Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 15 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chiffounette, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

mari alcoolique

Page 3 sur 32 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 32  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 26.04.14 10:45

Merci de la réponse.
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 27.04.14 22:42

Vous savez quoi. Aujourd'hui, l'alcool a rendu mon mari malade. Comme à chaque fois qu'il en abuse. L'alcool finit par lui donner la diarrhée. Il nous a avoué qu'il avait trop bu. J'ai dit bu quoi ? Mais il ne m'a pas répondu tout de suite. Il a dit qu'il avait quand même bu de l'alcool. Ma fille était là et mon fils de 4 ans aussi. Il a dit qu'il commençait à se rendre compte que son comportement alcoolisé embêtait toute la famille. Je lui ai dit qu'il y avait 2 personnes. Une personne normale et une alcoolisé. Et que je ne pouvais plus voir cette personne alcoolisée. Je lui ai dit qu'il était plutôt méchant quand il était dans cet état. Il est toujours dans le déni. Pour lui, il n'a aucun problème. Il veut simplement qu'on en parle "en famille". Je lui ai dit que ce problème ne pourra pas se résoudre en famille. Il n'a aucune idée du mal qu'il fait autour de lui. Toute cette souffrance au quotidien. Lui, s'en accommode très bien. Il ne veut pas se faire soigner, je l'ai très bien senti dans ses paroles. Je lui ai dit que cette discussion était du vent pour moi. Je l'ai dit à ma fille aussi. En fait, il nous parle parce que ça le rassure, il veut qu'on soit avec lui dans sa descente. C'est pathétique. Je lui ai sorti que son discours ça fait 2 ans qu'il nous sort ça. J'ai eut l'impression de me faire rouler encore une fois. C'est très difficile pour moi, de mettre mes émotions de côté. Parfois, j’éprouve de la colère à cause de lui, ça explose n'importe quand. Je me sens mal quand je parle avec lui, même de son problème devant les enfants. J'ai l'impression d'être complice de son état et je me sens impuissante. Bref, je ne le contrôle plus. Peut-être que c'est ça mon problème. Je veux contrôler. Peut-être que je dois laisser couler tout simplement. C'est peut-être ça qu'il faut faire. Accepter, laisser couler. Arrêter de penser qu'on peut tout faire pour l'autre. C'est lui qui est responsable de sa vie et pas moi. J'avais besoin de l'écrire. Je me demande si des femmes ont ressenti toutes ces émotions ou alors si elles sont assez fortes pour ne pas les écouter. Je ne me reconnaît plus dans tout ça. Je ne me sens plus humaine et mon mari non plus d'ailleurs. Je crois qu'il l'a compris lui-même. Heureusement qu'il y a ce site sinon, je crois bien que je ne serais plus là pour en parler.
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  cristal le 27.04.14 22:54

si tu as enfin compris que tu ne peux pas le sauver et que tu ne culpabilises plus a cause de ça,alors tu vas pouvoir te sortir de cet enfer  Very Happy 
RIEN ne peut le sortir de l'alcool sauf lui même,l'amour d'une femme,d'un enfant,d'une mère ne peut rien face a l'alcool,ce n'est pas que cet amour n'est pas assez fort,c'est que cet amour n'est pas le remède à cette maladie  noon seul son propre amour peut le sauver et ça,il n'y a que lui qui y a accès  Crying or Very sad 
alors oui,laisse couler,ne t'evertue plus a lui faire des reproches ou a lui faire la leçon,ça ne sert a rien sinon a t'epuiser  Crying or Very sad vis ta vie,protège toi et protège tes enfants mais ne donne plus autant d'importance a l'alcool.Tourne les talons quand il a bu,ne l'ecoute plus,laisse le parler tout seul,laisse le se soigner tout seul,il doit se retrouver seul quand il est avec l'alcool pour bien comprendre que sa famille sera là uniquement si l'alcool n'y est pas.

tu es humaine penel,bien trop d'ailleurs Crying or Very sad mais il va falloir que tu concentres cette humanité sur toi et plus sur une cause perdue d'avance si il est dans le déni.

tu devrais aller voir une association pour l'entourage,tu verras que tu n'es pas seule et que des témoignages comme le tien peuvent t'aider.va voir aussi un medecin pour qu'il t'aide,tu en as besoin.

en tout cas,n"'hesite pas a venir nous voir ok??  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  SHALE le 27.04.14 23:01

Bref, je ne le contrôle plus

Mais ce n'est pas à toi de le contrôler, plus il s'enfoncera vite, plus vite il touchera le fond et alors il sera bien obligé de se rendre compte que l'alcool lui pourrit la vie....
Alors je crois que tu n'as pas bien compris ce que voulait dire le mot détachement en alcoologie....
Tu te détaches complètement de la personne alcoolisée, ce qu'il boit et ce qu'il fait en ayant bu, ce n'est plus ton problème c'est le sien. Cette personne alcoolisée, tu l'ignores, elle ne t'intéresse pas et tu la laisses pour vivre ta vie avec tes enfants.
S'il fait une bêtise alcoolisée, tu ne l'aides pas à récupérer les dégâts qu'il a pu faire, c'est son problème.
Par contre s'il veut bien commencer des soins pour s'en sortir, là tu seras là pour lui! coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  cristal le 27.04.14 23:11

Juste une précision sur le détachement,il n'est pas fait pour le faire arrêter de boire  noon le détachement est fait pour TE détacher de la maladie et TE permettre de revivre une vie digne de ce nom.
ce n'est pas évident de bien comprendre au début mais tout est fait ici pour que tu retrouves ta liberté de vivre,pas pour qu'il retrouve la sienne  noon

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  Crystal_ine le 28.04.14 3:44

En lisant nos témoignages en tant que conjoint de MA, tu te rendras compte que nous avons vécu ce que tu vis en ce moment. Comprendre que nous ne pouvons rien pour le MA est un pas de franchi.

Le détachement est à appliquer pour se protéger de la maladie du conjoint MA. S'il est alcoolisé, tu l'ignores, ne lui réponds pas, ne lui parle pas, même s'il veut engager le dialogue, tu lui dis que tu ne parles pas avec l'alcool.

Par contre, s'il est sobre, votre vie est normale. Mais dès la prise du premier verre, tu le laisses seul. Ce n'est pas évident au début. Ce qui m'a aidé à m'en sortir, c'est de lire sur la codépendance, consulter une psychologue et aussi à des rencontres dans un groupe de paroles pour entourage des MA, sans oublier les conseils des membres du forum que j'ai appliqué dans mon quotidien. Toute seule, je n'y serais pas arrivée. Tu auras l'impression de l'abandonner, mais il faut que tu lâches-prises, c'est à lui de se soigner. Tu as ta vie à vivre, essaie de faire en sorte qu'elle soit agréable pour toi.

Il faut que tu te concentres sur toi et non sur lui. Il faut que tu te retrouves et que tu retrouves ta vie.

 coeurs 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 28.04.14 10:17

Aujourd’hui, j'ai mon r.dV avec ma psy infirmière. En fait, je compte beaucoup sur elle. Pour qu'elle me soutienne et qu'elle me dise : allez, faut y aller. Alors que je sais très bien qu'il faut que j'y aille. J'ai simplement peur de me taper une crise de tachycardie comme au mois de janvier pendant une semaine et des crises d'angoisses en pleine nuit. Hier, quand j'ai eu cette discussion avec mon mari, j'étais aussi angoissée que lui avec son problème. Sauf que lui, il l'est pas en fait. Il prend des médocs pour ça. Simplement, je n'ai pas compris qu'à partir du moment où il a pris son premier verre, ce n'était pas la peine. Sauf que ça fait 2 ans qu'il est comme ça. Comment peut-on vivre à une personne à qui on est marié, avec 3 enfants et pratiquer à la lettre le détachement ? Comment vous faites ? Quand il boit il dit n'importe quoi ou alors on dirait une tombe. Quand j'essaie de pratiquer le détachement et j'essaie. Je me suis occupée de tout le reste pendant qu'il faisait rien. Il me reproche de lui faire la gueule. Est-ce -que vous avez l'air de bonne humeur tous les jours ? Comme si de rien n'était ? Je pose plein de question. Mais intérieurement, je suis incapable d'avoir ce comportement. Il n'y a qu'en étant loin de lui que ça marche et en étant bien occupée. Hier, ça a marché, j'étais dehors en train de m'occuper du jardin. ça vide la tête. Mais il y a d'autres moment ça prend toute la place, trop de place. J'y pense tout le temps, ça me bouffe l'esprit. A un moment de la journée, j'ai ouvert mon placard et je me suis dit : ah oui, t'avais acheté un pantalon de survêt sauf que tu as encore oublié de t'occuper de toi, quelle tristesse. Je me suis dit mais qu'est-ce-que tu fous ? Toute cette énergie de perdue.
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  SHALE le 28.04.14 11:06

Se détacher, ce n'est pas faire la gueule, c'est ignorer ton conjoint quand il a bu, tu n'as pas d'énergie à dépenser pour répondre à quelqu'un d'alcoolisé. Explique lui tout ça par écrit, et ensuite, tu fais ce que tu dois faire mais sans lui en parler, tant qu'il n'est pas dans une démarche de soin....
Tu vis ta vie comme s'il n'était pas là, tu fais ce que tu as envie de faire, et tu évites ses discours alcoolisés, tout au moins tu ne réponds pas à l'alcool. Tu peux d'ailleurs lui dire ça, "je ne discute pas avec l'alcool"..... Et tu tournes les talons!!!!
Ce n'est pas simple, mais on y arrive et souvent ça marche... coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 28.04.14 16:22

Je viens de mon r.d.v avec mon infirmière psy. Apparemment, je vais très bien. C'est à mon mari de se soigner lui-même. Elle en fera part à son infirmière chef (celle de mon mari) pour lui dire qu'il boit avec des médocs. Bien sûr, je dois l'annoncer à mon mari qui le prendra comme il veut. Il sera libre ou non de dire si oui ou non il y a un problème. Je le connais, il dira que non, y en a pas. Tout ce qu'il me reste, c'est les coordonnées du centre de toxicologie du coin. Y a plus que ça à essayer. Et beaucoup de savoir faire en détachement... il n'est guère facile d'en sortir. Faut s'y atteler. Avec des questions qui paraissent idiotes, avec un peu de volonté... Je dois faire ma lettre pour mon mari comme on me l'a expliqué. Mais je le connais, les lettres il s'en fiche. Une fois je lui en avait fait une, y a longtemps. C'est comme si il n'y avait rien eu. Il ne m'en a jamais parlé. J'ai pas beaucoup d'espoir pour ça. On sait jamais, faut la faire quand même, hardi les gars !
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  pascal1 le 28.04.14 17:56

bonjour
tu sais , le fait que ton mari ait été malade hier en avouant avoir trop bu et qu'il faudrait en parler en famille prouve qu'il a une certaine forme de conscience de ses excès.
Peut être a-t-il de réelles envies d'arrêter mais au stade ou il en est ce n'est plus lui qui a le contrôle mais l'alcool.
Alors tout ce qu'il pourra dire ne sera que mensonges tant qu'il n'aura pas entamer une réelle démarche de soins.
Peut être comme beaucoup de nous l'avons fait, se dit il chaque soir que : FINI, DEMAIN J ARRETE DE BOIRE!
Mais il recommence le lendemain trop mal qu'il est ......
Nous avons tous connu celà et il n'y a que ceux qui ont pris le taureau par les cornes qui s'en sont sortis!
J'ai encore hier appris la mort du frère d'une amie. 45 ans, foie éclaté et reins bousillés par l'alcool!
A méditer....
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  SHALE le 28.04.14 21:29

En parlant avec des malades alcooliques, c'est incroyable le nombre qui ne croit pas qu'ils vont vers la mort. Il y en a toujours un pour citer le pépé de 90 ans qui buvait son demi litre d'alcool de prune tous les jours et qui était en bonne santé!!!
Ils ne se rendent pas compte soit que cette histoire a été inventée par les alcoolos pour se donner de l'espoir, soit elle est vraie mais sur un cas exceptionnel!!
Et oui, l'alcool tue, c'est même une des causes principales de décès en France... Mais on en parle assez peu, on entend partout que la cigarette tue, mais l'alcool, ce n'est pas du tout ça. Le lobby des alcooliers doit vraiment être très fort!!! Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 29.04.14 9:23

Je sais bien tant qu'il sera malade, ce sera pareil. On se fait toujours des illusions, nous, les conjointes. Il doit voir sa psy infirmière le 12 mai. Mieux vaut ne pas trop en attendre. Merci encore pour toutes vos réponses et votre soutien. Je crois que moi aussi je dois faire des démarches : chercher du boulot, aller voir ou prendre contact avec une association contre cette maladie. Mon mari va avoir 48 ans. Il dit qu'il a peur pour sa santé mais je crois que maintenant l'alcool est devenue une drogue.
C'est vrai que les effets nocifs de l'alcool on en parle pas assez. Evidemment quand on voit le nombre d'alcool vendu en libre service dans les magasins. Y a bien une petite étiquettes pour les jeunes de moins de 18 ans qui leur interdit d'en vendre aux mineures, mais les caissières, elles en ont rien à foutre. Elles leur en vende quand même. Le plus souvent les majeurs sont là pour leur en acheter... C'est comme les cigarettes. On fait des lois pour se donner bonne conscience mais elles ne sont guère appliquées. Moi, j'a appris les effets néfastes de l'alcool quand j'étais au lycée. La prof d'éducation familiale et sociale avait passé des diapos dans le cours. On voyait un bonhomme complètement ivre et fou. Elle nous a expliqué que l'alcool rendait fou et qu'on pouvait entrer dans le coma aussi. Pour la cigarette, le tabac avec les photos de cancer quelques élèves ont tellement été choqués qu'ils ont même essayer de faire arrêter de fumer leur parents. On a beau avoir 17, 18 ans ou 19 ans, on a peur pour ses parents. Mais parfois, pas pour soi-même.
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  cristal le 29.04.14 15:04

Je crois que moi aussi je dois faire des démarches : chercher du boulot, aller voir ou prendre contact avec une association contre cette maladie.

fais le penel,c'est ton avenir qui est en jeu là.Ne tarde pas à le faire surtout car le mal va te ronger un peu plus chaque jour. Crying or Very sad 
Il est temps que tu retrouves ta vie  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  Crystal_ine le 29.04.14 23:59

D'accord aussi avec Cristal. Commence à mettre en place ce que tu veux faire de ta vie.

 coeurs 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 02.05.14 9:26

La plus mauvaise élève du détachement, c'est moi. Hier, j'ai pété un câble quand j'ai vu qu'il avait renouvelé sa cave à vin et de le voir aller dans la cabine de son camion se rafraîchir alors que c'était 8H30 du matin. grrrr Quand on les voir faire, c'est très difficile de le laisser faire. En plus, on a la pression autour de nous. Les gendarmes, le juge des enfants, l'entreprise qui coule et croyez-moi, il s'en sert de toutes ces choses. Donc, je lui ai gueulé dessus mais bien sûr ça ne lui a servi à rien. Donc, je suis partie promener le chien pendant une heure, j'en ai pleuré de rage, en colère, mais ça m'a calmée. En plus c'est les vacances scolaires, le plus petit est là toute la journée et comme il a pas du boulot tout le temps, il s'en occupe pour l’emmener au parc. Sauf qu 'en rentrant le gamin est toujours en forme et lui bourré, donc , veut avoir la paix. Et pendant une heure ou deux, on en profite. Il supporte rien. Et toutes ces formes de pression, il en profite pour les ressortir. On tourne en rond. C'est étrange. Pourtant, le soir une fois couchée, une odeur légèrement flottante d'alcool, on en revient presque à un couple normal. C'est une sorte de spirale. Est-ce-que tout ça fait parti de l'alcool ou est-ce-que c'est pour de vrai ? Une question : est-ce-qu'on doit laisser son mari dormir tout seul quand il sent l'alcool parce que moi je suis crevée le soir et je vais me coucher dans mon lit et que j'en ai pas d'autre, à part le canapé pas convertible. En plus, il se couche bien avant moi.
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  cristal le 02.05.14 14:52

tout d'abord,tu n'es pas une mauvaise élève du détachement  noon il ne faut pas oublier que le détachement,ce n'est pas "punir" son mari ou l'ignorer mais faire ce qui est le mieux pour SOI.
Si te mettre en colère te soulage,alors fais le!! mais fais le pour te soulager, pas pour le faire réagir car là,ça ne sert a rien  noon 
si on dit qu'il faut ignorer le MA,c'est pour que tu t'eloignes de l'alcool,pour que l'alcool devienne moins important dans ta vie,pour que tu réussisses à le mettre a part pour vivre tout de même sereinement pas pour le faire réagir là non plus.

ce qui compte avec le détachement,c'est de retrouver une vie propre,une vie a soi où l'alcool n'a plus sa place
Et pour le dodo,c'est pareil,si tu dors bien avec lui,et bien pas de souci pour partager la couche mais si tu passes une nuit déplorable, alors tu gardes le lit et il dort sur le canapé,encore une fois,pas de raison que tu subisses la maladie de ton conjoint!!

est ce que tu te renseignes pour un boulot?un logement ou n'es tu pas prête??

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 02.05.14 20:57

Ok, merci pour les réponses. Pour le boulot, je ne suis pas prête. Mon fils ne va encore pas à l'école toute la journée. Il doit y aller toute la journée à partir du mois de septembre car ils sont nombreux dans sa classe et font tous la sieste. A 4 ans, il est un peu grand pour la faire toute la semaine, la sieste, il ne dormirait plus le soir. Et comme dans son école, ils sont obligés de la faire. Je le garde à la maison l'aprèm. Vivre séparé ? J'aime encore mon mari que je sache. Je n'y pense pas dans l'immédiat. C'est juste l'alcool qui est difficile à supporter. Aujourd'hui, ça allait. On est allé voir mon fils, sa femme et mes 2 petites filles. Mon mari a travaillé chez eux à débroussailler leur terrain. On était toute la famille au complet avec ma fille et mon deuxième fils qui a 18 ans. Je ne cache pas que les hommes ont bu quelques bières, mais pas au point d'en être pénibles. C'est sûr que lorsqu'on est sur le site, on parle de nos problèmes parce qu'on ne sait plus quoi faire quand on est confronté au problème d'alcool. Mais quand on sort du contexte, c'est certain, on voit la vie autrement. Je comprend les personnes qui appliquent le détachement. Mais pour se détacher, il faut comprendre comment cela fonctionne. Sur le site, j'arrive à comprendre petit à petit. En faisant des erreurs, certes. Tout ça c'est grâce à vous qui nous accordez un peu d'attention. J'ai encore trouvé personne d'autre qui explique bien le détachement à part sur ce site. La psy infirmière que j'ai vu n'avait pas trop l'air de savoir de quoi il retournait. Mais elle m'a dirigé vers le centre d'addictologie car elle y connaît un peu le personnel. Un tel infirmier y est gentil, un tel médecin explique ça ou dit qu'il faut suivre certaines règles bien précises. A moi d'aller les découvrir, s'ils reçoivent l’entourage, ce qui n'est pas sûr.
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  cristal le 02.05.14 21:22

ok,alors si tu veux rester auprès de ton mari ce qui est tout à fait logique, il va falloir que tu ériges des barrières anti alcool et c'est là que le détachement prend tout son sens. C'est vrai que le mot "detachement" peut faire penser a "s'eloigner de son mari" mais non, c'est se détacher de l'alcool, c'est empecher l'alcool de te toucher, c'est ne plus être éclaboussé par ce poison et mettant en place des armes pour t'en protéger:
- te faire du bien pour recommencer à rire et a vivre
- revoir des amies ou la famille qui se sont peut être éloigné a cause de l'alcool
- profiter des moments où ton mari est sobre pour lui expliquer calmement tout ce que l'alcool entraine comme désagrement, lui dire ce que tu ressens quand il boit
- ne plus chercher l'alcool ,ne pas te demander si il boit quand il n'est pas là
- si il rentre ivre, mettre tes barrières de protection et ne plus t'occuper de lui,ce n'est plus ton mari,c'est le petit singe donc il n'existe plus noon 
si il rentre sobre, alors profiter de cette soirée pour faire des choses ensemble.

est ce que ça te parle un peu mieux??  Very Happy

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  Crystal_ine le 03.05.14 13:20

En te lisant, penel, j'ai envie de te dire cette phrase : Aujourd'hui seulement, demain n'existe pas.

Vivre le moment présent m'a aidé beaucoup à vivre ma vie pour MOI d'abord. Les réactions de frustration, j'en ai eu aussi, tout comme toi, où je me défoulais sur lui. Mais au fil des jours où je m'occupais de moins en moins de ce qu'il faisait, je me suis aperçu que cette frustration était diminuée. Car j'avais fini par accepter qu'il était malade et qu'il n'avait plus le contrôle sur SA vie, mais que moi, je pouvais en avoir un sur la mienne.

Je te conseille ce livre : Vaincre la codépendance de Melody Beattie. Il m'a été conseillé ici par un membre et à la lecture de ce livre, j'ai pu changer mon attitude, car j'ai vraiment compris la codépendance et dans quel enfer je vivais. Je m'en suis sortie, mais j'y ai mis plusieurs semaines. Alors en y allant 1 heure à la fois, 1 jour à la fois, tu verras que tu retrouveras une certaine paix avec toi-même. Se détacher, n'enlève rien aux sentiments que l'on a pour l'autre, mais quand l'autre n'est plus lui-même avec l'alcool, c'est de lui qu'il faut se détacher. Lui as-tu déjà écrit? Lui exprimer ce que tu ressentais lorsqu'il buvait? L'importance du JE ici, à toute son importance, car il n'est pas question de l'accuser de quoi que ce soit. Juste de lui dire ce que cela te fait.

Quand tu peux avoir de bons moments avec lui, c'est possible de lui dire que tu as aimé cette soirée là, que tu étais contente d'être avec l'homme que tu aimes et que tu aimerais bien le retrouver plus souvent.

Courage!!

 coeurs 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 08.05.14 7:30

ok. Je vais essayer de trouver le livre.
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  Améthyste le 08.05.14 20:31

Coucou,

Je suis en train de parcourir un peu le forum et de lire les différents témoignages dont le tiens.

D'un côté je me sens moins seule et d'un autre ça me fait terriblement mal de voir la réalité en face car je ne peux plus me cacher que ce que tu vis dans sa globalité, je le vis aussi.

C'est vraiment terrible comme maladie. Je te souhaite de tout mon coeur que toi, ton mari et ta famille vous arriviez à traverser ça.

Courage!


Améthyste
Arrivant
Arrivant

Féminin 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 11.05.14 13:43

Et ben moi, je commence à détester les ponts en général. Je hais l'alcool, je le hais au plus haut degré. Faut que je me calme. Un chewing-gum bien fort et c'est reparti. C'est tout ce que j'ai trouvé de mieux. Moi aussi je deviens accro mais pas à l'alcool, aux bonbons forts. Il commence même à s'en prendre à ma famille. J'ai même pas le droit de décider ce que je veux. Faut qu'il décide lui de tout à ma place et quand il est bourré en plus. Faut pas qui se montre tel qu'il est. Faut qu'il se montre comme gentil qui rend des services (même si ça m'empoisonne) alors fait tout ce qu'il peut pour ça. Et moi, ben je suis la méchante pardi.  Lui, il se gêne pas pour acheter, acheter son alcool même pris la main dans le sac. Il raconte son blabla mais il se débarrasse pas de sa bouteille à 45°. Il la boit. Déjà beurré à 09h30. Vous y croyez vous ? A la maison, faut se taper tout le reste. J'ai même plus envie de me montrer avec et je crois que lui n'a pas bien envie que je traîne avec non plus. On est à égalité maintenant. Bref rien ne va plus au sein du couple. J'ai l'impression de tout me faire piquer. Pourquoi il se sent si bien en me volant ma famille ? Pourquoi on est rien à côté ? Pourquoi je vis seule dans mon coin alors que c'est pas moi la malade ? Là, il est au parc avec le petit dernier et moi à la maison. Bof, je vais promener les chiens au moins je servirai à quelque chose.  bras crois
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  Crystal_ine le 11.05.14 14:49

Holala!!! Sincèrement, je te conseillerais une pause loin de ton mari pour quelques jours. Est-ce que tu aurais la possibilité d'aller t'installer chez tes parents avec les enfants, histoire de reprendre pied et de le laisser se débrouiller?

Surtout, il faut penser à toi et à ton bien-être ainsi que celui des enfants. Ce qu'il fera pendant que tu n'es pas là, tu ne t'en soucis pas, même si c'est difficile à entrevoir.

Sinon, il va falloir que tu ériges des barrières entre l'alcool et toi. Ton homme a bu, tu l'ignores, tu ne lui parles pas, tu ne lui réponds pas, il est sensé déjà savoir l'attitude que tu adoptes lorsqu'il boit. S'il nie, tu le laisses dire sans rien ajouter et tu changes de pièce ou tu pars en ballade à l'extérieur. C'est vraiment important, il veut boire, c'est sa décision, mais toi, tu t'éloignes, il ne faut pas que tu sombres avec lui. Car c'est ce que fait un MA, il entraîne son entourage avec lui dans sa chute quand on ne se protège pas assez.

Il n'a pas à te dire quoi faire. Il sent probablement la distance se créer et il n'aime pas ça, alors à lui de faire en sorte que ça n'arrive pas en ne buvant pas et en se soignant. Comme il n'a plus le contrôle sur sa vie, il veut avoir le contrôle sur la tienne, il ne faut pas le laisser faire. Il crie, menace, tu le laisses faire, à moins que tu craignes pour ta vie, tu avises les autorités, mais il n'a pas le droit de t'imposer des choix.

Reviens-nous donner de tes nouvelles et nous essaierons de te soutenir le mieux possible.

 onsaidiens coeurs 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  SHALE le 11.05.14 18:25

Il faut que tu parles de son alcoolisme à ta famille, qu'ils soient au courant, quoiqu'ils ont bien du s'en rendre compte. Si tu ne dis rien, comment veux -tu qu'ils devinent ce qui se passe ???
Tu ne lui obéis pas, tu ne dis rien mais tu fais ce que tu veux, il n'a rien à t'opposer, tu peux lui dire que tu n'obéis pas à l'alcool, de toute façon....
Là, il faut que tu marques sérieusement le coup, partir quelques jours, serait en effet une bonne chose.... coeurs  coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  penel le 12.05.14 9:36

C'est ce que je viens de faire. J'ai envoyé un message à ma famille en leur expliquant tout. Non, je ne peux pas partir de mon domicile car l'école a recommencé. Par contre, j'ai balancé le reste de la bouteille de pastis. La moitié bue en une journée pour une seule personne. Je me suis fait agressée verbalement toute la journée. Quand je changeais de pièce, il me suivait. Il a pas arrêté de critiquer mes parents et après il les appelé au téléphone pour montrer qu'il est gentil. Et ben moi, j'ai expliqué que c'était plus pour se rassurer que pour autre chose. Parce qu'avec l'alcool au boulot, c'est plus du boulot. Après c'est tellement vite fait que c'est tout mal fait, évidemment, il y a les critiques qui me tombent dessus et le double qui retombe à la maison quand je lui explique que ça était bâclé. .Donc, j'ai conseillé à mes parents de prendre quelqu'un d'autre pour faire leur jardin.
avatar
penel
Grand Tchatcheur
Grand Tchatcheur

Féminin 08/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: mari alcoolique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 32 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 32  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum