Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 36 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 32 Invités :: 2 Moteurs de recherche

mavieaveclui, ninipoci, rocle, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Mon ami rechute...

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon ami rechute...

Message  savinien le 09.03.14 0:26

Bonsoir,

J'ai longtemps hésité avant de poster un message sur ce forum. Il y a quelque temps, j'ai lu les discussions et expériences personnelles et ça m'avait bien aidé et j'espérais ne plus en avoir besoin. Mais je ne suis quoi faire avec mon copain, qui a rechuté aujourd'hui.

Pour en dire un peu plus : j'ai rencontré mon copain il y a environ 2 ans et à cette époque là, il consommait beaucoup d'alcool. A ce moment là et pendant 1 an après notre rencontre, je n'avais pas réalisé la gravité du problème, parce qu'on se voyait seulement le weekend. En septembre 2013, il est venu habiter chez moi car il avait été conduit à quitter son ancien logement et devait attendre 2 semaines avant d'emménager dans un nouveau. Mon ami avait des angoisses quand il était seul et avait donc peur de revivre seul dans son logement. La cohabitation a donc duré finalement après qu'il ait eu son nouveau logement, soit 8 semaines au total. Pourtant, ça a été très difficile. Il consommait, de temps en temps le soir, de l'alcool en quantité importante. Il devenait alors agressif et je finissais par avoir peur de lui. Pendant ces semaines de cohabitation, je ne cessais d'avoir peur qu'il consomme à nouveau de l'alcool. Dès que je rentrais, je regardais immédiatement ce qu'il y avait dans son verre.

A ce moment là, j'ai tenté de le convaincre d'arrêter l'alcool, j'ai essayé de discuter avec lui des problèmes qu'il pouvait avoir. Mais rien n'y faisait.

Le pire est arrivé un soir à la fin du mois d'octobre. En rentrant d'un enterrement, je l'ai retrouvé alcoolisé. Une grosse dispute s'en est suivie. Il m'a fait sortir de chez moi. J'ai appelé ses amis, qui sont venus et l'ont ramené avec eux.

Après avoir passé quelques jours seul chez lui, il est revenu vivre chez moi car il ne sentait pas bien en étant seul. Je pensais qu'il en avait terminé avec l'alcool. Après quelques déceptions, disputes, discussion et promesses non tenues, j'ai pris la décision de le quitter en décembre 2013. Je ne lui ai donné aucune nouvelle de moi pendant 3 semaines. Il m'a envoyé un mail fin décembre où il s'est engagé à me montrer qu'il irait mieux.

On a commencé à se revoir en janvier mais d'abord en simples amis car je voulais le soutenir. Il a commencé à suivre une thérapie. Il avait l'air d'aller mieux. Je croyais vraiment que son problème était derrière nous. Du coup, j'ai fini par accepter de reprendre une relation avec lui il y a peu de temps. Il a passé la semaine chez moi. On a commencé à refaire des projets. Je l'ai laissé vendredi car je suis parti voir ma famille comme c'était prévu.

A 6h ce matin, il m'a envoyé un sms, sms qui ne voulait trop rien dire d'ailleurs. Je me suis tout de suite demandé s'il avait bu. Quand je me suis levé, je l'ai donc appelé pour être rassuré. A sa voix, j'ai immédiatement su qu'il avait bu. Il était agressif comme d'habitude. Il m'a reproché de le surveiller en permanence et m'a demandé de le laisser vivre sa vie. Il m'a envoyé ensuite quelques sms dans lesquels il m'a fait des reproches. Je n'ai pas répondu mais je n'ai pas arrêté d'y penser cet après-midi. En début de soirée, il m'a envoyé quelques sms plus gentils. Je lui ai répondu. Il m'a dit notamment qu'il faisait tout pour moi et pour nous.

On devait se revoir demain soir, quand je rentrerais. Mais je ne sais pas quoi faire. Dois-je le quitter ? J'ai cru comprendre qu'il fallait se détacher de l'alcool mais, dans ce cas, dois-je le revoir et faire comme si rien ne s'était passé ?

Il a eu une enfance difficile, il manque de confiance en lui. Il se sent abandonné quand je vais voir ma famille. Pourtant, depuis janvier, il remontait la pente et tout se passait bien quand je partais en weekend. Je ne comprends pas ce qui s'est passé.
avatar
savinien
Arrivant
Arrivant

Masculin 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  Luciole le 09.03.14 1:33

Bonsoir Savinien,

Je comprends tout à fait que tu puisses t'interroger sur le comportement à avoir en cette circonstance, c'est tout à fait naturel de se poser des questions.

Quant tu parles de thérapie qu'a suivi ton ami, s'agit-il seulement d'une psychothérapie ou bien a-t-il entrepris une démarche de sevrage? Car s'il était vraiment addicte à l'alcool, une psychothérapie n'a pas dû lui suffire pour  arriver à vaincre sa maladie.
Tu dis qu'il a eu une enfance malheureuse,qu'il manque de confiance en lui, qu'il se sent abandonné quant tu t'en vas, ça n’explique pas tout ! il y a plein de personnes dans ce cas qui ne boivent pas pour autant! ça ressemble plutôt à des excuses qu'il voudrait trouver pour justifier son comportement et te retenir en te culpabilisant!

S'il est alcoolisé demain soir il vaudrait mieux que tu refuses de le voir, que tu l'ignores.
Évidemment il y a problème s'il a passé le weekend chez toi, mais si ce n'est pas le cas refuses de le rencontrer tant qu'il sera dans cet état, ça ne servirait à rien, aucune discussion ne serait possible, sans compter que ça pourrait être dangereux ou au minimum toxique pour toi!

Quant au fait de savoir si tu dois le quitter, ça dépend essentiellement de tes sentiments à son égard... La maladie alcoolique se soigne mais il faut prendre conscience d'être malade et vouloir s'en sortir pour soi d'abord.
A la limite c'est une question que tu pourras te poser et lui poser plus tard mais s'il est alcoolisé à ton retour ce n'est pas la peine d'entamer une discussion!

Donc essayes de voir demain, à travers ses SMS ou ses coups de fil, s'il est "clair" ou pas avant d'accepter ou pas de  le rencontrer!
Fies toi à ton instinct et à ce que tu ressens, TOI, à ce qui te parait être le mieux pour toi, pour ton propre équilibre.
Si tu as d'autres questions, tu peux les poser ici sans crainte, n'hésites surtout pas, en général il y a toujours quelqu'un qui te répondra.
Bonne nuit et à bientôt de te lire.
 onsaidiens
avatar
Luciole
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 26/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  savinien le 09.03.14 12:00

Merci pour ta réponse, Luciole.

Il fait une psychothérapie mais n'a pas fait une cure de sevrage. Je ne pense pas qu'il soit dépendant physiquement à l'alcool. Il n'a jamais eu de symptômes particuliers quand il n'en buvait pas. Il boit surtout quand il se sent déprimé ou angoissé.

Je pensais donc qu'en suivant une thérapie, il parviendrait à surmonter ces angoisses ou coups de déprime et donc à ne plus replonger dans l'alcool. Il a fait environ 8 séances de thérapie. Je sais qu'il lui faudra du temps avant de surmonter tous ses problèmes, mais je trouvais qu'il était en bonne voie. C'est pour ça que je ne comprends pas. Et je pense qu'il ne saura pas expliquer pourquoi il a fait ça.

Je suis démoralisé. Je ne sais pas si j'aurai la force de lui accorder ma confiance, de croire en une guérison.
avatar
savinien
Arrivant
Arrivant

Masculin 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  Crystal_ine le 09.03.14 13:37

Bonjour Savinien, je ne sais pas si tu avais déjà posté sur le forum, mais je te souhaite la bienvenue sur Onsaide. Je sais que ce n'est pas facile ce que tu vis. C'est un tiraillement et la décision t'appartient de poursuivre la relation ou d'y mettre fin.

Luciole t'a bien répondue. Si tu acceptes de le voir ce soir parce qu'il sera sobre, tu peux lui dire, pratiquer le détachement envers l'homme qui boit.

Les mots suivants doivent lui être dit lorsqu'il est sobre : Je ne te partagerai plus avec l'alcool, si tu veux me voir, c'est sobre, je ne parlerai pas avec l'alcool, lorsque tu seras dans un état alcoolisé, je t'ignorerai, je ferai mes activités, je ne te parlerai pas, je ne te répondrai pas. Si tu choisis de te soigner, je serai là pour toi. Tu peux lui demander s'il envisage de faire une cure, de rencontrer un alcoologue, joindre un groupe de MAB (mouvement d'anciens buveurs). S'il a commencé une thérapie, il pourrait aussi la continuer.

Surtout, tu ne lui trouves pas les adresses pour lui, il doit vraiment se débrouiller par lui-même. Protège-toi de sa maladie.

 coeurs  onsaidiens 


_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  Luciole le 09.03.14 20:51

savinien a écrit:Merci pour ta réponse, Luciole.

Il fait une psychothérapie mais n'a pas fait une cure de sevrage. Je ne pense pas qu'il soit dépendant physiquement à l'alcool. Il n'a jamais eu de symptômes particuliers quand il n'en buvait pas. Il boit surtout quand il se sent déprimé ou angoissé.
 C'est pour ça que je ne comprends pas. Et je pense qu'il ne saura pas expliquer pourquoi il a fait ça.

Je suis démoralisé. Je ne sais pas si j'aurai la force de lui accorder ma confiance, de croire en une guérison.
Bonsoir Savinien,

J'espère que l’entrevue avec ton ami, si entrevue il y a eu, se sera bien passée.
Tu sais, je crois qu'il ne faut pas trop chercher le pourquoi des choses, il faut les prendre telles qu'elles sont ! et faire avec (je sais que c'est plus difficile à faire qu'à dire), mais il faut essayer!

Le fait que ton ami n'ait jamais manifesté de symptômes particuliers quand il ne buvait pas n’est pas un critère de non dépendance à l'alcool les MA, quand ils sont sous l'emprise de leur poison sont très astucieux pour masquer leur consommation à leurs proches (je t'en parle en toute connaissance de cause car je l'ai été durant une quarantaine d'années!).

Après, il faut regarder, avant tout, ce que tu gagnerais, toi, à poursuivre cette relation et ce que cela te couterait.
Peser le pour et le contre, de ton point de vue seulement, car je te le redis il en va de ton propre équilibre!
Ce n'est pas tous les jours facile de vivre avec une personne qui souffre de cette addiction, il ne faut pas se voiler la face!

J'espère que mes paroles n'auront pas été trop dures à entendre et qu'elles ne t'auront pas choqué.
A bientôt de te lire.
 petits coeurs
avatar
Luciole
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 26/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  savinien le 10.03.14 22:35

On s'est vu hier soir. Il m'a expliqué avoir bu ce weekend car il a pensé à pleins de choses concernant sa famille vendredi et samedi, du fait qu'il en a parlé à son psy vendredi soir. Je lui ai dit qu'il devrait me téléphoner ou téléphoner à un ami quand il n'a pas le moral, au lieu de boire.
Il sait qu'en consommant de l'alcool, il a fait une erreur. Il culpabilise.

Je lui ai dit que, suite à ce qui s'est passé ce weekend, il me faudrait du temps avant d'envisager de reprendre notre relation et de lui refaire confiance. Il trouve ma réaction excessive. Il ne comprend pas que je ne tolère pas le moindre écart. Il pense que ses efforts des dernières semaines sont réduits à néant. Il se sent puni. Et il culpabilise encore plus.

Et je culpabilise aussi, car je le vois souffrir.

Mais j'ai tellement souffert en fin d'année dernière que je ne veux plus revivre ça. J'essaie malgré tout de le soutenir, de l'encourager à continuer sa thérapie. Car je veux croire qu'il s'en sortira.

Bref, on passe un moment difficile. J'espère qu'on arrivera à surmonter ça.

Merci pour vos messages en tous cas.
avatar
savinien
Arrivant
Arrivant

Masculin 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  SHALE le 10.03.14 22:41

Il se sent coupable, c'est son problème , pas le tien. Tu as réussi à lui dire que tu ne voulais pas parler avec l'alcool, c'est déjà énorme. Alors pour l'aider, attends qu'il soit vraiment dans une démarche de soin. De la même manière, c'est lui qui doit choisir comment et où il veut se soigner, pas toi.
Alors la culpabilisation n'a rien à voir la dedans, il y a un malade alcoolique qui doit comprendre que l'alcool le coupe de tous les liens et un conjoint qui ne tombe pas dans la co dépendance, ce qui est une bonne chose....
Continue sur ce chemin et ne te laisse pas attendrir.
Tu as lu le texte sur le détachement, en haut de ce forum entourage ?? C'est la manière de ramener un malade alcoolique vers le monde sans alcool et sans que le conjoint n'y laisse des plumes.. smiles 
Tiens nous au courant!!! coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  cristal le 11.03.14 9:53

je pense que pour que tu comprennes bien contre quoi tu vas te battre,tu dois connaitre un peu la maladie alcoolique.
Le MA ne peut pas s'arrêter de boire parce que le fonctionnement de son cerveau a été modifié à cause de l'alcool,il a BESOIN de sa dose pour vivre,l'alcool est pour lui aussi vital que la nourriture ou l'eau.
Il n'y a alors plus de place pour le raisonnement,quand un affamé voit de la nourriture,il se jette dessus et peu importe si il vole,si la nourriture est avariée ou si c'est quelque chose qu'il ne mangerait surement pas en temps normal,il s'agit là de survie et le raisonnement n'existe plus.Pour le MA,c'est la même chose,il fera TOUT pour se procurer sa dose d'alcool parce que la souffrance est atroce quand il est en manque.
Tout cela pour te dire qu'il ne pourra pas s'arrêter juste parce qu'il le veut  noon il faut des aides médicales et psy pour pouvoir s'en sortir et toi,hélas,tu ne pourras rien faire pour le faire arrêter  Crying or Very sad 

alors au lieu de te concentrer sur comment le faire stopper,concentre toi sur TOI et sur "comment faire pour ne plus être touché par l'alcool" car c'est la seule chose que tu peux faire: te protéger en te détachant de l'alcool.
se détacher ce n'est pas l'abandonner mais c'est mettre une barrière infranchissable entre l'alcool et toi pour que cela n'influe plus sur ta vie.
il a bu,tu n'existes plus,il est sobre,tu vis avec lui normalement a partir du moment où cela te convient.

le plus important aujourd'hui,c'est TOI et ce que tu veux TOI pas ce qu'il veut LUI;Si tu es mieux séparé pour le voir de temps en temps,il part de chez toi,après tout,il a un logement et si il est angoissé,c'est son problème et pas le tien et c'est a lui de le résoudre.
tu dois faire en fonction de TOI et plus en fonction de l'alcool,tu ne dois plus le surveiller,angoisser pour lui ou accepter ses mots agressifs  noon tu dois te blinder face à l'alcool et retrouver une vie digne de ce nom.

alors essaye de voir ce que tu aimes faire:sport,ciné,lecture,shopping ..et recommence à prendre ta vie en main  et à te faire plaisir,c'est la seule chose que tu maitrises,l'alcool,c'est son rayon.

mais on va en reparler,bon courage savinien et n’hésite pas a poser tes questions ici  onsaidiens

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  savinien le 11.03.14 23:03

C'est bizarre, je n'ai pas l'impression de parler de lui mais de quelqu'un d'autre. J'ai l'horrible sensation de le trahir aussi en parlant de lui.

On s'est envoyé quelques sms ce soir. Il m'a dit ce qu'il ressentait et je lui ai dit que je comprenais. Mais je ne suis pas sûr qu'il comprenne ce que je ressente, ou bien ça lui est égal.

Je pense beaucoup à lui, je me demande comment il va, dans quel état il doit être. Je pense qu'il tient le coup. Il va me falloir du temps avant que je ne pense qu'à moi ! Mais je suis déterminé à le faire, tout comme à me détacher de l'alcool.
avatar
savinien
Arrivant
Arrivant

Masculin 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  SHALE le 11.03.14 23:26

Pour que tu puisses arriver au détachement, il faudrait que tu connaisses bien le fonctionnement d'un malade alcoolique, il y a un texte qui l'exprime très bien, c'est "lettre d'un alcoolique à ses proches"..


"Je suis alcoolique j'ai besoin de votre aide.

Ne me sermonnez pas, ne me blâmez pas. Vous ne seriez pas fâché contre moi si je souffrais de tuberculose ou de diabète.

Ne jetez pas mes bouteilles, ce ne serait que gaspillage, je trouverai toujours le moyen de m'en procurer d'autres.

Ne me laissez pas provoquer votre colère. Si vous m'attaques verbalement ou physiquement, vous ne ferez que confirmer la mauvaise opinion que j'ai de moi-même. Je me déteste déja suffisamment.

Ne permettez pas que votre amour pour moi et votre inquiétude vous portent à faire à ma place, ce que je devrais faire moi-même. Si vous assumez mes responsabilités, vous m'empêcherez irrémédiablement de le faire. Mon sentiment de culpabilité augmentera et vous m'en voudrez.

N'acceptez pas mes promesses. J'accepterais n'importe quoi pour me tirer d'affaire. Mais la nature de ma maladie m'empêchera de les tenir.

Ne faites pas de vaines menaces, quand vous aurez pris une décision soyez inébranlable.

Ne croyez pas tout ce que je vous dis, ce sont souvent des mensonges. Nier la réalité est un symptôme de ma maladie. Du reste je suis porté à ne pas respecter ceux que je peux duper trop facilement.

Ne me laissez pas vous exploiter ou abuser de votre bonne volonté , l'amour ne peut survivre dans un climat d'injustice.

Ne dissimulez pas la réalité à mon sujet et ne me soustrayez pas aux conséquences de mon intempérance. Cela ne pourrait que retarder la crise qui me pousserait à aller chercher de l'aide.

Je peux continuer à nier que j'ai un problème d'alcool aussi longtemps que vous me permettrez d'échapper aux conséquences de mon alcoolisme.

Surtout renseignez-vous autant que possible sur cette maladie et sur comment on peut la traiter.

Je vous aime.
Votre alcoolique."


Texte tiré du livre: "Jusqu'à plus soif, renaître de l'alcool" d'Anne V. aux éditions Nil ( Je crois qu'il existe à présent en livre de poche), je vous le recommande."

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  savinien le 12.03.14 20:56

Merci. J'essaierai d'appliquer au mieux ces "commandements".
avatar
savinien
Arrivant
Arrivant

Masculin 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  savinien le 28.03.14 21:54

Bonsoir,

Quelques nouvelles de mon ami : il a passé la semaine dernière chez ses parents, ça lui a fait du bien. On s'est envoyé des sms et on s'est parlé au téléphone. La situation était moins tendue.
On doit se revoir demain. Il voulait savoir si on dormirait ensemble, mais je lui ai dit que je n'étais pas prêt. Il m'a dit de nouveau que j'étais dur, qu'il se sentait puni.
J'avoue ne pas comprendre sa réaction. Pourquoi a-t-il pensé que tout serait changé en deux semaines? J'ai culpabilisé pendant quelques minutes, mais là ça va.
avatar
savinien
Arrivant
Arrivant

Masculin 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  SHALE le 28.03.14 22:08

Tout d'abord, il ne faut pas que le mot punition lui vienne à l'esprit dans ce qui vous sépare en ce moment, tu peux mettre les points sur les i et dire qu'il te faut du temps pour te récupérer.. Dis ton ressenti, c'est ce qu'il vaut mieux faire!!!! coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  cristal le 29.03.14 8:14

explique lui que ce n'est pas pour le punir mais pour te protéger,que tu es la première victime de son alcool et que tu ne veux plus subir les assauts d'un ennemi qui n'a rien à faire dans ta vie.
Soit il ôte cet ennemi de votre couple,soit c'est toi qui part mais pas de ménage à 3  noon c'est fini ce temps là.Il faut qu'il pense à toi et à ce que tu vis et ne pas toujours se focaliser sur sa propre souffrance!!

courage et continue cette ligne de conduite,il va finir par comprendre que l'alcool est entrain de détruire votre couple et sa vie  Crying or Very sad 
tiens nous au courant  coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  savinien le 27.11.14 0:23

Bonsoir à tous !
Ça fait longtemps que je n'ai pas donné de nouvelles et j'en suis dsl, surtout après les précieux conseils que vous m'avez fournis. Il faut dire que jusqu'à récemment, j'étais sur mon petit nuage, croyant que les pb étaient derrière nous. Mon ami voit toujours son psy, du moins c'est ce qu'il me dit.
Ces derniers mois, il n'a pas consommé d'alcool à d'autres occasions que des sorties avec des amis ou des repas de famille. Il était franchement sur la bonne voie.
Mais je constate aujourd'hui que tout n'est pas réglé. Récemment, je l'ai soupçonné une ou deux fois d'avoir consommé seul de l'alcool mais il a toujours nié. Et je l'ai cru... Mais je sais depuis hier que ça lui est arrivé. Hier, en effet, il était incontestable qu'il avait bu en rentrant du boulot. Il vit chez moi depuis 4 semaines.
Lorsque je m'en suis rendu compte hier, je me suis senti trahi. Et je me suis souvenu du "détachement" qu'il fallait appliquer dans cette situation. Le forum m'a été utile ! J'ai donc fait comme si de rien n'était et je ne lui ai quasiment pas parlé (pas évident car j'habite dans un studio). Il a bien essayé de provoquer une ou deux disputes mais il n'a pas réussi.
J'avoue être tombé de haut mais je suis content d'avoir pu me détacher. Mon expérience des mois passés m'a servi.

Reste à savoir si cela va se reproduire.
avatar
savinien
Arrivant
Arrivant

Masculin 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  Crystal_ine le 27.11.14 4:01

Tu as bien fait de revenir. Tu as appliqué le détachement, tu t'es souvenu des conseils qui t'ont été donnés, ce qui est très bien. Vis le moment présent, un jour à la fois.

Tu peux lui redire que lorsqu'il aura bu, tu l'ignoreras, que pour toi l'alcool entre vous c'est toujours non. Qu'il est libre de boire, mais dans ces moments là tu ne seras pas présent pour lui.

A t-il encore un appartement ou il vit définitivement chez-toi? Car c'est une autre solution, que chez-toi l'alcool n'est pas permis, s'il veut boire c'est ailleurs.

Si tu as besoin, tu es toujours le bienvenu, ne reste pas seul avec tes difficultés.

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  savinien le 27.11.14 15:36

Il a son propre appartement mais il héberge une amie. Donc il était convenu qu'il vive chez moi pour quelque temps. Je pense lui dire que s'il veut boire, il le fera ailleurs que chez moi. Merci de ta réponse !
avatar
savinien
Arrivant
Arrivant

Masculin 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  Crystal_ine le 28.11.14 3:46

C'est parce que j'ai vécu ça avec mon conjoint que je comprends ce que tu peux vivre en ce moment. Le détachement, c'est se protéger de la maladie du conjoint. Ne plus que ça nous atteigne, le vivre le mieux possible sans souffrir de leur parole, de leurs gestes etc.

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  savinien le 19.09.16 21:11

De retour ! Presque 2 ans après mon dernier message !
Nous avons connu une belle période sans alcool pendant plus d'un an ! Je croyais que c'était derrière nous.
En fait l'alcool s'est rappelé à notre bon souvenir... Crying or Very sad
Depuis quelques mois, je relis le forum avec ses nombreux conseils.
J'avais commencé à bâtir un mur entre nous deux pour me protéger. J'avais refait lit à part.
Mais j'ai fait l'erreur de croire ses promesses.
Je frôle la crise d'angoisse quand je vois qu'il a bu.
Je me demande s'il ne faudrait pas mettre fin à cette mascarade car en fait l'alcool sera toujours un problème.


avatar
savinien
Arrivant
Arrivant

Masculin 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  mamou le 19.09.16 21:27

Bonsoir savinien,

Je suis désolée de lire cette rechute....
Mais une chose est certaine, tu as totalement raison.... c'est toi que tu dois protéger dans tout ça...
L'ennemi alcool est redoutable, pas invincible non... 
Courage à toi, et n'hésite pas à venir poser ce qui est trop lourd pour toi coeurscoeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  SHALE le 19.09.16 21:28

Là, il faut que l'alcool soit sont problème pas le tien... Lui seul peut s'en sortir, tu ne peux rien faire pour lui mais par contre tu dois te protéger pour ne pas tomber dans la co dépendance....
Je ne sais plus s'il s'était fait soigner avant cette rechute, en tout cas, il ferait bien de recommencer.
Pour toi, ce n'est pas simple, mais il faut que tu continues à vivre ta vie en te protégeant le plus possible des retombées de son alcoolisme. Tu ne l'accompagnes plus aux fêtes où il va, tu supprimes l'alcool de la maison et tu vis, tu fais ce que tu as envie de faire sans t'occuper plus que ça de ce qu'il en pense.... On ne discute pas avec l'alcool, alors tu attends qu'il soit sobre pour pouvoir lui parler du choix de ta démarche.....
Tiens nous au courant... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  cristal le 19.09.16 21:47

je suis désolée de lire que tu es encore confrontée à ce démon Crying or Very sad Mais n'oublie pas que ce n'est pas le tien et que tu peux le sortir de ta vie en lui tournant le dos et en ne le laissant plus prendre toute la place.relis bien le détachement et met en pratique ce que tu as déjà fait,sépare bien l'homme qui boit de celui qui est sobre et laisse le se débrouiller avec sa maladie,fais juste en sorte qu'elle ne te touche plus.
On est là si besoin,c'est vraiment dommage tout ça Crying or Very sad

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  savinien le 19.09.16 21:48

Merci pour vos messages.
Il dit voir un psy depuis 2014. Est-ce vrai ? Est-ce que ça sert à quelque chose ? J'en sais trop rien et ça m'est égal.

avatar
savinien
Arrivant
Arrivant

Masculin 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  cristal le 19.09.16 21:50

ça,c'est son problème effectivement et je comprends ton ras le bol Crying or Very sad 
fais attention à toi et ne laisse pas l'alcool te pourrir la vie,fais en sorte de ne plus sombrer avec lui et vis ta vie petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  SHALE le 19.09.16 22:06

Le psy tout seul, surtout s'il n'est pas alcoologue ne suffira pas. Il faut qu'il se fasse soigner dans des lieux spécialisés: alcoologues, CSAPA, CMP, cures, MAB.... Si le psy avait suffi, il n'aurait pas rechuté, il a besoin de soins adaptés et surtout de les faire sérieusement et pour lui même...
Mais c'est son problème, c'est vrai, alors à lui de faire en sorte de se soigner correctement.... Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon ami rechute...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum