Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 29 Invités :: 2 Moteurs de recherche

mavieaveclui, ninipoci, rocle, SHALE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  ebtf le 28.09.13 15:32

Bjr a tous, je m'inscris pr une premiere sur le net et sur ce forum. J bois depuis 5ans, tt les soirs de la semaine, envrion 4 petit verre de Label5, pour dormir et oublié.juste ce k'il faut pour que le lendemain du taf, je sois clean, mais j'ai hate d'etre le soir vers 18h00 pr boire et enfin oublié.Le week est un peu plus compliké je bois du vendredi soir au samedi 20h30 no stop. pour assurer le dimanche car je m'impose un repas famille le midi, ce qui me permet d'assurer le lundi matin pour le taf. quand je lis les divers comm... c'est pas a l'identique de la définition d'un alcolique.je bois pr oublié le soir, j'ai pas besoin de boire en journée au taf, j me sers de l'alcoll comm sommifere, car c'es accessible, ps besoin de passer par un medecin et pharmacie ensuite. tt commence par une histoire d'amour, ki pdt 5ans, est de rutpure, de reprise et c'est elle qui manœuvre tt cela.. je suis resté, car pr moi, c'était la femme de ma vie, j'ai tjrs voulu croire a notre relation, meme si cela était tulmutieu,(sui francai, elle portuguaise), visiblement, ls religions ne sont pas totalement compatible. mais cela venait surtou du caractere de chacun. Bref il y a 15 jrs, elle m'annonce apres 5ans de frequentation episodique, suffisant pr je continu  a y croire(on est proche, meme si dans les phases délicates ou 2mois ss nouvells de sa part, elle revient comme un fleur pour me raconter sa vie). qu'elle a depuis quelqu'un. er cest le drame pr moi, meme si depuis 3 ans, je suis déjà un mouchoir pr elle.mais la elle me le dit, dc elle y croi, une premiere depsuis 5an, moi qui espérait meme si on s'appelait ps pd kelke mois, a chaque fois, on  retentai. Elle a changé de poste et lieu au taf depuis Juil, et je crain, que cela soi avec un mec du taf(on travaill ds la meme boite). du coup, le    risk ke je cotoie son mec n'est pas impossible (meme departement dan la meme boite, ma fonction fait ke je peux aller fouiller ds le servic
Sans lon discour, car ca gave chacun et surtou ca ne concerne ps, j'avais besoin de savoir si je pouvai etre considerer alcooliqe sachant ke je bois 4 verrs d sky cu sec en semaire ,du lun au jeudi. et du ven au sam , tt les 5heures, je boi 5 verres cu sec a interval de 4h(la je dors).
ps:petit detail pr les concepteur de site; pensez k les gens parlent plus ss lalcool, dc les pages web doivent etre facile d'acces pour ecrire, lire... quand on est defoncé.meme si les pubs sont des renumérateurs, penséz a l'ergonomie du site... etant moi meme devellopeur.. mes api sont tjrs ecrit de facon a etre simple sous alcool. merci de m'avoir lu

ebtf
Arrivant
Arrivant

Masculin 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  cristal le 28.09.13 19:13

bonsoir ebtf et bienvenue sur onsaide petits coeurs

pour répondre a ta question,il semble que  tu sois bien tombé dans la maladie alcoolique puisque tu te sers de l'alcool comme médicament.Ce n'est pas la quantité ou la fréquence qui importe là mais la façon que l'on a de boire et d'après ce que je lis,tu es bien dans la maladie.
c'est peut être dur a entendre et à accepter mais c'est aussi une bonne chose car c'est le seul moyen de s'en sortir Very Happy 
tant que l'on croit ne pas être alcoolique,on ne s’arrêtera jamais de boire noon 

Les causes de ton alcoolisme remonte a plus loin que ta compagne,elle n'a été que le déclencheur mais la faille vient de bien plus loin et il serait souhaitable que tu ailles chercher ce qui a cloché dans ton passé pour te pousser a te détruire de la sorte a l'age adulte .

mais nous allons en reparler,pour le moment,tu es sorti du déni et tu souhaites t'en sortir,le mieux serait que tu prennes rdv avec un alcoologue dans un CSAPA,ce sont des centres gratuits qui s'occupent exclusivement de la maladie alcoolique;
Voilà,j'espère que je n'ai pas fait trop long,on va faire connaissance peu a peu coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  SHALE le 28.09.13 21:22

Il ne fait pas de doute que tu es alcoolique, tu te sers de l'alcool comme médicament et ta consommation est conséquente.
Maintenant il te faut trouver la motivation pour arrêter, c'est là le plus difficile!.
Cristal t'a très bien conseillé, écoute ce qu'elle t'a dit, on pourra en parler ensuite!coeurs 

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  Pascal le 29.09.13 0:38

Bonsoir E!
Bienvenue sur onsaide
Tu vas te ballader sur les fils pour mieux nous connaitre et nous allons également te laisser t'installer ici tranquillement.
Mais nom d'une pipe,ce n'est pas bien grave, mais kes ke cè kompliké de te lir Very Happy 
:hello:
avatar
Pascal
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 08/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  so le 29.09.13 8:54

Bonjour et bienvenue. En effet c'est un pas simple pour te lire. Very Happy 
A partir du moment ou ce n'est plus une liberté mais un besoin de boire, ni un plaisir on peut parler de dépendance. Tu bois 4 verres le soir. As tu essayé de n'en boire qu'un seul?
A bientôt
avatar
so
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 08/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  Crystal_ine le 29.09.13 13:46

Bienvenue sur Onsaide. Tu as franchi un premier pas en venant livrer ton témoignage. Cristal te guide bien, à toi maintenant d'appliquer ce qu'elle te conseille de faire.

Pour ce qui est de la lecture de ton témoignage, je dois avouer que c'est effectivement difficile à lire. En prenant connaissance de la Charte du forum, tu y retrouveras que le langage sms ou tchat est déconseillé. Comme tu es développeur, je suis certaine que tu comprendras qu'il est essentiel de bien comprendre ce que tu écris pour mieux te répondre.

Courage dans ta démarche pour t'en sortir, tu y trouveras l'aide et le soutien nécessaire.

onsaidiens 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  Invité le 29.09.13 13:53

ebtf a écrit:J bois depuis 5ans, tt les soirs de la semaine, envrion 4 petit verre de Label5, pour dormir et oublié.juste ce k'il faut pour que le lendemain du taf, je sois clean, mais j'ai hate d'etre le soir vers 18h00 pr boire et enfin oublié.Le week est un peu plus compliké je bois du vendredi soir au samedi 20h30 no stop.
Bonjour ebtf.
J'ai commencé comme toi... et pour les mêmes raisons... pensant maîtriser puisque je ne buvais que le soir et le week-end... Après 15 ans d'alcool, aujourd'hui j'ai une cirrhose du foie. Alors oui, tu as raison de te préoccuper de la question. L'alcool n'est pas un remède ou une solution pour oublier... mais une partie du problème. Courage à toi,le fait que tu te sois inscrit sur ce forum prouve que tu as conscience du problème et l'envie de t'en sortir.

A bientôt te lire à nouveau smiles 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  ebtf le 21.10.13 11:17

Bonjour et merci à tous, pour vos commentaires et conduite a tenir fasse à ce poisson.
Ne m'en voulez pas, ca fait un petit mois que je ne suis pas venu laisser une petite griffe.
Je vais essayé d'être plus attentionné dans mon écriture pour être lisible de tous.

Il est étrange de parler de soi, cependant on ne se sens pas jugé. Je pense qu'il est bien pour moi, de mieux présenter et le pourquoi de mes débuts avec l'alcool.
Je n'avais  jamais bu d'alcool de ma vie, même du cidre, du champagne, de la bière, je n'aime pas l'alcool, même dans les plats a manger(dessert) et ceux jusqu'à 36ans. (je ne fume pas non plus, rien du tout).

C'est une rencontre avec une fille qui m'a fait basculer dans le whisky immédiatement.. (pas de pastis.. du fort de suite) ca a commencé par 4 verres le soir car notre relation était de rupture, de reprise... du coup, pour moi dans les phases de rupture, pour oublier et ne pas subir la situation... 3 verres et ca m'endormait, le juste de ce qu'il faut pour être frais le le lendemain pour le travail.

Tout ce manège à duré 5ans, ce septembre, elle m'annonce être en couple et la... c'est chaud... jusqu'à présent, je me satisfaisais de 4 verres, mais à présent les nuits sont devenu cauchemardesque.

Pour ne pas que l'alcool impacte mon travail, je rentre vers 17h30, et la en 1heure de temps, j'avale Cu-sec 4 verres de whisky  pour m'endormir vers 19h00, malheureusement l'alcool n'endors que 4heures, et au réveil, deux solutions s'offrent à moi:
- Je rebois pour redormir (option retenu les vendredi et samedi)
- j'attends 4heure du mat, et j'arrive à 5h30 du matin au travail.. alors que mon horaire est 09h00, et l'appel de l'alcool devient impossible.
Ca pour l'instant, je pense le gérer bien.
Mon souci actuel.. je suis en ce moment en congé forcé... (forcé car, prendre des congé, c'est me retrouver seul avec ce démon, mais légalement ont m'oblige a les prendre).
Je souffre donc de ses 15 jours de congé que je vis en ce moment. une semaine d'écoulé, et déjà 3 bouteilles de 2 litres de Whisky vidées. il me reste 1 semaine, nous sommes lundi. je suis inquiet.

Néanmoins, maitrisant mon inquiétude des congés, j'ai consulté un médecin qui m'a donné des somnifères, anxiolitique (je ne lui ai surtout pas parler de mes buvettes). Malheureusement, ils ne suffisent pas a m'aider pour le sommeil. je les mélange raisonnablement avec le whisky.

Je fais long mais promis, je serais être plus court les fois prochaine. voila en tout cas ou j'en suis. je reprends le travail lundi prochain (28/10) avec une hâte.

Je vous lis beaucoup sur des sorties, occupation pour brider l'esprit.. mes passions ne se partagent pas(développement informatique et carto-magie). Partir en club, j'ai passé l'age a 41a et rencontrer des inconnus me stressent.

Je fini sur une question, ceux qui ont eu une rupture sentimentale douloureuse qui se sont retrouver seul et on trouver comme solution l'alcool pour oublier.. êtes vous resté dépendant de l'alcool après avoir fait le deuil de cette histoire ?

Bonne fin de matinée à tous.
T.

ebtf
Arrivant
Arrivant

Masculin 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  chiffounette le 21.10.13 13:15

ebtf a écrit:Néanmoins, maitrisant mon inquiétude des congés, j'ai consulté un médecin qui m'a donné des somnifères, anxiolitique (je ne lui ai surtout pas parler de mes buvettes). Malheureusement, ils ne suffisent pas a m'aider pour le sommeil. je les mélange raisonnablement avec le whisky.

T.
Bonjour etbf et bienvenue

Oups!!! Ce que tu fais est très très dangereux! C'est passé jusqu'à présent mais c'est un coup à finir aux urgences dans le coma....

Pour ce qui concerne une rupture et l'alcool, je l'ai vécu avec mon divorce. Je dois bien t'avouer que je ne suis sortie de cette rupture qu'après être sortie de l'alcool.

Y a pas photo l'alcool masque la réalité et n'aide absolument pas à faire le deuil, au contraire il est facteur de "petit moulin" qui tourne toujours autour de la rupture.

L'arrêt de l'alcool apporte liberté, bien-être, esztime de soi et réponse à ses problèmes.

Mais avant d'en arriver là il faut passer par des étapes et la première est l'arret de l'alcool.

Cet arrêt se fait pas à pas. La première chose est de se dire "aujourd'hui je ne bois pas et demain est un autre jour".

Courage c'est possible!
Chiffou

PS : merci pour ton effort d'écriture


Dernière édition par chiffounette le 21.10.13 13:16, édité 1 fois
avatar
chiffounette
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  mamou le 21.10.13 13:15

Bonjour ebtf,

Bienvenu parmi nous smiles 
Tu as bien sûr très bien fait de venir sonner à la porte, et surtout, n'hésite pas à t'installer, nous allons pouvoir t'aider et te soutenir, sans jugement, ça tu l'auras compris tout de suite.

Je me permets une question.... es-tu prêt à arrêter l'alcool??? Si oui, et étant en congé.... ce serait le moment d'aller retrouver ton médecin et lui parler de ce problème!!!
Car, même si tu "gères" somnifères et alcool, c'est un mélange dangereux!

Je te laisse t'installer à ton aise, et n'hésite pas à parcourir le forum, poser des questions, nous ne sommes pas bien loin!!

coeurs 

Petit ps: te "noyer" dans l'alcool ne te permettra pas de faire le deuil de ta relation, que du contraire..... les problèmes ne se noient pas dans l'alcool, ils savent nager....


_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  Luciole le 21.10.13 16:23

Bonjour ebtf et bienvenue ici !

J'ai bu pendant 40 ans, d'une manière excessive. J'ai commencé comme toi en ne buvant que du bon vin à table et du Sky le soir, donc pas dans la journée.
Petit à petit, j'en suis arrivée à avoir besoin de boire de plus en plus tôt dans la journée et après à boire tout le temps.
Oh je "tenais bien" l'alcool, même au boulot, mais on se sent très vite
obligé d'augmenter les doses pour obtenir les effets souhaités (c'est un peu comme l'accoutumance aux remèdes...).
donc l'alcool= remède n'est vraiment pas une solution! noon.
D'autant plus que le produit n'a jamais résolu aucun problème, il ne fait que les repousser et les masquer.
petits coeurs
avatar
Luciole
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 26/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  SHALE le 21.10.13 16:37

Tout le monde ne devient pas alcoolique après une rupture ou autre coup dur du sort.
Pour être alcoolique il faut la rencontre de trois éléments:

-un terrain favorable, terrain remontant à la petite enfance, tu t'es construit sur des failles, des non-dits, des modèles que tu n'as pas compris ou pas accepté, bref, tu présentes un terrain psychologique fragile, comme la plus part d'entre nous....

-Ensuite il faut une rencontre avec l'alcool, là , elle s'est passée quand tu as rencontré cette femme, déjà tu t'es rendu compte que l'alcool te permettait de tenir debout.

-et puis au final , il faut un élément déclencheur, là, le départ de ton amie avec un autre.

Les trois y étaient, tu es tombé dans l'alcoolisme, il va falloir que tu le reconnaisses et que tu te soignes sérieusement...
Il faut absolument que tu parles de ta maladie alcoolique à un médecin, c'est important qu'il le sache car il te soignera différemment. Tu peux aussi aller dans un CSAPA, tu es suivi complètement et c'est gratuit.
Mais ne te lances pas dans un sevrage tout seul, sans avoir vu de médecin, c'est dangereux..
Mais je peux te rassurer, on s'en sort, si j'y suis arrivée dans l'état où j'étais, tout le monde peut y arriver!!!!!smiles coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  cristal le 21.10.13 17:25

tu as eu de très bons conseils des amis,le premier a mettre en place c'est le rdv avec un alcoologue,c'est lui qui te donnera ce qu'il faut pour pallier au manque et pour te guider dans ta démarche de soins.

mais le premier pas est d'abord comme le dit mamou "te sens tu prêt a dire adieu a l'alcool ??" si tu n'es pas convaincu que c'est la seule solution,alors ça ne va pas marcher  Crying or Very sad 
si tu es prêt,alors il faut mettre tes armes en place pour le combat petits coeurs 

on est là pour te guider,n'hesite pas a venir nous parler coeurs

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  schwcoop le 21.10.13 17:40

Bonjour, Ebtf,

Tu s eu deja de tres bons conseils pour commencer, je voulais juste te souhaiter la bienvenue sur le forum. Nous sommes tous la pour t'aider!


onsaidiens 

Coop
avatar
schwcoop
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 08/08/2013

http://www.kittyworld.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  lancelot711 le 22.10.13 6:06

bonjour ebtf et bienvenue ici.

je me joins aux autres pour les conseils qui t'ont été donnés et j'ajouterais juste (et ça a été déja souligné) ne bois pas si tu as pris tes médicaments et inversement car l'alcool annule les effets des médicaments voire leur donne l'effet inverse. avec un peu d'humour, c'est comme si tu prenais 2 substances qui sont inoffensives prises séparément: le nitrate et la glycéryne; mais si tu les mélanges ça te donne un mélange explosif. c'est la même chose avec les médocs et l'alcool (bien que l'alcool ne soit pas inoffensif pour nous même pris seul)
avatar
lancelot711
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  ebtf le 22.10.13 9:13

Je suis particulièrement touché par vos réponses et votre générosité à prendre du temps pour les autres.
C'est le premier Forum ou je suis surpris par la disponibilité et l'écoute que vous consacrez à chacun.

Une question m'a été posé, j'y ai réfléchi cette nuit et malheureusement, ca ne va pas aller dans le sens que vous attendez: "es tu prêt a arrêter l'alcool ?"

Déjà, pour préciser : j'ai horreur de l'alcool(vin, rose bref tout), quand je suis en mode défonce le soir  a 17h30, je bois cul sec, accompagné d'un petit verre de coca pour éliminer le gout de suite. dc aucun plaisir... j'attends juste l'effet du sommeil.. pour me perdre ailleurs de cette rupture.
(quand je vous lis, vous prenez plaisir a boire Pastis, biere, etc... moi c'est le contraire... je me force a boire du whisky pour en retirer les effets de sommeil.. c'est une galère de boire cu-sec.. il faut tjrs un verre de coca, jus d'orange, pour éliminer le gout).
Et tout mon problème est la : j'entends bien les conseils d'aller voir un centre.. d'arrêter de boire sans penser au lendemain... mais nos problèmes qui sont a l'origine de l'alcool.. eux seront toujours la.. ce n'est pas l'alcool le problème mais nos soucis du quotidien(divorce, travail, sentiment etc..) moi une chance.. ce n'est qu'une rupture sans enfant, sans mariage. juste une amourette de 5ans, Alors la question comment demander  a quelqu'un de supprimer son médicament(Alcool) sachant que ses souci du quotidien vont a ce moment la, réapparaitre en pleine face. la solution acceptée ses soucis , y faire face
Le diabolisme de l'alcool quand tu y as gouté... tu sais qu'avec ca, tu sombres pendant un temps dans l'oubli, même si au réveil tu as la tête défoncé, tu as eu un moment de pause. quel bonheur.
En vous lisant, je me sens bien petit, car ma cause de ma buvette n'est qu'une rupture sentimentale, d'une fille qui a 10a de moins que moi.. mais a 40an les projets enfants, mariages sont bien prononcés chez nous les mecs, alors que vous les demoiselles c'est a 30a, les mecs ont tjrs eu 10a de retard sur vous et en tout d'ailleurs.
En gros m'arretez de boire, c'est vivre des nuits horrible et ne pas dormir en imaginant des choses. Me confier a un medecin (medecin non de famille, milieu focntionnaire), je pars du principe de prendre un risque malgrés le secret médical a ce que cela ne remonte pas a mon responsable.
L'erreur que je fais peut être, est de me dire fait le deuil avec ta bouteille de cette relation et ca passera comme d'autre rupture que tu as pu avoir... ou les choses se sont toujours passer avec le temps, sans aditif .  il est dit que de rencontrer une autre personne soigne ... mais franchement.... quant vs etes attaqué par des sentiments profonds pouvez vous vraiment passer a aure chose meme si la derniere n'a pas été correct...

Merci vraiment de me lire et de répondre... suis un mec, et sans honte, je verse une larme de vos soutiens sans qu'on se connaisse.. un jour promis cela sera mon tour d'aider les autres...

ebtf
Arrivant
Arrivant

Masculin 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  mamou le 22.10.13 12:11

Hello ebtf,

D'abord, mec ou pas mec, la larme, elle doit sortir!
Surtout, tu n'es pas petit noon , avec la "buvette".... nous avons bien sûr un parcours différents, avec des "éléments" communs à nous tous, et surtout cette souffrance de "devoir" s'accrocher à cette fichue bouteille.
Question conso, j'étais comme toi, "cul sec", pour en ressentir les effets immédiats, oublier....quoi? pourquoi? pour se défoncer la tête, ça oui, en faisant beurk.....
Ok, en arrêtant de boire, les soucis sont toujours là, mais avec l'alcool, je dirais qu'ils sont accentués. On est pas à même de réfléchir "correctement" et d'aller au fond des choses tant que ce poison nous voile la face...
Tu dis te "servir" de l'alcool pour oublier, et dormir... mais franchement, un doc peut t'aider à ce niveau là. En dehors d'un somnifère, tu peux aussi avoir un anti dépresseur et un suivi.
Et par rapport au suivi médical, tu peux être rassuré, tout ce qui est dit dans le cabinet médical n'en sort pas!
Enfin, voici mon avis, ... tu en auras bien vite d'autres!

petits coeurs 

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  cristal le 22.10.13 12:15

bon,alors il y a pas mal de chose a voir sur ton post Very Happy 

que tu boives en mode défonce ou en mode anti dépresseur ou autre,le problème est le même: tu es malade alcoolique et en tant que malade tu dois te soigner et le seul moyen de sortir de cet enfer,c'est d'accepter ces soins.

tu dis que tu ne veux pas arrêter car tu auras alors tes soucis en pleine face,et moi je te réponds que non seulement tes soucis sont toujours là avec alcool mais que tu en rajoutes avec l'alcool!!! alors OUI,tu vas te prendre cette rupture en pleine face mais tu l'as en pleine face tout le long de la journée alors où sera le changement ?? ah oui,tu es tranquille qqs heures c'est ça??
ne crois tu pas qu'il vaut mieux affronter une bonne fois pour toute cette souffrance pour t'en débarrasser définitivement au lieu de la retrouver tous les matins ??

ton problème ne vient pas de cette rupture mais de ce que tu as vécu petit,la rupture n'est que le déclencheur de qq chose de bien plus profond que tu vas devoir affronter aussi.ce n'est peut être pas très réjouissant mais c'est le prix a payer pour être enfin libre et heureux et je peux t'assurer que ça vaut le coup super .

Alors il va falloir arrêter de te voiler la face et enfin relever la tête et affronter tes douleurs.Tu auras de quoi supporter cela grâce a l'alcoologue que tu vas aller voir ,il a tout ce qu'il faut pour adoucir tes souffrances cligner 

tout le travail fait dans ce combat,se fait sans souffrance ou du moins,la souffrance que tu vas ressentir va te sembler ridicule par rapport a ce que tu vis tous les jours tout simplement parce que tout sera fait a ton rythme et que tu auras enfin le choix de reculer ou d'avancer.

quant au secret professionnel,il existe et tout ce que tu dis a ton medecin ne peut pas sortir de son cabinet  noon 

je te conseille donc de te jeter a l'eau et d'essayer de sortir la tête du sable pour enfin retrouver une vie digne de ce nom petits coeurs 
et pour dormir,il y a d'autres moyens que l'alcool crois moi cligner 

alors,tu te lances dans l'aventure ??? :dans:

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  SHALE le 22.10.13 15:31

Actuellement la solution pour toi serait d'aller dans un CSAPA, tu serais suivi par psy, alcoologue, infirmiers alcoologues et tout ça gratuitement. Là, tu ne connaîtras personne et tu auras un suivi personnalisé.
A mon avis c'est ce que tu as de mieux à faire actuellement, car si tu restes dans cet état là, il  va continuer à se dégrader et tu iras de plus en plus mal!
Ne pas oublier que "l'alcoolisme est une maladie grave, évolutive et incurable dont l'issue est la mort sauf si on se soigne en arrêtant toute prise d'alcool et en faisant un travail sur soi..."
Nous sommes tous avec toi, prêts à te soutenir au jour le jour, alors vas-y, nous t'accompagnerons !!onsaidiens onsaidiens onsaidiens

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  pascal1 le 22.10.13 17:05

Hello
ben moi y a un truc que je pige pas!
Si, comme tu le dis l'alcool te débecte et que tu ne l'utilises que comme somnifère, ben.....pourquoi ne pas prendre tout simplement un somnifère!!!! Tu y ferai des économies, peut être vazouillard le matin mais moins nauséeux qu'avec une gueule de bois.
Bon je sais les somnifères sont pas top non plus mais ils sont à l'alcool ce qu'est la cigarette électronique au tabac. Franchement moins nocif même si pas anodin!
En fait tu souffres de déprime ou de dépression et c'est généraliste que tu devrais voir pour qu'il te fournisse un bon traitement contre celà!
Bon courage à toi
avatar
pascal1
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Masculin 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  ebtf le 24.10.13 9:10

Bonjour à tous,
Première nuit sans Alcool depuis maintenant 2 mois et demi, avant je m'interdisais de boire le Dimanche, pour être sur d'être bien pour le travail.
Ne criez pas trop vite "bah tu voies !", il s'est avéré que lundi et mardi, j'ai vraiment abusé, au point de me blessé dans une chute non maitrisé chez moi. hier j'avais un rendez vous important, et j'ai vraiment eu du mal a prendre les transports en commun (une sensation que les yeux sont braqué sur vous, que cela se voit ou se sent) et puis des chaleurs ,bref une belle gueule de bois.
Aujourd'hui, j'ai un autre rendez vous, que je ne dois pas louper... donc hier soir, rien, mais la nuit a été longue, le somnifère seul n'a qu'un effet bien trop court. De plus je n'ai plus de recharge... l'appoint se fera demain, dernier jour de congé donc le plein du magasin est prévu.

Pour répondre à Pascal1, pourquoi j'utilise de l'alcool (certes plus couteux) et non des somnifères... l'achat de l'alcool est libre et discret, tu achètes la quantité que tu veux, on te juge peut être à la caisse.. mais j'ai pas de souci de conscience. Les somnifères est plus ennuyeux, il faut aller voir ton médecin, qui fini par te voir souvent pour compléter ta consommation et la je suis gêné, honteux, voir minable. la caissière ne me connait pas, c'est beaucoup plus simple et FACILE.
En règle général, j'y vais 1 fois par an, le médecin a changé.. ne me connais pas.. et je demande juste un truc pour dormir...Au moins, je ne deviens pas addictif aux médicaments(un danger que j'ai lu également sur le forum).

Je crois que mon premier souci est d'assumer évidement la rupture(heureusement le travail, tout va bien, je peux m'y accroché), bien que défoncé en pleine nuit , je conseil d'éteindre vos portables, un texto envoyé a votre responsable vous coute un entretien en tête à tête dans 4 jours pour mon cas.
Mon deuxième souci est d'accepter que je suis dépends et que même si je rencontre quelqu'un d'autre, je ne m'arrêterais pas... et c'est la que ca bloque, pour moi l'alcool est lié à cette rupture donc je suis persuadé qu'une fois la rupture passée.. l'alcool de lui même passera sont chemin.

Je prends très à cœur vos commentaires, et je m'oblige à vous écrire par l'attention que vous me portez, a jeun.

Bon début de journée à tous.

ebtf
Arrivant
Arrivant

Masculin 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  ninipoci le 24.10.13 9:47

ebtf a écrit:

pourquoi j'utilise de l'alcool (certes plus couteux) et non des somnifères... l'achat de l'alcool est libre et discret, tu achètes la quantité que tu veux, on te juge peut être à la caisse.. mais j'ai pas de souci de conscience. Les somnifères est plus ennuyeux, il faut aller voir ton médecin, qui fini par te voir souvent pour compléter ta consommation et la je suis gêné, honteux, voir minable. la caissière ne me connait pas, c'est beaucoup plus simple et FACILE.
En règle général, j'y vais 1 fois par an, le médecin a changé.. ne me connais pas.. et je demande juste un truc pour dormir...Au moins, je ne deviens pas addictif aux médicaments(un danger que j'ai lu également sur le forum).

Bonjour EBTF,

Je trouve que c'est un faut prétexte. C'est sur avec l'alcool tu crois que c'est plus simple de gérer mais là je crois que c'est une simple excuse pour ne pas arrêté.

Tu préfères stopper ta vie avec l'alcool que d'essayer au moins une foi un bon traitement qui t'aidera pour un moment dans ta vie à te séparer de ce poison et a remonter la pente?

Tu crois que la rupture va passé grâce à ta consommation?

Moi je pense que c'est ta consommation qui entretien tout ça. C'est juste une excuse pour toi.

J'ai commencé à boire à cause d'une grande déception amoureuse. J'ai mis 2 ans à m'en remettre. La déception est passée mais l'alcool est toujours présent...

Bonne journée à toi coeurs  onsaidiens
avatar
ninipoci
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 02/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  SHALE le 24.10.13 10:45

La rupture a juste été le déclencheur de ta maladie alcoolique. Je vais redire encore une fois comment ça se passe pour les malades alcooliques
Nous avons une personnalité fragile qui s'est bâtie pendant l'enfance, la toute petite enfance même, sur des failles crées par nos relations avec les parents en général. Si tu veux nous, nous sommes construits sur un terrain instable et nous avons du mal à tenir debout sans appuis pour nous aider.
Ensuite il faut une rencontre avec l'alcool. Tu as du expérimenter quelques fois que lorsqu'il t'arrivait de boire, tu te sentais mieux dans ta peau, ta personnalité s'affirmait.
Et puis au final il faut un déclencheur, là en l'occurrence c'était la rupture, tu as pensé tout de suite à l'alcool comme médicament.
Le problème avec l'alcool c'est qu'on en devient dépendant et que lorsqu'on ne peut plus s'en passer, c'est l'enfer. L'alcoolisme ne va jamais en diminuant, au contraire, il va en augmentant.
Alors puisque nous sommes dans les infos en alcoologie, la définition de la maladie alcoolique par l'OMS c'est:

"la maladie alcoolique est une maladie incurable et évolutive dont l'issue est la mort, pour la soigner on ne peut qu'arrêter l'alcool complètement."

Une autre définition moins médicale mais tout aussi vraie c'est:

"Etre alcoolique c'est avoir perdu la liberté de ne plus boire".

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  mamou le 24.10.13 20:44

Bonsoir ebtf,

Comment vas-tu ce soir?

Pour rebondir sur ce que tu as écrit, ta "difficulté" à te voir comme dépendant, ... que si tu rencontres quelqu'un tu sauras arrêter.... je ne pense pas!
ça va beaucoup plus loin que ça!
Quand l'alcool est installé en nous, que la machine est lancée, ... en dehors de se sevrer complètement, il est indispensable de creuser (à l'aide de professionnels) le pourquoi !
Bon nombre d'entre nous pensaient en connaître la cause..... qui était vraie en partie, mais c'est souvent plus profond!
Comme un iceberg... la partie visible est l'alcoolisme "pur et dur" et ce que l'on ne voit pas est ce qui est à "traiter" ....

coeurs 

_________________
Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous  petits coeurs
avatar
mamou
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 25/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  ebtf le 26.10.13 11:24

Bonjour à tous en ce début de Week-end.

J'ai beaucoup ruminé sur le dernier post de SHALE, j'ai d'ailleurs quelques questions et si tu as un peu dans temps, m'apporter un début de réflexion d'expérience.

Mamou, merci pour ton attention, évidemment m'a crainte de reboire le jeudi a été effective, j'ai résisté jusqu'à 19h30 en m'occupant un maximum chez moi, a nettoyer les interrupteurs et prises électrique pour espérer ne pas tomber, mais et sans me répéter pour ne pas saouler les gens ,mes pensées sont toujours en boucle dans cette rupture... et dés qu'il n'y plus d'occupation de l'esprit, le danger devient inévitable. l'erreur que j'ai fais cette fois, est d'avoir été à 5 verres espacés sur 5h(19h30 à 00h00) et j'ai douillé le lendemain. (je dois impérativement prendre 4 verres toujours cul sec et dans un intervalle max de 45mns et la je trouve le sommeil et 10h environ après au top pour ma journée de travail).
Mais je lis bien ta réponse et commence à me dire qu'effectivement, je suis peut être d'alcoolique, mais ce mot est encore compliqué, car je le trouve synonyme de violence, brutalité, injurieux etc. et je ne me voies comme ca.

J'aborde ce que SHALE m'a fait cogiter ou je suis en pleine réflexion, et je connais ta réponse qui sera de me dire d'aller voir un spécialiste(pour l'instant suis pas dans cet esprit, j'ai toujours réussi a gérer ou/et à surmonter divers événements donc ce travail là, je le garde de coté, je dois déjà admettre et comprendre d'autres choses sur moi).
De ce que je pense avoir compris, mon besoin de boire n'est pas du à mon histoire de cœur (pour rappel : je bois plus et plus souvent depuis la rupture, mais j'ai vraiment commencé à boire au début de cette relation, tellement on va dire, elle jouait ou ne respectait pas mes sentiments, soit depuis 5ans). J'aurai un passé qui jumelé à cette rencontre auraient eu l'effet déclencheur ?
Depuis et vous êtes nombreux à l'écrire, je m'interroge sur tout... j'ai toujours détesté l'alcool sous toute forme et degrés que cela soi(j' en étais même fier d'annoncer que je ne buvais et ne fumais pas).

Je sais que je ne suis pas le premier à être sur ce chemin honteux, compliqué, stupide et malheureusement pas le dernier.
Aujourd'hui, je me sens verrouillé par l'alcool, toute ma journée et activité pro ou autres est régis par ca, je dois rentré chez moi avant IMPERATIVEMENT 17h30, pour être défoncé au plus tard à 18h15, y gagner le sommeil et assurer ma journée du lendemain, que rien ne ce voit visible.
Il est important pour moi d'appliquer ce toc (définition de mon frère a qui je lui ai confié cette galère), seul garanti pour moi d'être clair au travail, si je perds mon job , mais j'ose même pas imaginer la descente.
C'est con, ce que je vais dire, mais j'ai plus le temps de sortir, de voir du monde, de voir la famille, de rencontré, de faire des activités... c'est devenu obligatoire ce respect de ce fonctionnement, me garantissant un certain temps d'évasion de cette nana et le professionnalisme à avoir dans le job. Déroger à ca me fera passer une nuit d'horreur et boire plus tard engagera des signes visibles au travail.
Un cercle sans fin.
Je ne sais pais si certain se retrouvent dans ce mode fermé de fonctionnement permettant de garantir la journée et oublié la nuit en toute sécurité "visible".

Bon début de journée.

ebtf
Arrivant
Arrivant

Masculin 28/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qud : commen sortir de l'alcol quand celui ci est votre remede a l'oubli

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum