Navigation











Forum




















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 2 Moteurs de recherche

VMARGUERITE

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11/6/2012, 17:08

Cerveau reptilien et rôle de l'alcool.

Aller en bas

Cerveau reptilien et rôle de l'alcool.

Message  SHALE le 26/5/2013, 22:44

L’encéphale
est composé de trois couches successives:


1) Le néocortex est le siège des activités
différenciées, conscientes et volontaires : sensibilité, motricité volontaire,
vision et audition, réflexion et langage.


2) Le paléocortex est associé aux comportements
innés (instincts) et acquis, à l'alimentation et à la reproduction, aux
réactions émotionnelles et à la mémorisation.


3) Le cerveau reptilien qui lui gère ce que les
deux autres ne font pas comme par exemple la respiration, les battements du
cœur etc.

L’alcool
agit du haut en bas. Le premier touché est le néocortex avec les réactions que
tout le monde connait : atteinte de la motricité (vous comprenez maintenant
pourquoi on ne marche pas droit quand on est bourré(e)), atteinte de la vision
(on voit double) du langage etc. Là ce n’est pas bien grave enfin la vie n’est
pas en danger.

Le second
est le paléocortex ce qui explique que lorsque l’on a trop bu, hé bien le
lendemain, on ne se rappelle de rien.

Et enfin,
si on augmente encore la dose c’est le cerveau reptilien qui est atteint.

Et là danger de mort. Risque de coma avec, entre
autres, trouble de la respiration et des battements cardiaques. Et là idem que
le DT : urgence clinique.


De ce
fait, l'alcoolodépendance est une maladie au
sens médical strict du terme.

_________________
Demain sera un autre jour...





66
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum