Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 13 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chiffounette, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

L'envie de vivre sans, mon déclic

Page 22 sur 24 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  Crystal_ine le 31.10.15 13:10

Que c'est bon de lire ça etienne. Merci d'être passé donner de tes nouvelles. Je pense aussi que ces voyages, ces dépaysements, ces découvertes sont pour toi très bénéfique, en tout cas, ça fait rêver.

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  chouchou le 31.10.15 14:06

Je suis ravie aussi de lire de si bonnes nouvelles, Etienne smiles
Merci de ton témoignage coeurs

_________________
il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions.
Il y a de la vie après l'alcool, et même du bonheur 
avatar
chouchou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 22/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  mamou le 01.11.15 21:09

Merci etienne, ça fait vraiment plaisir d'avoir de tes nouvelles, et de bonnes de surcroît  Very Happy coeurs coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  etiennv le 28.01.16 20:54

Je me bas fort tout les jours pour tenir bon. Sortir, voir des amis, prendre soin de moi de mon appart, écouter de la musique.. Tout ça me demande vraiment beaucoup d'effort.
Il n'y a plus d'alcool ni d'envie mais le problème de fond n'est pas encore résolu.

Voilà je viens poser mon fardeau un peu par l'écriture, ça fait longtemps que je n'ai pas parlé. Surement par honte d'aller pas bien alors que je me bas pour tenir bon et garder la tete hors de l'eau, l'impression d'être nul ou ne pas faire ce qu'il faut. C'est quand on aurait besoin de parler qu'on fuit, qu'on a peur, qu'on se retranche, et il faut du temps pour déceler ce non-sens.

Je vais pour une fois ne pas parler que du positif mais plutôt poser ce qui va pas. Ca risque d'être fouilli un peu comme moi en ce moment
Des angoisse et insomnie le soir. Dormir bien le matin mais jusqu'à pas d'heure, envie de se réfugier dans le sommeil
plus possible ou très difficile de s'engager, fairer des actions comme repondre à un sms prendre des nouvelles, faire 5min de rangement...
Des moments ou tout fout le camps, envie de tout casser rage colère, sensation d'être enfermé. Tout ce qui est sourire bien être qui coute cher
une amie Morgane, elle vient de rentré aujourd'hui en hôpital psy. je l'ai assisté dans son maletre, partagé des angoisse vachement communicatif.... notamment un soir/nuit ou ces angoisses, phobie était très puissante.
Ma soeur qui a tendance à etre dépressif, ma mere qui a passé des examens pour des soucis de mémoire...
Je suis suivit par un psy du cmp, que j'aime pas trop, mais qui aide quand même.

Ca commence à aller mieux (d'ou le fait que j'arrive à cracher le morceau, quand ça va vraiment mal c'est trop dur).
J'ai remis des choses en place qui aide. Notamment couper le portable la nuit pour moins angoisser. faire un peu de sport (sur une barre de traction), acheter des biscuits que j'aime bien pour le petit dej (j'ai du mal à m'autoriser ce que je trouve chouette, j'ai la sensation que je suis nul, que je le vaux pas comme si tous ça étiat d ema faute, ça demande beaucoup d'effort de se traiter en ami)

aujourd'hui jai eu une journée que je pourrais considéré comme chouette par rapport à la norme. un rdv pole emploi un peu foireux qui me vaux unsuivi mensuel :/ et j'ai du alller à l'aide alimentaire pour morgane et pierre qui n'était pas encore rentrer (endroit assez horible et stigmatisant surtout quand on va pas bien ou ne tient pas compte de toi). Mais j'ai été content de lire dans le tram, de rentrer mi à marche mi a vélib, de nourir un chat et de lui faire des papouilles de voir que mes rapport aux autres on t été un peu mieux, de jouer aux echec en terrasse notamment de gagner. de lire à la spam.Malgré ça j'ai encore le sentiment d'une journée pas acoompli
avatar
etiennv
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 02/02/2014

http://spamspam.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  mamou le 28.01.16 21:05

Bonsoir etienne,

C'est si important de pouvoir mettre des mots sur tes maux.
Ils sortent, tu en fais le tri....

Je relis tes précédents messages, plus "joyeux" dirons nous  smiles où j'ai vraiment l'impression que ta liberté est là... quand tu es loin de tout....

Ou alors ces voyages te sont """utiles"""" pour fuir ce que tu ne peux encore voir là maintenant....

Que voudrais-tu pour que tu aies "l'impression" d'avoir des journées accomplies?

petits coeurs petits coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  SHALE le 28.01.16 21:39

Pour ma part, je vois chez toi un fond dépressif important. As-tu des anti dépresseurs.? La dépression est une des maladies psy où il faut absolument des médicaments pour s'en sortir et faire ensuite une psychothérapie...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  cristal le 28.01.16 21:45

je crois aussi que tu es en pleine depression et je pose la même question que shale: as u des ATD? si oui,les as tu depuis longtemps car peut être ne sont ils plus efficaces Crying or Very sad 
il est clair qu'il y a un problème physiologique derrière tout ça,il n'est pas normal que tu vois tout en noir comme ça Crying or Very sad 
en tout cas,tu fais tout pour n pas sombrer et c'est une bonne chose Very Happy tu avais me semble t'il des animation de lecture,tu ne les fais plus?ou alors je me trompe
je suis contente que tu sois venu en parler,reste un peu avec nous,ça fait du bien de partager coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  etiennv le 28.01.16 21:53

Merci mamou.
Oui le voyage est surement une porte de liberté, qui fait sauter les verrous que je me met inconsciemment. Je jouis d'une sacrée liberté et pourtant j'ai l'impression d'être coincé, de ne pas en avoir.


"Que voudrais-tu pour que tu aies "l'impression" d'avoir des journées accomplies?"
Justement je me suis posé la question en rentrant de la spam. Je me suis dit que la dernière journée ou j'avais l'impression qu'elle était accomplit était il y env 1 semaine quand avec 2 amis on a prit la voiture pour faire des raquette dans la neige toute la journée et ou j'étais content mais bien vidé physiquement.


Non j'ai pas de médicament pour l'instant, j'ai assez peur pour tout ce qui est médicament. être ralenti, zombi, dépendant...

Oui cristal, j'animais des ateliers contes. Non je ne les fait plus car ça faisait trop en stress pour moi. Par contre recemment je participe à d'autre atelier notamment échec le mardi, et le samedi atelier poème.
avatar
etiennv
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 02/02/2014

http://spamspam.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  chouchou le 28.01.16 22:01

J'ai la même question sur les AD.
Tu as un suivi, c'est déjà ça, même si tu n'aimes pas trop la personne. C'est un psychiatre ou un psychologue ?
Ça peut influer sur un éventuel traitement médical....

_________________
il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions.
Il y a de la vie après l'alcool, et même du bonheur 
avatar
chouchou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 22/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  SHALE le 28.01.16 22:04

Alors tu vas m'écouter très sérieusement ,la dépression est une maladie qui se soigne avec des médicaments, sinon tu en as pour des années.
Tout d'abord la dépression c'est quoi:
Bien que la biologie du cerveau soit complexe, on observe chez les personnes dépressives un déficit ou un déséquilibre de certains neurotransmetteurs comme la sérotonine. Ces déséquilibres perturbent la communication entre les neurones. D’autres problèmes, comme une perturbation hormonale (hypothyroïdie, prise de pilule contraceptive par exemple), peuvent aussi contribuer à la dépression.
Il est vraiment important de prendre pendant six mois des anti dépresseurs, il y en a de toutes sortes et adaptés à chaque cas.
Ils ne font effet qu'au bout d'une quinzaine de jours, en attendant , le médecin te donne des anxios pour t'apaiser et favoriser la prise des anti dépresseurs.
Quand la dépression s'éloigne, là tu vas voir un psy pour essayer de trouver la cause de cette dépression, mais il faut avant tout la soigner d'abord.
Je t'assure ce n'est pas pour te pousser à prendre des médicaments, mais il n'y a que cette solution là pour l'arrêter avant de faire un travail de fond avec un psy....
Alors va voir ton médecin et prend ce qu'il te prescrira, sans en oublier surtout et à peu près à la même heure...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  cristal le 28.01.16 22:07

ton psy ne t'a jamais parlé de depression?? il a du s'en rendre compte non?

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  Paco le 28.01.16 22:25

Et puis, il y a la déprime de saison.
Beaucoup de personnes font des carences en vitamine D en hivers. Un des symptômes est fatigue et lassitude.
Prends un complément vitaminé: B,B6, B12, C et D... parlement au pharmacien, il t'aidera à choisir.

Prends soin de toi.

Paco
avatar
Paco
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  mamou le 28.01.16 22:27

Voilà quelques pistes  smiles petits coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  SHALE le 28.01.16 22:29

Quand la dépression est en place, il faut attaquer plus fort qu'avec des vitamines, ce qui n'empêche pas d'en prendre. La dépression est le signe d'un mauvais fonctionnement de nos neuros transmetteurs et il faut agir avant qu'elle ne se fixe...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  etiennv le 28.01.16 22:46

Si la psy a déjà parlé de dépression et de possibilité d'aller voir un psychiatre mais j'étais pas chaud. Je reverrais ça avec elle j'ai un rdv normalement début fevrier.

je vais aller me coucher. Merci à vous tous :)
avatar
etiennv
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 02/02/2014

http://spamspam.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  cristal le 28.01.16 22:54

bonne nuit étienne,demain est un autre jour coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  Paco le 28.01.16 22:58

Etienne, j'aime bien ton avatar.

Fais de beaux rêves
avatar
Paco
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  lolo6 le 29.01.16 1:39

Bonjour Etienne,
Gros coup de moud dis donc.. Indépendamment du côté médical , je me
demande si tu n'as pas aussi un peu (beaucoup) "absorbé" ce que t'ont
communiqué toutes ces personnes en dépression, proches, qui semblent avoir été
très présentes dans ton paysage dernièrement.

Quand on n'est pas dans une dynamique personnelle assez puissante,
çà peut envahir, les ambiances mornes ou univers assez opaques de
personnes qui ne vont pas bien…

En tout cas, vitamines ou traitement médical, fais ce que tu peux et surtout
parle (avec le psy ou ici). Quand on quitte l'alcool, il y a des choses
pas réglées qui peuvent surgir et surprendre, et l'immobilité ne peut
que les figer.
Bonne journée, chaque jour est porteur d'espoir et chaque réveil
est porteur de nouveauté! petits coeurs
avatar
lolo6
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 24/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  Crystal_ine le 30.01.16 13:07

Sans répéter ce que les autres t'ont dit, à te lire, je suppose aussi une dépression. Je ne sais pas en Europe, mais au Québec cette maladie est encore mal comprise et un tabou d'en parler. Par contre, les hommes aussi en sont atteints et ils sont plus lents à aller consulter. Mais plus tu attendras etienne, et plus les symptômes vont s'installer et ce sera plus long à te guérir.

Comme lolo, je pense que toutes les personnes que tu as aidé font en sorte que ton énergie est en baisse. Ça arrive fréquemment quand une personne saine s'investit beaucoup à aider les autres, lorsqu'eux sont remontés, c'est soi qui prend la pente descendante. Tu sais, il n'y a pas de honte à avoir à prendre des anti-dépresseurs, ils sont là pour t'aider un certain temps.

Alors si tu as la possibilité d'en parler avec ton psy, fais-le et essai de voir ton médecin rapidement. Je n'aime pas non plus la prise de médicaments, mais j'ai eu à en prendre à un moment de ma vie et ça m'a aidé énormément.

Je te dirais, en terminant : Garde l'esprit ouvert!

coeurs

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  etiennv le 30.01.16 22:58

Aujourd'hui bonne journée, un peu de bibli, un peu d'échec , un peu de lecture tite journée bien tranquille.
J'ai fait passer une veillé conte à la trappe car ça aurait fait trop pour moi. revoir des gens que j'ai pas vu depuis longtemps et discuté avec me paraissait assez éprouvant. Et puis j'avais pas du tout envie de conter même 2 seconde, alors j'ai préféré me prendre une soirée au calme pour moi (pas mal non plus).

Je commence mes journées avec un petit dej, de la lecture, et ma lampe de luminothérapie. Je sent que ça fait du bien et que sortir du lit est moins difficile.
Je fais un peu de sport aussi, un peu de traction et musculation du dos, ça se ressent aussi

Demain il y a un cinéclub à la Spam. Je me suis préposé pour faire les crêpes j'aime bien smiles .
C'est une scéance pour les enfants et j’emmènerai mon petit neveux (ezzio, 4ans).

Coté entourage ç'est plus calme. Ça a l'air de bien se passer pour Morgane qui est hospitalisé.
Ma sœur va mieux aussi.

Bref ça a fait du bien de parler un coup et d'apprécier cette bulle de mieux être.

Je vais commencer à réfléchir sur . Il y a beaucoup de culpabilité, d'impression de ne pas faire ce qu'il faut, de peur en moi qui bloque.
avatar
etiennv
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 02/02/2014

http://spamspam.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  SHALE le 30.01.16 23:03

La culpabilité c'est ce qu'il faut voir en premier, beaucoup de malades alcooliques en souffrent! C'est terrible ce sentiment, non seulement il est faux car basé la plus part du temps sur de causes fantasmées ou inexistantes et ça ne sert à rien , mais alors à rien du tout si ce n'est de te mettre mal et plus bas que terre!!

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  cristal le 31.01.16 15:21

c'est super,tu es entrain de sortir de tes ténèbres et de revoir la lumière bravo 
tu as aussi trouver un des gros noeud du problème,ça va te faciliter la tâche pour analyser et réparer la faille super je ne me souviens plus,tu as un suivi psy??

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  mamou le 31.01.16 16:05

Je suis contente de te lire etienne.
Je pense qu'une fois les maux déposés, "décortiqués", on y voit un peu plus clair  smiles
Cette notion de culpabilité, laisse souvent de ""mauvaises"" traces avec cette impression "par moment" de ne pas en faire assez ou ne pas être assez....
Mais  à la longue la culpabilité se transforme  petits coeurs petits coeurs

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  etiennv le 08.02.16 0:11

Dur journée aujourd'hui.

Morgane était en Perm' ce week-end. Pierre a cassé avec elle, (surement trop dur pour lui sa dépréssion).
Elle était lessivé. Ça a été dur pour elle. J'ai été présent, je l'ai soutenu puis redéposé au l'hôpital psy.

J'essaie de pas y penser mais ça me fait peur pour elle. Le fait qu'elle soit là bas, sans trop de possibilité pour le jour ou elle sortira. Plus d'appart, pas d'argent dispo.. Je vois mal ce qui pourrait la pousser à avancer pour l'instant et des perspectives.. Et comment elle va relancer l'inertie.
Je crois toujours en la possibilité de rebondissement/reconstruction sans savoir quand, ni comment.

Puis après je suis allé à la spam regardé le film du cinéclub changer un peu les idées. Puis j'ai fait la réunion mensuel spam, plus par plaisir de voir du monde qu'autre chose.

La je suis HS. 2 ou 3 soirs de suite à me coucher tard du à des soirées sympatiques.

Globalement ça va mieux, plus d'envie, plus de rapport sociaux..
Je m'occupe dans l'apprentissage des échecs (via le logiciel chessmaster super bien fait). C'est plaisant de réfléchir stratégie et de s'améliorer jour après jour.
avatar
etiennv
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 02/02/2014

http://spamspam.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  SHALE le 08.02.16 17:31

Que tu sois triste pour Morgane, je comprends, mais tu ne peux pas réagir à sa place. C'est elle qui doit trouver la force en elle de remonter,ça tu peux lui en parler!
Ce qui est impressionnant c'est de voir tout ce que tu fais, je trouve que c'est une belle énergie que tu mets là....
Tes rapports sociaux se sont bien améliorés comme tu le dis. Tu me surprends  à chaque fois par tes avancées!!! Bravo l'ami!! smiles coeurs coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envie de vivre sans, mon déclic

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 24 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum