Navigation










Forum















Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 14 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 265 le 11.06.12 17:08

mon fils est addict : alcool et fumette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mon fils est addict : alcool et fumette

Message  lunaysol le 03.02.13 21:44

Bonjour à tous,
Je suis nouvelle et naviguant sur le net pour tenter de trouver des réponses je tombe sur ce forum.
Mon fils est âgé de 21 ans, il est alcoolique, vraiment, boit des quantités impressionantes seul, à plusieurs, à 9h du matin jusqu'à ce que le sommeil l'emporte. Il n'utilise même plus de verre, au goulot c'est mieux, ça va plus vite.
Je suis une mère désespérée face à ce problème car, il faut bien l'avouer, entre colère, indignation, rejet, IMPUISSANCE, amour... je ne sais plus quoi faire pour lui faire entendre raison. Oh ! il m'entend, il m'écoute, me rassure en me disant combien j'ai raison... il ne comprend pas que je ne cherche pas à avoir raison ! Son père l'a mis à la porte de la maison, pensant que de se retrouver dans une situation extrême il prendrait peut-être plus conscience. J'avoue que je ne sais plus. Une chose est certaine, je suis au moins aussi mal que mon fils face à cette situation. Dois-je le faire hospitaliser envers et contre lui ? Je ne suis pas certaine que cela soit possible ni efficace. En qualité de mère je cherche juste une solution si d'aventure il y en avait une... Pas un miracle, non, juste une réponse. j'ai malheureusement tendance à croire maintenant qu'il est prêt à se laisser mourir, si cela n'est pas déjà son désir même inconscient. Je suis désolée, je ne trouve même plus les mots clairs pour dire ce que je ressens...
avatar
lunaysol
Arrivant
Arrivant

Féminin 03/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon fils est addict : alcool et fumette

Message  SHALE le 03.02.13 21:49

Il vit tout seul?? Comment se débrouille -t-il? Il travaille ? De quoi vit-il? Comment parvient -il à survivre au quotidien???
Toutes ces questions pour voir son implication dans l'alcool....
En tout cas ce que tu vis est très, très dur, mais on va essayer d'y voir plus clair avec toi!! coeurs coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon fils est addict : alcool et fumette

Message  lunaysol le 03.02.13 22:02

Merci Shale de répondre aussi vite. En fait F. vivait avec nous (son père et moi) jusqu'hier. Il travaillait avec son père qui finalement pense se rendre complice de son alcoolisme en lui fournissant un salaire qu'il ne dépense que dans l'alcool et l'herbe. Aujourd'hui sa soeur le recueille en lui disant que ce n'est qu'une solution provisoire surtout s'il ne se met pas en quête d'une solution pour aller mieux. Il est arrivé loin, malgré son âge. Il peut boire quasi quotidiennement jusqu'à avoir "des trous noirs", il ne sait plus ce qui s'est passé. Il me dit qu'il ne sait pas ce qui le "motive" (le mot est loin d'être juste pour la situation), il sait juste que là, maintenant il n'a qu'une envie c'est de "descendre une bouteille" !
Je suis éducatrice, ai travaillé avec beaucoup de jeunes en difficultés mais n'ai jamais été confronté à l'addiction. Je pense que l'important est de trouver la source de ce besoin vital de s'anesthésier l'esprit, mais sans SA prise de conscience, comment faire ?
avatar
lunaysol
Arrivant
Arrivant

Féminin 03/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon fils est addict : alcool et fumette

Message  SHALE le 03.02.13 22:10

Là pour le moment, il faudrait le mettre devant la réalité de l'alcool, ton mari a raison, il n'a pas trop à se soucier de boire car vous êtes là pour assurer pour lui quand il est trop alcoolisé. Logement, argent , repas etc...
Il faudrait vraiment qu'il se retrouve seul avec l'alcool pour se rendre compte très vite que ce dernier l'empêche tout simplement de vivre...
Là, il loge chez sa soeur, il faudrait qu'elle lui demande de chercher un appartement ailleurs et qu'elle le laisse se débrouiller seul pour le faire...Déjà, là, il va se rendre compte qu'il n'y arrive pas. Ensuite, il faut qu'il comprenne que son argent il doit le gagner et qu'avec l'alcool il ne le pourra pas.
Alors finis de lui donner de l'argent et de le nourrir, vous lui dites qu'il doit trouver un travail pour s'en sortir tout seul.
Avant il travaillait avec son père, la notion est bien différente que de travailler avec un patron....
Ensuite tu peux lui proposer d'aller dans un groupe d'anciens buveurs, de contacter un centre d'alcoologie, mais surtout de ne pas le faire à sa place, c'est lui seul qui doit le faire....
On va en parler au fur et à mesure, en faisant connaissance...
L'aide à un malade alcoolique est très perturbante pour l'entourage car elle va à l'inverse de ce que nous avons l'habitude d'appeler aide!!!! coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon fils est addict : alcool et fumette

Message  lunaysol le 03.02.13 22:18

encore merci Shale, évidemment F. se refuse à rencontrer qui que ce soit parce que Lui, il n'est pas alocoolique ! Je retiens ta dernière phrase, c'est effectivement ce que je ressens, je ne suis pas en train de l'aider en voulant trop le protéger... peut-être, sûrement même ! Mais, j'ai tellement peur...
avatar
lunaysol
Arrivant
Arrivant

Féminin 03/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon fils est addict : alcool et fumette

Message  SHALE le 03.02.13 22:21

Tu es dans la co dépendance et c'est le pire pour toi et aussi pour le malade. Tu souffres de ne pas réussir à l'aider et lui doit souffrir de ne pas faire ce que tu dis, mais il ne peut pas.
Alors il faut là, que tu penses à toi, que tu vives pour toi et que tu lâches les rennes, ton fils est majeur, il faut qu'il se prenne en charge sur tous les points, là il verra les barrières que l'alcool dresse devant lui.
Mais on en parlera tout au long de ton fil. Tu nous diras ce que tu constates, ce que tu as réussi à mettre en place.... smiles

PS: je suis aussi éducatrice spécialisée!!! smiles coeurs

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon fils est addict : alcool et fumette

Message  lunaysol le 04.02.13 11:10

bonjour,

je viens d'avoir mon fils au téléphone, il est d'accord pour consulter un psychiatre spécialisé en addictologie mais refuse catégoriquement d'entendre parler d'un centre aussi "ouvert" soit-il. Je ne place pas tous mes espoirs dans cette rencontre mais peut-être est-ce un bon premier pas. Il ne se sent pas suffisamment alcoolique pour nécessiter une cure... ! Je me rends bien compte qu'il n'a pas touché le fond, mais je ne peux me résoudre à croire que ce fond est sans danger. Il me faut arrêter d'envisager le pire mais ça, c'est un travail de longue haleine.
Ce jeu inconscient néanmoins permanent avec la mort me plonge dans l'angoisse, quant à lui, il ne supporte pas de savoir que ses comportements m'angoissent. Il me dit : occupe-toi de toi et oublie moi. C'est bizarre, c'est un peu ce que j'entends ici. C'est donc bien qu'il a plus conscience de son état que ce que j'imagine. Maladie pernicieuse, lourde et pesante. Excusez-moi mais j'ai besoin d'employer un gros mot : saloperie ! C'est dit, mais je ne suis qu'à peine soulagée de l'avoir craché ! Les mots finalement ne servent pas toujours, passer à l'acte... mais par où commencer ? C'est bien compliqué tout ça ! Pourquoi faut-il que nous, mères, soyons si entachées de manque d'objectivité quand il s'agit de nos enfants ?
Quel beau principe le détachement... comment y parvenir sans qu'un sentiment de culpabilité ne vienne assombrir cette idée ? Tout cela dépasse mon entendement, j'ai l'impression d'avoir donné le coup de gong d'un combat cruel entre raison et sentiments, lequel des adversaires finira par l'emporter ? Le problème est que pour lui demain est un mot qui ne fait pas partie de son vocabulaire. Mais ne nous trompons pas, il n'est pas non plus dans la béatitude du Carpe Diem. Vivre le moment présent, un culte riche s'il est réellement compris. Il en est loin, son moment présent c'est de l'alcool à profusion ou l'état de manque insurmontable. Le soleil a beau briller dans toute sa puissance, il y a toujours de l'ombre, sauf à midi ! Pour F. il n'est jamais midi, l'ombre est cette part en lui qu'il refuse ou qu'il est dans l'incapacité psychologique de se révéler. Bon, je vous laisse car je me laisse emporter par mes pensées et elles me cassent un peu le moral. Merci en tout cas de me lire et de m'écouter.
avatar
lunaysol
Arrivant
Arrivant

Féminin 03/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon fils est addict : alcool et fumette

Message  SHALE le 04.02.13 14:28

Déjà qu'il veuille bien aller consulter un psy addictologue c'est une belle avancée. Il faudrait que ce soit lui qui prenne le rendez vous par contre...Essaie de lui dire de le prendre rapidement...

_________________
Demain sera un autre jour...
avatar
SHALE
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon fils est addict : alcool et fumette

Message  cristal le 04.02.13 14:57

j'imagine combien cela doit être dur a vivre pour toi,cette maladie est terrible car elle est aussi nocive pour le malade lui même que pour l'entourage qui ne peut que regarder,impuissant,l'être cher se détruire Crying or Very sad

Shale t'a tout dit,le seul moyen pour qu'un malade alcoolique se soigne c'est de le laisser sombrer pour qu'il aille chercher lui même de l'oxygène a la surface au lieu d'attendre que tu lui en amènes!!
alors ça va être très dur mais c'est le seul moyen pour qu'il s’en sorte,laisse le comme il le dit,il sait très bien que c'est ce que tu dois faire:le laisser toucher son fond pour ressortir de lui la force et la lueur de vie qu'il a enfoui.

laisse le prendre son rdv,c'est important,il vaut mieux aussi qu'il y aille seul pour qu'il accepte enfin d'être malade et de ne pouvoir s'en sortir seul.
Ton role est de rester a l’écoute et de l'encourager mais de le pousser a se responsabiliser tout seul en ne faisant rien a sa place.
Il va perdre beaucoup de choses si ce n'est déjà fait mais c'est en perdant tout qu'il cherchera a s'en sortir.

essaye aussi et surtout de ne pas t'oublier dans l'histoire et de prendre du temps pour toi,cette maladie enlève toute l’énergie de l'entourage et la rend coupable de ne pas réussir a l'aider.
Tu ne peux rien faire Lunaysol,l'alcool est le plus fort et guide sa vie.
Il n'y a plus de jour ou de nuit,plus de plaisir et plus d'emotions,plus de projet et plus de vie,il n'y a que l'alcool et la dose a se procurer pour être moins mal Crying or Very sad

je te met un lien pour que tu comprennes ce qui se passe dans le cerveau lorsque l'on est malade,tu comprendras alors que tu ne peux rien faire et que seul ton fils peut se sortir de là.

"la biochimie du cerveau chez le malade alcoolique"



bon courage et n'hesite pas a nous parler ici

_________________
La pire des solitudes n'est pas d'être seul mais d'être un compagnon épouvantable pour soi même.



" celui qui combat risque de perdre,mais celui qui ne combat pas a perdu d'avance "

Bertolt Brecht
avatar
cristal
Admin

Féminin 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon fils est addict : alcool et fumette

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum