dans les magasins. Vous en pensez quoi vous ? Et puis à table après le rendez-vous chez le juge : ça fait du bien de ne pas avoir bu du pastis ! Il se met toujours en avant pour qu'on voit tous ces semblants de petits efforts. N'empêche que la bière elle est bien là. L'été, il sera tranquille pas d'enquête sur notre famille. Tout se mettra en place au mois de septembre. Il a aussi zappé le rendez-vous avec son médecin alcoologue en rapport avec ses médicaments psy ajouté à l'alcool qu'il prend. En tout cas, je fais tout pour ne rien banaliser concernant l'alcool avec mes enfants. Mais je doute que ce soit suffisant. Quand je lis sur le site les choses dites concernant conjoint alcoolisé et enfants. Je crois que je ne suis pas au bout de ma peine et que la solution malheureusement, c'est la séparation. Le conjoint alcoolique fera tout pour mettre dans sa poche sa famille, le juge des enfants et les assistantes sociales qui vont avec. Et nous, on a l'air franchement des imbéciles à côté. Je suis attérée dont la façon qu'il tourne les choses. J'aurais dû dire que si les enfants ne communiquaient pas dans cette famille c'était peut-être que depuis 2 ans bientôt 3, monsieur était alcoolisé du soir au matin et que ben pendant ce temps, on s'occupe pas de nos gamins, on perd son temps à s'occuper de lui. Energie perdue, totalement inutile. Effectivement tout ce qu'on a de mieux à faire, c'est s'occuper de soi et de ses enfants et non pas de son mari qui ne pense qu'à boire de l'alcool. Mais chaque jour qui passe, il me répète je ferais attention, je ferais attention. C'est un espèce de conditionnement de l'esprit dans lequel on est. En bref, je suis moi-même responsable de ce qui se passe chez moi. Je vis avec un alcoolo, la famille va mal ? Si on réfléchit il suffit de ne pas l'écouter et d'agir tout simplement pour se débarrasser de cette relation nocive pour moi, comme pour les enfants. C'est aussi simple que ça. Suffit d'être bien entourée mais pas de le laisser rentrer dans vos relations avec d'autres personnes sinon il détruira ce que vous avez construit autour de vous. C'est mon cas. Et c'est ce qu'il recherche qu'on s'occupe de lui et puis c'est tout. Et ben moi, je rentre pas là dedans. Je vais m'occuper de moi comme disent les personnes sur ce site qui sont de bons conseils. C'est pas grave si je passe pour une andouille. Après tout, on a qu'une vie. Merci pour tout le soutien que vous me procurez j'en ai besoin. Je précise que j'ai vu une psy au cmp du coin là où mon mari consulte et elle m'a dit que du moment que je réfléchissais, je n'avais pas besoin d'elle. Je lui ai d'ailleurs signalé le problème d'alcool concernant mon mari. Elle m'a envoyé chez le centre d'addictologie. Je n'y suis pas encore allée. Je crois que je suis submergée par tout en ce moment. Comme m'a expliqué crista-line un jour après l'autre.
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  SHALE le 04.06.14 10:14

De toute façon, ce n'est pas à toi de gérer la maladie de ton mari, C'est lui seul qui doit se prendre en main et trouver une solution pour se soigner. A mon avis, il n'est pas encore dans une démarche de soin, il n'est plus vraiment dans le déni mais il n'est pas non plus dans la réalité de sa maladie alcoolique. C'est à force de tomber qu'il en prendra conscience et fera ce qu'il faut pour trouver les outils.
Là, tu t'occupes de toi et de tes enfants??  coeurs  coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  so le 04.06.14 11:32

tu as raison de ne pas prendre à la légère l'alcool surtout pour ton fils. Tu n'es pas une "andouille" alors arrête de le penser. Ce que les autres pensent tu t'en fiche, ce qui compte est ce que tu vis au quotidien. Garde bien en tête, tes objectifs et crois en toi.
La société minimise trop l'alcool et tous les problèmes liés à celui ci.
avatar
so
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  chiffounette le 04.06.14 13:25

plus un 

_________________
Le plus lourd fardeau est de vivre sans exister.    V.HUGO
avatar
chiffounette
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  cristal le 04.06.14 14:09

ton fils a quel âge penel?? si il est mineur,il faut absolument réagir et mettre les choses au point,si il est majeur,il est adulte et responsable de ses actes mais peut être le mettre en garde contre les dangers de l'alcool.

pour le reste,laisse ton mari faire ses beaux discours autour de lui,dans peu de temps,son entourage se rendra compte que tu avais raison !!quand tu ne seras plus là pour servir de tampon,il trouvera refuge vers ceux qui l'applaudissent pour le moment et alors,ils le verront sous son vrai jour  Rolling Eyes 

pour le moment,garde en tête cette idée de t'éloigner de tout ça et surtout d'avoir ton autonomie,c'est ta liberté qui est en jeu là!!
un conseil,pousse la porte de ce centre,ça va beaucoup t'aider  super 

fais les chose pour TOI maintenant Penel,personne ne le fera à ta place et la vie est trop courte pour attendre que les choses arrivent toutes seules   noon  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 13.06.14 6:41

Mon mari a recommencé à boire. Son entreprise va mal et il me demande de vider mes économies pour qu'on ne soit pas à découvert. Le problème c'est que je n'ai pas de travail. Qui pourra s'occuper de mon fils et ma fille si je travaille et si il boit pendant ce temps ? Il nous a manipulé moi, ma fille et mes parents en révélant des choses graves sur ma fille alors qu'il m'a quasiment demandé de garder le silence. Tout ça, on le doit à l'alcool. Parce que monsieur lorsqu'il a bu, ben il est désinhibé comme on dit et que ça lui permet de tout balancer quand il veut ou il veut et à qui il veut. Je sais que je dois me concentrer pour chercher du travail. Lui ne fait que se plaindre. Il faut même lui dire ce qu'il doit faire. J'en peux plus. Si ça continue on aura même plus de maison, les enfants ne pourront plus aller à l'école. On va devoir tout vendre et tout sera fini.Il me dit qu'il se soucie de sa fille alors qu'avant il me laisser me débrouiller toute seule. Ma fille a eu de graves problèmes et lui il fait semblant de s'en occuper en lui donnant de l'argent pour manger avec ses copains dehors le soir à 14 ans. Il ne lui explique rien. Moi je dis non et lui oui. Et ma fille n'entend que le oui. C'est à cause de ça qu'on a un juge des enfants sur le dos. Apparemment, vous me direz que je n'arrête pas de me plaindre aussi. Les vacances approchent et je ne vois pas qui pourra m'aider. Avez-vous des conseils à me donner ?  triste 
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  cristal le 13.06.14 15:24

non tu ne te plains pas, tu es en souffrance et tu as besoin de te soulager et nous sommes là pour toi  petits coeurs 
il faut que tu vois une assistante sociale et/ou un avocat pour raconter ta situation, tu ne peux plus vivre de cette façon noon tu dois trouver un travail,c'est primordial pour recommencer ; pour les enfants,tu as tes parents peut être au début qui pourraient s'en occuper ou alors la garderie ou autre,tu verras en fonction de ton travail mais il te faut une source de revenu.
Il faut absolument que tu aies ton propre compte où tu gardes ton argent pour toi et tes enfants et surtout pas pour son alcool,il a des parents il a qu'a les solliciter.

Si tu dois vendre la maison,et bien commences a chercher un appart pour toi mais vois avec l'AS ce que tu peux envisager.Tu peux aussi aller a des reunions pour conjoint de MA,ils ont surement des solutions à proposer pour te sortir de là.

Penel,ça ne va qu'empirer alors il est temps que tu agisses avant que cela ne fasse trop de dégat,laisser sortir sa fille de 14 ans pour aller manger dehors,c'est du grand n'importe quoi,il devient dangereux là!!
alors mets en place des aides autour de toi,des aides juridiques et sors toi de cet enfer ou tu vas y laisser ta peau  Crying or Very sad 

tiens nous au courant et surtout,n'hesite pas à venir parler ici,c'est le seul endroit où tu peux vider ton cœur alors fais le sans scrupule ok?? onsaidiens  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  SHALE le 13.06.14 19:35

Tout d'abord, il faut que tu mettes ton argent à l'abri, il n'est pas fait pour couvrir les découverts qu'il fait à cause de l'alcool.
Tu ouvres un compte à ton nom seule et tu y déposes de l'argent sans le lui dire.
Ensuite, tu fais appel au JAF, lui aussi, il peut agir dans l'intérêt de tes enfants et de toi, car là, tu es bien coincée!!!
Vois aussi une assistante sociale, ce serait important pour voir à quelle aide tu aurais droit et comment trouver un autre appartement...
Mais là, il faut que tu te bouges, ne reste pas à attendre qu'il ait tout démoli, protège toi et protège tes enfants, c'est le principal.. coeurs  coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  chiffounette le 13.06.14 20:54

bonjour Penel

Pour me situer, pour que tu percutes bien ce que je vais écrire, je suis cadre financier et j'enseigne la finance au CNAM.

Voilà sur le peu de choses que tu dis, je devines un problème de trésorerie.

Débloquer ton épargne si je ne me trompe pas c'est pour payer les factures en instance, il faut que tu comprennes que si sa boite coule tu ne récupéreras rien, même sur les actifs qui pourraient être vendus.

Pourquoi? parce que tu n'es pas un créancier prioritaire, ceux qui seront servis les premiers sur ce qui pourrait resté seront les organismes d'état : Urssaf pour les charges sociales et aprés s'il reste quelque chose les impots et puis ensuite tous les organismes attenants dépendants des charges sociales (prévoyance, formation qui sont des organismes touchant des taxes obligatoires dues par les entreprises...) viendront ensuite les fournisseurs et toi en dernier ressort.

Bref , il faudrait de très gros actifs pour espérer revoir quelques menus monnaie de ton apport et encore il faudrait que tu sois reconnue dans le capital de la société de ton mari.

Alors le seul conseil que je pourrais te donner, ne lui donne rien, et envisage de refaire ta vie, car j'ai la sensation que vous entrez dans une spirale infernale. A moins d'avoir un futur contrat ou des marchés qui vous sauverez la mise, il vaut mieux une liquidation en laissant les dettes en l'etat.

cordialement

Chiffou

_________________
Le plus lourd fardeau est de vivre sans exister.    V.HUGO
avatar
chiffounette
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 32 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 18 ... 32  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum