Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 21 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

est-ce que le détachement peut-être le même avec un conjoint qu'avec un enfant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

est-ce que le détachement peut-être le même avec un conjoint qu'avec un enfant ?

Message  mamydom le 28.08.13 19:10

Depuis que je connais ce forum, je lis tous les jours les témoignages, bien sur , il s'agit la plupart du temps des accompagnements entre conjoints mais qu'en est-il des relations entre enfant et mère ? Quoi de plus difficile de se séparer de son enfant ! Et pourtant, on le sait, on ne fait pas des enfants pour soi mais pour qu'ils volent de leurs propres ailes mais ce n'est pas quand ils sont heureux qu'ils ont besoin de nous !
Merci pour ce forum !

mamydom
Assidu
Assidu

Féminin 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que le détachement peut-être le même avec un conjoint qu'avec un enfant ?

Message  SHALE le 28.08.13 19:22

Je ne comprends pas bien ta question là?? Quel rapport avec l'alcool??? Si tu peux nous préciser les choses...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que le détachement peut-être le même avec un conjoint qu'avec un enfant ?

Message  mamydom le 28.08.13 19:29

Est -ce que qu'on doit appliquer le même détachement avec un conjoint qu'avec un enfant ? les relations ne sont pas les mêmes dès le départ ....

mamydom
Assidu
Assidu

Féminin 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que le détachement peut-être le même avec un conjoint qu'avec un enfant ?

Message  SHALE le 28.08.13 19:35

Mais tu parles d'un enfant alcoolique ou tu demandes comment l'enfant doit se comporter avec le MA, je n'arrive pas à comprendre ce que tu veux dire, je dois être fatiguée, excuse moi!!

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que le détachement peut-être le même avec un conjoint qu'avec un enfant ?

Message  Crystal_ine le 28.08.13 19:46

mamydom, je suis sœur d'un alcoolique et j'applique le même détachement d'avec mon conjoint. Pour ce qui est des enfants, c'est la même chose à mon avis, même si la relation n'est pas la même. J'ai amené mes parents à se détacher de mon frère. Ils étaient toujours là pour lui, que ce soit après un accident, ils le protégeaient, ils l'excusaient, ils payaient ses dettes jusqu'au jour où j'en ai eu assez, parce que moi je me débrouillais toute seule, je réussissais ma vie et je leur ai dit ma façon de voir les choses qu'ils ne l'aidaient à se responsabiliser tant et aussi longtemps que mon frère se fierait sur eux.

J'ai eu des moments difficiles, je m'organisais, je me débrouillais, je trouvais mes solutions, mais mon frère, sa solution était mes parents. Le jour où mes parents ont cessé de le protéger, de l'excuser et de lui refuser toute avance d'argent, mon frère s'est pris en main, il a payé ses dettes, il est toujours alcoolique, mais il a changé ses priorités. Mes parents sont encore là pour lui, mais de la bonne façon. Il y a eu un froid entre mes parents et moi, suite à cette discussion, mais maintenant, ils comprennent qu'ils n'agissaient pas de la bonne manière avec lui. Il ne se serait jamais pris en main sinon.

Je leur ai fait lire un article sur les malades alcooliques que l'on retrouve sur Internet : Aider le malade alcoolique de Thierry Tournebise. Cet article s'adresse aux soignants, aidants, bénévoles, le malade alcoolique et son entourage. Cet article est à la vue chez-moi, je relis certains passages pour continuer mon cheminement, j'ai besoin de me remémorer certains passages.

J'espère que ça répond un peu à ce que tu veux savoir par rapport à un enfant. Comme un conjoint, nous devons lui laisser toucher son fond et qu'il se prenne en main tout seul.

coeurs 

_________________
Qui veut faire quelque chose trouve un moyen; qui ne veut rien faire trouve une excuse.
avatar
Crystal_ine
Super Tchatcheur
Super Tchatcheur

Féminin 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que le détachement peut-être le même avec un conjoint qu'avec un enfant ?

Message  mamydom le 29.08.13 8:44

Merci , je viens de lire l'article de Thierry Tournebise, même si certaines notions sont un peu difficiles à intégrer quand on n'est pas un professionnel, c'est important de connaitre ce travail psychologique parallèllement avec le processus physiologique que j'ai découvert grâce à votre site .

mamydom
Assidu
Assidu

Féminin 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

le détachement et l'amour sont les mêmes....

Message  louloute80 le 29.08.13 11:11

Bonjour Mamydom,
Je vous souhaite déjà la bienvenue sur onsaide,
Je suis femme de MA , et je comprends bien votre souffrance face à un fils MA, et votre sentiment d'impuissance.
Je vais vous raconter l'histoire de mon petit frère qui a aujourd'hui 30 ans:
Nous avons grandi avec un papa maniacho dépressif et qui buvait de surcroît (mélange explosif vous pouvez me croire), ma mère a divorcé après 20 ans de mariage (je vous passe les détails ...) et mon petit frère a beaucoup souffert de la violence de mon père, tant physique que morale.
Il a commencé par la drogue avec les copains, les petits trafics en tous genres,les vols de divers objets à la maison pour continuer à pouvoir se fournir, et puis l'alcool, immanquablement, avec les copains, le soir à la maison...
Ma mère a vécu en enfer pendant près de 5 ans: il travaillait quand il avait le temps, il rentrait fin bourré, les convocations chez les gendarmes, les "visites de l'appartement de ma mère" par ses amis, l'argent qui disparaît, ses retours nocturnes ensanglanté par les bagarres la perte de son permis de conduire probatoire à cause de l'alcool...
Face à ma mère en plein désarrois (elle se rongeait les sangs et angoissait chaque fois qu'elle rentrait du travail) je l'ai mise face à la réalité:
Oui c'est ton enfant, oui tu l'aimes et tu ne veux que son bien , son bonheur, mais là il faut dire stop!
Tu l'as mis au monde , tu l'as élevé dans le droit chemin, mais aujourd'hui il est adulte et il fait SES choix, tu ne les cautionne pas et tu ne dois pas en souffrir, il n'a pas le droit de t'imposer tout ça! ça lui a fait comme un électrochoc, elle a pleuré, beaucoup mais s'est rendue compte qu'elle ne pouvait rien faire et devait continuer son chemin à elle avec l'espoir qu'un jour il aurait le déclic.
Quelque temps plus tard j'ai eu une discussion un peu musclée avec mon frère, je lui ai dis ses 4 vérités et le mal qui faisait à notre famille.
Je lui ai conseillé d'appeler la seule personne pour laquelle il avait de l'estime, son parrain.
Il a pris la décision de partir de la maison et de s'installer à 700 km de chez nous, de repartir à zéro, de se reconstruire auprès d'autres personnes que nous. ça a pris du temps, ma mère au départ n'a pas bien accepté son départ, et aujourd'hui il s'est enfin débarassé de ses démons, il s'est marié et a un beau petit garçon qui est toute sa vie.
Il a eu le courage de partir et de faire face et même s'il continue de boire occasionnellement (le mardi soir devant le catch truc de mec ça...) il est sobre le reste du temps et se consacre à sa famille. Ma mère est très fière de lui et sait aujourd'hui que sans son départ de la maison rien n'aurait été possible.
Il a fallu qu'il s'assume, qu'il paye son loyer, ses dettes (et dieu sait s'il en avait) qu'il ai de quoi se nourrir et il a  fini par comprendre Tout Seul.

Je pense que le plus difficile pour vous c'est d'accepter de ne pas pouvoir l'aider mais c'est la première étape indispensable à sa prise de conscience.
Obligez le à partir de la maison, à s'assumer , n'ayez pas l'impression de le mettre à la porte mais de le mettre face à ses responsabilités et vous verrez qu'avec le temps il se rendra compte de beaucoup de choses.
Il faut que vous l'aidiez à grandir en le laissant s'envoler même s'il doit chuter pour mieux avancer.

Même si la séparation est douloureuse dites vous que les retrouvailles n'en seront que plus belles.

Alors oui le détachement est douloureux autant pour une maman que pour un conjoint car nous ne voulons que leur bonheur, et malgré tout l'amour que nous avons pour eux la Seule chose à faire c'est de les laisser s'enfoncer pour qu'ils prennent conscience de leur maladie.

Je vous souhaite beaucoup de courage, je sais que ce n'est pas facile pour le moment mais vous y arriverez et lui aussi dans quelques temps.

Louloute

louloute80
Arrivant
Arrivant

Féminin 21/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que le détachement peut-être le même avec un conjoint qu'avec un enfant ?

Message  mamydom le 29.08.13 11:23

Merci Louloute ! Mon fils ( 43 ans quand même !) est au CALME , il rentre le 10 septembre . je ne connaissais pas ce site avant son départ et depuis je lis beaucoup de choses sur les MA et j'avance à grands pas , je me rends compte que j'étais totalement" à côté de la plaque " quant à mon attitude protectrice même si quelques fois j'en avais marre et pratiquait le détachement sans le savoir .Finalement , malgré cela , il a pris la décision de partir se soigner .
Je devrais être heureuse et vivre au jour le jour, ne pas me faire de soucis quand à son retour et surtout face à une éventuelle rechute, on dit tellement qu'une seule cure ne suffit généralement pas , mais ce que je sais c'est que, grâce à ce site, à votre aide, je serai mieux armée .petits coeurs 

mamydom
Assidu
Assidu

Féminin 17/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que le détachement peut-être le même avec un conjoint qu'avec un enfant ?

Message  SHALE le 29.08.13 17:00

J'ai aussi fait une cure au Shale et sans doute parce que c'était le bon moment , elle a marché. Je n'ai plus jamais bu un verre d'alcool depuis, ça fait plus de 15 ans... Au Shale, il aura appris tous les pièges qui peuvent l'attendre au retour, il sera armé. Mais si une seule cure ne suffit pas, il ne faudra pas qu'il hésite à en refaire une autre..... Il y en a pour qui il en faut plusieurs, mais il faut aussi y croire, celle ci peut marcher du premier coup.
Par contre au retour, ne lui pose pas trop de questions, laisse le raconter ce qu'il a envie de dire. Ne contrôle plus sa consommation, ne le protège pas, n'enlève pas l'alcool de la maison, après la cure, il doit être capable de vivre avec de l'alcool autour sans y toucher... Mais tout ça, il l'a appris là bas. S"il va au bout de sa cure, il a de grandes chances de s'en sortir, car c'est une cure très dure et beaucoup arrêtent avant la fin... Mais ce qui est pris est toujours pris.
Courage à toi, et excuse moi, je n'avais pas du tout compris ta demande, je rentrais de vacances, j'étais un peu fatiguée et je ne devais pas avoir l'esprit bien ouvert sur le forum!!!!!Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que le détachement peut-être le même avec un conjoint qu'avec un enfant ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum