Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Limite atteinte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Limite atteinte

Message  Language2006 le 13.01.14 16:52

Bonjour,
Je crois que tout est dans le titre, j'ai atteint mes limites, je suis à bout de l'alcoolisme de mon mari.
Ca fait 20 ans que ça dure, j'ai toujours espéré , mais au fond de moi, je sais qu'il ne s'arrêtera jamais, pour lui , il n'est pas alcoolique, il ne bois pas tous les jours , mais quand il boit, environ 1 fois par moi, c'est la catastrophe, il est méchant et je ne supporte pas de le voir ainsi. Plusieurs fois, il a mis en danger mes enfants, mais il ne se rend pas compte, un coup il veut se soigner , puis quelque temps après il estime qu'il n'est pas malade, qu'il a juste besoin de boire "un coup", d’après lui pourquoi les autres épouses supportent et pas moi.

Quand il ne boit pas, je savais qu'un jour ça arriverait comme une épée de Damoclès, je ne peux pas lui laisser les enfants longtemps, une fois j'ai dû m'absenter pour voir mon grand en pensionnat, et l'école de mon deuxième garçon m'a appelé que son papa n'est pas venu alors que j'étais à 600 km, au fait il a bu et s'est enfermé dans la maison avec ma fille de 2ans (la dernière), j'ai dû appelé les voisins et la famille pour venir au secours et finalement tout s'est bien qui finit bien. Là j'ai fait courte mais c'était plus compliqué que cela.

Quand il boit , je n'arrive plus à me raisonner et je deviens comme une enragée, c'est la présence de mes enfants qui me calme.

donc, vendredi dernier, après qu'il ait bu, là j'arrête, je le quitte sans le quitter car je ne veux pas que mes petits perdent leur père, d'après lui je suis en traine de gâcher notre vie de famille et que cette fois il va se soigner, mais je n'y crois plus, mais plus du tout, je ne l'aime plus mais j'aime mes petits et je ne veux pas les faire changer d'école.
Donc j'ai décidé avec lui qu'il dort à la caserne (il est militaire) la semaine et le mercredi et le week end il rentre à la maison, mais à condition qu'il n'ait pas bu, par contre entre nous c'est fini, c'est à dire qu'on ne partage plus le lit conjugal.

C'est compliqué, et j'en souffre, j'ai peur pour ma santé, j'ai peur de ma dépression car s'il m'arrive quelque chose qui s’occuperait de mes petits ?

Je suis peut être un peu confuse et je m'en excuse et je vous remercie d'avance de votre aide.
Merci

Language2006
Arrivant
Arrivant

Féminin 13/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite atteinte

Message  chouchou le 13.01.14 17:33

bonjour,
je te souhaite à nouveau la bienvenue sur Onsaide.
Tu trouveras ici une écoute chaleureuse et des conseils.
Ta situation est en effet délicate.
Ce qui est certain, c'est que tant que ton mari ne sera pas décidé à se soigner (et pour lui en premier lieu), il ne pourra pas sortir de cette maladie qu'est la maladie alcoolique (on parle de MA ici pour malade alcoolique).
Tu ne peux donc rien faire pour lui par rapport à cela, en revanche tu peux faire beaucoup pour te protéger, toi et tes enfants : s'éloigner de la personne qui a bu, ne pas discuter avec lui à ce moment, essayer de distinguer la personne sobre de la personne alcoolisée, le laisser gérer ses alcoolisations et leurs conséquences. Ce n'est pas facile, mais très important pour éviter de couler avec lui.
Tu as des textes relatifs au détachement en haut de la rubrique entourage, qui expliquent de façon bien plus détaillée ce que je viens de résumer à l'extrême.
Je te laisse en prendre connaissance et on en reparlera peu à peu.

En tout cas tu as bien fait de venir nous rejoindre, tu n'es plus seule à supporter ce fardeau.  coeurs 

_________________
il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions.
Il y a de la vie après l'alcool, et même du bonheur 
avatar
chouchou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 22/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite atteinte

Message  Language2006 le 13.01.14 18:08

J'ai lu le détachement avant en tant qu'invitée, ce n'est pas évident, franchement, aujourd'hui, je vais m'occuper de moi et de mes petits pour ne pas m'y perdre, j'ai dit à mon mari qu'il doit se soigner seul sans mon aide car je ne serai pas une bonne aide pour lui et puis , il disait que des fois, rien que pour me défier il boit en cachette, alors je lui laisse la liberté de boire ou non et de se soigner ou non, et quand il revient pour voir ses enfants il doit être sobre.



Language2006
Arrivant
Arrivant

Féminin 13/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite atteinte

Message  schwcoop le 13.01.14 18:43

Bienvenue sur Onsaide.

Ici, tu trouvera soutien, conseils et aide.

En effet tu ne peux pas le forcer a se soigner, c'est une decision qui doit venir de lui. J'espère que la décision que tu as prise sera un déclencheur. De toute manière, la santé de tes enfant et toi est la plus importante.

Bon courage,

Nous sommes avec toi,

 onsaidiens 

Coop
avatar
schwcoop
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 08/08/2013

http://www.kittyworld.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite atteinte

Message  SHALE le 13.01.14 19:30

S'il boit tu l'ignores mais par contre tu refuses qu'il s'occupe des enfants, il y a danger là. Mais par contre tu ne lui parles pas, tu ne t'occupes pas de lui, tu vis ta vie....Tu as raison de préciser que s'il vient le WE, il doit être sobre, sinon il repart. Mais par contre, tu ne t'occupes pas de sa consommation, tu ne cries plus après lui, tu le mets dehors tout simplement s'il a bu.
Tout ça peut lui faire un électro choc qui l'amènera à se soigner, c'est déjà arrivé...Mais bon, il ne faut pas trop rêver non plus.
Néanmoins, il va être surpris que tu ne t'occupes plus de sa consommation, que tu aies l'air de t'en moquer, sauf pour tes enfants... Il risque de te provoquer, alors prépare toi, invite quelqu'un chez toi pour te protéger au cas où tout au moins les premiers week-ends....
Mais on va en reparler.. coeurs 

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite atteinte

Message  Crystal_ine le 14.01.14 1:48

Premièrement, je te dirais bravo d'avoir osé en parler et d'être venu sur le forum. J'espère que nous pourrons t'aider à traverser les différentes étapes pour que tu réapprennes à vivre en fonction de toi et de tes enfants et non en fonction de la maladie de ton mari.

Tu as la bonne attitude en acceptant qu'il vienne sobre chez toi pour voir les enfants. S'il consomme ou qu'il arrive après avoir bu, il doit repartir. C'est de cette façon qu'il se rendra compte que ce n'est pas une blague. Tu peux aussi lui dire que tu l'ignoreras, que tu ne lui répondras pas s'il a bu, que tu changeras de pièce, que tu sortiras etc. Que s'il veut parler avec toi, vivre des moments avec ses enfants, c'est sobre et pas autrement. Sinon, il n'existe pas pour toi.

Pour le détachement, c'est un pas à la fois. Tu ne peux pas tout changer en 1 journée.

Ce qu'il faut comprendre du détachement, c'est de penser à toi d'abord et le laisser gérer sa maladie tout seul. Tu te fais plaisir, tu fais ce dont tu as envie. Il faut cesser de le surveiller, en vivant séparé quelques jours par semaine, ce sera plus facile de reprendre peu à peu le contrôle de ta vie.

Il existe aussi des groupes de paroles d'anciens buveurs (MAB) pour l'entourage, ça peut t'aider. Si ta santé t'inquiète, tu peux aussi contacter ton médecin.

Aujourd'hui seulement et demain n'existe pas, voilà ce que nous disons sur ce forum, vivre un jour à la fois et même qu'au début, une heure à la fois est parfois nécessaire.

Courage, nous sommes avec toi!

 coeurs onsaidiens 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite atteinte

Message  cristal le 14.01.14 11:50

tu as eu de bonnes explications et de bons conseils par les amis,je voudrais juste rajouter que le détachement n'est pas fait pour t'éloigner de lui mais pour te rapprocher de TOI.
je veux dire que être conjoint de MA,c'est subir une maladie qui n'est pas la sienne,c'est s'isoler,c'est vivre en fonction de l'alcool,c'est passer son temps a angoisser,c'est être sur la défensive pour soi,pour les enfants ...Le détachement va te permettre de te redonner une vie propre avec des plaisirs,avec des amis,avec des jeux,du bien être et une sérénité que tu n'as plus Crying or Very sad 
et ça commence par te faire du bien,a recommencer a voir des amis,a faire du sport si tu aimes,à sortir,à te faire belle,a jouer avec tes enfants,a reprendre une activité mis a l'abandon a cause de l'alcool ....

il faut que tu fasses ta vie en fonction de TOI maintenant,de tes envies,de tes attentes,de tes projets et ne plus être bloquée à cause de l'alcool.Tu as déjà mis de très bonnes barrières pour que l'alcool ne t'atteigne plus,il faut allez plus loin et recommencer à vivre ta vie pour que tu y retrouves ta place et ta joie de vivre  coeurs 

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite atteinte

Message  Language2006 le 15.01.14 13:44

Bonjour,
Merci beaucoup pour vos messages et vos encouragements, je ne suis pas seule, je vais m'occuper de moi désormais, cette année je vais avoir 40 ans et il faudrait que ce soit un cap.
Je vais m'occuper de moi, je me suis laissée aller pendant des années, si je ne le fais pas , personne d'autre ne le fera à ma place.

Mon mari dit qu'il va se soigner, en ce moment il prend des comprimés d'Aotal, mais ça ne l'a pas empêché de boire, mais il ne rien fait de plus, pas de psy, il ne veut parler de sa rechute au médecin, mais je vous en parle mais à lui je ne dis plus rien, il faut qu'il se soigne pour lui d'abord et pour ses enfants après, on ne se parle que pour la nécessité de la vie courante.

voilà, encore merci et à bientôt.

Language2006
Arrivant
Arrivant

Féminin 13/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite atteinte

Message  cristal le 15.01.14 14:27

c'est tout a fait l'attitude a avoir  super tu le laisses gérer ses soins,tu peux l'ecouter ou même l'encourager mais tu ne t'en mêles plus  noon  de toute façon,si il ne va pas vois les professionnels de santé ou qu'il leur ment tout en buvant alors qu'il prend un traitement,c'est qu'il est encore loin d'y arriver,il n'est pas encore prêt Crying or Very sad 
mais bon,c'est son problème,le tien est de retrouver ta vie et les plaisirs qui vont avec  :dans: 

alors en route vers ta nouvelle vie qui sera faite que de choses bonnes pour toi  bravo

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite atteinte

Message  Crystal_ine le 17.01.14 1:19

Tu adoptes la bonne attitude pour ne pas te laisser entraîner par sa maladie. Toi d'abord, lui il se débrouille avec son problème, ce n'est pas le tien.

 coeurs 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limite atteinte

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum