Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

soleil13

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  lolo6 le 12.11.13 4:10

ebtf a écrit:
Quid Origine de mon absence de sommeil : pas eu ma dose ou ce réveil compliqué ?
Tu t'es endormi après avoir pensé sans arrêt que tu n'avais pas ce qu'il te fallait...
Tu ne t'es pas endormi "tranquille", c'est un peu normal.
As-tu pensé à t'endormir sans alcool plusieurs nuits de suite? çà pourrait te donner une
indication sur ton rythme de sommeil réel, biologique et personnel. Sans vouloir lui aussi le caser
dans une boite arrosée en prime.
Si tu as un smart, il y a une appli: sleepcycle" qui te fait une courbe de ta nuit.
çà permet de réajuster les horaires, ou de voir si tu as besoin de la même durée selon les jours.
(ou comment tu peux "encaisser" des changements nuits courtes/ nuits plus longues)
Bon courage petits coeurs 
avatar
lolo6
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 24/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  SHALE le 12.11.13 8:55

Je ne peux pas te parler de moi car lorsque je suis arrivée sur le forum, j'avais déjà plusieurs années d'abstinence derrière moi. Mais il y en a pas mal qui ont arrêté seuls avec le forum et une aide psy ou alcoologue. Pour la décision d'arrêter, tu as raison, ça se mûrit, pour ma part, il a fallu que je sois en danger de mort pour m'y décider, mais je ne conseille à personne d'en arriver là, c'est trop risqué...
Je disais plutôt ça en fonction des années que tu perds, quand je vois combien je regrette ces années que j'ai foutues en l'air à cause de l'alcool, j'aimerais que tout le monde en soit conscient, mais chacun a son propre rythme...smiles coeurs 

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  cristal le 12.11.13 15:45

pour ma part,entre le jour où je me suis inscrite et le jour où j'ai cessé de boire définitivement  il s'est passé 2 JOURS petits coeurs 
et j'ai eu une seule réalcoolisation a un mois d'abstinence et je ne bois plus depuis 5 ans et demi.

Je n'ai jamais pris de traitement,jamais vu un psy,jamais fréquenté un MAB mais j'avais un alcoologue du tonerre que je voyais une fois par mois et le forum que je fréquente quotidiennement depuis plus de 5 ans.

Il faut trouver l'aide adéquate,celle qui te correspond et trouver une compensation a l'alcool,pour moi,ce fut le forum.
pour ton sommeil,as tu déjà consulté pour "troubles du sommeil" ?? tu as aussi le traitement par les plantes qui peut marcher,ou pratiquer un sport pour te fatiguer .
Le problème avec l'alcool c'est qu'il te donne un mauvais sommeil qui n'est pas réparateur Crying or Very sad 

j'espère que tu ne seras pas passer par la case achat d'alcool aujourd'hui et que tu reussiras a te faire un J2 sans alcool petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  mamou le 12.11.13 15:53

Hello,

Je n'ai jamais dit que j'y étais prêt.
J'ai eu des prises conscience en vous lisant, et appris aussi, a essayer de me situer sur ma consommation.

Vous, quand avez dit stop à l'alcool, combien de temps cela faisait t'il que vous étiez sur ce forum ? entre l'inscription et l'arrêt de l'alcool combien de jours, de mois !!...
y en t'il qui l'ont fait seul l'arrêt de l'alcool ?
Pour ma part, cela faisait un petit temps que (comme toi), j'essayais de me situer, me posais des questions.... essayais de me "rassurer" (là, c'était tout vu, mon oeil....), je regardais sur le net, etc.....
Après un repliage de voiture en janvier, 3 semaines d'arrêt, et "un p'tit apéro, pourquoi pas....", apéro qui a terminé en bouteille et +.... encore et encore. Avec des endormissements au divan, des réveils nocturnes à rechercher de l'aide; j'ai entamé un mon sevrage le 18 mars de cette année, et me suis inscrite une semaine après. Et depuis, j'y suis pratiquement tous les jours. A côté de ça, aide médicamenteuse, psy et médecin de famille, et ma deuxième famille, onsaide Very Happy 

Tu viens nous voir quand tu rentres du boulot?

bisous à toi

petits coeurs 

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  ebtf le 17.11.13 18:31

Hello les amis, amies.

Un petit coucou pour vous souhaiter bon courage pour la reprise demain pour ceux qui travail.
De mon coté, c'est une journée que j'attends des le vendredi soir... une chance ... pas de férié ce coup ci.

Je suis bel et bien passer faire le plein mardi, je ne me voyais pas repasser une soirée sans. j'avais en plus peu dormi, réveiller par de mauvais souvenir.. tout était réuni pour que j'y passe.

Ce que je me rends compte depuis quelques semaines, mes nombres de verre n'ont pas augmenté (4) mais les quantités oui... j'attaquez une bouteille de 2litres mardi, ce soir, elle sera fini.
il faudrait que je fasse comme les fumeurs, calculez a la fin de l'année, combien m'ont couté toute ses bouteilles.


Cristal a écrit:pour ma part,entre le jour où je me suis inscrite et le jour où j'ai cessé de boire définitivement il s'est passé 2 JOURS
Tu avais déjà la volonté d'arreter avant d'arriver sur le forum ? ce n'est ps le forum qui a été ton déclic ?

l
lolo6 a écrit:As-tu pensé à t'endormir sans alcool plusieurs nuits de suite?
déjà une nuit, c'est quasi inimaginable, mais plusieurs nuit .... impossible...
Je n'ai pas retrouvé le sommeil ce mardi là. en fait, j'ai pas trop besoin de dormir, et au taf, j'ai pas de coup de mou.
en semaine, je dois me couché avec mes 4 verres vers 19h30 et me réveillez vers 01h00, après si j'ai le moral, je me matte un truc que j'ai enregistré a la TV sinon, je tourne en rond dans mes pensées et j'attends 4h.. pour me préparer a partir au taf.

Pourquoi je suis en panique et heureux des le vendredi soir, heureux: car 3 a 4 cuites sévere consécutive, qui vont durée jusqu'au samedi 19h00 dernier verre pour etre clair le lundi.. dc une le dimanche pour la remonter de l'enfer.
Panique, car , ca me fait chiez de boire faut pas croire, ca m'a fait perdre bcp d'ami, tous d'ailleurs.. je me suis enfermé .. et je ne sors plus du tout... rien que pour vivre ce moment de cuite.. et que j'aime... je m'oublie, toute la semaine a penser a elle, a esperer une action de sa parts... s'évade dans mes cuites...
j'avoue ne pas voir passer le weekend.
voila pourquoi j'ai hate de reprendre le travail, au moins, mon esprit est occupé;. et je ne pense pas a l'alcool, bien entouré par des collègues, l'ambiance est bonne. mais Shale, je ne te cache pas, quand la journée se termine, l'envie de mes 4verres m'attirent fortement.

Shale a écrit:
Je disais plutôt ça en fonction des années que tu perds, quand je vois combien je regrette ces années que j'ai foutues en l'air à cause de l'alcool
Je me rends bien compte que la bouteille me fait perdre mon temps... m'empeche bcp de chose...
Je dois surement utilisé la bouteille comme une fuite.
Comme tous, je pense.. l'alcool prends beaucoup de place, et de chose... (amis, famille), on est seul a ce probleme et on est seul tt court.
Pourquoi ce forum : vous êtes les seules personnes qui s'interresse a mon histoire.. j'ai meme plus un ami pour etre soutenu physiquement.
Difficile de se dire, d'arreter... et apres..... on fait quoi .. on est seul... on se pose des milliards de question, d'on celle , ne rebois pas, faut pas!!! c'est chaud !!!


Mamou a écrit:Tu viens nous voir quand tu rentres du boulot?

bisous à toi
Ma petite mamou, je suis venu vous voir apres le boulot, et meme tout les jours, je lis beaucoup... je n'arrive pas à suivre tout les fils, j'ai accroché sur 2, que je suis. J'écris pas.. mais je passe..

Ecrire tt les jours pour donner son humeur... pas trop mon truc. mais j'avoue comme a ceux qui ont répondu à ma question, j'ai hate du jour , ou je vous dirais , j'arrete, et on comptera les jours ensemble. mais pas de suite Embarassed 



PS: en rapport à un fil : Les rencontres sur le net, ne sont pas toute négative... avant ma fameuse histoire, j'étais sur des sites de rencontres Gratuit(je ne me vois pas payé pour rencontrer, question de principe, peu pas), forcement, j'ai eu des rencontres pas top... mais de véritable histoire d'amour, des personnes qui on vraiment compter. il y a des mecs bien, des nanas bien.. et l'inverses aussi.
N'oubliez pas qu'aujourd'hui, nous sommes dans une société de consommation avec des critères de choix rude. je me suis vu me faire jeter parque que je n'avais pas les yeux bleu. les filles comme les mecs ne prennent pas le temps de se découvrir, l'emballage est devenu le plus important. Mais je reste confiant dans les rencontres du net, même si ca fait 5ans que je n'y ai plus mis le pied.

ebtf
Arrivant
Arrivant

Masculin 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  schwcoop le 17.11.13 18:41

EBTF a écrit:Difficile de se dire, d'arreter... et apres..... on fait quoi .. on est seul... on se pose des milliards de question, d'on celle , ne rebois pas, faut pas!!! c'est chaud !!!
Oui, difficile de se dire d'arreter, mais quel bonheur apres!. On fait quoi? On reconstruit sa vie. Detruite par l'alcool. On se pose des questions? Bien sur, mais ca permet de defaire les noeuds.  on se refait des amis, ou on retrouve ceux qu'on avait perdu a cause du singe.
Quand a se torturer avec "ne rebois pas, faut pas!!!" Si tu es bien suivi et que tu change d'attitude envers l'alcool, ce n'est pas aussi terrible que l'on crois. Ok, j'ai peut etre de la chance, mais je ne suis pas le seul a vivre une sobriété heureuse. Meme tres rapidement apres avoir arrêté.

Pourquoi pas toi?

Bon courage,

onsaidiens 

Coop
avatar
schwcoop
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 08/08/2013

http://www.kittyworld.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  SHALE le 17.11.13 18:44

Je ne crois pas que tu te rends bien compte que tu n'as plus de vie à toi, tu ne vis que pour boire tes quatre bières, qui ont d'aileurs augmentées en quantité et ça ne fait que commencer....
Tu bosses, tu rentres pour te cuiter et dormir , le lendemain, tu recommences et ce, jusqu'au week-end, où, merveilleux moments, tu peux aller de cuite en cuite avant de reprendre le boulot.
Elle est où ta vie là ???? Honnêtement je ne sais pas... Tu n'existes plus , tu ne tiens que par ces bières....

Ta vie me rappelle un petit poème qui se dit avec le patois de chez nous, mais tu dois pouvoir le comprendre sans problème:




La môme néant

Quoi qu'a dit ? - A dit rin.



Quoi qu'a fait ? - A fait rin.


A quoi qu'a pense ? - A pense à rin.


Pourquoi qu'a dit rin ?


Pourquoi qu'a fait rin ?


Pourquoi qu'a pense à rin ?


- A' xiste pas.

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  chouchou le 17.11.13 18:49

moi aussi je suis arrivée ici en étant décidée à m'arrêter.
Il m'a fallu un petit peu de temps pour passer le pas, une quinzaine de jours entre mon inscription et mon dernier verre. entre les deux j'ai diminué progressivement mes quantités.
je suis un contre-exemple, j'ai arrêté sans suivi médical ni psychologique ni cure... uniquement avec le soutien de ce forum. Mais je ne te le conseille pas, ça peut être dangereux, et c'est difficile.
je n'ai entamé une thérapie que plusieurs mois après (presque un an en fait), parce qu'à ce moment là j'ai eu besoin de travailler un peu plus en profondeur sur moi...
Ceci dit, je suis arrivée assez rapidement après au stade du hors alcool, abstinence heureuse, et je m'en porte très bien ! ça fait 14 mois maintenant que j'ai arrêté... et je revis !!!

et tu peux le faire aussi, manque juste un petit déclic smiles onsaidiens


Dernière édition par chouchou le 17.11.13 21:24, édité 1 fois

_________________
il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions.
Il y a de la vie après l'alcool, et même du bonheur 
avatar
chouchou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 22/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  mamou le 17.11.13 21:22

Hello ebtf,
Comme dans tout témoignage que tu peux lire ici, ceux sur lesquels tu "t'arrêtes", tu t'y retrouves bien sûr, car nous avons tous bcp de points communs.... et le principal est celui de la solitude, et je parle bien là de la solitude dans la tête, personne ne comprend.... à part ceux qui comme nous tous sont passés par là!
Penser à pouvoir se torcher pour oublier..... c'est bien ta situation....
J'espère de tout coeur que ton déclic à toi viendra, car la vie, c'est autre chose que ça hein Rolling Eyes 
Mais entre le moment d'arrêter et maintenant, rien ne t'empêche de prendre contact avec un centre d'addicto....car de mon avis (et il n'engage que moi cligner ), il y a une bonne déprime là-dessus, des plaies bien profondes....
Etre écouté et soutenu physiquement, c'est totalement possible, par ce biais là, .... il te reste "juste" à franchir le pas....
Gâche pas ta vie, il est toujours temps de lui donner un autre sens!

Continue à venir lire, "apprendre", et sache que de toute façon, nous sommes là cligner 

baiser 

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  lolo6 le 17.11.13 23:21

Coucou Etbf,
Tu peux aussi voir les choses comme çà: donne toi une chance d'avoir le temps...
Parce que là, tu n'en n'as pas une miette de libre, et c'est dommage quand même!
Alors pense au temps, peut-être?
"La bouteille et le pendule", çà risque de faire un chapitre un peu court comparé à tout
ce que tu pourrais écrire d'autre en une vie.
Bonne semaine onsaidiens 
avatar
lolo6
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 24/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  ebtf le 18.11.13 3:55

Shale a écrit:Tu bosses, tu rentres pour te cuiter et dormir , le lendemain, tu recommences et ce, jusqu'au week-end, où, merveilleux moments, tu peux aller de cuite en cuite avant de reprendre le boulot.
Elle est où ta vie là ???? Honnêtement je ne sais pas... Tu n'existes plus , tu ne tiens que par ces bières
Très bon résumé de ma vie, depuis septembre "la rupture", avant, je ne buvais que les soirs ou nous n"etions pas ensemble, assez souvent malgres tout, vu que vers la fin, nous ne passions plus trop de temps ensemble.
Juste pour corriger, ce n'est pas de la bière, pas assez fort pour etre cuité dans un délai rapide, mais du whisky.

Mamou a écrit:... je parle bien là de la solitude dans la tête, personne ne comprend.... à part ceux qui comme nous tous sont passés par là!
Penser à pouvoir se torcher pour oublier..... c'est bien ta situation....
Oui Mamou, c'est bien ma situation, me torcher pour oublier, et surtout que le temps passe plus vite, car l'ennuie est long a gerer.

schwcoop a écrit:Oui, difficile de se dire d'arreter, mais quel bonheur apres
Arreter et le bonheur ensuite, je dirais plutôt, arreter et longue solitude bourrer d'ennui avec le temps , largement le temps de penser a de mauvaise onde, souvenirs.. c'est la que je me rends compte que le démon me tiens bien. il y a ce coté, si tu arretes, tu vas manger moralement... si tu continues, tu seras soulager mentalement, mais attaquer physiquement.

Il me faudrait peut etre un électro choc. Mercredi , je vais au cardio pour une échographie.. il me semble que l'alcool cause des dégâts sur les artères, cela sera une occasion de voir si apres 5 ans et 7mois, toute la mécanique va bien. j'ai aucune angoisse de ce coté la.


Mamou a écrit:... rien ne t'empêche de prendre contact avec un centre d'addicto....car de mon avis (et il n'engage que moi cligner ), il y a une bonne déprime là-dessus, des plaies bien profondes....
Etre écouté et soutenu physiquement, c'est totalement possible, par ce biais là, .... il te reste "juste" à franchir le pas....
Là est tout mon probleme aujourd'hui, mon rituel à pris le dessus. en fin de journée, il m'est impossible de faire autre chose que de rentrer au plus tard 17h30 pour ma descente, et les weekend, le dimanche est une journée ou je suis clean, enfin pas avant 12h00 (il y a un temps de remonte à la suite de mes cuites consécutives 4 max... corresponds a environ 18h de décuitage pour être bien).
Je me rends compte que tout est geré à l'heure prêt, c'est fou.. tout ce système de vérouillage pour etre sur de ne pas etre trop defoncé (j'aime pas les effets tres tres secondaire, et je me defonce pas pour ca, mais pour dormir) et enfin d'etre toujours clean pour le travail.

Mon unique moyen, c'est de le faire en journée pendant mes heures de tafs. tout ce mort un peu la queue... je suis seul, pas d'ami, pas d'activité, et pourtant pas de temps pour moi.

lolo6 a écrit:Alors pense au temps, peut-être?
"La bouteille et le pendule", çà risque de faire un chapitre un peu court comparé à tout
ce que tu pourrais écrire d'autre en une vie.
Ce qui est horrible, c'est qu'on est conscient que l'on perd notre temps, que cela nous bouffe, on se rappel de comment on était avant, et on se regarde maintenant. on se dit Mec reveille toi.... mais le soir venu, la résolution du matin vient laisser place a cette jolie couleur qu'est le whisky, de toute facon, il n'a que ca pour lui... le gout beurk.

chouchou a écrit:
je suis un contre-exemple, j'ai arrêté sans suivi médical ni psychologique ni cure...
Suis je vraiment un énorme consommateur d'alcool pour ne pas pouvoir arreter seul... je me trouve assez modéré dans mon rituel.. quantité respecté, pas d'excès ni abus, tout est sous controle. Oui le jour ou j'aurais ce foutu déclic... j'arreterais et je pense pouvoir le faire seul.

Pour ceux qui veulent bien répondre, et sans être indiscret.. vous parlez tous de ce fameux Déclic... ca été lequel pour vous
(Shale, je connais ton déclic, pas de souci, tu es exan de répondre smiles )

Bon début de journée.

ebtf
Arrivant
Arrivant

Masculin 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  so le 18.11.13 9:40

Quand on arrête l'alcool, on est obligé de faire face à la réalité de nos émotions. Elles ne sont pas faciles à vivre au début mais rien que tel pour se connaître mieux.
C'est cette rupture qui t'en fonce chaque jour. Tu ne peux pas continuer à te détruire.
avatar
so
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  cristal le 18.11.13 10:30

le déclic n'en est pas vraiment un,je veux dire que ce n'est pas un "tilt" qui retentit un jour et qui fait que "j'ai entendu la sonnette,j'arrête"!! NON,c'est une accumulation de choses qui mises bout a bout créent un environnement tellement noir,sans avenir,sans amis,sans famille,sans travail,qu'on en peut plus et qu'arrêter de boire reste la seule issue pour réussir a continuer a vivre Crying or Very sad 
personnellement,il y a eu deux choses qui m'ont fait peur: mon fils et mon travail. Je contrôlais de moins en moins mes consommations et partais au travail alcoolisée,pour une infirmière,c'est très dangereux !!!
pour mon fils,il avait 3 ans et je ne voulais pas le perdre,ma tante s'est vu retirer la garde de ses 3 enfants a cause de l'alcool ,je ne voulais pas ça Crying or Very sad 
je suis une fille de parents alcooliques,je me souviens des yeux de ma mère,de ses mots,de ses delires sous alcool et NON,je ne voulais pas de ça pour mon fils !!
ce sont donc des "petites " choses qui m'ont poussé a lire les témoignages d'un forum alcool : la balafre sous l'oeil de mon fils qui a été faite je ne sais comment car je ne me souviens plus Crying or Very sad,le fait d’être passée deux fois chez une patiente pour lui faire une piqure d'insuline!!! double dose bras crois  le fait de ne plus me rappeler le matin si j'avais fait telle patiente ou non la veille!! de voir mon fils qui savait a peine parler me dire"pourquoi tu caches le verre ds le placard" ..... et ça devenait de plus en plus fréquent Crying or Very sad  j’étais passée d'une bouteille de champagne a une et demi sans manger.
en venant sur le forum,je ne suis pas venu pour arrêter de boire noon  je voulais savoir si j’étais un monstre Crying or Very sad  si j'etais la seule dans ce cas,si quelqu'un pouvait me comprendre car ds la vie réelle,je ne voyais que du jugement et de la pitié Crying or Very sad 
dans les témoignages,je me suis reconnue !! les gens parlaient de ma vie et se répondaient,et s'encourageaient et se comprenaient!! comment reussissaient ils a si bien comprendre ce que je ressentais!!!! j'ai lu et relu,j'ai eu mal,très mal aussi en comprenant que si ils comprenaient si bien ma detresse et qu'ils etaient MA,c'est que je devais l’être aussi Embarassed 
ce fut le choc,terrible ,peut etre le declic douter !! j'avais encore l'espoir de ne pas avoir cette étiquette d'alcoolo mais il a bien fallut que je me rende a l’évidence,j’étais bien alcoolique  Crying or Very sad Crying or Very sad 

j'ai alors osé écrire sur le forum du bout des doigts Embarassed  et ce fut une montagne de soutien !! ils ne m'ont pas forcé a arrêter,juste proposé d'essayer pour voir me disant que de toute façon,ce ne pouvait pas être pire.Je n’étais pas venu pour chasser l'alcool de ma vie mais pour trouver un moyen d'arrêter ce carnage qui bouffait ma vie.Je me suis dit" qu'est ce que je risque ??"

et j'ai essayé,un jour,deux jours puis j'ai eu la force d'appeler un alcoologue,très dur de se dire" je suis alcoolique,je dois appeler un alcoologue" mais je l'ai fait,portée et guidée par ce forum.Et puis j'ai senti les premiers bienfaits,me souvenir de ce que j'avais fait la veille wouhou  etre lucide toute la journée,être là pour mon fils,être là pour mes patients .... et la machine fut lancée petits coeurs 

il n'y a pas un jour défini pour arrêter l'alcool,un declic,mais c'est plutôt un ras le bol de ne pas pouvoir maitriser sa vie et d'etre manipulée par un poison.
franchement,je n'ai jamais pensé arrêter de boire totalement en venant ici mais les jours sans boire se sont enchainés et au bout d'un moment on se dit "je n'ai pas tenu tout ce temps pour tout recommencer,tiens encore un peu" et ensuite,on ne sait même plus pourquoi on a eu besoin un jour d'alcool pour vivre petits coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  SHALE le 18.11.13 11:31

Le gros problème chez toi, ce n'est pas ton alcoolisme, c'est que celui-ci est lié de manière intrinsèque à ton système de TOC.
Les TOC prennent le dessus sur la raison et l'alcool les aident encore plus à te dominer.
Pour ma part, je pense que la clef du problème, ce sont les TOC, pas l'alcool.
Mais là, si tu ne consultes pas, tu vas continuer comme ça  à vie, à moins que tes TOC changent, mais ça me paraît peu probable.
Si tu supprimes ce rituel, l'alcool ne joue plus le même rôle et je pense que là, tu pourrais t'en passer relativement facilement, mais il faut travailler sur le rituel et là, tu ne peux pas seul.
Je te l'ai déjà dit, mais un psy comportementaliste et un alcoologue te soignerait sans problème.
Mais as-tu vraiment envie de quitter cette ritualisation de ta vie qui masque bien autre chose de plus profond, c'est aussi la question que je me pose, car le problème pourrait être réglé en six mois si tu faisais ce que je te conseille.Crying or Very sad coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  mamou le 18.11.13 13:36

Hello ebtf,

Ce n'est pas du tout indiscret de parler du "déclic", et je rejoins tout à fait cristal.... c'est une accumulation noire d'événements noirs, d'idées noires, de regard dans le miroir noir, d'un avenir noir.....
Pour ma part, été 2012, ça a été la picole de plus en plus fréquente, et de plus en plus en cachette, de la bière, porto, alcool, tout ce qui me tombait sous la main.....
J'essayais de me "persuader" que je n'avais pas de problème de boisson, que je contrôlais, jusqu'à ce que je crashe la voiture en revenant de l'école (mes enfants étaient dedans.... Embarassed ), police, alcootest, les nerfs qui lâchent, idées noires, hospi....
Oh "ça" m'a calmé 3 semaines, où je me suis dit que je pourrais très bien contrôler et boire un apéro, mon oeil, la bouteille y est passée et rebelotte.
Les jours ont passé, entre ne plus rien me souvenir de comment je m'étais lavée, ..... me retrouver à chialer dans le jardin ou couchée dans la cuisine, la descente était bien là, avec cette sale tronche que je ne pouvais plus regarder le matin dans le miroir.
Culpabilité, perte de contrôle de ma vie, idées très très noires, avec cette envie d'arrêter cette merde. Le 17 mars 2013 au soir, j'ai posé mon dernier verre.....
Aujourd'hui ça fait 8 mois!

Voilà pour mon "morceau" de vie!!
Avant/après, pas de comparaison, enfin si, j'ai les rennes de ma vie, et j'y travaille toujours!!!
Courage

coeurs 

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  SHALE le 18.11.13 14:01

Le déclic est important effectivement pour arrêter l'alcool, mais pour arrêter les tocs, ce n'est pas du tout le même fonctionnement et comme là, les deux sont emmêlés, il faut voir lequel prend le pas sur l'autre, l'alcool ou les tocs.
Pour ma part, je pense que ce sont les TOC, et qu'il faut les soigner d'abord, tant que l'alcool sera pris dans ce système tu ne pourras pas l'arrêter.
Connaissant un peu le fonctionnement des TOC je ne te dis pas ça au hasard, mais par contre pour les soigner, il faut des spécialistes et nous n'en sommes pas
Alors si tu es d'accord, renseigne toi pour trouver un psy comportementaliste, si tu me dis vers où tu habites en MP, j'essaierai de t'en trouver un, et ensuite nous t'aiderons pour l'alcool.....coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  ebtf le 19.11.13 3:50

Bonsoir,
Dans les abonnés de la nuit, me voila. Etonnant !!
Debout depuis 00h30, les journées commencent a vraiment être longue, en plus je l'avoue, au boulot, je n'ai quasi rien à faire, alors imaginez comme le temps parait long , en gros j'attends l'heure du départ du soir, avec impatience.

So a écrit:
C'est cette rupture qui t'enfonce chaque jour. Tu ne peux pas continuer à te détruire.
Il y a bien un moment ou le fond arrive, et la! je vais rebondir, comment !!! je sais pas trop, mais je me fais confiance, aujourd'hui, j'ai plus l'impression d'avoir besoin du singe qu'autre chose, j'ai peur également quand arrêtant, ma vie devienne encore plus naze qu'aujourd'hui, je suis déjà seul, mais si on me fait arrêter de boire, ma solitude va être encore plus lourde a porter, car je vais la subir au lieu de dormir.
La raison, je l'ai !, je dois arrêter, mais j'assume pas, pas encore peut être.

Vous devez vraiment pensé, qu'il est en boucle ce mec. je suis tiraillé par la peur en arretant de mal vivre l'apres, surement que je prends du réconford dans l'alcool, vu que je ne l'ai pas ailleurs, une façon de palier, j pense.

Je reviens sur le déclic,
Je constate qu'il y avait un interet autres que la santé pour certain d'entre vous (enfants, mari), ca doit aidé, bien que sur certains fil du forum, je voies que l'alcool est plus fort et qu'il détruit, mais les quantités absorbé sont bien plus importante que les miennes, surement parce que je me suis fixé des limites dans cette consommation. le rituel(ca m'ennuie d'appeler comme ca), mon organisation me permet de rester dans un cadre, pour toujours assurer le lendemain pour le taf.
Je ne pense pas que cela soi un TOC Shale, c'est tout simplement une organisation me permettant de boire, pour que la soirée passe plus vite, ne pas pensée et surtout dormir, s'en abuser pour pas avoir d'effet désagréable le lendemain.
TOC, j'en ai un, nous en avons déjà causé, ce souci d'avoir perdu confiance dans ce que je voies, et donc avoir besoin d'un contact manuel pour controler ce que je voies. oui , ca d'accord c'est un trouble.. l'origine je l'a connais... c'est usant quelques fois, car faut composer.

Je vais aller faire un tour sur le net dans la journée, pour y voir quelques tocs qui pourraient être en relation avec l'alcool, et voir si je m'y retrouve. Pour moi l'alcool est devenu mon cachet du soir, comme un médicament, tu dois le prendre avant les repas, et tout les jours. es ce que cela peut s'assimiler à un TOC ! douter 

Mamou a écrit:Pour ma part, été 2012, ça a été la picole de plus en plus fréquente, et de plus en plus en cachette, de la bière, porto, alcool, tout ce qui me tombait sous la main.....
J'essayais de me "persuader" que je n'avais pas de problème de boisson, que je contrôlais, jusqu'à ce que je crashe la voiture en revenant de l'école
Il m'est arrivé comme toi, de prendre la voiture alcoolisé, (3 verres pure de sky) pour aller rejoindre cette nana qui me tenait par le bout du nez, je ne mesurais pas le danger pour moi et les autres. Ne plus de sortir de chez moi, fait parti de mon organisation. (je coupe le portable, au cas ou elle me rappelerais, je serais suffisament con, pour prendre la voiture déchiré).

Mon organisation me préserve de ne pas abuser ou de faire des mélanges, voir d'aller visiter encore plus loin le coté obscur de l'alcool.
Suis je comme toi, je pense que je contrôle, mais je dérive.. j'ai pas de signe d'alerte la dessus pour l'instant. quoi que 2 litres de Sky en 5jours, c'est peut etre énorme, alors qu''il y a encore quelques mois, j'étais à 1litres voir 1l et demi à la semaine.
Merci pour ton écrit.coeurs 

Cristal, tu as commencé à boire il y a longtemps ?
En tout cas, tous , bravo ,
La ou je bute , vous avez franchi le cap, pour certain, consulter.
Merci pour vos derniers post, je prends beaucoup de plaisir à venir finir ma nuit, d'ailleurs cela doit se voir à la taille de mes messages... j'espère ne pas en décourager certains.

Mamou a écrit:Tu viens nous voir quand tu rentres du boulot?
Tout les soirs, je passe et j'apprécie le soutien, les écrits, je rejoins Cristal, on n'est pas seul, même si ca reste qu'au travers d'un clavier et que l'appart est tjrs aussi vide.
Shale, je vais en faire un TOC de venir tout les jours ici :MDR:et merci pour ton dernier post du coup de main. j'y réfléchis coeurs 
 
Bonne journée à vous tous et toutes.
(je relis et en route pour le taf.. une journée d'ennuie je le crains).
coeurs

ebtf
Arrivant
Arrivant

Masculin 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  JOSEPHA le 19.11.13 6:51

[quote="ebtf"]Bonsoir,


So a écrit:
, j'ai peur également quand arrêtant, ma vie devienne encore plus naze qu'aujourd'hui, je suis déjà seul, mais si on me fait arrêter de boire, ma solitude va être encore plus lourde a porter, car je vais la subir au lieu de dormir.

D'abord, on ne te fera pas arrêter de boire, mais tu décidera que ça suffit et tu arrêteras de boire.
Ta solitude ne sera pas plus lourde à porter, car tu auras retrouve la LIBERTE d'agir à ta guise, en faisant les activités qui te plaisent, et tu rencontreras des pers formidables qui auront les mêmes hobbies que toi, et là, la solitude, elle pourra aller se faire f.






Mamou a écrit:Tu viens nous voir quand tu rentres du boulot?
Tout les soirs, je passe et j'apprécie le soutien, les écrits, je rejoins Cristal, on n'est pas seul, même si ca reste qu'au travers d'un clavier et que l'appart est tjrs aussi vide.
Shale, je vais en faire un TOC de venir tout les jours ici :MDR:et merci pour ton dernier post du coup de main. j'y réfléchis coeurs 
TRES BON TOC de venir ici tous les jours.

 
Bonne journée à vous tous et toutes.
(je relis et en route pour le taf.. une journée d'ennuie je le crains).
coeurs
Au boulot, si tu n'as rien à faire, fais du tri, du classement dans de belles pochettes colorées, y'a tjrs moyens.

Et plus haut, je lisais "pas d'amis", mais ici tu as une grande famille d'AMIS, alors profites en.

BONNE JOURNEE EBTF, cogite pas trop et prends soin de toi.
avatar
JOSEPHA
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  pascal1 le 19.11.13 10:48

hello
ce qui m’effraie dans ton discours c'est que , apparemment tu bois de plus en plus et, paradoxalement tu te dis serein , tu dis contrôler et tu es sûr de pouvoir remonter la pente.
Je te trouve bien téméraire voir présomptueux (ceci n'a rien de péjoratif) car pour nous tous , nous avons pensé pouvoir contrôler, gérer et arrêter quand celà se révélait nécessaire , et tous nous nous sommes cassés la g....en beauté.
Tu parles de ta certitude de rebondir mais sais tu que bon nombre restent au fond sans pouvoir remonter et là, c'est la déchéance physique et morale assurée et la mort à plus ou moins long terme.
Pour en revenir au déclic , contrairement à ce qui a été dit il peut aussi se produire de manière subite. En ce qui me concerne, un matin je suis parti bosser sans aucune arrière pensée au départ et au bout de qqs kms , j'ai fait demi tour , suis rentré chez moi et ai avalé une boite de médocs puissants que prenait ma femme et une demi bouteille de sky. Pourquoi ce jour là, ce moment là, mystère!
Mais à partir de ce jour ce sont enchainés clinique neuro spy puis post cure et je n'ai jamais rebu une goutte!
Pour en revenir à toi, arrête de jouer les équilibristes , tu vas finir pas te casser la gueule pour de bon et, tant qu'il te reste deux sous de réflexion, cours vite consulter et commencer une démarche vers la lumière, la vraie, la naturelle, celle du soleil et pas celle des paradis artificiels!
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  SHALE le 19.11.13 12:08

Tu disais dans un de tes premiers posts qu'à travers ton rituel, tu ne pouvais pas augmenter ta consommation, 4 verres et c'était tout
Mais la contenance des verres elle a du augmenter, car tu le constates toi même tu bois plus qu'avant, et ça va être de plus en plus. Comme il faut une heure pour éliminer 10g d'alcool je crois, il faudra que tu commences plus tôt car tu ingères plus d'alcool qu'avant.....
Je ne sais pas si tu te rends bien compte que tu vas dans le mur là ?????Crying or Very sad

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  Luciole le 19.11.13 12:35

Shale a tout à fait raison....et de savoir si ce comportement de ta part est un TOC ou pas ce n'est pas le principal,
ça n'y change rien !
L'alcool n'est pas un produit inoffensif, loin de là, et le rituel du soir que tu nous décris comme étant le tien, et sans
lequel tu as du mal à envisagé ta vie, n'est dangereux pour toi que parce qu'il a pour objet l'alcool.... tu vas bien vite ne contrôler plus rien du tout........c'est une dynamique irréversible qui ne va faire que croitre (et tu le constates déjà!).
Prends en conscience et abandonne l'illusion que tu vas tout pouvoir contrôler et toujours!... il arrivera un moment (et je crains qu'il ne soit proche) ou tu ne contrôleras plus rien et jamais!
petits coeurs
avatar
Luciole
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 26/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  Swoosh le 19.11.13 13:25

Bonjour,


Tu disais récemment que tu craignais qu'on trouve que tu vas en boucle. Ce n'est pas le cas. Tu t'enfoncerais, plutôt...Crying or Very sad 

Le déclic est une prise de conscience et une décision de mettre fin à une destruction irréductible.

Dans 5 ans, tu la vois comment ta vie ??? Même pas envie de ne pas perdre ces précieuses années à venir ??

Tu as une quarantaine d'année, un travail, un chez toi, un frère qui est présent.

Tu as toutes les cartes en mains pour avoir encore plus  smiles 

A toi de jouer Very Happy
avatar
Swoosh
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 20/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  lolo6 le 20.11.13 2:23

etbf a écrit:Je ne pense pas que cela soi un TOC Shale, c'est tout simplement une organisation me permettant de boire, pour que la soirée passe plus vite, ne pas pensée et surtout dormir, s'en abuser pour pas avoir d'effet désagréable le lendemain.
TOC, j'en ai un, nous en avons déjà causé, ce souci d'avoir perdu confiance dans ce que je voies, et donc avoir besoin d'un contact manuel pour controler ce que je voies. oui , ca d'accord c'est un trouble.. l'origine je l'a connais... c'est usant quelques fois, car faut composer.
Bonsoir Etbf,
Tu le dis toi même, c'est une organisation.
"Pour...je fais .....dans l'ordre et à l'heure surtout."
le système des TOC est compliqué et implacable, handicapant dans la vie mais pas forcément mortel.
Tu peux très bien boire un verre d'eau à 19h puis écouter brahms 3mn25 puis secouer tes chaussettes, c'est
contraignant mais bon... tu peux vivre avec.

Par contre, l'alcool là dedans ce n'est pas statique, il n'y a pas que le geste, le rituel simple, immobile
figé réglé. çà a sa vie propre, cette saleté, et çà tu n'as aucun contrôle dessus: les doses nécessaires pour passer
à l'étape suivante ou la fin du cycle (le sommeil en l'occurrence) changent augmentent.

ET pas de chance, c'est dans ton système. Système basé d'ailleurs sur une raison que tu t'es
trouvée mais qui ne tient pas (la porte dont tu as déjà parlé).
L'alcool fait partie de l'ensemble, pas grave si tu ne veux pas entendre parler de toc, et tu
ne peux pas l'isoler du reste.

De toute façon, l'alcool tout seul tombé de la lune... Rolling Eyes 
Bon, mettons que ce soit tombé de la lune avec Pierrot abandonné par Colombine, eh bien
même vu comme çà tu dois trouver un moyen de vivre tout court et l'espoir commence
à partir du moment où tu es libéré des doses de poison.

Tu ne tournes pas en boucle, tu cherches comment ne pas supprimer "tout" ce qui te
parait vital en ce moment j'ai pas dit TOC hein. Tu te ballades un peu, tu reviens à ton chemin habituel mais
vu qu'il y a de l'alcool là dedans... nous on sait où tu vas si tu continues, et toi tu commences
à en avoir une petite idée et tu as bien raison d'avoir peur.

Tu fais bien de venir ici, même si tu n'arrêtes pas tout de suite si çà se trouve tu te
feras de la place bientôt pour ranger tout ce qu'on t'écrit dans un nouveau système
qui te rendra plus heureux et plus vivant.

Et comme tu cherches, eh bien tu vas y arriver onsaidiens
avatar
lolo6
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 24/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  ebtf le 20.11.13 3:37

Bonsoir,

JOSEPHA a écrit:
Au boulot, si tu n'as rien à faire, fais du tri, du classement dans de belles pochettes colorées, y'a tjrs moyens.
Et plus haut, je lisais "pas d'amis", mais ici tu as une grande famille d'AMIS, alors profites en
- Josepha, j'ai eu de la chance pour hier, un boulot non prévu demandé par mon chef, cela m'a pris toute la journée. Content de ne pas l'avoir vu passé, hate de rentrer plus vite chez moi et surtout à l'heure.
Mais des journées occupées au boulot sont rare. On verra aujourd'hui.
- Pour les amis, j'entends bien, et ce forum à le mérite d'exister pour cela, mais comme je l'ai dit, cela reste du virtuel, le monde physique qui m'entoure est lui vide.

En écrivant que j'étais content de rentrer chez moi et je pense que ton discours Shale m'amènent la réflexion suivante, j'ai du faire un transfert de ma solitude sur la bouteille, j'explique, j'ai hâte de rentrer chez moi, comme si quelqu'un m'attendait ou comme ci on m'attendait, de faire comme les collègues qui doivent rentrer, pour leur enfant, femme, moi c'est ma bouteille. je sais pas si c'est clair ce que j'explique.

Shale a écrit:
Tu disais dans un de tes premiers posts qu'à travers ton rituel, tu ne pouvais pas augmenter ta consommation, 4 verres et c'était tout
Mais la contenance des verres elle a du augmenter. Comme il faut une heure pour éliminer 10g d'alcool je crois, il faudra que tu commences plus tôt car tu ingères plus d'alcool qu'avant.....
Oui, je te confirme , j'ai augmenté légèrement le contenu des verres, sans changer mon horaire, j'essaye de voir si cela me fait dormir plus longtemps, et cette nuit, je me suis réveillé vers 01h00, bon la tête un peu attaqué et qui appel a retiser, mais après une heure de télé, tout revient en place.
J'ai déjà essayé de passer à 5 verres, mais j'ai vite arrêté, car là , j'ai du mal à gérer, je commence a être bien que vers 05h30-06h00 , alors que ma journée commence à 04h00. j'ai donc stoppé rapidement le verre de trop. et je reste dans mes limites d'acceptation.

Swoosh a écrit:
- Tu disais récemment que tu craignais qu'on trouve que tu vas en boucle. Ce n'est pas le cas. Tu t'enfoncerais, plutôt...
- Dans 5 ans, tu la vois comment ta vie ??? Même pas envie de ne pas perdre ces précieuses années à venir
- On dira alors, que moi !,je me trouve en boucle, tout ce mort la queue, aujourd'hui, je ne me voies pas arreter de boire, j'ai l'impression que c'est devenu une habitude, je me dis que je bois pour oublier et dormir, n'est ce pas plutôt que je prends plaisir à ma saouler tout les soirs et a moins me sentir seul. comme j'ai dit précédemment, arrêter pour moi, consisterait a subir ma solitude, tout est la.
J'ai toujours été un solitaire, mais cela me pèse beaucoup plus aujourd'hui.
La bouteille est bon compagnon de jeu, vous n'êtes pas seul, et ca vous voile la face. Clairement, c'est plus facile de boire, que de venir sur le net, discuter, rencontrer, (sortir de chez moi seul, comme dit precedement, c'est pas dans ma nature, trop timide pour aller aux contacts des gens, et surtout des filles).

- Dans 5ans, ma vie , la même merde, avec encore plus de regret d'avoir encore gâcher 5a de plus.Embarassed triste 

Luciole a écrit:
Prends en conscience et abandonne l'illusion que tu vas tout pouvoir contrôler et toujours!... il arrivera un moment (et je crains qu'il ne soit proche) ou tu ne contrôleras plus rien et jamais!
Pascal1 a écrit:
ce qui m’effraie dans ton discours c'est que , apparemment tu bois de plus en plus et, paradoxalement tu te dis serein , tu dis contrôler et tu es sûr de pouvoir remonter la pente.
Je suis bien loin d'une consommation excessive, et n'éprouve le besoin de boire que seul chez moi, et le soir. jamais en manque en dehors de cela.
Je pense que mon cadre est bien posé si le contenu de mes 4 verres deviennent difficile à gérer à 04h00, je repasserais à mes doses d'avant. JAMAIS, l'alcool ne viendra empiété sur mon taf, je ne peux pas me le permettre.. faut gagner sa vie dc.. seul mot d'ordre... rester dans ce cadre qui fonctionne bien depuis 5ans.
Pascal1, ce sont ses limites qui me font me sentir serein pour l'avenir et l'espoir de rencontrer quelqu'un ou ma solitude ne sera plus un poids et donc plus besoin de l'alcool.

Lolo6 a écrit:
Tu ne tournes pas en boucle, tu cherches comment ne pas supprimer "tout" ce qui te
parait vital en ce moment
Je te voies en ligne, rare de croiser du monde à cette heure là.
En fait mon TOC de controler les choses en les touchant, me prends du temps, mais je ne cherche pas à l'éliminer. ca va faire 12ans que je l'ai, il ne m'envahie que chez moi au moment ou je dois quitter l'appart, l'angoisse d'avoir bien fermer l'eau, couper le fer a repasser etc.... donc cela se gere.
Mais on parle plutôt de l'alcool, je pense qu'en 5ans, je me suis perdu la dedans, et fini par m'y complaire, j'aurais du arreter de suite, je revois quelques amis a qui j'avais confié en 2008, mes premières difficultés affective et quand contre partie je commençais à amuser à me cuiter le soir, m'ont dit d'arreter immédiatement sinon... j'ai joué les beau, vu que je n'ai jamais aimé l'alcool, persuadé que cela passerait.. et j'en suis rendu la aujourd'hui.
Ce qui est dingue, décevant surement,
- Sobre, j'ai des envie de boire
- Défoncer, j'ai envie d'arreter ce poison, à en pleurer quelques fois. ( a croire que je suis conscient du mal quand je suis défoncer que quand je ne le suis pas)

Beaucoup doivent ce dire , le mec est irrécupérable, compliqué.
Compliqué je pense... je me suis paumer dans l'alcool et dans ce que je veux vraiment, y a qu'au boulot que ca va.. surement pour ca que je ne ressens pas le besoin de boire la bas.

Je vais la voir la lumière Pascal1, des que je trouve le bouton.

Soyez fort pour cette journée.
T.

ebtf
Arrivant
Arrivant

Masculin 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  mamou le 20.11.13 7:36

Hello ebtf,

Beaucoup doivent ce dire , le mec est irrécupérable, compliqué.
Compliqué je pense... je me suis paumer dans l'alcool et dans ce que je veux vraiment, y a qu'au boulot que ca va.. surement pour ca que je ne ressens pas le besoin de boire la bas.
Compliqué non, je dirais "simplement" que "ça" te travaille et pas un peu, et que c'est cette spirale qui est compliquée.
L'alcoolisme en soi est un "taf à temps plein"... paradoxal peut être, mais une vraie organisation où le cerveau est programmé, et pas un peu.
Tu ne boirais pas ces verres si tu n'en n'avais pas "besoin"..... tu cibles un point important, (ok, je ne suis pas psy hein smiles ), la solitude...Et j'irais encore plus loin, la peur de te retrouver seul face à toi même, te découvrir en vrai, et ça peut ficher les jetons.....
Avec les lectures de témoignages, tu peux voir que les consommations sont différentes, degrés, nombre, etc.... mais ce qui pose problème c'est la "symbolique" de l'alcool.
J'peux comprendre que tu attendes le retour à la maison où tu vas retrouver ta "compagne", la bouteille.
Pour ma pomme, la bouteille était mon amant, et un ménage à trois, noon , mais c'est bien elle que je préférais.....Dis toi bien que la rupture est possible, tu peux voir sur ce forum que bcp ont rompu avec cette sal...ie. Et on en revient au même point, la rupture (excuse moi de remuer le couteau dans la plaie)....
Prends soin de toi, et en revenant du taf, .... pourquoi ne pas venir nous causer un peu cligner 

coeurs 

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum